Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Recul de la langue française au sein des institutions de l’UE

En 1999, le français était encore la langue source de 35% des documents au sein des institutions de l’Union européenne, contre 48% pour l’anglais. En 2001, les parts respectives passaient à 30% et 55%, puis, en 2006, à 15,5% et 73%. A ce rythme, le français rejoindra bientôt l’allemand qui, entre 1999 et 2009, a chuté de 5% à 2,75%. Même tendance à la décrue au Parlement européen où, l’an dernier, l’anglais était majoritaire (51,31%, contre 45,95% en 2008), suivi du français (16,80%, contre 17,95%), de l’allemand (5,85%), de l’espagnol (4,13%) et de l’italien (3,22%).

Reposted fromScheiro Scheiro

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl