Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Egypte : Mohamed Morsi va être jugé pour « incitation au meurtre » (MAJ)

Egypte : Mohamed Morsi va être jugé pour « incitation au meurtre »

(MAJ)

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/09/01/egypte-mohamed-morsi-va-etre-juge-pour-incitation-au-meurtre_3469551_3212.ht

http://english.ahram.org.eg/News/80552.aspx

Il apparaissait clairement le 5 décembre 2012 qu’il y aurait un ’avant’ et un ’après’, parce que des manifestants ont été tués ce jour-là, et que Mohamed Morsi pouvait de fait être accusé de ne pas avoir assuré la sécurité des manifestants et donc être inculpé sur les mêmes motifs qu’Hosni Moubarak. Que l’armée s’en servirait un jour. Restait à savoir quand ce jour arriverait. Il est arrivé. A suivre.

Le président islamiste déchu devra répondre de la mort d’au moins sept manifestants en décembre 2012, lors de grands rassemblements l’accusant de vouloir islamiser la législation du plus peuplé des pays arabes après la publication d’un décret constitutionnel. Des heurts avaient éclaté entre partisans et opposants de M. Morsi.

Parmi les 14 co-accusés de M. Morsi figurent Essam al-Ariane, numéro 2 du parti de la Liberté et de la justice (PLJ), bras politique des Frères musulmans, et Mohamed Beltagi, ancien parlementaire et l’un des derniers leaders de la confrérie de M. Morsi arrêtés par les autorités jeudi.

Depuis la destitution de M. Morsi - toujours détenu, puis la dispersion dans un bain de sang de ses partisans le 14 août au Caire, plus d’un millier de personnes, en majorité des pro-Morsi, ont été tuées et plus de 2 000 Frères musulmans ont été arrêtés, dont les principaux dirigeants du mouvement.

Late on Sunday, Egypt’s prosecutor-general ordered the referral of cases against deposed president Mohamed Morsi and 14 other defendants to criminal court, concerning their alleged responsibility for clashes that took place last December in front of Al-Itihidaya presidential palace in Cairo.
At least ten were killed in clashes between supporters and opponents of Morsi last december after he issued a controversial constitutional decree, which was criticised by the opposition for being undemocratic and giving the former president unprecedented powers.

#justice

Get rid of the ads (sfw)

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl