Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

September 15 2013

Avant les Jeux olympiques, Rio de Janeiro « pacifie » ses favelas

Dans la perspective des Jeux olympiques, Rio de Janeiro « pacifie » ses favelas, un euphémisme qui masque la nature ambiguë d'une politique conduite à la pointe du fusil. / Brésil, Sécurité, Pauvreté, Police, Politique, Ville - 2013/01 / Brésil, Sécurité, Pauvreté, Police, Politique, Ville - 2013/01

September 08 2013

Reconstituer une ruralité Site de l'Offensive Libertaire et sociale

Reconstituer une ruralité

Site de l’Offensive Libertaire et sociale
http://offensive.samizdat.net/spip.php?article457

Défendre la #ruralité, ou la reconstituer là où elle a disparu, consiste donc à dégager des espaces de résistance au sein de ce conglomérat dont la progression a commencé historiquement avec l’hégémonie de la ville-métropole. Or celle-ci n’a pu émerger qu’avec le développement du capitalisme et de l’État : par l’établissement de grands marchés urbains aux nœuds de circulation des flux d’êtres humains et de #marchandises, permettant aussi la centralisation des capitaux, et en parallèle par la centralisation du pouvoir qui était auparavant dispersé dans les innombrables fiefs, seigneuries ou républiques villageoises. Ainsi, de même que la grande économie n’a pu se constituer comme sphère autonome que lorsqu’elle s’est « désencastrée » des autres rapports sociaux, la #ville moderne n’a pu se constituer en tant que monde qu’à partir du moment où elle a rompu avec la ruralité qui était en elle.

lien avec http://seenthis.net/messages/166201

August 31 2013

La grâce de l'asphalte

Homme toujours en marche, Ludwig Hohl arpente inlassablement les rues de Paris comme il arpente les recoins de sa psyché. En 1926, année où meurt Rainer Maria Rilke et où naît Marilyn Monroe, Hohl a 22 ans. Il arrive tout droit de Suisse, où il a rompu avec son milieu. Fils de pasteur, il n'en est pas (...) / France, Suisse, Culture, Histoire, Littérature, Ville - 2013/08

August 25 2013

Habitat coopératif, verrou contre la spéculation

L'explosion du prix des logements éloigne les locataires des centres-villes et fait la fortune des investisseurs. Pour sortir de cette spirale, l'habitat coopératif, protégé par une astuce juridique, offre une piste de solution. / Allemagne, France, Droit, Logement, Spéculation, Ville - (...) / Allemagne, France, Droit, Logement, Spéculation, Ville - 2012/12

August 20 2013

Johannesburg, notre ville

Ecrivains et amis, Morakabe Raks Seakhoa et Nadine Gordimer s'entretiennent sur le Johannesburg d'aujourd'hui. / Afrique du Sud, Histoire, Inégalités, Langue, Logement, Mouvement de contestation, Racisme, Ville, Apartheid, Mouvement de libération - (...) / Afrique du Sud, Histoire, Inégalités, Langue, Logement, Mouvement de contestation, Racisme, Ville, Apartheid, Mouvement de libération - 2012/12

August 15 2013

*ACHR/DPU Junior Professionals Reporting from the Field* ❝We have the privilege of being the first…

ACHR/DPU Junior Professionals Reporting from the Field

We have the privilege of being the first interns in a collaboration between the Asian Coalition of Housing Rights (ACHR) and the Bartlett Development Planning Unit (DPU). We are 5 young graduates from DPU working in Vietnam, Cambodia, Indonesia and Philippines for 6 months, supporting the growth of ACHR in these countries. Our blog reflects on community-led development throughout South-East Asia, and the challenges faced both locally and more generally by the urban poor in their efforts to secure a place for themselves and their families within processes and mechanisms of the reproduction of the city.

Reporting on community-driven strategies to securing housing, land and a stake in (re)production processes of the city

#Cambodge:

http://achryoungprofessionals.files.wordpress.com/2013/02/140cmx100cm.jpg?w=640&h=457
http://achryoungprofessionals.files.wordpress.com/2013/02/zoom1.jpg?w=640&h=439
http://achryoungprofessionals.files.wordpress.com/2013/02/zoom5.jpg?w=640&h=468
http://achryoungprofessionals.files.wordpress.com/2013/02/zoom4.jpg?w=393&h=640
http://achryoungprofessionals.files.wordpress.com/2013/02/zoom7.jpg?w=377&h=640
http://achryoungprofessionals.files.wordpress.com/2013/02/zoom3.jpg?w=640&h=257

#Indonésie:
http://achryoungprofessionals.files.wordpress.com/2013/02/jakartathenandnow.jpg?w=640&h=215

http://achryoungprofessionals.wordpress.com/about

#développement #urbanisme #ville #communauté #participation #carte

cc @reka: je pense que tu vas aimer!

August 07 2013

Mystères calabrais

Au moment où le gouvernement de M. Mario Monti, au nom de la libre concurrence, interdisait les aides de la région Calabre aux productions agricoles locales, l'écrivain Serge Quadruppani a voulu connaître de plus près la réalité sociohistorique qui sert de toile de fond aux romans de Gioacchino Criaco, (...) / Italie, Criminalité, Culture, Histoire, Littérature, Région, Ville, Environnement - 2012/11

August 05 2013

Les projets de villes nouvelles de nouveau à l'ordre du jour en Algérie | RURAL-M Études sur la…

Les projets de villes nouvelles de nouveau à l’ordre du jour en Algérie | RURAL-M Études sur la ville

http://ruralm.hypotheses.org/93

via @cdb_77

Le propos de ce billet n’est pas de discuter la pertinence de la création de ces villes nouvelles ; même s’il y aurait beaucoup à dire sur le sujet, étant donné qu’il y a tant à faire pour améliorer le cadre de vie dans les villes algériennes existantes et que des projets beaucoup plus modestes, à l’image des cités d’habitat, par exemple, ne sont pas réalisées de manière satisfaisante et souffrent pratiquement toutes de déficit en matière d’infrastructures et de difficultés de gestion . Il s’agit seulement de faire une présentation rapide de 04 d’entre elles, dites de première génération (car plusieurs autres sont prévues, à plus long terme), qui ont (re) fait parler d’elles au cours de ces derniers mois. Ces projets ne sont pas nouveaux, puisque certains datent même de plus de vingt ans.

#urban_matter #ville #algérie #études_urbaines

August 04 2013

*le surréalisme n'aime pas perdre la raison ; il aime ce que la raison nous fait perdre*…

le surréalisme n’aime pas perdre la raison ; il aime ce que la raison nous fait perdre

Ferdinand Alquié

André Breton par Marguerite Bonnet
http://www.jose-corti.fr/auteursfrancais/breton2.html

Cet #homme de la #quête n’a jamais eu le goût des #voyages lointains. A l’errance de Breton, suffisent la #ville et les #rues ; homme du voyage #intérieur, il demeure avant tout un sédentaire et un #terrien : « la grande #aventure #mentale » est tout ce qu’il importe de courir.

[Ses] premiers #textes, tout appliqués qu’ils soient au bien-dire, nous emmènent au-delà des influences, vers les constantes d’une nature qui cherche, d’emblée, dans la culture, ce qui s’accorde à ses directions instinctives.

http://www.youtube.com/watch?v=1rwHcEo4JY4

A l’écoute des #œuvres de son #temps pour reconnaître vers quoi tend sa propre sensibilité, il la découvre plus accordée, dans ses oscillations, à l’inéprouvé, à l’#inattendu, au #mouvant, qu’à la #permanence du connu, si parfaite qu’en soit la réalisation. Ce qui bouge, même s’il est difficile de saisir le sens du #mouvement, supplante pour lui ce qui demeure.

Il s’oppose en #art à toute anecdote – « Ecrire n’est pas forcément raconter » – comme à la représentation de la vie réelle, même interprétée, la jugeant « à peine moins servile que l’imitation fidèle » ; il veut atteindre à une #réalité autre qui, #tangentielle à celle du #monde #objectif, appartient en propre à l’œuvre et impose de ne la juger que selon ses propres lois.
(...) Fort de l’exemple de la peinture de #Braque et de #Picasso, c’est pour une existence pleinement autonome de l’œuvre qu’il combat, refusant de la rapporter avant tout à un réel préexistant. Mais il ne tombe pas non plus dans le #formalisme : « aucune #liberté formelle ne pourra jamais remplacer ce que est l’#âme même de la poésie ».
(...) Ce qui vient, ce qui, furtivement, est déjà arrivé, c’est la certitude que l’#écriture #automatique délivre, irréfutable : il faut que le poème meure pour que la poésie vive.

L’expérience de l’#automatisme, dès le premier moment, tend à supprimer ou du moins à affaiblir l’opposition entre ce qui est en nous et ce qui est hors de nous, l’arbitraire n’étant arbitraire que pour notre ignorance et ouvrant en réalité en direction du monde comme des êtres, une autre voie de #connaisssance et de #communication.

Le caractère « sans précédent » des #Champs_magnétiques, selon l’expression d’#Aragon, leur est donné non seulement par la méthode d’édriture dont lils relèvent, mais aussi par la visée à laquelle pour Breton ils répondent. Dans la grande quête parfois hagarde où, depuis 1916, il se trouve engagé pour confondre l’aventure poétique t la vie, ils marquent un tournant, mais un tournant périlleux : "Les Champs magnétiques dit #André_Breton dans ses notes, « c’est le désir d’écrire un livre dangereux ».

La poésie de toutes parts, déborde les poèmes ; elle déborde le #langage même ; elle se fait existence. En choisissant de s’abandonner à la parole en dérive, Breton trouve provisoirement un solution au #conflit angoissant de l’écriture et du silence ÷ il n’écrit plus, il est écrit. C’est pourquoi l’écriture automatique figure alors une délivrance.

La notion de surréalisme (…) rassemble sous l’appellation d’automatisme psychique, à côté de l’écriture, tous les modes d’expresion découverts – et à découvrir – capables d’amener au jour sans médiation réflexive les pulsions de l’inconscient dont la réalité enfouie s’oppose aux « #réalités_sommaires » de la #conscience. Le second temps de la définition, annoncé comme l’acception #philosophie du terme, vise à fonder en raison le surréalisme en l’établissant « sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d’associations négligées jusqu’à lui, à la toute-puissance du #rêve, au jeu désintéressé de la #pensée ». C’est dire que l’homme n’est pas ce qu’il croit être et que la méthode de connaissance définie par l’#automatisme lui révèlera sa vraie nature, « les étendues illimitées où se manifestent ses désirs ».

Rien dans le Manifeste ne postule une #transcendance ; il n’y a pas d’ambiguïté dans la revendication qui ferme la définition ; non content d’assigner pour tâche au surréalisme l’expression du « fonctionnement réel de la pensée », Breton lui attribue le pouvoir de changer l’existence, ici et maintenant.
Réduire le Manifeste à une #déclaration de guerre à la raison est simplifier excessivement les #choses ; c’est à l’#avènement d’une nouvelle raison qu’il œuvre, celle qu’invoquait #Rimbaud, raison plus large, capable d’intégrer l’ensemble de la réalité humaine. #Alquié,[dans sa Philosophie du surréalisme] est tout à fait fondé à écrire : « le surréalisme n’aime pas perdre la raison ; il aime ce que la raison nous fait perdre ».

#Littérature #Poésie #Peinture #Surréalisme #Psychisme #Psychanalyse #Dada #Tristan_Tzara Livres #Vidéo

July 19 2013

La ville de Detroit s'est déclarée en faillite jeudi 18 juillet, avec 18,5 milliards de dollars de…

La ville de Detroit s’est déclarée en faillite jeudi 18 juillet, avec 18,5 milliards de dollars de dette accumulée. Depuis 1945, le joyau de l’industrie automobile américaine n’a cessé de perdre hommes et activités. Cette dégringolade, qui semblait « vouloir ne jamais finir », comme l’écrivait Le Monde diplomatique en janvier 2010, connaît aujourd’hui une étape décisive.

La ville américaine de Detroit se déclare en faillite
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/07/18/la-ville-americaine-de-detroit-se-declare-en-faillite_3449873_3222.html
http://seenthis.net/messages/157922

Detroit, la ville afro-américaine qui rétrécit, par Allan Popelard et Paul Vannier (#2010/01)
http://www.monde-diplomatique.fr/2010/01/POPELARD/18702

Ancienne capitale mondiale de l’automobile, Detroit n’a cessé de perdre de sa puissance. Et de sa population. La crise actuelle n’arrange rien. Les emplois industriels se font rares ; les maisons abandonnées à leurs créanciers se multiplient dans certains quartiers. Malgré tout, cette ville à majorité noire continue de faire confiance au président pour lequel elle a voté.

#Ville #Travail #Chômage #Économie #Industrie #Automobile #Démographie #Crise_économique #États-Unis

Cartographie de l’aire métropolitaine de Détroit par @reka
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/detroit
http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/png/detroitGF.png

July 09 2013

La situation des personnes âgées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville -…

La situation des personnes âgées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville - Délinquance, justice et autres questions de société
http://laurent-mucchielli.org/index.php?post/2013/07/09/La-situation-des-personnes-agees-dans-les-quartiers-prioritaires

La population résidant dans les quartiers politique de la #ville, comme plus globalement la population française, accuse aujourd’hui un vieillissement. Cette période de vie, dont la #retraite marque souvent l’entrée, va concerner un nombre croissant de personnes.
Pour des personnes vivant déjà une certaine précarité, ce passage risque d’aggraver les situations économiques, sociales, de santé. Ceci sera particulièrement vrai pour les #femmes ayant interrompu leur carrière, ayant élevé seules leurs enfants.
Si la problématique du vieillissement constitue un véritable enjeu sociétal, comment celle-ci est-elle posée à l’échelle des quartiers de la politique de la Ville ? En outre, comment pense-t-on la place et le rôle des personnes âgées dans le processus de mutation sociale et urbaine que constitue la rénovation de ces quartiers ? Sont-elles bien identifiées comme participant des dynamiques de cohésion sociale ?

July 05 2013

Marseille, quartiers nord

Cinq arrondissements de Marseille, essentiellement dans les quartiers nord, figurent parmi les zones de sécurité prioritaires créées début août par le gouvernement. En 1987, l'auteur de ce reportage avait consacré un livre aux habitants de ces quartiers. Vingt-cinq ans plus tard, il est retourné les (...) / France, Criminalité, Islam, Jeunes, Société, Urbanisme, Ville, Chômage, Banlieue - 2012/09

July 03 2013

Marseille, quartiers nord, par Maurice Lemoine (2012/09)

Marseille, quartiers nord, par Maurice Lemoine (#2012/09)
http://www.monde-diplomatique.fr/2012/09/LEMOINE/48118

Cinq arrondissements de #Marseille, essentiellement dans les quartiers nord, figurent parmi les zones de sécurité prioritaires créées début août par le gouvernement de M. Jean-Marc Ayrault. En 1987, l'auteur de ce reportage avait consacré un livre aux habitants de ces quartiers. Vingt-cinq ans plus tard, il est retourné les voir.

#Islam #Ville #Jeunes #Chômage #Banlieue #Société #Urbanisme #Criminalité #France

Traduction anglaise disponible :

The other Marseilles
http://mondediplo.com/2012/10/13marseilles

June 30 2013

Berlin, ville de la « domestication » et de la « normalisation » de la « société » par la « culture » selon…

#Berlin, ville de la « domestication » et de la « normalisation » de la « société » par la « culture » selon le philosophe #Francesco_Masci dans son essai "L'ordre règne à Berlin" (titre emprunté à un article de #Rosa_Luxemburg) paru aux éditions Allia
http://www.youtube.com/watch?v=opA73140gA4
http://www.lerideau.fr/francesco-masci/6983
Francesco, quel est le point de départ de ce livre ? Pourquoi la ville de Berlin ?

Parce que la nouvelle théorie de la #modernité que j'ai essayé de construire dans mes livres précédents était très bien illustrée par cette #ville. L'Ordre règne à Berlin est différent de mes autres livres, surtout le premier (Superstitions, NDLR), dans lequel il y a encore des échos un peu littéraires presque #postromantiques, surtout dans sa composition par fragments. Mais il n'y a aucune rupture théorique. Depuis mon premier livre je travaille à construire une nouvelle lecture de la #modernité et de son évolution avec comme point de départ l'idée que la culture n'est pas une victime désignée d'une quelque force néfaste et obscurantiste, mais qu'elle participe à la « mise en #ordre » du #monde, qu'elle est une force de conservation plus qu'une force #révolutionnaire.

C'est un #discours qui n'est pas facile à saisir, parce que les gens ont un automatisme : on pense culture, donc on pense forcément à quelque chose de séparé de la #société et meilleur que celle-ci. Il est difficile de comprendre que l'on puisse avoir un regard neutre sur la culture moderne et son histoire qui en arriverait à la conclusion d'une participation active de la « #machine_culture » à l'#organisation sociale. Je voulais rompre avec l'illusion bicentenaire d'abord romantique, puis #avant-gardiste et enfin #adornienne et aussi #debordienne, d'un #pouvoir exorbitant d'ordre presque #religieux attribué aux #images et aux #événements, le pouvoir de sauver un monde a priori jugé mauvais.

Ce que j'ai essayé de démontrer de manière théorique dans mes autres livres, c'est l'emprise de ce que j'appelle la culture absolue sur le réel. J'appelle « #culture_absolue » la machine de #reproduction d'événements ou d'images #autoréférentielles, qui forment l'unique milieu où les individus sont capables de se connaître et de se reconnaitre. Ce #processus de #substitution d'un monde constitué d'#images et d'événements à une #réalité potentiellement #conflictuelle est au centre même de notre modernité, une modernité qui est essentiellement culturelle, c'est-à-dire qui est en train de réaliser les promesses de ses origines grâce à la culture, d'une manière « imaginaire ». La modernité est en train de réaliser ses promesses originaires, l'#émancipation de l'individu vis-à-vis d'une société totale, la promesse aussi d'un sujet entier ayant une maîtrise totale sur le monde, mais elle les réalise dans un espace #aseptisé et séparé de celui de la contrainte #factuelle, du monde de la #technique qui continue pourtant bel et bien à exister.

Ces promesses n'ont pas réalisé par le #politique. Le politique, entendu comme le principe conflictuel de l'#opposition ami/ennemi, à ne pas confondre avec une technique d'organisation que j'appelle la politique. Toute la complexité d'une conflictualité permanente (on peut rappeler par exemple les tumultes des factions des villes de la #Renaissance italienne chéries par #Machiavel), cette conflictualité a été, au cours de la modernité, progressivement écartée, évacuée (sauf dans les moments où elle réapparait dans l'histoire comme hyperviolence). Elle a été remplacée par des conflits imaginaires moralement polarisés qui ne franchissent jamais l'au-delà de cet horizon de la culture absolue dedans lequel ils sont renfermés.

Berlin, qui gardait des restes de cette #division éminemment politique, division inscrite dans la chair même de la ville (le #Mur, mais pas seulement), résume parfaitement l'histoire de ce passage à la culture absolue comme mode de #gestion d'une #société. En vingt ans, depuis la chute du Mur, toute l'histoire et la réalité de la ville a été non seulement effacée, mais transformée dans son essence même, avec une prise de #contrôle absolue de son #territoire, comme nulle part ailleurs en #Occident, par un #imaginaire #abstrait et #allogène.

Quand je parle d'une #réorganisation du territoire même de la ville par la culture, je ne parle pas de la #production d'événements culturels. Bien sûr, il y a des nombreuses #institutions culturelles à Berlin, les #galeries, les #musées, les #fondations, mais ce ne sont pas elles qui font de Berlin la ville où la culture absolue s'est chargée de l'organisation sociale. C'est plutôt une prise de pouvoir d'ordre ontologique

#Culture #Philosophie #Pensée_critique #Esthétique #Technique #Histoire #Urbanisme #Relégation #Allemagne #Einstürzende_Neubauten #Musique #Film #Berlin_Babylon #Hubertus_Siegert #Vidéo #Allia #livre

June 28 2013

La classe ouvrière à vif et à vie ! *Avec le sang des autres (1974) un film de Bruno Muel*

La classe ouvrière à vif et à vie !
Avec le sang des autres (1974) un film de Bruno Muel
http://www.youtube.com/watch?v=3fANWq_CzWY
http://www.dvdclassik.com/critique/a-bientot-j-espere-marker-marret

Dans #Avec_le_sang_des_autres, Bruno Muel peut enfin #filmer cette chaîne de Peugeot qui lui été interdite dans Week-end à #Sochaux.
Là encore, Bruno Muel reprend une forme documentaire classique pour aller au cœur du monde ouvrier de Peugeot. Ce #film, il l'a réalisé seul ou presque. Les #artisans des #groupes_Medvedkine n'ont pu conserver leur passion intacte face à la machine à broyer. Trop de luttes#syndicales, au jour le jour, trop de fatigue, l'usure des corps et des esprits. La #chaîne a repris ses droits et Muel tient à témoigner de sa force destructrice. Avec le sang des autres, c'est la description minutieuse d'une région entière sous la coupe de Peugeot. On découvre l'arbre généalogique de la famille dont les embranchements se répandent à tous les postes clés de Sochaux et des environs depuis des générations. Main mise tentaculaire des homme Peugeots, mais aussi des moyens qui tissent un réseau aux mailles infranchissables. Les employés Peugeot sont allés à l'école privée Peugeot, à l'école d'apprentissage Peugeot, ont joué dans le club de sport Peugeot. Et ils sont enterrés dans des cercueils Peugeot portés par les corbillards Peugeot. Les #habitations (vétustes), la chaîne de magasins RAVI où chacun se rend, les #transports… toute la vie est estampillée Peugeot et il paraît impossible de s'en échapper. Peugeot établit une continuité entre le travail et la vie privée, en abolit les frontières. Sa #gestion de la chaîne, afin d'empêcher qu'une lutte s'organise, il la reprend dans le réseau d'#habitations de la #ville. Sur la chaîne, Peugeot fait de la "gestion logique des placements" en alignant les homme de manière à ce que chaque ouvrier ait le moins possible de points communs avec son voisin. En ville, Peugeot loge ses employés dans un semis de petites #cités mal desservies. Chaque #habitant peut difficilement gagner le centre ou d'autres foyers de #travailleurs, le seul transport en commun est celui qui les mène à l'usine.
L'élément central d'Avec le sang des autres, demeure la chaîne, véritable #monstre #destructeur qui avale la #vie des ouvriers. On ne peut vraiment saisir par l'image toute l'horreur de cette entité. Par ses scènes répétitives du #travail à la chaîne, le film entend décrire l'#aliénation des ouvriers, mais ces longues séquences, déjà interminables, ne peuvent pleinement donner corps à cet longue et usante suite de #gestes toujours #répétés, #reproduits à l'infini, #vidésde #sens. Il faut entendre le plus poignant des #témoignages pour commencer à saisir une once de la #destruction qui est à l'œuvre ici. En voix off, un #employé parle, ou plutôt essaye de parler. Car sa voix est usée, brisée. : "Quand t'as pas parlé pendant neuf heures, tu as trop de choses à dire que tu n'y arrives pas… tu bégaies". Il parle de ses mains abîmées, de ses pouces qu'il ne peut plus plier. Il ne peut plus toucher sa femme, déboutonner les vêtements de ses enfants. Cinq années de chaîne lui ont #volé ses mains. Il nous parle de la #honte, la honte de ce#travail qui n'est pas un #métier, la honte d'#être #soi-même. Il n'a plus de besoins, plus d'#envie. Il ne peut plus #lire, même pas par#fatigue, par #lassitude. "Je ne me dis même plus : à quoi ça sert de lire ? ». Et la #peur chaque jour d'y retourner. Et la peur de ne plus pouvoir y travailler, car après c'est le balai. Et « à 45 ans au balai, à 50 tu es mort".
Une employée parle de ses #rêves #détruits, d'une lutte qu'elle ne peut plus mener. "Le #Socialisme on n'y pense même plus. On ne sait même plus ce qu'on attend (…) le #bonheur on n'y croit plus, seulement par morceaux". Avec #le_sang_des_autres est un documentaire magnifique, aussi poignant que juste dans sa #description du monde ouvrier. Le film se termine sur une #fête entre les ouvriers, des chants, une certaine joie que Muel coupe brutalement par de nouvelles images de la chaîne. Le bruit des machines, qui court tout au long du film, souvent en off sur d'autres images, assourdit toutes ces vies. La douleur vient aussi du fait qu'Avec le sang des autres marque la fin d'un rêve. Les groupes Medvedkine, ce sont 330 minutes d'espoir et de lutte, une lutte souvent joyeuse, des espoirs souvent #mélancoliques. Une expérience unique, un #témoignage du monde ouvrier #indispensable, qui dépasse son cadre historique pour parler de notre époque avec une lucidité rare et#salvatrice.

#Bruno_Muel #luttes_Des_classes #Usine #Taylorisme #Ouvriers #prolétariat #Cités-dortoirs #Capitalisme #Peuples #Exploitation#Domination #Documentaire #Groupes_Medvedkine #Vidéo

June 25 2013

Rio de Janeiro endosse sa tenue olympique

Se loger, c'est le sujet du moment à Rio de Janeiro. Dopés par la préparation d'évènements sportifs planétaires, les prix de l'immobilier flambent dans la capitale de la bossa nova. / Brésil, Développement, Logement, Pauvreté, Sport, Urbanisme, Ville - (...) / Brésil, Développement, Logement, Pauvreté, Sport, Urbanisme, Ville - 2013/01

June 18 2013

Las Vegas, stade suprême des Etats-Unis

A Las Vegas, capitale du jeu, tout est démesuré. A commencer par l'urbanisme, qui isole les individus et corrode les rapports sociaux. / États-Unis, États-Unis (affaires intérieures), Économie, Entreprise, Finance, Logement, Loisirs, Santé, Syndicalisme, Urbanisme, Ville, Crise financière - (...) / États-Unis, États-Unis (affaires intérieures), Économie, Entreprise, Finance, Logement, Loisirs, Santé, Syndicalisme, Urbanisme, Ville, Crise financière - 2012/08

June 13 2013

Il était une fois à Athènes...

L'univers des Grecs se résume souvent désormais à un enfermement dans un présent implacable. « Nous vivons au jour le jour, sans projets à long terme », entend-on tous les jours. L'horizon, le temps projeté — espéré, pourrait-on dire — semble s'estomper dans une société que la crise a dépossédée même de son (...) / Dette, Économie, Finance, Pauvreté, Politique, Protection sociale, Solidarité, Travail, Ville, Chômage, Crise économique, Crise financière - 2013/02

May 21 2013

Mosaïques de béton

Ces banlieues tracées au cordeau, ces échangeurs autoroutiers, ces immeubles pastel qui contrastent avec la rigidité des lignes de l'urbanisme moderne, ce témoignage d'un combat renouvelé contre l'herbe jaune de la steppe, ce serait la Turquie ? Les photographies de Frances Dal Chele racontent la (...) / Turquie, Transports, Urbanisme, Ville, Chômage, Banlieue, Architecture - 2013/05

May 20 2013

Collés au sud de l'Ohio

Rares, très rares sont ceux qui ont entendu parler de Knockemstiff, une bourgade perdue au fin fond de l'Ohio, dans le Midwest américain. C'est dans ce patelin aujourd'hui abandonné qu'est né — en 1954 — et a grandi Donald Ray Pollock, et c'est là qu'il a planté le décor de ces dix-huit récits à couper (...) / États-Unis, États-Unis (affaires intérieures), Culture, Inégalités, Littérature, Pauvreté, Ville, Violence, Chômage, Drogue - 2013/05
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl