Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

October 05 2013

Les livres et la lecture, toujours plus embarrassants pour les jeunes

Les livres et la #lecture, toujours plus embarrassants pour les jeunes
http://www.actualitte.com/international/les-livres-et-la-lecture-toujours-plus-embarrassants-pour-les-jeunes-454

Voilà des années que la lecture a perdu de sa cool attitude, et les études se suivent, malheureusement, et se ressemblent sur le sujet. La dernière en date, de la Britannique National Literacy Trust auprès de 34.910 jeunes de 16 ans, fin 2012, n’est guère plus encourageante. Définitivement, pour les djeuns, la lecture n’est pas cool. Voire, embarrassante...(Permalink)

#sociologie

August 25 2013

Radio Thésard : Aurélien Fouillet / La sociologie du Jeu (France_Culture)

Radio Thésard : Aurélien Fouillet / La sociologie du Jeu (#France_Culture)
http://plus.franceculture.fr/factory/radio-thesards/la-sociologie-du-jeu

https://soundcloud.com/francecultureplus/radio-th-sard-aur-lien/s-Ktl8m

Après un travail sur le philosophe et poète Jean-Marie Guyau autour de la notion de risque, Aurélien Fouillet s’est orienté vers la #sociologie pour faire une sociologie du #jeu qu’il inscrit dans une anthropologie de l’#imaginaire. Sur le plan théorique, son travail fait régulièrement référence au thème post-moderne de la fin des grands discours. Et tout en se donnant pour actualité, la « #gamification » de la vie sociale.

#audio #radio

August 19 2013

René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu'un autre monde est en train de naître » -…

René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu’un autre monde est en train de naître » - Changement de civilisation - Basta !
http://www.bastamag.net/article3064.html

Vivons-nous une simple crise passagère ou une profonde mutation du système ? Pour l’économiste René Passet, face à un pouvoir financier qui impose son tempo, les gouvernements font fausse route en raisonnant à court terme. Il n’est pas plus tendre avec les économistes, incapables d’analyser le monde autrement que par le prisme des marchés, un peu comme l’homme des cavernes ne concevait l’univers autrement que magique. Sa solution : une « bioéconomie », seul remède à la crise de civilisation

#sociologie #économie

August 18 2013

Le monde qui vient est communautaire - Journal Permanent de l'Humanisme Méthodologique

Le monde qui vient est communautaire - Journal Permanent de l’Humanisme Méthodologique
http://journal.coherences.com/article438.html

La mutation la plus profonde se fait au coeur de l’homme et c’est celle de sa position centrale dans les affaires humaines et des communautés comme seul lieu de la condition humaine. Cela change tout du politique, de l’économique, de l’éducation. la confusion générale de nos pays « avancés » y est signe d’arriération à moins de se remettre en question et de refonder nos certitudes communes.

#communauté #sociologie

July 18 2013

L'expérience de la boîte

L’expérience de la boîte
http://diffractions.info/2013-07-18-lexperience-de-la-boite

Dans le cadre de l’imbécile histoire de la Théorie du #genre, je vous propose aujourd’hui un article de Denis Colombi repris de l’excellent site, Une heure de peine (que vous retrouverez...

#philosophie #société #sexe #sociologie

July 09 2013

L'invention du pré-cancer du sein - La Vie des idées

L’invention du pré-cancer du sein - La Vie des idées
http://www.laviedesidees.fr/L-invention-du-pre-cancer-du-sein.html

Au-delà d’un sujet particulièrement grave qu’il contribue à repolitiser, l’ouvrage d’Ilana Löwy éclaire avec acuité les tendances sous-jacentes aux sociétés des pays riches, où la médecine étend progressivement son territoire en venant à s’occuper non seulement des malades, mais des bien-portants. Au nom de leur responsabilité et de leur bien-être, les individus sont sommés d’intérioriser des pratiques anxiogènes de calcul du risque. Ils en viennent à évoluer dans un monde particulièrement incertain, et recherchent en parallèle des certitudes face à la maladie et la mort. Enfin, le droit à l’autonomie des patients est proclamé, mais n’empêche pas en certains domaines des formes de domination médicales auxquelles il est très difficile de résister. On peut regretter que, par manque d’espace sans doute, ni la question des rapports sociaux de sexe ni celle d’une prévention fondée sur la prise en compte des facteurs environnementaux ne soient véritablement traitées dans le livre. Il n’en est pas moins une contribution particulièrement remarquable à la sociologie des sciences.

#médecine #sociologie #cancer #seins

July 08 2013

A propos de la monumentale étude sur *la formation de la classe ouvrière anglaise*(collection…

A propos de la monumentale étude sur la formation de la classe ouvrière anglaise(collection Points Histoire) de l'historien #Edward_P_Thompson

Entretien avec #Miguel_Abensour à qui l'on doit l'édition française et l'historien #François_Jarrige qui a rédigé la préface pour l'édition en poche.
http://www.lemonde.fr/livres/article/2012/04/05/miguel-abensour-philosophe-et-francois-jarrige-historien-une-biographie-de-l

Quelle a été l'influence de ce livre d'E. P. Thompson ? Pourquoi est-il si méconnu en France ?

M. A. : Le livre a été traduit trop tard en français, en 1988, date qui explique que sa réception n'a pas été réussie. S'il avait été traduit en 1968, ou juste après, la situation aurait été différente. Est-ce qu'aujourd'hui les conditions sont réunies pour une meilleure réception ? L'école de François Furet (1927-1997), qui s'était repliée sur une lecture politique, au sens étroit du terme, paraît aujourd'hui dépassée, ce qui rend le contexte plus favorable.

F. J. : Il faut bien voir que ce livre a infusé absolument partout, dans toute l'historiographie mondiale. En cela, la #France ressemble à un îlot épargné. En histoire, si on sort du cas hexagonal, les innovations les plus importantes des années 1980-1990, comme les Subaltern Studies en Inde, se sont totalement imprégnées d'Edward P. Thompson, car il s'agit d'écrire une histoire « par en bas », des dominés, de ceux qui ont été marginalisés par l'historiographie nationaliste ou marxiste. Et même en France, à mesure qu'on s'est détachés de l'historiographie marxiste, qui s'intéresse essentiellement aux organisations, aux syndicats ou aux leaders, on a vu monter un intérêt pour Thompson.

Conférence à la #Sorbonne de François Jarrige et Xavier Vigna Maîtres de conférence en Histoire contemporaine à l'Université de Bourgogne autour du livre d'Edward P. Thompson.
http://vimeo.com/62285302

Biographie de l'auteur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Palmer_Thompson

E. P. Thompson est né en 1924 à Oxford d'un père missionnaire presbytérien au Bengale, Edward John Thompson (1896-1946). Il abandonne ses études en 1941, à 17 ans, pour s'engager dans l'armée britannique : il combat notamment dans une unité blindée lors de la campagne d'Italie ; il participe notamment à la bataille de Monte Cassino4, puis à la prise de Pérouse, sur laquelle il reviendra lors d'une rencontre du mouvement pour la paix en Italie en 1984 5. Il adhère dans le même temps au Parti communiste de Grande-Bretagne.
À l'issue de la guerre, alors qu'il dirige des cours du soir (extramural studies) de littérature dans le Yorkshire, il crée en 1946 le Communist Party Historians Group, avec notamment Christopher Hill, #Eric_Hobsbawm, Rodney Hilton et Dona Torr ; avec eux, il lance en 1952 une revue destinée à avoir une grande influence, Past & Present. De fait, « E. P. Thompson est un outsider académique, qui reste toute sa vie extérieur au monde d'Oxbridge, et un franc-tireur idéologique »3 : il quitte en 1956 le #parti #communiste pour protester contre l'#intervention #soviétique en Hongrie et contribue à la recomposition de la #gauche #marxiste #britannique, la Nouvelle #gauche (« New Left ») dans les années 1960. Il joue ainsi un rôle important, avec Perry Anderson ou Eric Hobsbawm, dans la création de la New Left Review en 1960, avant de prendre en 1965 la tête du Centre for Study of Social History (université de Warwick). Idéologiquement marqué par le socialisme anti-industriel du sujet de ses premières recherches, William Morris, E. P. Thompson « prône un #humanisme marxiste teinté de radicalisme plébéien »3.
Il meurt à Worcester en 1993, à l'âge de 69 ans.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_P._Thompson

#Histoire #historiographie #Archives #Ouvriers #Luttes #Révolution_industrielle #Politique #Sociologie #Usine #Luddisme #Livre

July 07 2013

*L'état, le pouvoir,le socialisme* de Nicos_Poulantzas enfin réédité par la remarquable maison…

L'état, le pouvoir,le socialisme de #Nicos_Poulantzas enfin réédité par la remarquable maison d'édition #les_Prairies_Ordinaires
http://www.nonfiction.fr/article-6612-

L'ouvrage de Poulantzas proprement dit s'organise quant à lui en cinq temps. Dans une introduction essentielle à la compréhension de sa démarche, l'auteur précise le sujet d'EPS, qui représente une tentative de #théorisation non pas de l'#Etat (chose impossible selon lui) mais de l'Etat #capitaliste (chose rendue possible par la séparation que le capitalisme suppose entre l'Etat et l'espace économique des #rapports de #production). Cette tentative est justifiée par le caractère insatisfaisant des approches existantes, qui considèrent soit que l'Etat est une institution neutre et préexistante aux #classes #sociales, soit que les classes dominantes le modèlent et en usent à leur goût. Poulantzas s'attache plutôt à démontrer que « toutes les actions de l'Etat ne se réduisent pas à la #domination politique, mais n'en sont pas moins constitutivement marquées » . Dans la même veine, il affirme que cet Etat ne reproduit pas sa domination seulement grâce à la #coercition et à la diffusion d'une #idéologie. Cela supposerait une pratique et un discours unifiés de la part d'appareils voués à l'une ou l'autre fonction, ce qui ne correspond pas à la #réalité. En effet, l'Etat est perméable aux #luttes de #pouvoir qui le débordent constamment, ce qui d'une part empêche l'unification de son discours et de sa pratique, et d'autre part explique qu'il produise aussi des « mesures positives » à l'égard des classes #subalternes. Tentant de résumer sa position théorique et en quoi elle se distingue du #marxisme-léninisme comme des approches wéberienne et foucaldienne, Poulantzas affirme que « contre toute conception en apparence #libertaire ou autre, […] l'Etat a un rôle constitutif non seulement dans les rapports de production et les pouvoirs qu'ils réalisent, mais dans l'ensemble des relations de pouvoir, à tous les niveaux. En revanche, contre toute conception #étatiste, […] ce sont les luttes, #champ premier des rapports de pouvoir, qui détiennent toujours le primat sur l'Etat » .

Biographie de l'auteur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicos_Poulantzas

En #Grèce, il fait des études de #droit durant les années 1950 ; il est actif dans le mouvement étudiant et rejoint l'#EDA (Alliance démocratique grecque), organisation légale émanant du Parti #communiste grec, alors interdit1.
Il vient en #France en 1960 et y obtient un doctorat en philosophie du droit. Il devient #professeur à l'université Paris 8, où il enseigne la #sociologie de #1968 à sa mort. Durant les années 1960, il est membre du PC grec, et, après la scission intervenue en 1968 suite à l'établissement de la #dictature, du Parti communiste grec de l'Intérieur2.
Ses travaux renouvellent et approfondissent considérablement ceux de #Marx , #Lénine , #Gramsci , et portent notamment sur le rôle complexe et multiple de l'État dans les sociétés occidentales, les caractéristiques de la « nouvelle petite #bourgeoisie », la problématique de la #division #travail #intellectuel - travail #manuel . Opérant une distinction fondamentale entre l'appareil d'Etat et le pouvoir d'Etat, Poulantzas met en lumière les multiples fonctions dudit Etat ainsi que les rapports de force et les contradictions qui s'y manifestent.
Vers la fin des années 1970, après la chute des dictatures portugaise (1974), grecque (1974) et espagnole (1978) , Nicos Poulantzas tente d'esquisser les contours théoriques d'une voie originale vers un #socialisme démocratique, proche des conceptions de l'eurocommunisme. Ses contributions sur ce thème ont été recueillies après sa mort dans Repères et sont précisées de façon plus systématique dans L'État, le pouvoir, le socialisme.
Après plusieurs mois de dépression, il se suicide en octobre 1979 depuis la Tour Montparnasse de #Paris3.

#Marxisme #Philosophie #Politique #Sciences_politiques #livre

March 02 2010

Can Social Systems be Autopoietic? Bhaskar's and Giddens' Social Theories - KAR - Kent Academic Repository

Abstract

The theory of autopoiesis, that is systems that are self-producing or self-constructing, was originally developed to explain the particular nature of living as opposed to non-living entities. It was subsequently enlarged to encompass cognition and language leading to what is known as second-order cybernetics. However, as with earlier biological theories, many authors have tried to extend the domain of the theory to encompass social systems, the most notable being Luhmann. The purpose of this paper is to consider critically the extent to which the theory of autopoiesis, as originally defined, can be applied to social systems-that is, whether social systems are autopoietic. And, if it cannot, whether some weaker version might be appropriate. It addresses this question by considering whether autopoiesis can be applied to the theoretical conceptions of Giddens and Bhaskar. It follows an earlier paper that evaluated Luhmann's autopoietic social theory.
Reposted fromwolfhesse wolfhesse
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl