Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

October 18 2013

19 octobre 1935 - Fin de la Longue Marche | ART...

19 octobre 1935 - Fin de la Longue Marche | ART...

http://www.scoop.it/t/artpol/p/4009510419/19-octobre-1935-fin-de-la-longue-marche?hash=6e82d3a7-795a-47e0-b559-79588ab22

https://by2.storage.live.com/items/CDE10D5DA9A5969A%2155210:Scaled1024/IMG_0344.jpg

19 octobre 1935 : fin de la Longue Marche - Les communistes chinois fuient devant les troupes de Tchang Kaï-chek et de son parti, le Kuomintang.

« Après une épopée de douze mille kilomètres à travers la Chine, les communistes se réfugient au Chen-si (ou Shaanxi). Dans cette province montagneuse isolée du nord-ouest, ils échappent aux attaques du parti rival du Guomindang (ou Kuomintang) et de son chef, Tchang Kaï-chek. Mais de 130.000 au départ, un an plus tôt, ils ne sont plus que 30.000. La faim et la lutte contre les troupes du Kuomintang ont eu raison des autres.

C’est au cours de la Longue Marche que Mao Zedong s’impose comme le leader des communistes chinois. Il se fait élire président du Comité central du Parti Communiste Chinois en février 1935. (...) »

#art #histoire #politique #Chine #révolution #communisme #changement #peinture #graphisme #propagande #médias #communication #représentation #culture #Mao #Artpol #vangauguin

September 23 2013

Représenter le corps socialiste : l&rsquo...

Représenter le corps socialiste : l&rsquo...
http://www.scoop.it/t/artpol/p/4008049067/representer-le-corps-socialiste-l-exemple-du-peintre-a-deineka-1899-1969?hash=

"Quelles visions des genres et quels types de désirs le réalisme socialiste soviétique met-il en scène ?

En URSS, dès 1934, la doctrine du « réalisme socialiste » fonctionne comme un ensemble de normes esthétiques contraignantes dans le domaine des arts visuels. Sensé être le point de départ de tout acte de création artistique, « fondé sur la vision marxiste-léniniste du monde », officiellement, « le réalisme socialiste encourage les efforts des artistes et les aide à définir des formes et des styles divers en harmonie avec leurs inclinations personnelles [leur point de vue communiste] » [1]. Mais constitue-t-il pour autant l’aboutissement univoque de toute production dans le domaine des arts plastiques ? Sans qu’il s’agisse ici de trancher le débat entre, d’une part, l’école historiographique dite « totalitarienne » – qui insiste sur la subordination totale de la sphère artistique au pouvoir politique – et, d’autre part, les interprétations reconnaissant une plus grande marge de manœuvre aux artistes soviétiques, on notera que l’ensemble des œuvres rassemblées sous l’étiquette « réalisme socialiste » ne saurait être résumé à son programme « intelligibilité et lisibilité immédiates » [2].

Correspondant à un ensemble de canons – dont celui, central, du corps prolétaire, jeune, musclé et en bonne santé –, fait de passages obligés – le corps au travail, le corps sportif, et, semble-t-il dans une moindre mesure, le corps guerrier [3]–, le corpus du réalisme socialiste est aussi traversé par une recherche esthétique qui en permanence compose et entre en tension avec la contrainte formelle, il comporte potentiellement différents niveaux de lecture. (...)"

#art #politique #réalisme_socialiste #réalisme_soviétique #peinture #changement #utopie #société #culture #URSS #représentation #Artpol #vangauguin #autre_monde

September 03 2013

Un petit coup de promotion pour la boite verte qui n'en a pas besoin, mais moi j'aime beaucoup…

Un petit coup de promotion pour la boite verte qui n’en a pas besoin, mais moi j’aime beaucoup cette initiative très rafraichissante, qui mêle rêve et réalité, qui sème ce qu’il faut de confusion pour inciter notre imagination à imaginer encore plus.

A consumer sans restriction. Quelques exemples

Carte mondiale de la couleur des boites à lettres - La boite verte
http://www.laboiteverte.fr/carte-mondiale-de-la-couleur-des-boites-a-lettres

http://www.laboiteverte.fr/wp-content/uploads/2012/11/carte-couleur-boite-lettre-poste.png

Les mini-immeubles d’Evol - La boite verte
http://www.laboiteverte.fr/les-mini-immeubles-devol

http://www.laboiteverte.fr/wp-content/uploads/2013/01/evol-mini-immeuble-01.jpg

Architectures recomposés - La boite verte
http://www.laboiteverte.fr/architectures-recomposes

http://www.laboiteverte.fr/wp-content/uploads/2009/11/Filip-Dujardin11.jpg

Des paysages recomposés - La boite verte
http://www.laboiteverte.fr/des-paysages-recomposes

http://www.laboiteverte.fr/wp-content/uploads/2012/04/paysage-recompose-05.jpg

En 1900, des cartes postales imaginent l’an 2000 - La boite verte
http://www.laboiteverte.fr/en-1900-des-cartes-postales-imaginent-lan-2000

http://www.laboiteverte.fr/wp-content/uploads/2010/04/carte-postale-2000-futur-06.jpg

L’an 2000 imaginé en 1910 - La boite verte
http://www.laboiteverte.fr/lan-2000-imagine-en-1910

http://www.laboiteverte.fr/wp-content/uploads/2011/02/anticipation-retrofutur-1910-imagination-2000-19.jpg

Des immeubles isolés -
http://www.laboiteverte.fr/immeubles-isoles

http://www.laboiteverte.fr/wp-content/uploads/2013/09/immeuble-isole-04-720x489.jpg

#photographie #cartographie #art #architecture #représentation #visualisation #imaginaire

August 28 2013

De l'effet des cartes et des graphiques sur l'opinion Infographics could change your political…

De l’effet des cartes et des graphiques sur l’opinion

Infographics could change your political views – VisualJournalism

http://visualjournalism.com/infographics-could-change-your-political-views/2011/09/24

Infographics could change your political views

http://visualjournalism.com/wp-content/uploads/2011/09/insurgentattacks.jpg

WHAT IS IT that we’re really lacking when we want to introduce infographics into new areas of communication … ? Yes, we need some evidence that the infographics are really working.

Therefore it’s a very welcome paper, that has been released by assistant professor at Dartmouth College Brendan Nyhan, and assistant professor at Georgia State University Jason Reifler, titled ‘Opening The Political Mind?’

L’article est téléchargeable là :

Opening the Political Mind ?
The effects of self-affirmation and graphical information
on factual misperceptions

Brendan Nyhan (Dartmouth College) et Jason Reifler (Georgia State University)

Septembre 2011

http://www.dartmouth.edu/~nyhan/opening-political-mind.pdf

#visualisation #perception #représentation #cartographie #Graphique #infographie

August 16 2013

Le triomphe de la technique sans culture et de la rationalité du rendement... Un monde suffocant,…

Le triomphe de la technique sans culture et de la rationalité du rendement... Un monde suffocant, clinique, productiviste désincarné, et déshumanisé !
Cela donne une résonance vide et glaciale dans notre rapport à ce que nous produisons.
Le film est suffocant, esthétisant jusqu’à l’excès mais le résultat est fascinant comme pris dans une spirale ou ce que l’on nous donne à voir n’est rien d’autre que le monde tel qui se construit et s’impose à tous ?

Notre pain quotidien(2007) un film documentaire de Nikolaus Geyrhalter
http://www.dailymotion.com/video/xfuup9_notre-pain-quotidien-1-5_news?search_algo=2

Une analyse du documentaire par Cédric Mal
http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2011/02/10/notre-pain-quotidien-nikolaus-geyrhalter

La #production #alimentaire #industrielle, cela va de soi dans nos #sociétés #modernes, connaît ce qu’il se fait de mieux en matière technologique. Question de #rentabilité #économique. Nikolaus Geyrhalter s’équipe aussi de ce qu’il se fait de mieux de matériel numérique Haute Définition pour dépeindre en de puissants tableaux ces lieux étranges, beaux et horribles à la fois, dans lesquels se fabrique chaque jour #notre_pain _quotidien. Des #élevages de poulets aux #abattoirs, des #serres aux #usines de #conditionnement de #fruits, c’est l’intégralité du #processus de #transformation #alimentaire qui défile dans ce #film dénué de commentaires et d’interviews.
A l’extérieur, le grand angle systématique laisse le champ libre à l’horizon pour composer des #plans terriblement ouverts. Le #cinéaste filme des #paysages monumentaux qui s’étendent à perte de vue et de nuit. Les usines, vastes et #futuristes ensembles lumineux, semblent #irréelles. On pénètre souvent dans ces endroits en plongée, et les choses n’en deviennent que plus indiscernables. Les #vaches ne ressemblent à des vaches et les #cochons à des cochons qu’après un temps de minutieuse observation. Un temps où nos yeux se promènent, incertains, à la recherche d’éléments de compréhension et de discernement. La longueur des plans-séquences laisse généralement advenir les frémissements d’un mouvement qui participe à l’éclaircissement de ces énigmes visuelles. Ce suspense figuratif, soutenu par la beauté des lumières et la #picturalité de certaines #images, agit comme un principe #esthétique maintenant l’intérêt tout au long du film.

http://www.dailymotion.com/video/xfv0oz_notre-p-in-quotidien-2-5_travel

Formellement, la #composition #plastique enferme souvent le spectateur dans une effroyable sensation claustrophobique. Les lieux, couloirs de la mort #animale ou allées d’#arbres fruitiers, sont représentés au travers de #cadres #cloisonnés qui focalisent le regard. Un point de fuite central et une profonde perspective structurent les images bordées de #chair ou de #nature d’où on ne peut s’échapper. Le parti pris formel opère également en plein champ, par exemple dans ce plan directement puisé dans la La Mort aux trousses : un avion entre puis sort du plan avant de venir épandre son liquide face #caméra. Le #spectateur, là encore, est pris au piège de la #représentation, dans une position de victime.

http://www.dailymotion.com/video/xfv22v_notre-p-in-quotidien-3-5_travel?search_algo=2

Dans son film, Nikolaus Geyrhalter soulève un rapport déshumanisé à la nature. Il décrit un monde sans paysan, égalisant par de subtiles analogies les hommes, les machines et les produits. Le roulement des œufs sur le tapis est le même que celui des pommes dans leur bassin, le déplacement des porcs vers l’abattoir n’est pas sans évoquer le ballet des hommes dans les couloirs, et la batteuse de la moissonneuse effectue la même course que l’éolienne.

Quand la caméra s’embarque sur les tracteurs, elle s’attarde autant sur l’homme que sur l’engin agissant. A terre, lorsque le cinéaste suit des figures humaines dans leur labeur, ce sont des outils assujettis à l’industrie qu’il filme. Peu de différences entre l’homme qui sélectionne les poulets armé de son bras aspirant et le tracteur qui déploie lui aussi ses bras pour fertiliser le sol. Il n’y a pas de personnages, d’ailleurs, dans ce documentaire : les figures humaines, automatisées et muettes, ne sont pas incarnées. A l’heure de la pause, les employés dégustent leur pain quotidien. Si l’humanité devient alors figurativement centrale, le langage, lui, reste absent.

http://www.dailymotion.com/video/xfvicy_notre-p-in-quotidien-4-5_school?search_algo=2

(...)

Description des fermes modernes ou critiques de l’industrie agroalimentaire : le film, universel dans sa forme, est construit de telle manière qu’il laisse chacun faire son choix. Petit à petit, on peut simplement se renseigner sur la cueillette des olives ou sur l’histoire de l’élevage-abattage des porcs. La composition chronologique qui établit des chaînons didactiques entre certains plans va en ce sens. On peut aussi s’insurger devant les souffrances animales. La progression dramatique vers l’horreur (figurative) l’autorise : à mesure que le film avance, le sang se déverse de plus en plus abondamment et le rouge inonde bientôt la représentation des exécutions bovines difficilement soutenables.

http://www.dailymotion.com/video/xfvinx_notre-p-in-quotidien-5-5_lifestyle?search_algo=2

#Nikolaus_Geyrhalter #Productivisme #Mondialisation #Capitalisme
#Documentaire #Vidéo

August 06 2013

« The architecture of Sound », par Tanya_Harris (interview par Soundry)

“The architecture of Sound”, par #Tanya_Harris (interview par #Soundry)
http://soundry.com/tanyaharris

You made recordings of churches around London to eventually produce your own sound patterns. How exactly did you record these different acoustics and turn them into visible vibration ?

Inspired by Alvin Lucier, a music composer who discovered a technique to record the resonant frequency of a space. I recorded the silence of the church and then played this recording back into the church while re-recording it. I repeated this process over and over again until the resonant frequencies of each church became audible.

Building my own cymatic experiment enabled me to see the hidden geometry of sound. It consists of a 450 watt amplifier that I made which is attached to a 15 inch bass speaker cone. I vaccum formed the speaker with thin plastic which allowed me to put water inside the speaker. When frequencies are played through the speaker- the water arranges itself into geometric patterns.

http://soundry.com/wp-content/uploads/2013/08/Screen-Shot-2013-08-05-at-11.14.42-208x300.png

Your photographs of oscillating water surfaces are beautiful: how did you catch them and how did you then turn them back into stone ?

I took these pictures in a dark environment. I used an angle-poise magnifying lamp and positioned it over the water in the speaker so that it created a ring of light on the water. I removed the magnifying glass and took the pictures through the centre of the circular light.

Having photographed the pattern, I created a vector and laser graved the pattern onto the stone that the churches were made from.

http://soundry.com/wp-content/uploads/2013/08/Screen-Shot-2013-08-05-at-11.14.54-233x300.png

Les expériences explicitées : “What architecture does sound orchestrate?”
https://www.youtube.com/watch?v=lfJj74OXhEU

Le site de Tanya Harris
http://www.tanyaharris.co.uk

#architecture_sonore #son #art #photograhie #images #vidéo #représentation

July 29 2013

Llorenç Barber, _Cuaderno de Yokohama_ (2009)

Llorenç Barber, Cuaderno de Yokohama (2009)
http://monoskop.org/log/?p=8724

The booklet contains the series of 17 graphic scores that #Llorenç_Barber created in Yokohama (Japan) in 2005. The series brings together the visual exercises and/or pastimes that the composer compiled in a small notebook as he worked on Pocket Naumaquia, the closing concert of the International Triennale of Contemporary Art (ITCA) in December 2005. For this publication Barber has used these graphic notations as inspiration to write 17 texts that, like a game, readers can link to any score they wish.

http://rwm.macba.cat/uploads/qa/QA_02/QA_02.pdf [#pdf]

Llorenç Barber – Cuaderno de Yokohama, graphic score
http://continuo-docs.tumblr.com/post/52202471383/llorenc-barber-cuaderno-de-yokohama-graphic

https://gs1.wac.edgecastcdn.net/8019B6/data.tumblr.com/tumblr_m0w9et9mES1r5yt7ko5_250.jpg https://gs1.wac.edgecastcdn.net/8019B6/data.tumblr.com/tumblr_m0w9et9mES1r5yt7ko6_250.jpg https://gs1.wac.edgecastcdn.net/8019B6/data.tumblr.com/tumblr_m0w9et9mES1r5yt7ko8_250.jpg

#musique #partition #représentation #images

July 14 2013

« Staline aime les enfants et prend très bien soin d'eux » : Du réalisme socialiste dans un livre…

"Staline aime les enfants et prend très bien soin d’eux" : Du réalisme socialiste dans un livre d’apprentissage à l’écriture publié après la mort de Staline, mais avant la déstalinisation...

C’est lors d’une visite dans un minuscule petit musée ethnographique de plein air à Mersraga, petit village letton situé le long du Golfe de Riga, que j’ai découvert ce manuel scolaire. Il trainait dans la poussière, sur la table d’une de ces vieilles maisons comme si personne n’avait vraiment envie de l’ouvrir...

https://dl.dropbox.com/s/iwgzgrqq1srr41g/IMG_1179.jpg

Le manuel lui-même n’est pas une rareté, l’imagerie "réaliste socialiste" et les légendes qui l’accompagne sont assez courantes (cela dit ça reste époustouflant quand même). Ce qui est très original ici, et sans doute assez rare, c’est la période à laquelle il a été publié. Trois pages à la gloire de Staline avec des portraits impressionnants, et une légende explicite : "Staline est mort, mais le peuple soviétique va poursuive son oeuvre merveilleuse". Il n’y avait pas de date dans l’ouvrage, mais le bouquin a nécessairement été publié entre 1953 et 1956, c’est-à-dire après la mort de Staline et avant le début (officiel) de la déstalinisation.

Or, je ne sais plus si c’est Lilly Marcou ou Hedrick Smith qui le raconte dans un de leurs bouquins (je vais rechercher et retrouver la référence, c’est un vieux souvenir), il semble que l’entrée "Staline" avait déjà presque complètement disparue dans l’édition de septembre 1953 de la Grande encyclopédie soviétique...

C’est mon épouse qui m’a aidé à traduire les quelques textes cités ici en exemple, et, elle-même ayant été pionnière ET komsomolska, me demandait pourquoi j’avais besoin de traduire cette « merde » (juste pour vous donner une idée du bon souvenir que lui ont laissé sa jeunesse soviétique).

Ces quelques pages témoignent de la prose et des images avec lesquelles une ou deux générations d’enfants soviétiques (des dizaines de millions) ont appris à lire et à écrire. Interrogés, quelques vieux Lettons m’ont affirmé qu’à l’époque, ils n’en croyaient pas un mot...

Mais il y a là un vrai intérêt historique, que je mettrai en lien, plus tard, avec des images, d’une part de mosaïques (aussi terriblement réalistes socialistes) prises un peu partout dans l’espace post-soviétique, et d’autre part de d’images du matraquage publicitaire occidental et contemporain. Que ça nous plaise ou non, on aboutit aux mêmes conséquences : la création d’un monde artificiel, mythique, irréel, principal outil de formatage (ou de lobotomisation) réussi(e) des esprits. On y reviendra.

–-----

La couverture déjà est un symbole. L’enfant qui a eu ce livre en main a défiguré la petite fille, on ne voit plus son visage, elle est devenue "aveugle" (où elle n’a pas envie de voir ce qu’on lui donne à lire...). Elle a aussi transformé une lettre majuscule lettone (B) en lettre minuscule russe (b, c’est un son doux).

https://dl.dropbox.com/s/belpveq8lecmqgz/IMG_1068.jpg

Une des premières pages, la rentrée des classes : comme sur cette image, le merveilleux documentaire "My perestroika" de Robin Hessman montre bien, dans la première et dernière scène, l’importance de ce premier jour d’école, encore aujourd’hui en Russie et dans tous les pays de l’ex-urss. C’est une tradition qui est restée. beaux habits, milliers de bouquets de fleurs pour les professeurs, la fête, des chants, des discours...

https://dl.dropbox.com/s/3moyarlqcejgpfv/IMG_1134.jpg

Au tout début du livre aussi, bien entendu, une image allégorique du bon Vladimir Illytch, dans le plus pur style réaliste socialiste, mais assez sobre en comparaison d’autres représentations.

https://dl.dropbox.com/s/nd3yth4ats9uere/IMG_1135.jpg

Et deux portraits de Staline aussi très "allégoriques" :

https://dl.dropbox.com/s/1epfxroi3s0kafx/IMG_1139.jpg
https://dl.dropbox.com/s/u79s8gta3fk1cc9/IMG_1156.jpg

Avec un texte formidable :

Le matin éclatant et brillant du communisme viendra
il amènera la joie et de bonheur
Tu diras : "C’est le grand Staline qui nous a
donné cette vie merveilleuse".

Les autres "pages perso" se trouvent au milieu du bouquin, après une cinquantaine d’exercices. On trouve dans l’ordre d’apparition :

– Moscou
– Lénine
– et enfin Staline.

Avec ces textes édifiants (normal, c’est pour édifier le socialisme, donc pas de surprise) :

Moscou en premier : Pour les lettons - qui ont transformé le musée d’histoire de Riga en musée de l’occupation dès le début de la deuxième indépendance en 1991 - le texte accompagnant avait une certaine "résonnance" :

https://dl.dropbox.com/s/4eugb1mognlzox1/IMG_1161.jpg
https://dl.dropbox.com/s/770qtede2cazu1t/IMG_1167.jpg

Moscou est la capitale de notre mère patrie
Du pays où nous sommes nés
Au centre de Moscou, il y a le Kremlin
A côté du Kremlin, il y a la place rouge
A Moscou, il y a de grands et très beaux bâtiments et monuments
A Moscou, il y a beaucoup de fabriques et d’industrie
A Moscou, il y a beaucoup de théâtre, de cinémas et d’école
Le peuple utilise les voitures, les trains, les trolleybus, les bus et le métro
Et en été les jardins et les parcs débordent de fleurs colorées

Ah, Moscou, chère ville...
Toi, le coeur de notre mère patrie
Nous voulons que ton étoile brille en nos coeurs
et qu’elle fasse briller le toit du Kremlin

Puis c’est au tour de Lénine

https://dl.dropbox.com/s/8p3ts8wl76i49pa/IMG_1163.jpg

Lénine est le chef du peuple ouvrier et de tous les enseignants
Lénine est connu et reconnu dans le monde entier
Lénine voulait que les travailleurs aient une belle vie
Lénine aime les enfants, et voulait qu’ils apprennent à l’école
Vladimir Illytch Lénine est mort, mais son oeuvre elle, est toujours bien vivante
Car Staline continue de la faire vivre !

Nous suivons le même chemin que Lénine
Il reste avec nous
Nous travaillerons autant que lui
[pour construire le socialisme]

Et enfin de Staline (en dernier... Moi, je l’aurai vu plutôt en premier, mais bon).

https://dl.dropbox.com/s/f2mh7u4z903pt8q/IMG_1162.jpg

Staline est le chef du peuple ouvrier et de tous les enseignants
Staline est connu et reconnu dans le monde entier
Staline nous a offert une vie nouvelle et heureuse
Saline aime les enfants et prend très bien soin d’eux
Joseph Vissarionovitch Staline est mort, mais son oeuvre elle, est toujours bien vivante
Car ses fidèles élèves et ses compagnons de lutte continuent de la faire vivre

Le nom de Staline
bruissera toujours dans les mouvements du drapeau de la Nation
il habitera toujours dans notre âme
et dans les pulsions de nos coeurs

Les textes pour Lénine et Staline sont presque les mêmes à quelques très subtiles différences près... Et les élèves de recopier les noms sur du papier quadrillé !

Et voici maintenant le "contenu" :

https://dl.dropbox.com/s/g50qusdwpiecaa1/IMG_1147.jpg
https://dl.dropbox.com/s/5909wbla409m5tk/IMG_1142.jpg
L’usine, dedans et dehors, et les rouages pour l’apprentissage du "o"

Avec l’amitié entre les peuples [les Nations]
Nous réalisons un travail immense
Avec l’amitié entre les peuples [les Nations]
Nous pouvons vivre une vie merveilleuse

[sur le principe je suis assez d’accord...]

https://dl.dropbox.com/s/ppc0bjb1wep7304/IMG_1141.jpg
La ville, les transports, les bâtiments, une architecture urbaine parfaite...

https://dl.dropbox.com/s/7qp0r54z74x357e/IMG_1145.jpg
Moscou et le Kremlin dans une perspective qui force le respect...

https://dl.dropbox.com/s/yg5d8mr5e9ouv01/IMG_1144.jpg
https://dl.dropbox.com/s/svsevenmffkez43/IMG_1149.jpg
https://dl.dropbox.com/s/xz5ldldfc2b2shn/IMG_1159.jpg
Les pionniers, parfaits petits soldats dans "savoir, sport et nature"... Ils sont parfait en général, surtout quand ils font leurs devoirs :

– Non ! je veux faire mes devoirs toute seule, dit Smaida
– Mais je vais t’expliquer, dit sa maman
– Non, je veux vraiment faire mes devoirs de lecture, d’écriture et de calcul toute seule !

https://dl.dropbox.com/s/nbkka3jo3k35puj/IMG_1148.jpg
Les grands travaux : Barrages, canaux...

https://dl.dropbox.com/s/yrcax802kvb8q75/IMG_1151.jpg
Et très important, toujours, la présence, le rôle des énormes sanatorium, ou "centre de santé réservés en général à la nomenklatura.

Il y en avait un, dans le centre de Jurmala (Lettonie) qui recevait uniquement les "nombreux" cosmonautes et leur famille pour se reposer après leurs missions...

https://dl.dropbox.com/s/3ccp9xjilv50gnu/IMG_1152.jpg
La culture avec essentiellement les folklores des Républiques.

https://dl.dropbox.com/s/0oyqva3he8tqpf0/IMG_1154.jpg
L’agriculture (la main posée sur l’épaule - détail récurent dans l’imagerie soviétique - pour renforcer l’idée de glorification).

#soviétisme #ex-urss #imagerie #imaginaire #visualisation #représentation #propagande #staline #lénine #moscou

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl