Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

September 29 2013

September 14 2013

September 13 2013

The Watergaw

The Watergaw
http://www.larevuedesressources.org/the-watergaw,2602.html

Voici le plus célèbre poème de Hugh MacDiarmid, ce personnage haut en couleurs de la Renaissance écossaise au #XXe_siècle. Son engagement radical s’est manifesté, politiquement, dans son nationalisme et son communisme non dépourvus de provocations, et surtout dans la #Poésie. A l’instar des Romantiques allemands qui entendaient retrouver le génie de leur langue, MacDiarmid voulut faire renaître de ses cendres une Écosse culturellement laminée par la domination anglaise depuis plusieurs siècles. Aussi (...)

#Domaine_public #Ecosse #Littérature_écossaise
http://www.poetryarchive.org/poetryarchive/singlePoet.do?poetId=1557

August 21 2013

« Les Voies de Lucile », dans l'Atelier de la création (France_Culture)

« Les Voies de Lucile », dans l’Atelier de la création (#France_Culture)
http://www.franceculture.fr/emission-l-heure-du-documentaire-les-voies-de-lucile-rediffusion-de-l-

Très beau #documentaire sur une jeune fille que l’on a pris longtemps pour, comme elle dit, « la baveuse au fond du couloir » : il n’y avait que ses cris et ses grognements, jusqu’à ce qu’un appareil lui permette de s’exprimer.

Lucile à l’âge de 7 ans est « entendue » pour la première fois. Elle en a 16 aujourd’hui autant d’année pour exister enfin dans le regard de ses parents, grâce a une parole redonnée, a la redécouverte de son intégrité.

Lucile est porteuse d’un #handicap qui la rend dépendante dans tous les actes de sa vie. Elle est entourée de ses parents Marie et Gilles qui découvrent jours après jours, que les limites sont celles qu’ils se créent. De Maxime et Emma ses frère et sœur. Mais également de trois accompagnatrices de vie dont Maroussia, qui l’aident dans la journée. Tous pratiquent une méthode de #communication particulière qui permet avec l’aide d’un petit clavier de lui redonner la parole, de lui prêter leur voix.

Ce processus de communication destiné à pallier l’absence de #langage chez des personnes dans l’impossibilité de s’exprimer se pratique avec l’aide d’un partenaire, appelé “facilitant” qui accompagne le mouvement de la main sur le clavier et lit les phrases qui s’inscrivent. La succession des mots s’impose au facilitant, sans que celui-ci ne connaisse à l’avance le contenu du texte. Pour cela, il se rend totalement disponible et permet au "facilité" de laisser « couler les mots sur le clavier » parfois même par un simple contact physique c’est une sorte de langage empathique, une communication « qui sauve de la folie »

En parvenant ainsi à faire part de ses besoins, de ses sensations, de ses sentiments, Lucile acquiert davantage d’autonomie dans l’acceptation de ce qu’elle a et de ce qu’elle n’a pas. Mais c’est avant tout une considération nouvelle, un regard qui change. Celui du sens de sa vie, celui de ses proches, de ses camarades du Collège de Forcalquier.

« Je ne suis pas un maitre spirituel, pas plus qu’une baveuse amoindrie », ce sont ses mots. Lucile nous révèle les choses de l’invisible, une toute petite partie de son monde intérieur, de sa conscience entière.

http://media.radiofrance-podcast.net/Fpodcast09/12490-26.07.2013-ITEMA_20505601-0.mp3

Certaines de ses phrases me font diablement penser à #Joë_Bousquet.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jo%C3%AB_Bousquet

#poésie #audio #radio

August 04 2013

*le surréalisme n'aime pas perdre la raison ; il aime ce que la raison nous fait perdre*…

le surréalisme n’aime pas perdre la raison ; il aime ce que la raison nous fait perdre

Ferdinand Alquié

André Breton par Marguerite Bonnet
http://www.jose-corti.fr/auteursfrancais/breton2.html

Cet #homme de la #quête n’a jamais eu le goût des #voyages lointains. A l’errance de Breton, suffisent la #ville et les #rues ; homme du voyage #intérieur, il demeure avant tout un sédentaire et un #terrien : « la grande #aventure #mentale » est tout ce qu’il importe de courir.

[Ses] premiers #textes, tout appliqués qu’ils soient au bien-dire, nous emmènent au-delà des influences, vers les constantes d’une nature qui cherche, d’emblée, dans la culture, ce qui s’accorde à ses directions instinctives.

http://www.youtube.com/watch?v=1rwHcEo4JY4

A l’écoute des #œuvres de son #temps pour reconnaître vers quoi tend sa propre sensibilité, il la découvre plus accordée, dans ses oscillations, à l’inéprouvé, à l’#inattendu, au #mouvant, qu’à la #permanence du connu, si parfaite qu’en soit la réalisation. Ce qui bouge, même s’il est difficile de saisir le sens du #mouvement, supplante pour lui ce qui demeure.

Il s’oppose en #art à toute anecdote – « Ecrire n’est pas forcément raconter » – comme à la représentation de la vie réelle, même interprétée, la jugeant « à peine moins servile que l’imitation fidèle » ; il veut atteindre à une #réalité autre qui, #tangentielle à celle du #monde #objectif, appartient en propre à l’œuvre et impose de ne la juger que selon ses propres lois.
(...) Fort de l’exemple de la peinture de #Braque et de #Picasso, c’est pour une existence pleinement autonome de l’œuvre qu’il combat, refusant de la rapporter avant tout à un réel préexistant. Mais il ne tombe pas non plus dans le #formalisme : « aucune #liberté formelle ne pourra jamais remplacer ce que est l’#âme même de la poésie ».
(...) Ce qui vient, ce qui, furtivement, est déjà arrivé, c’est la certitude que l’#écriture #automatique délivre, irréfutable : il faut que le poème meure pour que la poésie vive.

L’expérience de l’#automatisme, dès le premier moment, tend à supprimer ou du moins à affaiblir l’opposition entre ce qui est en nous et ce qui est hors de nous, l’arbitraire n’étant arbitraire que pour notre ignorance et ouvrant en réalité en direction du monde comme des êtres, une autre voie de #connaisssance et de #communication.

Le caractère « sans précédent » des #Champs_magnétiques, selon l’expression d’#Aragon, leur est donné non seulement par la méthode d’édriture dont lils relèvent, mais aussi par la visée à laquelle pour Breton ils répondent. Dans la grande quête parfois hagarde où, depuis 1916, il se trouve engagé pour confondre l’aventure poétique t la vie, ils marquent un tournant, mais un tournant périlleux : "Les Champs magnétiques dit #André_Breton dans ses notes, « c’est le désir d’écrire un livre dangereux ».

La poésie de toutes parts, déborde les poèmes ; elle déborde le #langage même ; elle se fait existence. En choisissant de s’abandonner à la parole en dérive, Breton trouve provisoirement un solution au #conflit angoissant de l’écriture et du silence ÷ il n’écrit plus, il est écrit. C’est pourquoi l’écriture automatique figure alors une délivrance.

La notion de surréalisme (…) rassemble sous l’appellation d’automatisme psychique, à côté de l’écriture, tous les modes d’expresion découverts – et à découvrir – capables d’amener au jour sans médiation réflexive les pulsions de l’inconscient dont la réalité enfouie s’oppose aux « #réalités_sommaires » de la #conscience. Le second temps de la définition, annoncé comme l’acception #philosophie du terme, vise à fonder en raison le surréalisme en l’établissant « sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d’associations négligées jusqu’à lui, à la toute-puissance du #rêve, au jeu désintéressé de la #pensée ». C’est dire que l’homme n’est pas ce qu’il croit être et que la méthode de connaissance définie par l’#automatisme lui révèlera sa vraie nature, « les étendues illimitées où se manifestent ses désirs ».

Rien dans le Manifeste ne postule une #transcendance ; il n’y a pas d’ambiguïté dans la revendication qui ferme la définition ; non content d’assigner pour tâche au surréalisme l’expression du « fonctionnement réel de la pensée », Breton lui attribue le pouvoir de changer l’existence, ici et maintenant.
Réduire le Manifeste à une #déclaration de guerre à la raison est simplifier excessivement les #choses ; c’est à l’#avènement d’une nouvelle raison qu’il œuvre, celle qu’invoquait #Rimbaud, raison plus large, capable d’intégrer l’ensemble de la réalité humaine. #Alquié,[dans sa Philosophie du surréalisme] est tout à fait fondé à écrire : « le surréalisme n’aime pas perdre la raison ; il aime ce que la raison nous fait perdre ».

#Littérature #Poésie #Peinture #Surréalisme #Psychisme #Psychanalyse #Dada #Tristan_Tzara Livres #Vidéo

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl