Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

August 29 2013

Tu n'as pas l'air norvégien ! « Pourquoi as-tu un passeport norvégien ? Tu ne ressemble pas du tout…

Tu n’as pas l’air norvégien !

« Pourquoi as-tu un passeport norvégien ? Tu ne ressemble pas du tout à un norvégien ! Où est né ton père ? Où est née ta mère ? quelle est leur religion ? Quelle est ta religion ? »

Bienvenue à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv

« Mon cœur battait vraiment très vite quand je suis descendu de l’avion. J’étais prêt à affronter toutes les questions possibles lors du contrôle des passeports, mais pas à celles qu’on allait me poser. J’attendais derrière dans la file d’attente. Devant moi, j’ai vu que certains passagers étaient emmenés par un garde, loin, dans une autre pièce. Ce fut enfin mon tour.

– Puis-je voir votre passeport ? » m’a demandé la dame
– Bien sûr.

Elle a regardé chaque page, chaque tampon avec attention.

– Pourquoi avez-vous autant de tampons et de visas de pays africains ? - Pourquoi avez-vous un passeport norvégien ? Vous n’avez pas du tout l’air norvégien"

Ce blog d’un Norvégien originaire de Palestine est magnifique, mais hélas en norvégien seulement.

http://palestinalan.wordpress.com/2013/08/27/ahlan-wa-sahlan

Ben Gurion flyplass

"Hvorfor har du norsk pass ? Du ser ikke norsk ut. Hvor er faren din født ? Hvor er moren din født ? Hvilken religion har de ? Hvilken religion har du ?"

Ahlan wa sahlan ! | En høstfortelling fra Tulkarem [Une histoire d’automne à Tulkarem]

"Hjertet banket litt ekstra fort da jeg gikk ut av flyet. Jeg var forberedt på at man kunne bli stilt en del spørsmål i passkontrollen, men ikke det som ventet meg. Jeg stilte meg bakerst i køen. Foran meg så jeg at noen passasjerer ble geleidet bort til et annet rom av en vakt. Endelig var det min tur. ”Kan jeg se passet ditt ?” spurte damen. Selvfølgelig. Jeg fulgte med mens hun bladde i det. Studerte alle stemplene i passet. ”Hvorfor har du så mange stempler fra Afrika ? Hvorfor har du norsk pass ? Du ser ikke norsk ut”.

#palestine #israël #occupation

August 28 2013

Les Inrocks - Qui sont ces Israéliens qui militent côté palestinien ?

Les Inrocks - Qui sont ces Israéliens qui militent côté palestinien ?

http://www.lesinrocks.com/2013/08/27/actualite/qui-sont-ces-isrealiens-qui-militent-cote-palestinien-11420123

Ils sont Israéliens et se rendent dans les territoires occupés sans l’habit de colon ou l’uniforme de Tsahal. Visites “politiques” de Hébron la ville colonisée, manifestations face à leur propre armée, entraide alimentaire… La sociologue Karine Lamarche a étudié ces militants dans un livre tiré de sa thèse : “Militer contre son camp ? Des Israéliens engagés aux côtés des Palestiniens”, à paraître le 11 septembre aux Presses universitaires de France. Entretien.

La première question, même avec les guillemets, c’est limite la question qui tue : Comment vous êtes-vous intéressée aux Israéliens qui en viennent à militer “contre leur camp” ?

on aurait pu dire pour militer "pour le droit, la justice et l’égalité" ? non ?

#israël #palestine #colonisation #occupation

August 27 2013

Israël envisage de boycotter l'Europe (sic) ...

Israël envisage de boycotter l’Europe (sic) ...

http://www.lecourrier.ch/113361/israel_envisage_de_boycotter_l_europe_sic

Et voila que le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Zeev Elkin annonce qu’Israël ne participera pas au projet de coopération scientifique « Horizon 2010 », que l’Europe a mis en place et auquel les centres de recherche israéliens ont été conviés. Pour le gouvernement d’extrême droite, il était important de réagir fermement à la récente décision européenne de boycotter (très partiellement, cela dit) les colonies juives en Cisjordanie

[...]

Selon Benjamin Netanyahou, ce n’était pas à l’Europe de définir les frontières d’Israël (sic). Le premier ministre a déclaré qu’il s’opposerait à tout accord avec l’Union européenne qui inclurait un « article territorial » établissant une distinction entre Israël et les colonies.

[...]

La décision de rompre une part des relations avec l’Union européenne peut faire sourire : Israël a bien plus besoin de l’Europe que le contraire, et plusieurs diplomates postés à Jérusalem ont réagi en déclarant, certes loin des micros, « chiche ! »

[...]

les présidents ont mis en garde le ministre des implications catastrophiques de suspendre la coopération israélo-européenne dans le cadre de la recherche : « le vice-ministre a été surpris par les données présentées par les présidents et par le volume des pertes financières, au cas où les accords de coopération seraient rompus. »

Pauvre Elkin, qui croyait que c’était la recherche scientifique européenne qui s’écroulerait si Israël décidait de la boycotter !

[...]

cet incident en dit long sur l’arrogante stupidité et l’aveuglement d’un gouvernement d’extrême droite qui accentue de jour en jour l’isolement international de l’Etat hébreu.

#Michel_Warschawski #israël #extrême-droite #colonisation #occupation

August 26 2013

Views of Palestinians give reason for hope in Mideast peace talks - CSMonitor.com

Views of Palestinians give reason for hope in Mideast peace talks - CSMonitor.com

http://www.csmonitor.com/Commentary/Opinion/2013/0822/Views-of-Palestinians-give-reason-for-hope-in-Mideast-peace-talks

Views of Palestinians give reason for hope in Mideast peace talks

http://www.csmonitor.com/var/ezflow_site/storage/images/media/content/2013/0821/0821-palestinian-protest-as-settlement-wall/16767953-1-eng-US/0821-Palestinian-protest-as-settlement-wall_full_380.jpg

Skeptics see Palestinians as committed to violent resistance and unwilling to recognize the state of Israel. In fact, more than 20 years of polling data strongly refute these perceptions, and give leaders in Ramallah substantial room to maneuver in the ongoing peace talks.

#israël #palestice #pourparler_de_paix #colonisation #occupation

August 21 2013

Le métro new-yorkais aux couleurs d'une campagne contre l'occupation israélienne | Islam&Info

Le métro new-yorkais aux couleurs d’une campagne contre l’occupation israélienne | Islam&Info

http://www.islametinfo.fr/2013/08/19/le-metro-new-yorkais-aux-couleurs-dune-campagne-contre-loccupation-israe

Le métro new-yorkais aux couleurs d’une campagne contre l’occupation israélienne

http://www.islametinfo.fr/wp-content/uploads/2013/08/808851848hb-0005b.jpg?bcf04c

Une campagne d’affichage dans 50 stations du métro new-yorkais a crée la polémique.

En effet, les affiches mettent en avant l’évolution de la colonisation des territoires palestiniens par Israël depuis 1946, en indiquant de façon très explicite que près de 5 millions de palestiniens ont aujourd’hui le statut de réfugiés.

#palestine #israël #occupation #cartographie #visualisation

August 20 2013

New Israeli towns : Looking south | The Economist

New Israeli towns: Looking south | The Economist

http://www.economist.com/news/middle-east-and-africa/21583670-israeli-planners-want-switch-development-new-frontiers-looking-south?fsrc=scn/fb/wl/pe/lookingsouth

New Israeli towns

Looking south

Israeli planners want to switch development to new frontiers
Aug 17th 2013 | KIRIYAT HADRACHA |From the print edition

Make it bloom for Zion

AFTER decades of building Jewish settlements in the West Bank, which Palestinians see as the basis of their would-be state, Israel’s government may be moving its focus south. Long in a slump, construction in Israel’s southern desert, the Negev, is outpacing not only that of the West Bank settlements, but in central Israel as well. At a cost of $6 billion, Israel is transforming the wastes around Beersheba, on the edge of the Negev, and building new cities, including one that is the country’s largest such project. By 2020 Israel plans to boost its Negev population by 50% to 1m, almost twice the number of settlers now in the West Bank and East Jerusalem.

http://cdn.static-economist.com/sites/default/files/imagecache/290-width/images/print-edition/P/20130817_MAP002_1.jpg

#israel #palestine #occupation #colonisation

August 17 2013

Pas encore vu, mais ça a l'air bien... *Kick Off* Shawkat Amin Korki – Iraq – 2009 ❝Des réfugiés…

Pas encore vu, mais ça a l’air bien...

Kick Off
Shawkat Amin Korki – Iraq – 2009

Des #réfugiés occupent le stade de #Kirkouk, n’ayant toujours pas trouvé de lieu où vivre. Deux amis passionnés de #football veulent monter, après la victoire de l’#Irak à la coupe asiatique, un #tournoi entre Turcs, Arabes, Kurdes et Assyriens. Mais rien n’est simple en Irak. Dans un style enlevé, Shawkat Amin Korki livre une #comédie dont la fraîcheur et l’humour soulignent d’autant plus le destin tragique de ces réfugiés dans leur pays.

La joie de jouer
En réalisant Kick Off, le jeune cinéaste kurde Shawkat Amin Korki réussit, avec peu de moyens et, surtout – car leur présence crève l’écran –, des acteurs nonprofessionnels, à exprimer la réalité d’une situation où la nécessité de la #survie n’empêche pas de vouloir vivre. C’est-à-dire aussi #aimer et #jouer. Et ces
acteurs le démontrent eux-mêmes, laissant voir leur propre joie de jouer, en faisant parfois des tonnes, pour notre plus grand plaisir. Aucun artifice pourtant, pour nous faire oublier la #guerre et l’#occupation : le bruit récurrent d’un rotor d’hélicoptère, le son des #bombes, au loin, le petit frère d’Asu qui se traîne sur une jambe, une #mine lui ayant enlevé l’autre, la situation précaire de ces réfugiés dans le #stade. C’est ce stade qui sera d’ailleurs le lieu unique de l’action, dont les tribunes sont les remparts, protection hypothétique contre les agressions du monde extérieur. Le réalisateur nous en fera découvrir quasiment tous les recoins, montrant l’ingéniosité de leurs occupants à les utiliser.

http://www.trigon-film.org/fr/movies/Kickoff/flyer_240.jpg

http://www.trigon-film.org/fr/movies/Kickoff

#film

August 09 2013

En Pologne, Occupy Chevron contre les gaz de schiste ❝Cela fait plus de 50 jours que des paysans…

En Pologne, Occupy Chevron contre les gaz de schiste

Cela fait plus de 50 jours que des paysans polonais repoussent l’arrivée des camions de Chevron dans la région de Zurawlow. La multinationale prétend détenir toutes les autorisations nécessaires pour mener ses projets en vue d’explorer et exploiter les gaz de schiste. Selon les riverains, l’autorisation d’études sismiques prend fin au 6 décembre 2013 tandis que l’autorisation de forer aurait été annulée en juin 2012. Quelques mois plus tôt, Chevron avait provisoirement renoncé à forer, après une très forte mobilisation locale qui est retracée dans le documentaire La Malédiction du gaz de schiste. C’est justement une courte interview du réalisateur de ce documentaire, Lech Kowalski, qu’Alter-Echos (www.alter-echos.org) vous propose

http://alter-echos.org/extractivisme-ressources-naturelles/en-pologne-occupy-chevron-contre-les-gaz-de-schiste

@rezo
#Chevron #désobéissance #extraction #extractivisme #fracking #fracturation_hydraulique #gaz_de_schiste #mobilisation #multinationale #occupation #occupy #paysans #Pologne #tente

August 03 2013

Temporalités et perceptions de la séparation entre Israéliens et Palestiniens par Cédric Parizot

Temporalités et perceptions de la séparation entre Israéliens et Palestiniens

par Cédric Parizot

http://bcrfj.revues.org/6291?&id=6291

La politique de séparation mise en place par Israël depuis les années 1990 n’a pas créé de division territoriale entre Israéliens et Palestiniens. En revanche, elle a réorganisé leurs trajectoires et assujetti ces populations à des régimes de temps distincts. Partant d’une étude ethnographique des pratiques spatiales de Juifs israéliens, de Palestiniens de Cisjordanie et de Palestiniens de citoyenneté israélienne, cet article montre comment ces régimes de temps contribuent à modeler chez ces groupes des perceptions radicalement distinctes de l’espace.

http://bcrfj.revues.org/docannexe/image/6291/img-1-small480.png

Dans un processus de feuilletage, ces constructions se superposent comme autant d’espaces/temps anthropologiques sur un même lieu ou sur les mêmes parcours. Ce feuilletage montre que le régime de séparation ne vient donc pas simplement renforcer les écarts entre Israéliens et Palestiniens en créant une asymétrie au niveau de l’usage et de l’expérience de l’espace/temps, mais qu’il vient également accentuer ou introduire des divisions au sein de ces populations. L’étude des subjectivités souligne par ailleurs les processus par lesquels ces acteurs contribuent eux aussi à construire la discontinuité et la distinction entre leurs espaces respectifs dans un contexte où ils restent pourtant fortement interconnectés et imbriqués. La mise en perspective de ce feuilletage est enfin significative dans la mesure où elle permet de reconsidérer les conditions dans lesquelles se construisent les représentations, les discours et les analyses du conflit israélo-palestinien. À travers leurs pratiques quotidiennes, les Israéliens, les Palestiniens, ainsi que les acteurs et les observateurs internationaux élaborent et construisent des perceptions des limites, de l’Autre et du conflit radicalement décalées, dans la mesure où celles-ci sont conditionnées par des expériences spécifiques de l’espace/temps.

#israel #palestine #occupation #colonisation

July 17 2013

A propos de la décision de l'Union européenne de rendre inéligible « les entités israéliennes et…

A propos de la décision de l’Union européenne de rendre inéligible « les entités israéliennes et leurs activités dans les territoires occupés par Israël depuis Juin 1967 pour des bourses, prix et instruments financiers fondés par l’UE, à partir de 2014 »

une précision de Dominique Vidal sur Facebook (mais qui devrait poster sur seenthis plutôt mais bon :) )

- Le 30 juin dernier, la Commission européenne a adopté une note sur « l’éligibilité des entités israéliennes et leurs activités dans les territoires occupés par Israël depuis Juin 1967 pour des bourses, prix et instruments financiers fondés par l’UE, à partir de 2014 », selon un communiqué de la délégation de l’UE en Israël.

– Il ne s’agit pas d’une nouvelle directive, applicable dans les Etats membres, mais de « codes de conduite », qui réaffirment, clarifient la loi européenne existante. Ils ont bien une portée obligatoire et concernent les institutions de l’UE jusqu’en 2020. Les Etats membres devraient certainement endosser ces codes de conduite dans le futur. Pour l’UE, le « but de ces codes de conduite est de faire la distinction entre l’Etat d’Israel et les territoires occupés, lorsqu’il s’agit du soutien européen ».

– Le code de conduite, qui prend effet le 1er janvier 2014, implique concrètement que tout accord ou contrat signé entre l’UE et Israël inclue une clause selon laquelle les colonies ne font pas partie de l’Etat d’Israël et ne font donc pas partie de l’accord. Seules les entités légales sont visées et non les personnes.
– La décision européenne a été vécue comme un « tremblement de terre » par le gouvernement israélien. Pour le vice-ministre des Affaires étrangères israélien, Zeev Elkin, Israël ne signerait aucun accord contenant une telle clause. « Jusqu’à aujourd’hui, il existait un accord implicite que l’Union ne travaillait pas au-delà de la Ligne verte, c’est maintenant devenu un politique officielle et obligatoire », selon un haut fonctionnaire israélien. Benyamin Nétanyahou a réagi au texte en assurant que son gouvernement n’accepterait pas de "diktats de l’extérieur sur nos frontières". Le gouvernement israélien a semble t-il été surpris par la publication de ces codes de conduite et ne s’attendait pas à ce qu’elles soient aussi détaillés et pratiques.

– Dans un article du Haaretz, un haut fonctionnaire des Etats-Unis affirme que l’UE pourrait aller plus loin sur l’administration américaine échouait à faire évoluer le dossier.

#israel #palestine #occupation #colonisation #union_européenne #ue

July 05 2008

Play fullscreen
Iraq Occupation: Raed Jarrar decodes the misinformation
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl