Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

August 06 2013

*Revue en ligne « (Re)penser l'exil » :* ❝Dans le cadre du programme 2010-2016 – Exil, Création…

#Revue en ligne « (Re)penser l’exil » :

Dans le cadre du programme 2010-2016 – #Exil, Création Philosophique et Politique, Repenser l’Exil dans la #Citoyenneté Contemporaine – la revue en ligne (Re)Penser l’Exil se propose de présenter le travail de réflexion critique des participant.e.s sur les #représentations, les #mots, les #discours sur l’exil, en vue de mettre en lien l’exil, la création philosophique et politique et la citoyenneté contemporaine. Le Programme vise à faire un travail critique sur les modes de (dés)subjectivation, la fragmentation du #mouvement_social et le poids du déterminisme sur la pensée philosophique actuelle.

Elle est un moyen de collectiviser les réflexions en cours, en vue d’une synthèse à la fin du programme (2016).

Elle présente :

Des textes produits à chaque étape du programme 2010-2016 et des textes en travail en vue de publications qui se préparent par ailleurs (livres notamment)
Des matériaux, des documents, des faits divers, des contributions artistiques, poèmes, des textes de création théâtrale, etc..

(RE)PENSER L’EXIL

L’exil évoque à la fois les racines (Simone Weil) et la mer (Victor Hugo), la maison (Pinar Selek), le pain amer (François Rigaux). Les métaphores sont nombreuses. C’est un phénomène universel qui traverse l’histoire humaine et tous les continents. C’est une des facettes du diamant de l’expérience humaine (exil intérieur, #banissement, #expulsion_sociale, politique).
L’exil est une notion riche, vaste, multiforme qui offre un espace d’hospitalité à une #réflexion_philosophique transversale visant à défragmenter des #expériences_humaines, politiques pour permettre un partage de la réflexion.
Nous nous proposons de (re)penser l’exil dans ce qu’il contient d’épaisseur de #vie, de #souffrance, de #joie, d’#injustice, de #violence et aussi de souffle, de #puissance, d’#opportunité d’invention de la #liberté et de la #solidarité, de la citoyenneté.
Le fil rouge est une question qui nous accompagnera durant toute la durée du programme (2010-2016) : serions-nous toutes, tous des exilé.e.s ? L’exil une fatalité du destin, une liberté en tension. Exil-des-exil, comment vivons-nous, pensons-nous cela ?

LE TRAVAIL PHILOSOPHIQUE

Le travail d’innovation philosophique dont a parlé Jacques Derrida au moment où il a fondé le Collège International de Philosophie à Paris, appartient à tout le monde. En partant de l’exil, nous voulons inventer et mettre en œuvre un travail à la fois modeste et ambitieux qui croise des expériences, des lieux, des pays, des continents, des temporalités, des générations, des sexes, des domaines de savoirs, des générations, des artistes, etc.. en partageant une réflexion critique.
Il vise à favoriser le travail sur l’autonomie, la subjectivation individuelle et collective et la création philosophique.
Il participe au débat critique et créatif sur l’exil et le des-exil dans le monde contemporain.

http://revue-exil.com

August 03 2013

Produire l'injustice au nom de l'équité

Produire l’injustice au nom de l’équité
http://recherche-action.fr/intermedes/2013/07/27/produire-linjustice-au-nom-de-lequite

L’École républicaine nous a longtemps donné le modèle d’un « Tous pareils », égalitaire, qui servait de prétexte commode pour tout ce qui prétendument n’y serait pas possible. À cet égalitarisme ci, nous sommes habitués et nous en trouvons encore de nombreux vestiges dans les empêchements ordinaires de vivre et de penser a l’école.
C’est ainsi, au nom de l’équité, parce qu’il ne serait pas juste que tout le monde ne puisse faire les mêmes choses au même moment, que l’idée d’égalité a été si ordinairement mise a mal.

[…]

Bien entendu il n’y a pas plus de réelle égalité dans l’égalitarisme républicain qui n’est que l’affirmation de l’indifférence à toutes les différences, qu’il n’y en a eu dans l’héritage et les vestiges de la révolution française.
Mais c’est tout autre chose qui se développe actuellement dans le domaine de la vie sociale, depuis une décennie.
Aujourd’hui, l’exigence d’équité sert à trier les pauvres entre eux et à leur donner un numéro d’ordre et de priorité ; elle sert à rejeter les demandes des plus précaires, elle sert à ne pas ou ne plus entendre les plaintes ou les besoins criants de nos enfants.
L’exigence d’équité est censée faire taire, toute demande et toute prétention à une vie meilleure ; mais c’est aussi en son nom qu’on en vient à justifier les refus de droits, y compris des droits fondamentaux.

#équité #égalité #injustice #pédagogie_sociale

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl