Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

July 08 2013

A propos de la monumentale étude sur *la formation de la classe ouvrière anglaise*(collection…

A propos de la monumentale étude sur la formation de la classe ouvrière anglaise(collection Points Histoire) de l'historien #Edward_P_Thompson

Entretien avec #Miguel_Abensour à qui l'on doit l'édition française et l'historien #François_Jarrige qui a rédigé la préface pour l'édition en poche.
http://www.lemonde.fr/livres/article/2012/04/05/miguel-abensour-philosophe-et-francois-jarrige-historien-une-biographie-de-l

Quelle a été l'influence de ce livre d'E. P. Thompson ? Pourquoi est-il si méconnu en France ?

M. A. : Le livre a été traduit trop tard en français, en 1988, date qui explique que sa réception n'a pas été réussie. S'il avait été traduit en 1968, ou juste après, la situation aurait été différente. Est-ce qu'aujourd'hui les conditions sont réunies pour une meilleure réception ? L'école de François Furet (1927-1997), qui s'était repliée sur une lecture politique, au sens étroit du terme, paraît aujourd'hui dépassée, ce qui rend le contexte plus favorable.

F. J. : Il faut bien voir que ce livre a infusé absolument partout, dans toute l'historiographie mondiale. En cela, la #France ressemble à un îlot épargné. En histoire, si on sort du cas hexagonal, les innovations les plus importantes des années 1980-1990, comme les Subaltern Studies en Inde, se sont totalement imprégnées d'Edward P. Thompson, car il s'agit d'écrire une histoire « par en bas », des dominés, de ceux qui ont été marginalisés par l'historiographie nationaliste ou marxiste. Et même en France, à mesure qu'on s'est détachés de l'historiographie marxiste, qui s'intéresse essentiellement aux organisations, aux syndicats ou aux leaders, on a vu monter un intérêt pour Thompson.

Conférence à la #Sorbonne de François Jarrige et Xavier Vigna Maîtres de conférence en Histoire contemporaine à l'Université de Bourgogne autour du livre d'Edward P. Thompson.
http://vimeo.com/62285302

Biographie de l'auteur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Palmer_Thompson

E. P. Thompson est né en 1924 à Oxford d'un père missionnaire presbytérien au Bengale, Edward John Thompson (1896-1946). Il abandonne ses études en 1941, à 17 ans, pour s'engager dans l'armée britannique : il combat notamment dans une unité blindée lors de la campagne d'Italie ; il participe notamment à la bataille de Monte Cassino4, puis à la prise de Pérouse, sur laquelle il reviendra lors d'une rencontre du mouvement pour la paix en Italie en 1984 5. Il adhère dans le même temps au Parti communiste de Grande-Bretagne.
À l'issue de la guerre, alors qu'il dirige des cours du soir (extramural studies) de littérature dans le Yorkshire, il crée en 1946 le Communist Party Historians Group, avec notamment Christopher Hill, #Eric_Hobsbawm, Rodney Hilton et Dona Torr ; avec eux, il lance en 1952 une revue destinée à avoir une grande influence, Past & Present. De fait, « E. P. Thompson est un outsider académique, qui reste toute sa vie extérieur au monde d'Oxbridge, et un franc-tireur idéologique »3 : il quitte en 1956 le #parti #communiste pour protester contre l'#intervention #soviétique en Hongrie et contribue à la recomposition de la #gauche #marxiste #britannique, la Nouvelle #gauche (« New Left ») dans les années 1960. Il joue ainsi un rôle important, avec Perry Anderson ou Eric Hobsbawm, dans la création de la New Left Review en 1960, avant de prendre en 1965 la tête du Centre for Study of Social History (université de Warwick). Idéologiquement marqué par le socialisme anti-industriel du sujet de ses premières recherches, William Morris, E. P. Thompson « prône un #humanisme marxiste teinté de radicalisme plébéien »3.
Il meurt à Worcester en 1993, à l'âge de 69 ans.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_P._Thompson

#Histoire #historiographie #Archives #Ouvriers #Luttes #Révolution_industrielle #Politique #Sociologie #Usine #Luddisme #Livre

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl