Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

August 28 2013

Infographic : Why girls don't pursue computer science - WITsend

Infographic : Why girls don’t pursue computer science - WITsend
http://www.computerweekly.com/blogs/witsend/2013/08/infographic-why-girls-dont-pursue-computer-science.html

Infographie sur comment les femmes s’éloignent elles-même des carrières et études dans l’#informatique(Permalink)

#femme #computerscience #education

August 15 2013

L'Europe n'aime pas les patronnes

L’#Europe n’aime pas les patronnes
http://fr.myeurop.info/2013/08/15/l-europe-n-aime-pas-les-patronnes-11881

Ludovic Clerima

BEST OF DE L’ÉTÉ Une #entreprise sur neuf est dirigée par une #femme en #Suède. Un chiffre déplorable, mais qui reste... le meilleur d’Europe.

[Article initialement publié le 28 juin 2013] lire la (...)

#Société #INFO #Économie #parité

August 09 2013

Miss Islande dans le viseur des féministes

Miss Islande dans le viseur des féministes
http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/revue-de-presse/54-lu-sur-la-toile/3035-miss-islande-dans-le-viseur-des-feministes

Alors que le concours de Miss Italie va disparaître de la télévision publique, son homologue islandais est sous le feu des critiques. C’est le Wall Street Journal qui le rapportait le 26 juillet. Plusieurs militant(e)s affichent clairement leur objectif : la mort du concours.

Ils ont profité d’une récente déclaration de l’organisateur de Miss Islande, qui a assuré que le concours n’avait pas à mettre en valeur le cliché nordique de la grande blonde aux yeux bleus. « Il n’y a pas de stéréotype de Miss Islande », avait déclaré Rafn Rafnsson.

Prenant ces mots au pied de la lettre, des centaines de femmes de tous âges et de tous profils - dont une parlementaire, une pasteure, une doyenne de 80 ans - mais aussi quelques hommes se sont inscrits aux sélections du concours qui se tiendra en septembre.

#norme #stéreotype #femme #femmes #feminisme

August 06 2013

Un lien établi entre un anti-hypertenseur et le cancer du sein

Un lien établi entre un anti-hypertenseur et le cancer du sein
http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/08/06/un-lien-etabli-entre-un-anti-hypertenseur-et-le-cancer-du-sein_3457827_16513

Des femmes ayant absorbé pendant plus de dix ans un inhibiteur calcique pour traiter l’hypertension artérielle ont un risque accru de développer un cancer du sein, selon une étude publiée lundi 5 août aux Etats-Unis. L’absorption de ces anti-hypertenseurs ont multiplié par 2,4 fois le développement de cancer canalaire du sein, le plus fréquent et par 2,6 fois celui d’une tumeur lobulaire, indique cette recherche menée sur plus de 2 700 femmes âgées de 55 à 74 ans et parue dans la revue JAMA Internal Medicine.

Et

Les médocs, c’est que pour les mecs ?
http://www.causette.fr/articles/lire-article/article-513/les-ma-docs-c-est-que-pour-les-mecs.html

Logiquement, on s’attendrait à ce que la parité soit respectée chez les cobayes. Pourtant, non. Cela a été prouvé par deux chercheurs de l’université de Californie, Annaliese Beery et Irving Zucker. Ils ont analysé plusieurs centaines d’articles scientifiques parus en 20091. Et leur conclusion est formelle : la majorité des études sont effectuées sur des rats mâles. Huit disciplines sont particulièrement concernées, parmi lesquelles : l’endocrinologie, l’immunologie, la physiologie, mais surtout les neurosciences et la pharmacologie. Dans ces secteurs, les expériences sur des rats sont réalisées cinq fois plus souvent avec des mâles qu’avec des femelles.

#big_pharma #femme #femmes

July 10 2013

Le « Slut Shaming »

Le « Slut Shaming »
http://cafaitgenre.org/2013/07/09/le-slut-shaming

« Slut shaming » est une expression anglaise, formée à partir de « slut » (« salope ») et « shame » (« honte »). Une traduction approximative pourrait être « stigmatisation des salopes ». Elle désigne le fait de critiquer et de déconsidérer une femme en lui reprochant d‘être une « salope », à cause de son comportement sexuel.

Un certain nombre de faits sont convoqués de façon récurrente : la multitude des partenaires amoureux et/ou sexuel-le-s pour une femme (dans un très court laps de temps ou pire, simultanément), une manière jugée peu discrète de parler de sa vie intime, de ses désirs et de ses fantasmes, des vêtements perçus comme « provocants », un maquillage jugé « excessif », une trop grande attention portée à la séduction etc.

Le terme de « salope » peut n’être pas employé de façon aussi directe. D’autres qualificatifs peuvent servir à proférer les mêmes accusations que celles contenues dans le mot « salope », d’une façon en apparence plus édulcorée : « provocante », « allumeuse », « prostituée / pute », « dévergondée », « fille facile » etc.

#sexisme #femme #femmes

July 09 2013

Stérilisations forcées dans les prisons pour femmes en Californie | Slate.fr

Stérilisations forcées dans les prisons pour femmes en Californie | Slate.fr
http://www.slate.fr/life/75081/sterilisations-prisons-pour-femmes-californie

Stérilisations forcées dans les prisons pour femmes en Californie

Une enquête du Center for Investigative Reporting (CIR), publiée le 7 juillet, révèle la pratique d’opérations de stérilisation dans des prisons pour femmes en Californie, sans autorisation de l’Etat fédéral. Au moins 148 femmes ont été opérées entre 2006 et 2010, en violation de la législation carcérale, et l’organisme évoque 100 autres cas probables datant de la fin des années 1990.

Une base de données sur les services médicaux destinés aux prisonniers de l’Etat de Californie indique le versement de 147.460 dollars à des médecins pour pratiquer ces opérations entre 1997 et 2006.

Anciennes détenues et militants pour le droit des prisonniers affirment que les femmes ont été forcées par l’administration pénitentiaire, qui ciblait les femmes enceintes susceptibles de revenir en prison, à subir ces opérations. Elles auraient été victimes de pressions psychologiques de la part du médecin de l’établissement, qui leur expliquait qu’il serait irresponsable de prendre le risque d’une nouvelle grossesse.

James Heinrich, médecin qui a pratiqué ces opérations, affirme avoir rendu un grand service à ces femmes pauvres qui n’auraient pas été en mesure d’assumer une maternité supplémentaire. Il ajoute que le coût des opérations est marginal comparé à celui de la prise en charge des enfants qui seraient venus au monde sans ces interventions.

#prison #Californie #Stérilisations_forcées #Femme

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl