Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

October 20 2013

New York Times Planning [withholding] NSA Papers

New York Times Planning [withholding] #NSA Papers
http://cryptome.org/2013/10/nyt-nsa-papers.htm

Snowden reportedly avoided the Times due to its suppressing the ATT-NSA interception program.
(...)

Ellsberg has said even now all of the Pentagon Papers was not released (...). What he does not say is what he was threatened with for full disclosure, what arrangements were negotiated with the USG by him and the Times for their protection against prosecution, and what has become of the full collection of the truncated, branded and lucratively marketed Pentagon Papers.

Moreover, it has become commonplace for reporting on national security affairs to articulate withholding of material, a cant now recognizable indicator of arrangements to benefit outlets at the cost of full public access. From the Church Committee hearings and All the President’s Men through four decades of the rise of prestigous national security journalism, there has been increasing claims by reporters to play the withholding game, as if responsibility to keepers of government secrecy justifies irresponsibility to public democracy.

#secret #presse #leaks #whistleblower #contrôle

September 17 2013

La NSA espionne aussi les réseaux Visa et Mastercard

La NSA espionne aussi les réseaux Visa et Mastercard

http://www.01net.com/editorial/603118/la-nsa-espionne-aussi-les-reseaux-visa-et-mastercard

La NSA espionne aussi les réseaux Visa et Mastercard
Swift, Visa, Mastercard et même Bitcoin. Les agents secrets cherchent à pénétrer les flux financiers dans le monde entier. Et souvent, ils y arrivent.

Gilbert Kallenborn

le 16/09/13 à 10h18

De nouvelles révélations montrent l’ampleur de l’espionnage des flux financiers par les services secrets américains. Il y a un peu plus d’une semaine, la télévision brésilienne avait révélé que la NSA attaquait le réseau Swift, utilisé pour les transactions bancaires internationales. Le magazine allemand Spiegel apporte maintenant de nouveaux détails. Dans son édition du lundi 16 septembre, il explique que la NSA gère une base d’informations baptisée « Tracfin » qui, en 2011, comptait déjà plus de 180 millions de données de transactions. Celles-ci sont sauvegardées pendant au moins cinq ans et proviennent de sources diverses telles que les réseaux Swift ou les réseaux de cartes bancaires Visa et Mastercard. Selon le magazine, qui s’appuie sur des documents fournis par Edward Snowden, même les transactions Bitcoin sont surveillées.

#contrôle #surveillance #big_brother #nsa #snowden #prism

September 08 2013

Lecteurs de e-books sous haute surveillance Le temps où vous pouviez lire des livre en secret, sous…

Lecteurs de e-books sous haute surveillance

Le temps où vous pouviez lire des livre en secret, sous la couverture, est passé de puis longtemps. Aujourd’hui, les grandes multinationales qui vous vendent des e-books vous observent de loin, mais très attentivement... Elles amassent grâce à vous une énorme quantité de données et d’informations

–—

Imaginez-vous allongé sur votre sofa, vous êtes en train de lire le roman que vous venez d’acheter l’après-midi même. Juste derrière vous, debout, se trouve le libraire qui vous a vendu le livre, et l’éditeur qui l’a publié. Ils sont là, et regardent par-dessus votre épaule pour voir à quelle vitesse vous lisez, où vous vous arrêtez, quelles pages vous sautez...

http://gfx.nrk.no//y6JHr56xURvIfobD6nfDRQBVZUrd2jqUmwlqxRstPGIQ.jpg

Søren Pold, professeur au Département esthétique et communication à l’Université de Aarhus (Danemark) explique : C’est maintenant une réalité mise en place chez la plupart des vendeurs de service e-books. Cette surveillance est très préoccupante. La lecture d’un e-book par vous devient une collecte de données sur votre comportement pour d’autres... et il n’y a aucune limite vraiment pour ce qui concerne les informations qu’ils peuvent voir et collecter : tout dans le moindre détail, dans le moindre de vos mouvement, y compris les aller retour dans le livre. Le pire est il est pratiquement impossible de se prémunir contre cela

Aux États-Unis, qui est en pointe pour les e-books, les principaux "acteurs" du marché déjà une bonne appréciation sur le comportement des lecteurs

Par exemple, ils savent que les lecteurs de la trilogie "Hunger Games" avalent en moyenne 57 pages par heure, et Amazon sait précisément ce que les lecteurs ont soulignés dans le e-books, ainsi que les notes qu’ils ont ajouté au texte original.

Apple et Google par exemple sont capable de savoir combien de fois les livres sont ouverts, combien de pages le lecteur a lu, et combien de temps il a passé sur chacune d’elle . Certains fournisseurs vendent ces les données à des tiers.

La technique aujourd’hui permet d’avoir un aperçu très détaillé sur tout ce que nous lisons, Et les consommateurs ont en revanche très peu d’informations sur les données qui sont stockées.

Søren Pold : Cela veut dire que notre culture littéraire est potentiellement directement impliquée dans le grand cycle de la surveillance, et on peut imaginer qu’un jour, la lecture d’un livre sulfureux ou considéré comme "dangereux" par un Etat quelconque et qu’on vous refuse un visa quelques années plus tard si vous souhaitez vous rendre dans cet Etat quelconque !

Les services d’abonnement e-books à domicile sont soumis à des règles très strictes qu’aux États-Unis, mais il peut y avoir" des pressions sur des fournisseurs en Europe par exemple.

Tous les fournisseurs aux Etats-Unis et en Europe reconnaissent qu’ils est possible de collecter ces informations, et pour certains, ils reconnaissent qu’ils le font, mais tous prétendent que c’est pour mieux servir le lecteur, pour mieux répondre à ses attentes

Søren Pold : Si vous voulez éviter d’être espionné, n’achetez que des livres en papier et payez en liquide !

Søren Pold au Danmark reçoit le soutien d’Erik Wilberg, professeur à la Norwegian School of Management. Il estime qu’il y a de bonnes raisons de s’inquiéter .

Erik Wilberg : Il est clair Søren Pold a raison. Les grandes entreprises qui diffusent les e-books collectent et vendent ces renseignements "à très haute valeur ajoutée". Nous laissons derrière nous beaucoup de traces électroniques, et cela en permanence. La surveillance des lecteurs de e-book n’est qu’un petit paramètre du problème. Il y a, entre autre chose, la vidéo-surveillance. Mais contrairement à la vidéo-surveillance dans les rues, les informations que nous laissons derrière nous en ligne peuvent être intéressantes pour les opérateurs commerciaux qui assemblent des bases de données gigantesques (les fameuses « Big Data ») qui aura à terme une valeur inéstimable. C’est un peu le "nouvel eldorado pétrolier". Les conséquences de l’exploitation de ces bases de données restent totalement inconnues.

Beaucoup de monde peut-être intéressé par nos lectures, outre les services de renseignements (si tout à coup vous achetez beaucoup de livres sur les armes et l’extrême-droite), il y a aussi les compagnies d’assurance, pour les assurances vie (livres sur la santé, les maladies...). On peut tout imaginer.

Le journaliste de la NRK a expliqué, qu’au cours de son enquête, Google, Apple et Amazon ont catégoriquement refusé de lui parlé.

–-----

Articles sources (en Danois et en Norvégien)

Du bliver overvåget når du læser e-bøger | Kultur | DR
http://www.dr.dk/Nyheder/Kultur/Boeger/2013/09/03/154050.htm

Af Silas Bay Nielsen

Forestil dig, at du ligger i sofaen og læser din nyindkøbte roman. Bag ved dig står både boghandleren, der har solgt dig bogen, og måske endda forlaget, som har udgivet din bog. Der står de og kigger dig over skulderen for at se, hvor hurtig du er til at læse, og hvor i bogen du går i stå.

Slår alarm om ebok-overvåking - NRK - Kultur og underholdning

http://www.nrk.no/kultur/slar-alarm-om-ebok-overvaking-1.11223420

Slår alarm om ebok-overvåking

Nettgigantene kan se hva du leser, hvor lenge du leser og hvor mye leser. Nøyaktig hva informasjonen brukes til, er det ingen som vet.

–-----

A lire aussi

Readers’ privacy is under threat in the digital age | Books | The Guardian

http://www.theguardian.com/books/2012/aug/31/readers-privacy-under-threat

Every time you read a newspaper on your computer or buy an ebook, you can leave an electronic trail behind you. That trail is potentially lucrative for business, and is a new source of surveillance for government and law enforcement.

Google Hopes to Open a Trove of Little-Seen Books - NYTimes.com

http://www.nytimes.com/2009/01/05/technology/internet/05google.html?pagewanted=1&_r=1&

By MOTOKO RICH
Published: January 4, 2009

MOUNTAIN VIEW, Calif. — Ben Zimmer, executive producer of a Web site and software package called the Visual Thesaurus, was seeking the earliest use of the phrase “you’re not the boss of me.” Using a newspaper database, he had found a reference from 1953.

E-Reader Privacy Chart, 2012 Edition | Electronic Frontier Foundation

https://www.eff.org/pages/reader-privacy-chart-2012

E-Reader Privacy Chart, 2012 Edition

#ebooks #édition #contrôle #surveillance #espionnage #marketing #wtf

August 23 2013

*Destination Checkpoints* Photographies, vidéos et installations de Ariane_Arlotti ❝Destination…

Destination #Checkpoints

#Photographies, #vidéos et #installations de #Ariane_Arlotti

Destination Checkpoints, est une invitation à un voyage inhabituel en #Cisjordanie, redessinée par le tracé du #Mur de séparation, les #colonies et les nombreux checkpoints qui rythment le quotidien des #Palestiniens et limitent leur horizon. Le projet s’est construit sur plusieurs voyages que j’ai effectués sur le terrain. Ils m’ont permis de mûrir une réflexion sur la déambulation touristique dans un contexte ultra-sécuritaire, et sur la capacité du voyageur à se positionner face aux #images que le #pouvoir met en valeur pour se montrer accueillant.

Je prends le parti de provoquer une sensation #esthétique à partir de l’expérience des outils du #contrôle et de la #répression.

http://www.destinationcheckpoints.com/wp-content/uploads/2013/08/b0148790cor.jpg

http://www.destinationcheckpoints.com

cc @albertocampiphoto

August 20 2013

Ultraculture | Tools for a Better Future

Ultraculture | Tools for a Better Future

http://www.ultraculture.org/iphone-blackberry-gmail-screwed-assange

Information platforms used as mass surveillance systems, according to Julian Assange

According to WikiLeaks founder Julian Assange, if you use an iPhone, Blackberry or Gmail, you’re “screwed”—because all of these platforms are direct surveillance systems. This is not news to anybody following Edward Snowden’s revelations, but Assange underlines the point eloquently here.

#contrôle #surveillance #wikileaks #assange #nsa #big_brother

August 14 2013

Paparazzi Bots, Ken Rinaldo, 2009 (USA) | antiAtlas des frontières

Paparazzi Bots, Ken Rinaldo, 2009 (USA) | antiAtlas des frontières

http://antiatlas.net/blog/2013/08/14/paparazzi-bots-ken-rinaldo-2009-usa

http://antiatlas.net/wp-content/uploads/2013/08/Mod-1024x733.jpg

Les Paparazzi Bots sont une série de cinq robots autonomes à taille humaine. Composés de plusieurs caméras, de capteurs et d’actionneurs robotiques sur une plate-forme à roulement, ils se déplacent à la vitesse de marche d’un être humain, en évitant les murs et les obstacles grâce à des capteurs infrarouges. Ils cherchent une seule chose, prendre des photos de personnes et rendre ces images publiques. Chaque robot prend de façon autonome la décision de photographier certaines personnes, tout en en ignorant d’autres. Les technologies de surveillance reposent sur un équilibre délicat dans notre culture contemporaine entre protection et intrusion, où nous sommes tous photographiés à notre insu par les téléphones cellulaires, les caméras cachées.

#contrôle #robots #surveillance #bigbrother #robotique

August 05 2013

Canada : « Le Bureau de la sécurité des transports fait de timides appels pour un contrôle accru »…

#Canada : « Le Bureau de la #sécurité des #transports fait de timides appels pour un contrôle accru » des #réseaux et #compagnies_ferroviaires :

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) exhorte Transports Canada – le département fédéral responsable de réglementer le réseau ferroviaire – à faire des changements « urgents » dans la réglementation afin d’améliorer la sécurité ferroviaire suite à la catastrophe de Lac-Mégantic au Québec.

[...]

En raison de la déréglementation des procédures d’exploitation de l’industrie des chemins de fer, Transport Canada n’a pas à approuver les pratiques standards des compagnies ferroviaires. Il n’émet pas non plus de recommandations précises concernant le fait de stationner un train sur une voie principale, de le laisser sans surveillance ou sur le nombre de freins à appliquer. Un porte-parole de Transports Canada a dit à la chaîne publique canadienne CBC que Transports Canada « ne valide pas les règles spécifiques d’une compagnie ferroviaire. La compagnie ferroviaire a la responsabilité d’établir ses #règles particulières et de s’assurer qu’elles satisfont aux exigences du Règlement d’exploitation ferroviaire du Canada. »

[...]

Il y a eu une déréglementation constante de la sécurité du transport ferroviaire au Canada sous les gouvernements libéraux et conservateurs depuis les années 1990. Aujourd’hui, les compagnies ferroviaires effectuent elles-mêmes l’inspection de leurs processus, équipements et infrastructures. Cette supposée « autorégulation » équivaut à donner carte blanche aux compagnies pour qu’elles continuent de lésiner sur la #sécurité dans le but d’améliorer leurs #bénéfices.

Dans une entrevue accordée à CBC peu de temps après la catastrophe de Lac-Mégantic, le président de MMA, Edward Burkhardt, a expliqué pourquoi les trains étaient laissés sans surveillance. Les coûts supplémentaires que nécessiterait l’embauche de gardes de sécurité, soit 2 pour cent de plus, forceraient la compagnie à hausser ses tarifs d’un même pourcentage, ce qui pourrait entraîner une perte de #clients et une baisse de #profits.

[...]

Le CP [Canadian Pacific railway, seconde compagnie ferroviaire canadienne] fonctionne avec des trains plus longs, moins de #personnel, a fermé des gares de triage et a réduit ses #investissements qui étaient destinés à l’amélioration de son réseau.

[...]

La catastrophe de Lac-Mégantic n’était pas une aberration comme le gouvernement et de nombreux éditorialistes au pays tentent de le faire croire. Le démantèlement des organes de #contrôle, le manque d’#entretien des #infrastructures et des #conditions_de_travail de plus en plus difficiles pour les #cheminots sont le résultat de décennies de #déréglementation et de privatisation par les gouvernements pour offrir les conditions les plus profitables possible aux compagnies ferroviaires.

Source : http://www.wsws.org/fr/articles/2013/aou2013/mega-a05.shtml

July 08 2013

Bientôt une transmission directe de la fiche de paye aux services de Pôle_emploi et des autres…

Bientôt une transmission directe de la fiche de paye aux services de #Pôle_emploi et des autres organismes de protection sociale.
http://www.lesirritantsdepoleemploi.net/article-bientot-une-transmission-directe-de-la-fiche-de-pa

la Déclaration Sociale Nominative (#DSN) consiste à transmettre de façon dématérialisée, en une seule fois et à un point unique d'accueil, les #données qui aujourd'hui doivent être reportées dans des déclarations distinctes et à des échéances différentes.

http://a401.idata.over-blog.com/600x310/1/01/93/93/ALPHA/DSN1.JPG

Salaire #contrôle #droits_sociaux #fiscalité #Précarité #emploi

June 30 2013

Berlin, ville de la « domestication » et de la « normalisation » de la « société » par la « culture » selon…

#Berlin, ville de la « domestication » et de la « normalisation » de la « société » par la « culture » selon le philosophe #Francesco_Masci dans son essai "L'ordre règne à Berlin" (titre emprunté à un article de #Rosa_Luxemburg) paru aux éditions Allia
http://www.youtube.com/watch?v=opA73140gA4
http://www.lerideau.fr/francesco-masci/6983
Francesco, quel est le point de départ de ce livre ? Pourquoi la ville de Berlin ?

Parce que la nouvelle théorie de la #modernité que j'ai essayé de construire dans mes livres précédents était très bien illustrée par cette #ville. L'Ordre règne à Berlin est différent de mes autres livres, surtout le premier (Superstitions, NDLR), dans lequel il y a encore des échos un peu littéraires presque #postromantiques, surtout dans sa composition par fragments. Mais il n'y a aucune rupture théorique. Depuis mon premier livre je travaille à construire une nouvelle lecture de la #modernité et de son évolution avec comme point de départ l'idée que la culture n'est pas une victime désignée d'une quelque force néfaste et obscurantiste, mais qu'elle participe à la « mise en #ordre » du #monde, qu'elle est une force de conservation plus qu'une force #révolutionnaire.

C'est un #discours qui n'est pas facile à saisir, parce que les gens ont un automatisme : on pense culture, donc on pense forcément à quelque chose de séparé de la #société et meilleur que celle-ci. Il est difficile de comprendre que l'on puisse avoir un regard neutre sur la culture moderne et son histoire qui en arriverait à la conclusion d'une participation active de la « #machine_culture » à l'#organisation sociale. Je voulais rompre avec l'illusion bicentenaire d'abord romantique, puis #avant-gardiste et enfin #adornienne et aussi #debordienne, d'un #pouvoir exorbitant d'ordre presque #religieux attribué aux #images et aux #événements, le pouvoir de sauver un monde a priori jugé mauvais.

Ce que j'ai essayé de démontrer de manière théorique dans mes autres livres, c'est l'emprise de ce que j'appelle la culture absolue sur le réel. J'appelle « #culture_absolue » la machine de #reproduction d'événements ou d'images #autoréférentielles, qui forment l'unique milieu où les individus sont capables de se connaître et de se reconnaitre. Ce #processus de #substitution d'un monde constitué d'#images et d'événements à une #réalité potentiellement #conflictuelle est au centre même de notre modernité, une modernité qui est essentiellement culturelle, c'est-à-dire qui est en train de réaliser les promesses de ses origines grâce à la culture, d'une manière « imaginaire ». La modernité est en train de réaliser ses promesses originaires, l'#émancipation de l'individu vis-à-vis d'une société totale, la promesse aussi d'un sujet entier ayant une maîtrise totale sur le monde, mais elle les réalise dans un espace #aseptisé et séparé de celui de la contrainte #factuelle, du monde de la #technique qui continue pourtant bel et bien à exister.

Ces promesses n'ont pas réalisé par le #politique. Le politique, entendu comme le principe conflictuel de l'#opposition ami/ennemi, à ne pas confondre avec une technique d'organisation que j'appelle la politique. Toute la complexité d'une conflictualité permanente (on peut rappeler par exemple les tumultes des factions des villes de la #Renaissance italienne chéries par #Machiavel), cette conflictualité a été, au cours de la modernité, progressivement écartée, évacuée (sauf dans les moments où elle réapparait dans l'histoire comme hyperviolence). Elle a été remplacée par des conflits imaginaires moralement polarisés qui ne franchissent jamais l'au-delà de cet horizon de la culture absolue dedans lequel ils sont renfermés.

Berlin, qui gardait des restes de cette #division éminemment politique, division inscrite dans la chair même de la ville (le #Mur, mais pas seulement), résume parfaitement l'histoire de ce passage à la culture absolue comme mode de #gestion d'une #société. En vingt ans, depuis la chute du Mur, toute l'histoire et la réalité de la ville a été non seulement effacée, mais transformée dans son essence même, avec une prise de #contrôle absolue de son #territoire, comme nulle part ailleurs en #Occident, par un #imaginaire #abstrait et #allogène.

Quand je parle d'une #réorganisation du territoire même de la ville par la culture, je ne parle pas de la #production d'événements culturels. Bien sûr, il y a des nombreuses #institutions culturelles à Berlin, les #galeries, les #musées, les #fondations, mais ce ne sont pas elles qui font de Berlin la ville où la culture absolue s'est chargée de l'organisation sociale. C'est plutôt une prise de pouvoir d'ordre ontologique

#Culture #Philosophie #Pensée_critique #Esthétique #Technique #Histoire #Urbanisme #Relégation #Allemagne #Einstürzende_Neubauten #Musique #Film #Berlin_Babylon #Hubertus_Siegert #Vidéo #Allia #livre

Mother of teen jailed for Facebook post speaks to WSWS - World Socialist Web Site

Mother of teen jailed for Facebook post speaks to WSWS - World Socialist Web Site

http://www.wsws.org/en/articles/2013/06/29/cart-j29.html

Mother of teen jailed for Facebook post speaks to WSWS
By Tom Carter
29 June 2013

Justin River Carter was arrested on February 14 of this year in Austin, Texas and charged as a “terrorist” for a post he made on Facebook. He faces up to ten years in prison.

The prosecution of Justin Carter as a “terrorist” is one of a string of dozens of similar prosecutions around the country, mainly involving teenagers and online posts on sites such as Facebook. As the World Socialist Web Site has previously reported, the purpose of these prosecutions is to undermine the First Amendment guarantee of free speech and to pave the way for the criminalization of political dissent. (See “The criminalization of political dissent in America”.)

#états-unis #terrorisme #réseaux_sociaux #facebook #contrôle #surveillance #big_brother

June 27 2013

Governments have never before asked for so much information from Google - Aftenposten

Governments have never before asked for so much information from Google - Aftenposten

http://www.aftenposten.no/nyheter/uriks/Governments-ask-Google-for-information-about-you-7240895.html

This is just the beginning, says the Norwegian Data Protection Authority.

Google regularly receives requests from governments, courts and police around the world to hand over data. The number of requests from each government are published every six months on the company's webpage.

The last data from june-december 2012 shows a big increase in government requests.

http://ap.mnocdn.no/incoming/article7241169.ece/ALTERNATES/w780c169/afp000549480-jEP9a2HeOb.jpg?updated=270620130844.jpg

#google #prism #big_brother #surveillance #contrôle

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl