Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

September 29 2013

« La Cour Suprême israélienne ne remet jamais en cause la politique de colonisation » : entretien…

« La Cour Suprême israélienne ne remet jamais en cause la politique de #colonisation » : entretien d’1h avec François Dubuisson dans une nouvelle émission de #Radio_Panik : Le mur a des oreilles, joliment sous-titrée « Conversations pour la Palestine »
http://lemuradesoreilles.org/2013/09/18/la-cour-supreme-israelienne-ne-remet-jamais-en-cause-la-politique

Podcast de notre première émission live avec François Dubuisson, professeur de #droit_international à l’ULB, qui nous parle de la #Palestine, du concept d’#apartheid en droit international mais aussi de #musique et de #cinéma.

https://soundcloud.com/lmado/le-mur-a-des-oreilles-1

cc @opironet pour les morceaux à 25:45 (« I shall sing until my land is free » de Muslimgauze) et 54:29 (« Autonomia » de Mark Stewart & Primary Scream)

pour le cinéma, ça cause de World War Z, qui a l’air d’être un sacré morceau niveau propagande éhontée
https://fr.wikipedia.org/wiki/World_War_Z_%28film%29

#Israël #audio #radio

September 07 2013

September 05 2013

Werner Herzog Eats His Shoe (Subs Español) - Les Blank (1980)

Werner Herzog Eats His Shoe (Subs Español) - Les Blank (1980)

https://www.youtube.com/watch?v=O6e-1aZ8yj4

Werner Herzog Eats His Shoe is a short documentary film directed by Les Blank in 1980 which depicts director Werner Herzog living up to his promise that he would eat his shoe if Errol Morris ever completed the film Gates of Heaven. The film includes clips from both Gates of Heaven and Herzog’s 1970 feature Even Dwarfs Started Small. Comic song “Old Whisky Shoes”, played by the Walt Solek Band, is the signature tune over the opening and closing credits.

The film features Herzog cooking his shoes (the ones he claims to have been wearing when he made the bet) at the Berkeley, California restaurant Chez Panisse, with the help of chef Alice Waters. (The shoes were boiled with garlic, herbs, and stock for 5 hours.) He is shown eating one of the shoes before an audience at the premiere of Gates of Heaven at the nearby UC Theater. He did not eat the sole of the shoe, however, explaining that one does not eat the bones of the chicken. There are also clips of short interview of Herzog discussing the destructive capitalistic effects of television and mankind’s lack of adequate imagery.

Blank went on to direct Burden of Dreams (1982), a feature-length documentary about Herzog and the making of Fitzcarraldo. Werner Herzog Eats His Shoe is included as an extra on the Criterion Collection edition of the Burden of Dreams DVD.

#cinéma #films #documentaire #performance #télévision #réflexion #capitalisme #publicité #interview #werner_herzog #les_blank

August 30 2013

Un film sur les Roms : Just The Wind

Un film sur les Roms : Just The Wind

http://www.berlinale.de/en/archiv/jahresarchive/2012/02_programm_2012/02_Filmdatenblatt_2012_20123683.php

Et tout les spécialistes (les plus exigents) en disent le plus grand bien

News quickly spreads of the murder of a Romany family in a Hungarian village. The perpetrators have escaped and nobody claims to know who might have committed the crime. For another Romany family living close by, the murder only serves to confirm their latent, carefully repressed fears. Far away in Canada the head of the family decides that his wife, children and their grandfather must join him as soon as possible. Living in fear of the racist terror that surrounds them and feeling abandoned by the silent majority, the family tries to get through the day after the attack. By nightfall when darkness descends on the village the family pushes the beds closer together than usual. Yet their hope of escaping the madness proves illusory.
Based on an actual series of killings in Hungary that claimed the lives of eight people in less than a year, Bence Fliegauf portrays the pogrom-like atmosphere which breeds such violence. The camera stays hot on the heels of the protagonists, making the breathless escalation of events physically palpable.

http://www.berlinale.de/media/filmstills/2012_1/wettbewerb_7/20123683_2_IMG_543x305.jpg

#roms #cinéma #film

August 18 2013

‘Tippi' Hedren chez Hitchcock 1/2 : les Oiseaux

‘Tippi’ Hedren chez Hitchcock 1/2 : les Oiseaux
http://www.lecinemaestpolitique.fr/tippi-hedren-chez-hitchcock-12-les-oiseaux

‘Tippi’ Hedren, la blonde hitchcockienne qui n’eut pratiquement pas d’autre carrière au #Cinéma, est la prima donna de deux films habituellement considérés comme des chefs-d’œuvre : Les Oiseaux et (Pas de printemps pour) Marnie. Remettre la femme dans sa case Les Oiseaux reposent sur un principe simple et efficace : pour des raisons mystérieuses, étranges et […]

#Tous_les_articles

August 13 2013

Monsieur Cinéma se défend : « Les films qui dérangent sont nécessaires dans une démocratie » -…

Monsieur #Cinéma se défend : « Les films qui dérangent sont nécessaires dans une #démocratie » - swissinfo.ch
http://www.swissinfo.ch/fre/politique_suisse/Les_films_qui_derangent_sont_necessaires_dans_une_democratie.html?rss=true

"La culture ne doit pas encourager des opinions politiques, elle doit au contraire soulever des questions. ”

Ivo Kummer

Photographe et théoricien de l'art, Allan Sekula est mort le 10 août. Son dernier travail est un…

Photographe et théoricien de l’art, Allan Sekula est mort le 10 août. Son dernier travail est un documentaire saisissant, « The Forgotten Space », réalisé avec Noël Burch en 2010.

Routes et bas-côtés de la mondialisation (#2011/03)
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/03/RIMBERT/20219

Avec leur essai cinématographique The Forgotten Space, prix spécial du jury Orizzonti au 67e Festival de Venise, le photographe Allan Sekula et le réalisateur Noël Burch recentrent le regard sur la base matérielle de la mondialisation : le commerce international des marchandises. Le film donne à voir son infrastructure maritime, ses ports et ses navires géants. Son moteur, le travail humain, produit par des millions de marins, routiers, cheminots, dockers. Son vecteur, la mer, espace oublié de notre temps.

#Mer #Cinéma #Travail #Économie #Transports #Capitalisme #Mondialisation #Néolibéralisme #Commerce_international

August 11 2013

Astérix et Obélix, Au service de sa Majesté (2012) : Virilix et Misogynix sont sur un bateau…

Astérix et Obélix, Au service de sa Majesté (2012) : Virilix et Misogynix sont sur un bateau…
http://www.lecinemaestpolitique.fr/asterix-et-obelix-au-service-de-sa-majeste-2012-virilix-et-miso

Pour le quatrième opus de la série des Astérix et Obélix, les réalisateurs déclarèrent avoir voulu recentrer l’intrigue sur les deux Gaulois, que les deux films précédents avaient relégués au second plan. « L’idée était d’interroger leur amitié, de se demander pourquoi ils étaient ensemble et pourquoi l’un ne quitterait pas l’autre », explique Grégoire Vigneron, co-scénariste[1]. […]

#Cinéma #Tous_les_articles

August 08 2013

Découverte en Italie d'un film d'Orson Welles, antérieur à « Citizen Kane »

Découverte en Italie d’un film d’Orson Welles, antérieur à « Citizen Kane »
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/08/07/un-film-muet-inedit-d-orson-welles-retrouve-en-italie-et-restaure-aux-etats-

Celui-ci n’est pas un long-métrage à part entière. Il s’agit d’éléments filmés qui devaient être intégrés aux représentations de Too Much Johnson, un vaudeville de la fin du XIXe siècle, écrit par William Gillette, que Welles voulait présenter sur la scène de son Mercury Theatre. Le metteur en scène s’est suffisamment pris au jeu du cinéma pour accumuler plus de quatre heures de rushes, faites de courses poursuites burlesques dans les rues de New York et de quiproquos autour d’un défilé de suffragettes.

#cinéma

August 07 2013

Niger : le marché régional des oignons d'Agadez - RFI

Niger : le marché régional des oignons d’Agadez - RFI

http://www.rfi.fr/emission/20130807-niger-oignon-marche-regional-agadez?ns_campaign=nl_AFRIQUE070813&ns_mch

A Agadez, au nord du Niger, c’est actuellement la période de production de l’oignon. Oignon destiné essentiellement à l’exportation vers les pays comme le Nigeria, le Bénin ou encore la Côte d’Ivoire. Ces exportations génèrent d’importants revenus pour les paysans.

Mais surtout surtout à voir le merveilleux film de Sani Magori

Doc Net Films Editions - Pour le meilleur et pour l’oignon

http://www.docnet.fr/product_info.php?products_id=198

Pour le meilleur et pour l’oignon DVD 12,90 €

Un film de Sani Elhadj Magori

Le violet de Galmi, l’oignon nigérien, irrigue les marchés ouest-africains avec ses 400.000 tonnes produites par an. À Galmi même, Salamatou attend son mariage depuis 2 ans. Pressé par la belle-famille et les commérages du village, son père Yaro se décide : « Le mariage aura lieu à la récolte ! » Yaro sait que pour honorer cet engagement il doit cette fois-ci produire plus, et vendre plus cher…

http://vimeo.com/11000871

#afrique #niger #agriculture #oignon #sani_magori #cinéma #film #documentaire

August 06 2013

Batman : Y a-t-il une femme à Gotham City ?

Batman : Y a-t-il une femme à Gotham City ?
http://www.lecinemaestpolitique.fr/batman-y-a-t-il-une-femme-a-gotham-city-2

En plus d’être dérangeants politiquement sur un certain nombre de points qui sont analysés dans la première partie de cet article (ici et ici), les films de Christopher Nolan sont de plus profondément sexistes. Cet article a pour but d’analyser les personnages féminins et le sexisme de la saga Batman. Paternalisme et patriarcat à tous […]

#Cinéma #Tous_les_articles

July 29 2013

Musique et cinéma : les intermittences du coeur (3/5)

Musique et cinéma : les intermittences du coeur (3/5)
http://www.franceculture.fr/emission-continent-musiques-musique-et-cinema-les-intermittences-du-co

Aujourd’hui, nous effectuons un saut en arrière, et nous nous transportons plus à l’Est, avec un autre couple emblématique des rapports entre musique et cinéma, Prokofiev et Eisenstein.
Serguei Mikhaïlovitch Eisenstein et Sergueï Sergueïevitch Prokofiev n’ont fait que deux films ensemble, mais quels films : Alexandre Nevski en 1938 et Ivan Le Terrible sorti en deux parties en 1944 puis 1945. Les deux grandes œuvres du cinéaste russe, des monuments. Des monuments par leur ampleur d’abord – Ivan Le Terrible dure près de trois heures. Mais aussi par leur importance dans l’histoire du cinéma.

Eisenstein et Prokofiev se sont d’abord manqués, puis trouvés, et ont travaillé dans une entente parfaite, jusqu’à la mort du réalisateur à sa table de travail le 11 février 1948. Sur son bureau, des dessins et des notes pour sa grande œuvre Ivan Le Terrible, qui reste inachevée... Prokofiev qui souffre lui-aussi de problèmes cardiaques, lui survit pendant quelques années, et meurt quelques heures avant Staline. Leur contribution à l’élaboration d’un cinéma sonore et musical est immense. 

#Eisenstein #Prokofiev #cinéma #musique #urss

July 28 2013

July 27 2013

La bataille du Chili est sans conteste un des plus saisissants films politique qui m'ait été donné…

La bataille du Chili est sans conteste un des plus saisissants films politique qui m’ait été donné de voir.
Le cinéaste et son équipe arrivent à capter cet instant si fragile ou la conscience politique collective du « peuple de gauche » entend le bruit des bottes et de la cravache de la soumission. les poings levés vont être coupés, l’ordre bourgeois, patronal, et militaire va régner. Une résistance sans armes va s’opérer jusqu’à la chute finale.
Bouleversant de voir comment une telle volonté politique d’organiser les moyens de productions, la répartition des richesses, et de la propriété va être écrasée par les forces les plus réactionnaires et conservatrices du pays.

La bataille du Chili (1973) un film documentaire en trois parties de Patricio Guzman avec la collaboration entre autres de Chris Marker

Ici est présenté la première partie :
L’insurrection de la bourgeoisie

http://www.dailymotion.com/video/x8ujr2_la-bataille-du-chili-1-sur-

Une analyse du film par Rosa Llorens
http://www.legrandsoir.info/la-bataille-du-chili-40-ans-apres-21028.html

Le #film, tourné pendant la présidence d’#Allende, dans des conditions dramatiques, pourrait s’intituler #Chronique d’un Coup d’État annoncé : effectivement, dès la victoire d’Allende aux élections de septembre 1970, les #partis_politiques de #droite, les secteurs #radicaux de l’#armée et la #CIA avaient mis au point la stratégie du #chaos qui devait conduire au #coup_d_État.
La grande difficulté, pour l’équipe de #tournage, dit P. Guzman, était le décalage entre le peu de moyens matériels (le film fut tourné grâce à la #pellicule offerte par #Chris_Marker, et monté, après le coup d’État, à #Cuba) et la masse d’#événements et l’#effervescence des années 70-73 : il fallait choisir et planifier ce qu’on allait couvrir ; les choix furent judicieux, puisqu’on suit le film dans l’angoisse, l’estomac noué, revivant les possibilités extraordinaires de cette période, tout en pensant aux #tragédies #humaines auxquelles elle a abouti ; mais on assiste aussi, au-delà du #documentaire, à de grands moments de #cinéma.
Les #séquences font alterner trois groupes, trois centres de #pouvoir : les #ouvriers dans leurs #usines, la #droite_parlementaire appuyée sur l’#armée, et, entre les deux, Allende et le gouvernement d’#Unité #Populaire.

http://www.dailymotion.com/video/x8ulm1_la-bataille-du-chili-2-sur-5_news

Face à la #stratégie de tension et de #sabotage de la part de la droite, Allende ne pouvait compter que sur le #peuple : il a donc encouragé les ouvriers à s’#organiser, ce qu’ils ont fait avec une détermination et une efficacité impressionnantes ; les usines passent entre les mains du peuple, constituant les nouveaux « #cordones », où le travail est inséparable des #actions_de_défense : on voit les ouvriers dresser des #barricades et obliger la police mais aussi le #gouvernement, qui voulait revenir sur ces nationalisations sauvages, à reculer.

Mais le moment le plus fort, c’est l’assemblée des responsables de cordones face à la direction des #syndicats, la #CUT, où les #communistes jouent un rôle (modérateur) important. Un ouvrier, visiblement exaspéré par les discours du responsable de la CUT, prend la parole : « Vous nous avez demandé de nous organiser, nous nous sommes organisés - mais pour quoi faire ? Les #camarades sont fatigués de s’entendre dire que ce n’est pas le moment, qu’il faut rendre des usines, parce qu’elles appartiennent à la reine d’Angleterre ou à des #banques suisses. Les camarades ne comprennent pas, ils veulent agir pour soutenir notre camarade #Président. »

http://www.dailymotion.com/video/x8um4k_la-bataille-du-chili-p-guzman-3-sur_news
(...)

Pendant ce temps, la droite déroule son plan. L’armée suit sa propre #politique : elle encercle les usines pour vérifier qu’il ne s’y cache pas d’armes, fouillant et arrêtant les ouvriers - sans qu’elle ait jamais rien trouvé ; mais ces opérations servent à étudier les lieux possibles de #résistance et à habituer les jeunes #soldats à #affronter les ouvriers. Parallèlement, la « #société_civile », appuyée par les #médias (ou du moins 75% des médias) s’organise : en 1972, la grève des #transporteurs routiers paralyse le pays ; les « ménagères » typiques, en grosses lunettes de soleil de marque et coiffure au brushing impeccable, celles auxquelles les médias français donnaient toujours la parole pour rendre compte de la situation au Chili, collectent des fonds pour soutenir les grévistes (déjà subventionnés par la CIA) et les médias accusent le gouvernement d’atteinte à la #propriété_privée quand il essaie de #réquisitionner les camions.

http://www.dailymotion.com/video/x8vwjm_la-bataille-du-chili-p-guzman-4-sur_news

Entre les deux, il y a Allende, fidèlement soutenu par des #manifestations #populaires, et toujours respectueux de la #Constitution, même quand la droite fait assassiner son aide de camp, le commandant #Araya, pour le couper des secteurs #loyalistes de l’armée. La séquence des funérailles d’Araya est la plus magistrale du film : on voit, littéralement, les officiers supérieurs, filmés en plan américain, se féliciter, dans le dos d’Allende, de leur succès et se concerter pour les étapes suivantes du plan. Guzman explique comment il a obtenu cet effet de naturel : il avait juché, bien en vue, un cameraman sur une chaise, pendant qu’un autre, plus discrètement, avec un zoom, prenait les vraies images. Mais que pesait le soutien des ouvriers aux mains_nues face aux #tanks et à l’aviation ? L’issue de la #confrontation, on la connaît, et le film nous fait entendre le dernier message d’Allende, depuis la #Moneda bombardée : « Que mes paroles soient le châtiment de ceux qui ont trahi », « Je paierai avec ma vie la loyauté du peuple », « L’#histoire est à nous et elle est faite par le peuple », bientôt, de nouveau, « s’ouvriront les larges avenues par où passe l’#homme #libre pour #construire une #société #meilleure ».

http://www.dailymotion.com/video/x8w0ls_la-bataille-du-chili-p-guzman-5-sur_news

#Chili #Salvador_Allende #Patricio_Guzman #Commando_communal #Nationalisation #Expropriation #Capitalisme #Socialisme #Marxisme #Fascisme #Ordre #Etudiant #Etats_unis #La-bataille_du_Chili #Vidéo

July 09 2013

Cinevilla (Kinopilseta), le charme d'un petit « Hollywood » letton

Cinevilla (Kinopilseta), le charme d’un petit « Hollywood » letton

http://cinevillastudio.com

Complètement perdu dans la campagne lettone, à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Riga, on trouve un petit village qui a été par hasard transformé en studio de cinéma au début des années 2000 pour terminer le film « Defendors of Riga » (Rigas sargi en letton).

https://dl.dropbox.com/s/2e5hxsf9c92fowq/IMG_2593.jpg

Il faut vraiment le chercher tant c’est mal indiqué sur la route, mais une fois sur les lieux, la magie opère. Sur moins de 200 hectares, on y trouvera une locomotive soviétique, quelques wagons équipés, une gare complète un village traditionnel avec son église, la réconstitution de plusieurs rues de Riga, un place publique avec ses réverbères et sa station de tramway, des ponts, un port et une petite partie du fleuve Daugava...

https://dl.dropbox.com/s/kbk5vk515e8jser/IMG_2635.jpg

A la fin du tournage du film « Defenders of Riga », comme d’habitude, il a été question de démanteler ces décors. Finalement, ils ont été conservés et outre l’intérêt « touristique » que ça représente, ces studios servent pour des séminaires, pour les écoles de cinéma qui y envoient leurs étudiants faire leurs exercices, etc...

https://dl.dropbox.com/s/8kgq1xv9h0x8hov/IMG_2701.jpg
https://dl.dropbox.com/s/l08nkrociy26qbv/IMG_2709.jpg

Je ne peux m’empêcher de penser à Jacques Tati et les magnifiques décors qu’il avait fait construire à Paris pour « Play time ». Quel immense gâchis. Tati s’est battu comme un fou pour les faire conserver, pour que le lieu puisse visité et surtout qu’il serve aux étudiants et jeunes cinéastes. La ville de Paris à l’époque avaient jugé que l’entretien coûterait trop cher et a fait détruire les décors (Tati lui même s’était considérablement endetté pour faire ce film qui restera comme un des chef-d’oeuvres du cinéma français du XXe siècle). Imaginez aujourd’hui si on avait gardé ce site (nostalgie).

http://www.dvdclassik.com/upload/images/critique-playtime-tati2.jpg

Cinevilla est en tout cas le seul studio (intérieur et extérieur) existant dans les Etats baltes, lequel offre une variété d’activités qui lui permettent de survivre plutôt bien. On y trouve là-bas quelques passionnés qui ne comptent pas leur temps pour nous entraîner dans cet univers magique.

https://dl.dropbox.com/s/2nqog3i5favdjv1/IMG_2594.jpg

Ici, un petit reportage photographique avec une trentaine d’images

https://www.dropbox.com/sh/v18uje9hb5hbl0g/R-vGVZLBOR

ici, une sélection de films ayant été totalement ou partiellement tournés à Cinevilla"

http://www.youtube.com/watch?v=AnByeBNs1Wc#at=338

Et là, le « trailer » du film « Defendors of riga »

http://www.youtube.com/watch?v=blCIhGBdchw

#lettonie #cinéma #cinevilla #riga #studio_cinéma

July 02 2013

« Quand les hommes sont morts, ils entrent dans l'histoire. Quand les statues sont mortes, elles…

« Quand les hommes sont morts, ils entrent dans l'histoire. Quand les statues sont mortes, elles entrent dans l'art. Cette botanique de la mort, c'est ce que nous appelons la culture. »
Les statues meurent aussi un court métrage d'Alain Resnais et Chris Marker.
Une démonstration fascinante de la dénaturation d'une culture par une autre culture.
http://www.youtube.com/watch?v=hzFeuiZKHcg

http://www.grecirea.net/textes/06TexteFF08.html

Les statues meurent aussi est un court métrage de 30 minutes consacré à l'art africain, réalisé par Alain Resnais et Chris Marker en 1953. Mais c'est aussi un film sur les ravages du #colonialisme en Afrique et la lutte des classes. Un film qui explique et nous fait ressentir comment la beauté et le mystère de ce que l'on appelait à l'époque art nègre a été avili. On y voit vivre et mourir des objets sacrés. La leçon est #universelle, elle vaut pour tous les arts, toutes les #cultures. Le film prouve, comme le disait Marcel Griaule, que la #pensée africaine est « à la hauteur des #civilisations grecque, romaine, chinoise ou de l'Inde ».
#Les_statues_meurent_aussi est #fondateur d'un genre documentaire qu'on appele aujourd'hui l'#essai_filmique. Préfiguration de ce qui va devenir le cinéma de Marker, il est à la fois démodé sans être dépassé. C'est un diamant noir qui n'a rien perdu de son tranchant. Un morceau de #cinéma définitif, comme les masques qu'il nous dévoile. Il est remarquable que l'art africain et le colonialisme aient été l'objet de ce film singulier. Les censeurs ne s'y sont pas trompés, qui l'ont mutilé pendant de longues années. L'histoire du film Les statues meurent aussi, que je vais esquisser ici, montre comment ce film documentaire s'inscrit l'Histoire. A moins, comme #Godard le propose, que l'#Histoire elle-même ne soit qu'un éclat de Cinéma.
Depuis les années 50, le cinéma a beaucoup évolué, et les commissions de censure ont changé de visage. Parallèlement à la censure politique, qui continue d'exister dans certains pays, notamment africains, il existe une censure #économique et #médiatique qui voudrait empêcher l'existence de films indépendants, en Afrique et ailleurs. Il existe une #standardisation des #représentations du #réel qui voudrait #déposséder les cultures et les #individus de leur capacité à créér leurs propres représentations. Le cinéma documentaire est un prisme de lecture particulièrement pertinent pour le comprendre et, c'est ma conviction, construire une alternative à ce phénomène.

#Art #Anthropologie #Afrique #Colonialisme #Anti-colonialisme #Racisme #Documentaire #Censure #Chris_Marker #Alain_Resnais #Vidéo

July 01 2013

Comme d'habitude, une mine de mises en ligne intéressantes sur Monoskop : *Guy_Debord : “Cette…

Comme d'habitude, une mine de mises en ligne intéressantes sur #Monoskop :

#Guy_Debord : “Cette mauvaise réputation…” (1993)
http://monoskop.org/log/?p=8581

La critique des critiques. Ce plaidoyer pro domo est destiné à ‘rétablir la vérité complète sur beaucoup de circonstances peu connues' de la conduite de l'auteur, circonstances qui ‘sont pourtant aussi très rarement citées'. Guy Debord recopie, ‘redresse' et commente les ‘propos des médiatiques', durant les années 1988 à 1992. On peut, avec J. Savigneau, souligner l'absence totale d'humour et qualifier de ‘décourageante' la lecture de ce florilège de critiques peu crédibles.

Publisher Gallimard, 1993
ISBN 2070407004
111 pages

http://monoskop.org/images/2/22/Debord_Guy_Cette_mauvaise_reputation.pdf [#pdf]

#Jean_Epstein : Écrits sur le cinéma, 1921-1953, tome 1-2 (1974–75)
http://monoskop.org/log/?p=8533

Foreword by Henri Langlois
Introduction by Pierre Leprohon
Publisher Seghers, Paris, 1974–75
436 and 352 pages
via Reyovak

http://monoskop.org/images/8/86/Epstein_Jean_Ecrits_sur_le_cinema_1921-1953_Tome_1_1921-1947.pdf [pdf tome 1]
http://monoskop.org/images/d/db/Epstein_Jean_Ecrits_sur_le_cinema_1921-1953_Tome_2_1946-1953.pdf [pdf tome 2]

#Michel_Foucault : The Archaeology of Knowledge (1969-) [FR, ES, IT, EN, PT, AR, SR, TR, CZ, RU]
http://monoskop.org/log/?p=8485

“The Archaeology of Knowledge (L'archéologie du savoir) is a methodological treatise promoting what the French philosopher Michel Foucault calls “archaeology” or the “archaeological method”, an analytical method he implicitly used in his previous works Madness and Civilization, The Birth of the Clinic, and The Order of Things. It is Foucault's only explicitly methodological work.

The premise of the book is that systems of thought and knowledge (“epistemes” or “discursive formations”) are governed by rules (beyond those of grammar and logic) which operate in the consciousness of individual subjects and define a system of conceptual possibilities that determines the boundaries of thought in a given domain and period.” (from Wikipedia)

French edition
Publisher Editions Gallimard, 1969
275 pages

http://monoskop.org/images/b/b7/Foucault_Michel_L_archeologie_du_savoir.pdf [pdf de l'édition française]

#Thomas_Pynchon : Gravity's Rainbow (1973-) [EN, IT, HU]
http://monoskop.org/log/?p=8538

A few months after the Germans' secret V-2 rocket bombs begin falling on London, British Intelligence discovers that a map of the city pinpointing the sexual conquests of one Lieutenant Tyrone Slothrop, U.S. Army, corresponds identically to a map showing V-2 impact sites. The implications of this discovery launch Slothrop on a wildly comic extravaganza.

“Gravity's Rainbow is Pynchon's most celebrated novel. An intricate and allusive fiction that combines and elaborates on many of the themes of his earlier work, including preterition, paranoia, racism, colonialism, conspiracy, synchronicity, and entropy, the novel has spawned a wealth of commentary and critical material, including reader's guides, books and scholarly articles, online concordances and discussions, and art works. Its artistic value is often compared to that of James Joyce's Ulysses. Some scholars have hailed it as the greatest American post-WW2 novel, and it has similarly been described as ‘literally an anthology of postmodernist themes and devices'.” (from Wikipedia)

http://ge.tt/api/1/files/11BaqSk/0/blob?download [#epub de l'édition anglaise]

#littérature #philosophie #cinéma #essai #livre

June 28 2013

Tant qu'il y'aura des dominants et des dominés la lutte des classes aura un avenir infini... *À…

Tant qu'il y'aura des dominants et des dominés la lutte des classes aura un avenir infini...
À bientôt j'espère (1967-1968) un film de Chris Marker et Mariot Marret
http://www.youtube.com/watch?v=VVWBRpT-hRI

http://www.dvdclassik.com/critique/a-bientot-j-espere-marker-marret

Marker filme la grève dans la filature de #Rhodiaceta (groupe Rhônes-Poulenc) de #Besançon en 1967, à la demande de #Pol_Cèbe, #bibliothécaire de l'usine. Cèbe envisage un projet où les ouvriers pourraient prendre en main leur #émancipation par la #réappropriation d'une #culture détenue par la #bourgeoisie. Ses préoccupations rencontrent celles de Marker et Marret qui désirent reproduire l'#expérience du ciné-train du cinéaste #Medvedkine. En 1932, le #réalisateur russe parcourait l'U.R.S.S. à bord d'un train, filmait les ouvriers et leur montrait juste après montage dans la journée le résultat. Application des théories de #Walter_Benjamin (1), l'idée était alors de permettre aux ouvriers de se #voir au #travail, de leur #donner les #outils pour l'#améliorer, bref #construire la nouvelle Russie. La méthode est directement issue de la première période du #cinéma où des #cinéastes itinérants allaient de ville en ville filmer les sorties d'usines et montrer le soir même aux habitants le résultat. Les gens se déplaçaient en masse, heureux de se voir, de voir leurs voisins, leurs amis. Medvedkine dépasse le simple #spectacle #mercantile dans une optique #politique et #sociale, un outil de #propagande au service d'un nouvel #idéal. Marker et Marret décident donc de prolonger cette expérience. Leur idée consiste à filmer au plus près le travail des ouvriers, leur mode de vie, de manière à leur faire #appréhender leurs #spécificités, leur culture, leur mode de vie. Et leur donner les outils pour changer leur condition. Tout commence avec un appel lancé à Marker par René Berchoud, secrétaire du CCPPO (voir bonus). Il l'enjoint de venir à #Rhodia car quelque chose s'y passe d'important. Déjà en #1936, les grandes #grèves démarrèrent dans les filatures du Jura et Berchoud sent qu'il n'assiste pas seulement à une grève, mais à une prise de #conscience. Une projection de #Loin du Vietnam vient d'y être organisée, et ce pamphlet collectif a profondément marqué les ouvriers de l'usine. Pas seulement parce que c'est la première fois qu'une avant première est dédiée aux travailleurs, mais également car à travers ce travail, une idée se profile…

Marker et Marret tournent alors #A_bientôt _j'espère, dont le titre même évoque quelque chose qui prend #corps. Dans ce #reportage sur la grève de la Rhodiaceta (groupe Rhônes-Poulec), les ouvriers se livrent, peut-être pour la première fois, devant la #caméra. Leurs revendications portent non sur les #salaires, mais plus généralement sur leur #qualité de #vie, et surtout sur l'accès à une #culture qui jusqu'ici leur paraissait impossible. Des paroles qui annoncent #Mai #68. A l'origine, le mouvement naît des menaces de licenciement qui pèsent sur les 14000 ouvriers du #groupe. Les paroles des #dirigeants résonnent bizarrement dans notre #société actuelle. Ils se réfugient déjà derrière le marché commun, expliquant que les #suppressions d'#emploi ne sont pas de leur fait, mais leur sont imposées par des forces extérieures. A bientôt j'espère s'ouvre sur l'image d'ouvriers qui, Noël approchant, choisissent des sapins. C'est bien en quelque sorte la #fête qui va marquer la fin du mouvement, les ouvriers voulant, malgré tout, pouvoir offrir des cadeaux à leurs enfants. Si l'ouverture annonce la fin du film, elle enchaîne immédiatement sur un #meeting qui s'improvise sous la neige, annonçant d'emblée que malgré la fin abrupte du mouvement, il y a quelque chose qui en naît et qui se poursuivra.

#luttes_Des_classes #Usine #Taylorisme #Ouvriers#prolétariat #Capitalisme #Communisme #Culture #Peuples #Exploitation #Domination #Groupe_Medvedkine #Chris_Marker #Mario_Marret #Pol_Cèbe #Documentaire #Vidéo

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl