Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

October 03 2013

« Une société de simulation », par hubertguillaud

« Une société de simulation », par @hubertguillaud
http://www.internetactu.net/2013/10/02/une-societe-de-simulation

Koert van Mensvoort (@mensvoort) est un artiste, chercheur et philosophe hollandais. Il anime depuis plusieurs années l’excellent Next Nature (http://www.nextnature.net - @nextnature), qui n’est pas seulement un site d’information qui interroge notre rapport au monde (dont a été tiré récemment un livre, le Next Nature Book), mais aussi un laboratoire de designers qui proposent d’étonnantes interventions pour interroger notre rapport à la #technologie. C’est le cas du Nano Supermarket, une collection de prototypes censée utiliser les nanotechnologies pour nous faire réfléchir à leur impact ; et In-Vitro Meat, une passionnante réflexion sur notre rapport à la nourriture à l’heure où les technologies permettent de la produire artificiellement.

L’un des thèmes que le site explore activement depuis de nombreuses années est ce que Koert van Mensvoort appelle la société de simulation (http://www.nextnature.net/themes/society-of-simulations et http://www.nextnature.net/tag/society-of-simulations) qui s’appuie sur une réflexion de l’auteur qui date de 2009, mais qui demeure toujours aussi stimulante.

(...) Nous vivons dans un monde où les simulations et les imitations sont devenues plus réelles que la réalité elle-même, nous vivons dans le monde de l’”hyperréalité”, du faux authentique. En été, nous skions sur les routes et en hiver nous projetons de la neige sur les pistes. Les chirurgiens plastiques sculptent la chair pour la faire correspondre aux images retouchées des magazines… Nos outils façonnent la réalité et celle-ci est façonnée en retour. C’est d’ailleurs là tout l’enjeu de Next Nature, décrire comment notre empreinte culturelle transforme une nature définitivement perdue puisque nulle part elle n’échappe à la main de l’homme qui la façonne.

(...) L’ethnographe Sherry Turckle dans Life on the screen, ne disait pas autre chose, rappelle le philosophe et designer Stéphane Vial (@svial) dans son livre L’être et l’écran, comment le numérique change la perception. Nous sommes “de plus en plus à l’aise dans le fait de substituer des représentations de la réalité à la réalité”, c’est-à-dire avec le fait de considérer des réalités simulationnelles comme des réalités tout court. Les interfaces numériques, et notre consommation d’images qui vont avec, constituent une nouvelle matrice, une nouvelle forme où se coule notre perception.

(...) L’hypothèse du #virtuel, c’est-à-dire cette opposition entre réel et virtuel que nous avons longtemps pratiqué, et que Stéphane Vial démonte dans son livre (ce qu’il faisait également d’une manière plus synthétique encore dans Place de la Toile), n’aura été qu’un premier pas pour comprendre la manifestation induite par le #système_technique numérique.

Reste à comprendre ce que cette société de #simulation veut de nous. Ce qu’elle nous apprend. Si ce qu’elle nous apprend peut nous servir dans le monde physique (à l’image de cet enfant suédois qui utilisa son savoir-faire acquis dans World of Warcraft pour sauver sa soeur d’une attaque d’élan), ou si elle ne cherche qu’à le subvertir, qu’à le transformer, à l’image de ces faux réels que nous ne cessons d’inventer ? Qu’est-ce que cette société de simulation tente de nous faire accepter d’autre que “transformer le réel en objet fétiche” ? Que d’être nous-mêmes l’objet de cette simulation et donc d’une stimulation incessante ?

Où je découvre notamment le #marketing_olfactif ou #traçage olfactif des Google Glass
http://www.nextnature.net/2013/06/sniffer-meet-the-google-nose

The Sniffer – aka Google Nose – visualizes odors using a smell sensor, which is as good as a dog’s nose, and a glass in front of your eyes. You can identify the faintest scents and see the source of the odor on a distance. You can also admire the spectacular color play of your cooking. This is all possible; just ask Sniffer.
http://vimeo.com/67648163

La ceinture de grossesse, joli coup de marketing des couches Huggies pour faire sentir au père les mouvements de son enfant en même temps qu’il bouge dans le ventre de la mère
http://www.nextnature.net/2013/07/dads-can-experience-a-little-of-pregnancy

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ciBnsy15xpU

Et les vitrines en #trompe_l'oeil montées pour donner une #illusion de prospérité lors du G8 en Irlande du Nord
http://www.theatlanticcities.com/politics/2013/06/bizarre-photos-fake-storefronts-northern-ireland-building-g8/5793

In two weeks, world leaders will convene for the G8 conference at a Fermanagh county golf course. So that the eyes of presidents and prime ministers aren’t burdened with scenes of pesky blight and unemployment on their way to and from the resort, the country is spending 2 million pounds to make abandoned storefronts look like real live businesses.
http://cdn.theatlanticcities.com/img/upload/2013/06/04/RTX10AJ7.jpg

Qui font écho au paysage urbain dépollué proposé comme fond de photo aux touristes à Hong Kong (toujours via Next Nature)
http://www.theguardian.com/world/shortcuts/2013/aug/25/hong-kong-not-let-pollution-ruin-snapshots

Hong Kong’s classic photo opportunity involves a trip out to Kowloon where you can capture your travelling companions against the panorama of Hong Kong Island. Sadly, the view is often obscured by the severe hazes the city experiences, thanks to trapped pollution, much of which wafts in from the factories and power stations of neighbouring Guangdong province. The solution? Tourists have started to pose in front of a fake backdrop – complete with dazzling blue sky.

https://image.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/pictures/2013/8/23/1377270541316/A-tourist-poses-in-front--010.jpg

La Place de la toile évoquée dans le papier est celle du 21 septembre dernier (#France_Culture)
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-l-etre-et-l-ecran-2013-09-21

Comment envisager philosophiquement la vie numérique ? Autour d’un ouvrage qui vient de paraître aux Presses universitaires de France : L’être et l’écran, comment le numérique change la perception. Un ouvrage qui pose nombre questions passionnantes, qui rejoignent souvent nos préoccupations ici dans « Place de la toile » : le rapport entre philosophie et technique, la manière dont nos perceptions sont affectées par le numérique, donc la question du réel et du virtuel, et puis, une question que pour le coup j’aborde rarement, celle du design.

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10465-21.09.2013-ITEMA_20526044-0.mp3

#audio #radio

September 29 2013

« La Cour Suprême israélienne ne remet jamais en cause la politique de colonisation » : entretien…

« La Cour Suprême israélienne ne remet jamais en cause la politique de #colonisation » : entretien d’1h avec François Dubuisson dans une nouvelle émission de #Radio_Panik : Le mur a des oreilles, joliment sous-titrée « Conversations pour la Palestine »
http://lemuradesoreilles.org/2013/09/18/la-cour-supreme-israelienne-ne-remet-jamais-en-cause-la-politique

Podcast de notre première émission live avec François Dubuisson, professeur de #droit_international à l’ULB, qui nous parle de la #Palestine, du concept d’#apartheid en droit international mais aussi de #musique et de #cinéma.

https://soundcloud.com/lmado/le-mur-a-des-oreilles-1

cc @opironet pour les morceaux à 25:45 (« I shall sing until my land is free » de Muslimgauze) et 54:29 (« Autonomia » de Mark Stewart & Primary Scream)

pour le cinéma, ça cause de World War Z, qui a l’air d’être un sacré morceau niveau propagande éhontée
https://fr.wikipedia.org/wiki/World_War_Z_%28film%29

#Israël #audio #radio

Rolf Liebermann (1910-1999), Symphonie « Les Echanges » Komposition für 156 Maschinen (02:58) :…

Rolf Liebermann (1910-1999), Symphonie „Les Echanges“ Komposition für 156 Maschinen (02:58) : composition pour 156 #machines sur #Ubuweb
http://ubu.com/sound/liebermann.html

#Rolf_Liebermann composed this piece for the Swiss Expo (National exhibition) 1964. Scored for 156 machines - amongst which one can find 16 typewriters, 18 calculator machines, 8 accounting machines, 12 office perforators, 10 caisses enregistreuses, 8 humidificateurs-colleurs, 8 tele-scripteurs, 2 metronomes, 4 bells of signalisation, 2 entrance door gongs, 10 claxons, 16 telephones, 40 experimental signal receptors,1 fork lift, a duplicator and a monte-charge. Rolf Liebermann was also the head of the main music section of the Norddeutscher Rundfunk (NDR) from 1957 to 1959. In this function he was responsible for instigating the famous NDR Jazzworkshops. His most popular work might be his Concerto for Jazz Band and Symphony Orchestra which was premiered by Hans Rosebaud in Donaueschingen in 1954.

http://ubumexico.centro.org.mx/sound/liebermann_rolf/Liebermann-Rolf_01_Les-Echanges.mp3

#audio #musique

September 13 2013

Canut-infos du jeudi 12 septembre 2013 (Radio_Canut)

Canut-infos du jeudi 12 septembre 2013 (#Radio_Canut)
http://blogs.radiocanut.org/canutinfos/2013/09/12/canut-infos-du-jeudi-12-septembre-2013

Monde

– Tu ne convoiteras pas ma terre 1 : « La #Nakhba, enjeu d’Histoire » avec Zochrot, un entretien réalisé à Tel Aviv (voir la page « tu ne convoitera pas ma terre« ).
[Page dédiée à cette fort intéressante série : http://blogs.radiocanut.org/canutinfos/?p=1572]
#Israël & #Palestine : Jérusalem Est, justice, destructions de maisons palestiniennes
#Chili …. 40 ans …..

France

#Albert_Jacquard est mort
– occupation du #lycée H. Barbusse (Vaux en Velin)
#Capitalisme : titres resto / distributeurs automatiques
#Réfugiés syriens
– bonne nouvelle : moins d’armes vendues par la France,
#armement : le blindé low cost de Nexter
#vidéosurveillance : mise en demeure d’un Leclerc
– Des fachos à FO, non ? (Nice)
– L’oreal : la coloration zéro cheveux
– le #livre_numérique, tu deviendras riche et célèbre

Environnement

#Nucléaire : #Fukushima mon amour : radioactivité, la justice aime le nucléaire, le « canard enchaîné » déplait au nucléophiles japonnais :
– Nucléaire encore : #EDF condamné
#Pollution : 1 salarié sur 10 touché (coulé ?)
#Energie : #Montebourg aime les patrons

http://blogs.radiocanut.org/canutinfos/files/2013/09/canut_info_jeudi12sept2013.mp3

#audio #radio

August 25 2013

Radio Thésard : Aurélien Fouillet / La sociologie du Jeu (France_Culture)

Radio Thésard : Aurélien Fouillet / La sociologie du Jeu (#France_Culture)
http://plus.franceculture.fr/factory/radio-thesards/la-sociologie-du-jeu

https://soundcloud.com/francecultureplus/radio-th-sard-aur-lien/s-Ktl8m

Après un travail sur le philosophe et poète Jean-Marie Guyau autour de la notion de risque, Aurélien Fouillet s’est orienté vers la #sociologie pour faire une sociologie du #jeu qu’il inscrit dans une anthropologie de l’#imaginaire. Sur le plan théorique, son travail fait régulièrement référence au thème post-moderne de la fin des grands discours. Et tout en se donnant pour actualité, la « #gamification » de la vie sociale.

#audio #radio

August 21 2013

« Les Voies de Lucile », dans l'Atelier de la création (France_Culture)

« Les Voies de Lucile », dans l’Atelier de la création (#France_Culture)
http://www.franceculture.fr/emission-l-heure-du-documentaire-les-voies-de-lucile-rediffusion-de-l-

Très beau #documentaire sur une jeune fille que l’on a pris longtemps pour, comme elle dit, « la baveuse au fond du couloir » : il n’y avait que ses cris et ses grognements, jusqu’à ce qu’un appareil lui permette de s’exprimer.

Lucile à l’âge de 7 ans est « entendue » pour la première fois. Elle en a 16 aujourd’hui autant d’année pour exister enfin dans le regard de ses parents, grâce a une parole redonnée, a la redécouverte de son intégrité.

Lucile est porteuse d’un #handicap qui la rend dépendante dans tous les actes de sa vie. Elle est entourée de ses parents Marie et Gilles qui découvrent jours après jours, que les limites sont celles qu’ils se créent. De Maxime et Emma ses frère et sœur. Mais également de trois accompagnatrices de vie dont Maroussia, qui l’aident dans la journée. Tous pratiquent une méthode de #communication particulière qui permet avec l’aide d’un petit clavier de lui redonner la parole, de lui prêter leur voix.

Ce processus de communication destiné à pallier l’absence de #langage chez des personnes dans l’impossibilité de s’exprimer se pratique avec l’aide d’un partenaire, appelé “facilitant” qui accompagne le mouvement de la main sur le clavier et lit les phrases qui s’inscrivent. La succession des mots s’impose au facilitant, sans que celui-ci ne connaisse à l’avance le contenu du texte. Pour cela, il se rend totalement disponible et permet au "facilité" de laisser « couler les mots sur le clavier » parfois même par un simple contact physique c’est une sorte de langage empathique, une communication « qui sauve de la folie »

En parvenant ainsi à faire part de ses besoins, de ses sensations, de ses sentiments, Lucile acquiert davantage d’autonomie dans l’acceptation de ce qu’elle a et de ce qu’elle n’a pas. Mais c’est avant tout une considération nouvelle, un regard qui change. Celui du sens de sa vie, celui de ses proches, de ses camarades du Collège de Forcalquier.

« Je ne suis pas un maitre spirituel, pas plus qu’une baveuse amoindrie », ce sont ses mots. Lucile nous révèle les choses de l’invisible, une toute petite partie de son monde intérieur, de sa conscience entière.

http://media.radiofrance-podcast.net/Fpodcast09/12490-26.07.2013-ITEMA_20505601-0.mp3

Certaines de ses phrases me font diablement penser à #Joë_Bousquet.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jo%C3%AB_Bousquet

#poésie #audio #radio

August 19 2013

Four short links: 19 August 2013

  1. choir.io explained (Alex Dong) — Sound is the perfect medium for wearable computers to talk back to us. Sound has a dozen of properties that we can tune to convey different level of emotions and intrusivenesses. Different sound packs would fit into various contexts.
  2. Identity Single Point of Failure (Tim Bray) — continuing his excellent series on federated identity. There’s this guy here at Google, Eric Sachs, who’s been doing Identity stuff in the white-hot center of the Internet universe for a lot of years. One of his mantras is “If you’re typing a password into something, unless they have 100+ full-time engineers working on security and abuse and fraud, you should be nervous.” I think he’s right.
  3. What Does It Really Matter If Companies Are Tracking Us Online? (The Atlantic) — Rather, the failures will come in the form of consumers being systematically charged more than they would have been had less information about that particular consumer. Sometimes, that will mean exploiting people who are not of a particular class, say upcharging men for flowers if a computer recognizes that that he’s looking for flowers the day after his anniversary. A summary of Ryan Calo’s paper. (via Slashdot)
  4. Life Inside Brewster’s Magnificent Contraption (Jason Scott) — I’ve been really busy. Checking my upload statistics, here’s what I’ve added to the Internet Archive: Over 169,000 individual objects, totaling 245 terabytes. You should subscribe and keep them in business. I did.

August 17 2013

Sur les docks (France_Culture) : « Les Couvreurs : à chacun son toit » (rediffusion de l'émission du…

Sur les docks (#France_Culture) : « Les Couvreurs : à chacun son toit » (rediffusion de l’émission du 10 septembre 2009)
http://www.franceculture.fr/emission-l-heure-du-documentaire-les-couvreurs-a-chacun-son-toit-redif

La #taylorisation de l’activité a pris ses marques dans le secteur du #bâtiment. Certains #métiers tendent à disparaître selon la loi de la découpe du #travail en multiplication de gestes sériels et répétitifs. Aujourd’hui, les coffreurs deviennent boiseurs et les ferrailleurs se confondent avec les manœuvres polyvalents. Mais attention, l’homme demeure ici irremplaçable.

Passez les barrières et quelques échafaudages, n’oubliez pas votre casque, là sur les différents étages du chantier cohabitent une foule d’hommes portant les couleurs de leurs entreprises. Chaque équipe selon son corps de métier a ses usages, ses déplacements sur les lieux, son jargon. Ambiance sportive, chacun défend son terrain et ses avantages....
Seuls, les couvreurs semblent graciés. Aucune grue, aucune machine ne peut remplacer un zingueur. On le reconnait bien sûr à sa hauteur sur le chantier, à ces outils médiévaux et à son tour de main qui pourrait bien faire pâlir quelques orfèvres du Caire.

Les zingueurs vivent une condition ouvrière bien particulière faite de prestige et de dignité au travail. « Il faut bien dix ans pour devenir #ouvrier couvreur », confie un ancien. Nous sommes allés à la rencontre de ces hommes. Ils ont entre quinze et soixante ans, sont intérimaires, apprentis, jeunes compagnons et partagent une vie commune le temps de la réussite d’un toit.

Mais qu’est-ce qui les tient si haut ?

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12490-16.08.2013-ITEMA_20511728-0.mp3

#audio #radio

August 14 2013

August 04 2013

*Diogène de Sinope, le chien royal* Dans la série une vie une oeuvre, un portrait du philosophe…

Diogène de Sinope, le chien royal

Dans la série une vie une oeuvre, un portrait du philosophe « clochard » Diogène de Sinope et sa résonance contemporaine .
http://www.youtube.com/watch?v=epW-8gZwQEk

A une époque où #Platon puis #Aristote règnent en maîtres sur la #pensée_athénienne, voici que surgit #Diogène, l’exilé de #Sinope, qui revendique le chien comme emblème philosophique. Il sera « le chien royal », après #Antisthène, « le vrai chien », que l’on considère comme le père fondateur de l’#école_cynique. Diogène crèe le personnage du #philosophe_vagabond, barbe hirsute, manteau de bure, besace et baton dont il fera grand usage pour convertir ses contemporains à la philosophie, la sienne. Vivant dans une jarre à proximité de l’#Agora, interpellant les passants au hasard des rencontres, les #raillant et les #fustigeant de ses féroces jeux de #langage - le #rire est sa #méthode - il engage ses congénères à vivre selon les #lois de la #nature. Faisant fi des #tabous, des #illusions et de toutes les conventions sociales, de provocations en provocations, Diogène vit comme un #chien, mangeant au creux de ses mains, pissant et crachant sur les #puissants, se masturbant sur la place publique... Sa #théatralité fait #scandale et perturbe, par un #renversement absolu des valeurs, la #bonne_conscience de ses contemporains et l’#ordre de la #cité. On l’a beaucoup caricaturé, mais Diogène le #subversif intempestif est un penseur qui exprime avec #radicalité une #vision du #monde et une #pensée philosophique.

#Philosophie #Cyniques #Grèce #Radio #Audio #France_culture

July 26 2013

The Upstate Soundscape • [Archive 7.24.13] (WBNY), en écoute et téléchargement sur

The Upstate Soundscape • [Archive 7.24.13] (#WBNY), en écoute et téléchargement sur
http://upstatesoundscape.com/2013/07/25/archive-7-24-13

1) Marshall McLuhan, “Side B” The Medium is the Massage (Columbia/Five Day Weekend)
2) Swans, “Apostate” The Seer (Young God Records)
3) Pharmakon, “Ache” Abandon (Sacred Bones)
4) Cages, “Lost Lipids (Live at Soundlab 9.3.12)” The Upstate Soundscape Vol II: Summer 2013
5) Limbus 4, “Dhyana” Mandalas (Wah Wah Records)
6) Scott Walker, “The Day the ‘Conducator’ Died’ Bish Bosch (4AD)
7) Good Stuff House, “Untitled 03″ Untitled (Holodeck)
8) Can, “Future Days” Future Days (United Artist)
9) VWLS, “Cyberspace Fugitive” Mixtape Vol 1 (Bad Drone Media)
10) Elfin Choirs, “Side 1″ Elfin Choirs

Tu noteras que ça commence par la face B du mythique « The Medium is the Massage » de #McLuhan, dont la face A est écoutable dans une précédente émission
http://upstatesoundscape.com/2013/07/11/archive-7-11-13

#musique #médias #audio #radio

July 25 2013

« Disparition d'un grand poète écouteur et peintre du sonore »

« Disparition d’un grand poète écouteur et peintre du sonore »
http://desartsonnants.over-blog.com/disparition-d-un-grand-po%C3%88te-%C3%89couteur-et-peintre

Le monde du sonore est en deuil.

Le 10 juin 2013, à 88 ans, #Knud_Viktor, celui qui a fait émerveillé nombre d’oreilles en leur faisant découvrir le chant d’un lapin qui rêve, des fourmis qui courent, des vers qui grignotent le bois est décédé accidentellement à Copenhague, sa ville natale qu’il avait rejointe en 2011.

Knud Viktor, à l’origine peintre, est venu il y a de nombreuses années pour chercher, sur les trace de Van Gogh, les fameuses lumières et couleurs de la Provence. Il s’installe dans le #Lubéron est est très vite fasciné par les sons des garrigues, à tel point qu’il deviendra, de ses propres dire, un peintre sonore.

Écoutant sans cesse, bricolant moultes formes de microphones, de paraboles maison pour traquer l’infime sonorité, le micro-son, il créera dés lors tout un univers sonores poétique, inouï et captivant.

Il a ainsi vécu 50 ans dans un hameau reculé, au pied des gorges du Régalon, en artiste à la fois très chaleureux et très discret, pour ne pas dire un brin sauvage, quasi ermite.

http://img.over-blog-kiwi.com/0/56/07/43/201307/ob_35dd21248783c8a2634078ff74d92085_knud-viktor.jpg

« Knud VIKTOR, le chantre du Luberon » (vidéo)
http://www.ina.fr/video/RAC00003469

Avez-vous déjà entendu le bruit d’un ver dans un fruit, celui d’un cochon d’Inde dans le ventre de sa mère, capté les messages qu’échangent les vers à bois dans les galeries qu’ils ont creusées dans votre armoire ou votre lit ? Knud VIKTOR l’a fait. Percevant l’imperceptible, il a enregistré sur son magnétophone des milliers de sons qu’il recueille, mélange, transforme, depuis dix-sept ans, pour réaliser la « peinture sonore » de sa montagne bleue du Luberon. Il ne considère pas qu’il s’agit de musique. A l’origine, peintre, graveur, photographe, il explique pourquoi il s’est tourné vers le monde des sons. Il a commencé par réaliser des courts-métrages en Noir et Blanc sur les cigales et peu à peu, « le son l’a pris ». Il parle de ses premiers enregistrements. Il a conçu une symphonie qu’il a appelée « Images du Luberon ». Pour vivre, il cultive une vigne et son jardin.

« Le monde sonore de Knud Viktor »
http://phonurgianova.blog.lemonde.fr/2009/09/15/le-monde-sonore-de-knud-viktor

Né en 1924 à Copenhague, Knud Viktor est un des précurseurs de l’#art_sonore. Il est l’un des premiers à s’être intéressé au #paysage_sonore non comme matériau à retravailler (à la différence de la musique concrète), mais comme espace à expérimenter humainement avec des micros. Il vit au pied des Gorges du Régalon, dans un site d’une beauté à couper le souffle qu’il n’a pas quitté depuis 50 ans, et dans lequel il a puisé tous les sons de son œuvre. Egalement photographe, cinéaste et vidéaste, il a passé une grande partie de sa vie juché sur des rochers pour capter les sons provoqués par l’érosion, ou à plat ventre dans la garrigue pour intercepter les palabres des fourmis.

http://phonurgianova.blog.lemonde.fr/files/2009/09/autour-dimage-10-9min23-3.1253820983.mp3

« Knud Viktor, l’homme qui écoute les fourmis » (vidéo)
http://www.terre.tv/fr/174_knud-viktor-lhomme-qui-ecoute-les-fourmis

A quatre pattes dans les fourrages, il tend l’oreille. Une petite voix l’appelle. Cela pourrait être celle des fourmis, qu’il observe depuis tant d’années. Mais c’est celle de sa femme. Chut, écoutez...

« Rencontre avec Knud Viktor » (vidéo)
http://www.ina.fr/video/00339692

Magazine consacré à la musique électroacoustique, aux nouvelles technologie, aux studios, machines et compositeurs, qui propose, aujourd’hui, le portrait du compositeur danois, Knud VIKTOR, installé dans le Lubéron depuis 20 ans, qui se définit tout d’abord comme un plasticien. Extraordinaire auditeur du silence, il enregistre avec patience les moindres bruissements de la nature végétale et animale pour ensuite les manipuler sur des bandes magnétiques. Alternance de l’interview de celui ci chez lui et de la diffusion d’ « Ephémères », une de ses oeuvres.

#audio #vidéo #écologie

July 18 2013

Ultra-red, _Five Protocols for Organized Listening_ (2012) sur Monoskop

Ultra-red, Five Protocols for Organized Listening (2012) sur #Monoskop
http://monoskop.org/log/?p=8663

This workbook contains five categories of protocols for collectively performed listening procedures composed and studied by the international sound art collective, Ultra-red. Scanning the workbook readers will notice that the categories are not equivalent in status. For example, the category of fieldwork protocols marks a phase in a politically committed sound inquiry; what Ultra-red has termed, militant sound investigation. While fieldwork occurs as part of an overall strategy, sound walks and listening sessions can prove as generative in the early phases of collective reflection as when a group moves from refection to critical analysis.

http://www.ultrared.org/uploads/2012-Five_Protocols.pdf [#pdf]

#Ultra-red, donc, c’est un collectif qui utilise le son pour #militer
http://www.ultrared.org/directory.html

Ils ont la fâcheuse habitude d’utiliser des sites fort peu recommandables pour diffuser certains de leurs travaux (facebook, myspace), mais le bon goût de mettre leurs archives sonores sur le site Public Record, qui se définit de la manière suivante
http://www.publicrec.org/directory.html

sound political art, and the sound of our politics

In an increasingly conservative climate within electronic music and the audio arts, Public Record remains committed to releasing projects that do more than make political claims or represent political ideas. Like the Ultra-red organization itself, Public Record provides a space for exchange between artists and audiences of art directly engaging the political.

The German art critic Walter Benjamin once rebuked the Surrealists, demanding that artists who assume the mantle of revolutionaries would do better engaging actual political struggles than promoting their individual artistic careers. Benjamin challenges artists to pursue sustained and committed relationships with social movements.

Conversely, simply listening to political movements poses its own inadequacies. Convention and territorialism inflict many political organizers producing tendencies that result in stagnation. Leadership too often becomes a claim to power rather than a participatory process.

http://www.publicrec.org/img/nomusicheader.gif

On trouve notamment sur Public Record leurs enquêtes collectives sur la guerre contre les pauvres (souvent un peu trop abstrait ou, paradoxalement, arty à mes oreilles : on pourrait attendre autre chose sur le sujet, mais il faut dire que la contrainte formelle d’une minute encourage l’abstraction)
http://www.publicrec.org/archive/2-06/2-06downloads.html

Ultra-red asks fifteen artists and activists to come up with a one-minute audio recording in response to the question: What is the sound of the war on the poor? The results range from field recordings, re-appropriated sounds, mini-symphonies and spoken rants.

Par exemple, dans l’enquête n°1 : Adern X (Pistoia)
http://www.publicrec.org/archive/2-06/2-06-004/2-06-004-15.mp3

#audio #art #politique #écoute_collective

July 11 2013

« Los Santos », par Jeanne Debarsy (Atelier de Création Sonore Radiophonique, Acsr)

« Los Santos », par Jeanne Debarsy (Atelier de Création Sonore Radiophonique, #Acsr)
http://www.acsr.be/production/los-santos

Je vous invite à sur­vo­ler mers et océans, tra­ver­ser de vastes plaines,
et arri­ver dans les #Andes boli­viennes…
Là où ciel et terre s’effleurent et se confondent.

Là-haut vivent les #Kallawayas,
un peuple, dont les tra­di­tions se sont trans­mises depuis des mil­lé­naires,
se fau­fi­lant habi­le­ment à tra­vers le treillis du monde moderne.

Lors de Todos Los Santos, la #fête des #morts,
les âmes des vivants et celles des défunts se rejoignent à l’unisson
révé­lant l’harmonie d’une culture singulière.

http://www.stoc.be/phono_acsr/los_santos.mp3

Photos de tournage
http://www.acsr.be/?page_id=1760&album=21&cover=0&occur=1

http://www.acsr.be/wp-content/uploads/434-331x442.jpg

#documentaire_sonore #audio #ethnologie #Bolivie

July 09 2013

Liberté sur paroles, "Migrants en milieux ruraux en Europe : les esclaves invisibles de la…

Liberté sur paroles, « Migrants en milieux ruraux en Europe : les esclaves invisibles de la production intensive et de l’industrie agro-alimentaire » (#Aligre_FM)
http://www.liberte-expression.fr/migrants-en-milieux-ruraux-en-europe-les-esclaves-invisibles-de-l

Dans le numéro de juillet de cette émission en partenariat avec la revue Hommes et Migrations, nous allons nous pencher sur les #migrations en milieux ruraux. Ces flux migratoires et les réalités sociales et économiques qui s’y rattachent sont loin d’être un phénomène marginal et ponctuel. L’histoire de l’immigration en France atteste au contraire d’une présence ancienne dans certaines régions comme la Picardie, la région Centre et Midi-Pyrénées par exemple. Un phénomène peu connu et peu étudié parce que resté souvent invisible. De nos jours, les systèmes mis en place par les exploitations agricoles et les entreprises du secteur agro-alimentaire ne peuvent plus se passer de la contribution de migrants saisonniers extrêmement flexibles, qui sont peu rémunérés, mal logés et qui travaillent dans des conditions souvent précaires voire illégales.

Pour cet aperçu sur les migrations « à la campagne » Chantal Crenn, maître de conférences en anthropologie sociale à l’université de Bordeaux III et co-coordinatrice avec Simona Tersigni du dossier paru par la revue en janvier-mars 2013, nous parle des ouvriers agricoles marocains dans les vignobles bordelais et Romain Filhol, doctorant en géographie à l’université Paris-Est Marne La Vallée analyse comment les travailleurs migrants du Sud de l’Italie sont à la fois instrumentalisés, cibles de l’intolérance mais aussi de solidarités locales. Emmanuelle Hellio, doctorante en sociologie à l’université de Nice (URMIS) évoque le fonctionnement de la « roue saisonnière espagnole ». Yohanne Lamoulère, photographe indépendante, nous présente son travail photographique, sur ces migrants saisonniers qu’elle a mené dans le sud de la France, près de Marseille, mais aussi au Maroc et en Espagne et qu’elle a démarré en 2000, à une époque où on ne parlait pas encore des mutations du secteur agricole. Enfin Nicolas Duntze, de la Confédération paysanne, aborde la question de la dégradation progressive des conditions de travail de ces migrants, souvent #sans-papiers, rouage incontournable des mutations propres au secteur agricole et qui sont en passe d’être remplacés en Europe par des travailleurs recrutés par des prestations de service international.

http://www.liberte-expression.fr/emissions/2013/20130701_liberte_sur_paroles_4_hommes%20et%20migrations-rurales-j

#agriculture #saisonniers #ruralité #précarité #exploitation #audio #radio

July 01 2013

« Anthology of Slovak Electroacoustic Music » 1966-1991 (2-CD) and 1989-1994

« Anthology of Slovak Electroacoustic Music » 1966-1991 (2-CD) and 1989-1994
http://monoskop.org/CECM/Anthology_of_Slovak_Electroacoustic_Music

Toutes les plages sont en écoute et téléchargement (#ogg) sur la page.

Publisher: Centre for Electroacoustic and Computer Music, Bratislava, 1992 (CD 1, 2) and 1994 (CD 3).

Project, dramaturgy and supervision: Juraj Ďuriš and Andrej Zmeček.
Notes: Milan Adamčiak.

Introduction
CD 1
1. Jozef Malovec – Orthogenesis
2. Peter Kolman – E 15
3. Miro Bázlik – Simple Electronic Symphony
4. Ivan Parík – Music To Vernisage II
5. Roman Berger – Epitaph For Nicolaus Copernicus
CD 2
1. Magdalena Długosz – At the Roots
2. Jozef Malovec – Theorem
3. Juraj Ďuriš – Dreams
4. Lothar Voigtlaender – Meditations sur le temps
5. Viťazoslav Kubička – ...And Even A Rock Would Cry
6. Martin Burlas – The Cross And The Circle
7. Tadeáš Salva – Harmonics
CD 3
1. Peter Zagar – Music From the Studio
2. Marek Piaček – Flauto dolce '91
3. Juraj Ďuriš – Portrait
4. Miro Bázlik – Epoche II
5. Robert Rudolf – Scar
6. Viťazoslav Kubička – The Way
7. Roman Berger – Transgessus I

#anthologie #musique #musique_électroacoustique #audio #Slovaquie #Monoskop

June 29 2013

L'Atelier du son (France_Culture) : Pierre Henry

L'Atelier du son (#France_Culture) : Pierre Henry
http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-du-son-pierre-henry-2013-06-28

#Pierre_Henry, co-père de la #musique_concrète, travaille. Chez lui, dans son studio maison. Cet été, il aura l'occasion de se faire entendre et regarder : peinture (exposition jusqu'au 1er décembre au Musée d'Art moderne de la ville de Paris), et reprises musicales (notamment son Apocalypse de Jean à Istres, le 6 juillet). Nous rencontrons ce soir quelqu'un qui a inventé son art, sa « planète » dit-il parfois. Et son langage, c'est sûr. Elève d'Olivier Messiaen et Nadia Boulanger, pianiste et percussionniste, il développe la musique concrète avec Pierre Schaeffer au sein du Groupe de recherche de musique concrète, qui deviendra plus tard le #GRM. Il sera ensuite le premier à ouvrir un studio personnel, et travaillera notamment avec le chorégraphe Maurice Béjart, l'un renforçant le désir d'innovation de l'autre - et réciproquement. Pierre Henry crée, il ne commente pas. Ce soir, il nous reçoit sans sa maison, où il y a encore peu de temps il organisait des concerts à domicile (le sien, donc). Il parle exceptionnellement, avant de retourner à sa console personnelle et sa création. On évoque son parcours et son inspiration, la nuit et le rêve, on parle des influences rares et du désir de solitude. Et du partage.

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11985-28.06.2013-ITEMA_20495781-0.mp3

#histoire #audio #radio #musique

June 12 2013

Four short links: 12 June 2013

  1. geogit — opengeo project exploring the use of distributed management of spatial data. [...] adapts [git's] core concepts to handle versioning of geospatial data. Shapefiles, PostGIS or SpatiaLite data stored in a change-tracking repository, with all the fun gut features for branching history, merging, remote/local repos, etc. BSD-licensed. First sound attempt at open source data management.
  2. Introducing Loupe — Etsy’s monitoring stack. It consists of two parts: Skyline and Oculus. We first use Skyline to detect anomalous metrics. Then, we search for that metric in Oculus, to see if any other metrics look similar. At that point, we can make an informed diagnosis and hopefully fix the problem.
  3. Bluetooth-Controlled Robotic Cockroach (Kickstarter) — ’nuff said. (via BoingBoing)
  4. Nature Sounds of New Zealand — if all the surveillance roboroach anomaly detection drone printing stories get to you, put this on headphones and recharge. (caution: contains nature)

April 12 2012

Christopher Schmitt and Simon St. Laurent discuss HTML5


Are we entering a new revolution on the web? HTML5 author and conference organizer Christopher Schmitt sat down to talk with O'Reilly editor Simon St. Laurent about why it's a great time to be a web developer. The new HTML5 spec has brought back the conversation about the web. Developers have been hacking the web for the last several years, and now those techniques have been pulled out of the hands of the developers and into the browser for better, faster websites. Let's hope we see continued innovation in the coming years to strengthen the ecosystem and personal connections.

Highlights from the full video interview include:

  • HTML5 and friends. HTML5 is often thought of a collection of technologies released at the same time, even though they aren't all technically "HTML5". [Discussed at the 0:39 mark]
  • The open web has won. Frameworks have given developers a way to create and share advances across browsers. [Discussed at the 03:29 mark]
  • Relieving your headaches. Native video and audio reduce the number of tasks needed to get media content on the web. [Discussed at the 05:20 mark]
  • Hybrid skills. Web developers need to understand code, design, and UI/UX to thrive in this evolving world. [Discussed at the 11:50 mark]
  • Design friendly CSS. Despite all the focus on HTML5 and JavaScript, CSS is growing ever more powerful and important. [Discussed at the 14:23 mark]
  • Accessible PDFs. PDFs are part of the mix, even if they follow a different track. [Discussed at the 23:46 mark]

Fluent Conference: JavaScript & Beyond — Explore the changing worlds of JavaScript & HTML5 at the O'Reilly Fluent Conference (May 29 - 31 in San Francisco, Calif.).

Save 20% on registration with the code RADAR20
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl