Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

November 06 2013

*We are here to stay* ❝Africans living under the shadow of removal in Hamburg have been able to…

We are here to stay

Africans living under the shadow of removal in Hamburg have been able to articulate their own agenda, writes Klaus Neumann, and football fans and residents are backing them

http://inside.org.au/wp-content/uploads/2013/11/stpauli2.jpg

http://inside.org.au/we-are-here-to-stay

#hambourg #Allemagne #migration #réfugié #asile #manifestation #FC_Sankt_Pauli #foot #football #football_fans

Une deuxième belle histoire de « rencontres improbables » (foot & police & migrants) après celle-ci : http://seenthis.net/messages/192807

*Bilan positif pour le centre fédéral de Bremgarten* ❝La Confédération et les autorités communales…

Bilan positif pour le centre fédéral de #Bremgarten

La Confédération et les autorités communales tirent un #bilan positif trois mois après l’ouverture du #centre_fédéral_pour_requérants de Bremgarten, dans le canton d’Argovie. Aucun problème n’a été signalé. Les craintes de la population étaient infondées.

Le centre accueille actuellement 113 requérants d’Afrique du Nord, d’Erythrée, d’Ethiopie, d’Afghanistan, du Pakistan, du Congo, de Russie et des Balkans, ont indiqué les responsables. Il a été occupé en moyenne à plus de 80 %.

La pression n’est plus aussi forte qu’il y a quelques mois en raison de la baisse du nombre de demandes d’asile, a indiqué le porte-parole de l’Office des migrations (ODM), Michael Glauser.

Le centre est géré par 17 personnes qui occupent 13,5 postes. S’y ajoute le personnel pour la sécurité dont le nombre n’a pas été précisé par les responsables.

Comportements corrects

Le maire de Bremgarten Raymond Tellenbach (PLR) tire aussi un bilan positif. La présence des requérants n’a pas posé de problèmes.

Seul le nombre de vols dans les commerces a légèrement augmenté, mais sans gravité. La sécurité de la population a été assurée en tout temps, a encore indiqué le maire. Les requérants se sont comportés correctement en ville et ils ont respecté les #périmètres_d'interdiction.

Ces périmètres avaient provoqué une polémique avant l’ouverture du centre. Finalement, seules les infrastructures scolaires et sportives sont considérées comme des #zones_sensibles auxquelles les requérants n’ont pas accès sans être accompagnés.

http://www.swissinfo.ch/fre/nouvelles_agence/international/Bilan_positif_pour_le_centre_federal_de_Bremgarten.html?cid=37270294

#migration #asile #réfugiés #Suisse

ARRGGHHHH...

v. aussi :
http://seenthis.net/messages/162473

et http://www.asile.ch/vivre-ensemble/2013/08/03/bremgarten-ag-ouverture-du-centre-national-pour-requerants-dasile

November 04 2013

*GROWING RESTRICTIONS, TOUGH CONDITIONS THE PLIGHT OF THOSE FLEEING SYRIA TO JORDAN* ❝Almost one…

GROWING RESTRICTIONS, TOUGH CONDITIONS THE PLIGHT OF THOSE FLEEING SYRIA TO JORDAN

Almost one third of Syria’s population have fled their homes. More than 2 million are refugees living outside Syria – mostly in Lebanon, Jordan, Turkey, Iraq and Egypt – and 4.25 million individuals are displaced internally in Syria. They have fled widespread violence and human rights abuses, including war crimes and crimes against humanity. Amnesty International is publishing this report to draw attention to the difficulties faced by people from Syria as they flee their country in search of safety.

http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE16/003/2013/en

#Syrie #réfugié #asile #migration #Jordanie #Amnesty

October 20 2013

*Minori stranieri : di passaggio a Lampedusa, in cerca di destinazione* —> mineurs étrangers : de…

Minori stranieri : di passaggio a Lampedusa, in cerca di destinazione
–-> #mineurs étrangers : de passage à #Lampedusa, à la recherche d’une destination

Gli ultimi cinque minori superstiti del naufragio sono stati trasferiti, ma quest’anno sono già 1.608 i ragazzi arrivati sull’isola, senza strutture specifiche altri 2.866 a Siracusa, moltissimi siriani con la famiglia, qualche bambino con la madre, molti adolescenti soli

–-> cette année il y a eu déjà 1’608 #enfants arrivés sur l’île, sans structures spécifiques, en plus des 2’866 qui sont à Syracuse, beaucoup de Syriens avec la famille, quelques enfants avec la mère et beaucoup d’adolescents seuls.

http://www.redattoresociale.it/Notiziario/Articolo/447639/Minori-stranieri-di-passaggio-a-Lampedusa-in-cerca-di-destinazione

#migration #asile #réfugié

*Ils chassent les garçons. J'ai honte de cette ville* *"Die machen Jagd auf die Jungs. Ich schäme…

Ils chassent les garçons. J’ai honte de cette ville

"Die machen Jagd auf die Jungs. Ich schäme mich für diese Stadt"

http://www.n24.de/n24/Nachrichten/Politik/d/3693564/tuersteher-bewacht-fluechtlinge.html

http://image4-cdn.n24.de/image/3693646/3/large16x9/yh6/hotte-kriegel_580x325.jpg

Hotte passt auf die Flüchtlinge auf. Er schlichtet Streit, schließt ihnen das Eisentor auf und hinter ihnen wieder zu, kontrolliert die „Clubausweise“. Er taxiert die Neugierigen am Eisentor des Kirchenplatzes, beobachtet Passanten. Er behält die Autos im Blick. 55 Jahre alt, ziemlich groß, Glatze, großer Kopf und dicker Hals auf breiten Schultern, Zigarette, Taschenlampe. Hier kommt niemand vorbei.

Seine Schützlinge sind die „Lampedusa-Flüchtlinge“, die meisten kommen über Libyen aus Ghana und Mali. Männer, die Angst vor Hubschraubern haben, weil sie an den Krieg erinnern, erzählt er. Männer, die in Panik geraten, wenn sie von Polizisten an eine Wand gestellt werden, dann eingesperrt und befragt. Ein Zimmer, ein Deutschkurs und Liebe, sagt Hotte. Das fehlt ihnen zum guten Leben. „Hamburg verschwendet ein riesengroßes Potenzial“, findet er. „Die machen Jagd auf die Jungs. Ich schäme mich für diese Stadt“, sagt er mit Blick auf die Polizeikontrollen der vergangenen Tage.

via https://joindiaspora.com/p/3186026
#LampedusaHH

#Hamburg #Hambourg #Lampedusa #Flüchtlinge #refugees #réfugiés
#Kirchenasyl #asile

FC St. Pauli: Den Flüchtlingen gerecht werden

http://www.fcstpauli.com/website/var/tmp/thumb_1662__auto_27578fad68dc8fa56f720dc126efa586.jpeg

Der FC St. Pauli ruft zur Besonnenheit bezüglich #LampedusaHH auf. Es muss gemeinschaftlich nach einer Lösung gesucht werden.

Offizielle Homepage des FC St. Pauli von 1910 e. V.
http://www.fcstpauli.com/home/verein/news/4079

Mit großer Betroffenheit haben wir die Ereignisse der letzten Tage rund um die Lampedusa-Flüchtlinge verfolgt. Das Schicksal der rund 80 Menschen, die in unserem Stadtteil unter anderem in der St. Pauli-Kirche Zuflucht gefunden haben, hat uns vom ersten Tag an bewegt, und wir haben schnell und unbürokratisch mit Sachspenden geholfen.

via https://joindiaspora.com/p/3185843
#LampedusaHH

cf.: sur le FC St. Pauli ici: http://seenthis.net/messages/170031

#Hamburg #Hambourg #Lampedusa
#Flüchtlinge #refugees #réfugiés
#Kirchenasyl #Asyl #asile #gardien #Türsteher
#Fußball #football #foot

October 18 2013

*The Historic Scale of Syria's Refugee Crisis* ❝The Syrian refugee crisis has exploded from about…

The Historic Scale of Syria’s Refugee Crisis

The Syrian refugee crisis has exploded from about 270,000 people a year ago to today’s tally of more than two million who have fled the country. The pace of the diaspora has been characterized by the United Nations as the worst since the Rwandan genocide in 1994. In addition, an estimated 4.25 million Syrians have been displaced within their country, bringing the total number forced into flight to more than six million.

http://graphics8.nytimes.com/packages/images/multimedia/bundles/projects/2013/RefugeeStory/refs008.jpg

http://graphics8.nytimes.com/packages/images/multimedia/bundles/projects/2013/RefugeeStory/syria_map4_camps.png

http://www.nytimes.com/interactive/2013/10/16/world/middleeast/syrian-refugee-crisis-photos.html?_r=0

#Syrie #réfugié #photo #photographie #photoreportage #asile #carte #cartographie #visualisation

October 17 2013

October 04 2013

Mourir aux portes de l'Europe donc... Ce matin, j'entends sur toutes les radios l'expression "un…

Mourir aux portes de l’Europe donc...

Ce matin, j’entends sur toutes les radios l’expression "un nouveau drame de l’immigration". A minima, 300 morts.

L’air désolé des présentateurs pour qui ce "nouveau drame" (évoqué en 30 secondes) trouvera sa place entre l’ouverture des Bricoramas le dimanche et la tentative de coup d’Etat aux Etats-Unis par une femme et son enfant (plus longuement couvert d’ailleurs). Aucune explication, aucune mise en contexte, rien. Rien sur la responsabilité des politiques européennes sur la fermeture des frontières.

https://dl.dropbox.com/s/v27o96a0ecisk70/migrationsentonnoir.jpg

Ici, un extrait de l’exposition d’esquisses cartographiques "cartes en colère"

****************************************
Le monde interdit

https://dl.dropbox.com/s/gnz4yfgfndujaqx/indesirablesvisa.jpg

C’est étrange, cette peur paranoïaque de l’invasion, cette volonté de se « protéger » coûte que coûte de ces êtres humains qui, chaque année, prennent le chemin de l’exil vers les pays riches qu’ils imaginent terre d’espérance. Mais les riches ont décidé que cette humanité-là était indésirable.

Ils renforcent leurs frontières, dressent des barrières, construisent des murs toujours plus hauts. Une véritable stratégie de guerre mise en œuvre pour contenir « l’envahisseur ».

Par un effet d’entraînement, d’autres grands pays comme le Brésil, la Chine ou la Russie mettent aussi en place une « sanctuarisation intérieure » pour limiter les migrations économiques des régions pauvres vers les zones de forte croissance.

Ces obstacles physiques sont des outils efficaces pour criminaliser l’immigration et rendre acceptable l’emploi d’expressions inacceptables : « immigrant illégal ». On fait croire qu’ils transgressent la loi : grâce à ces nouveaux obstacles, juridiques ou physiques, on crée de nouvelles catégories de délinquants : le migrant.

Au mépris du droit international et des valeurs universelles.

****************************************
Les trois frontières de l’Europe

https://dl.dropbox.com/s/f2wap8p5j7r2blu/europemortsfronti%C3%A8res.jpg

Cette carte, nous l’avons dressée pour la première fois en 2003 grâce au méticuleux travail d’Olivier Clochard du laboratoire Migrinter à Poitiers. Nous mettons régulièrement à jour ce document et hélas, à chaque fois, nous devons rajouter des points noirs, grossir toujours plus les cercles rouges.

Le 1er janvier 1993, Gerry Johnson, un citoyen du Liberia – pays alors dévasté par une guerre civile meurtrière –, est découvert mort étouffé dans un wagon de marchandises à Feldkirch, en Autriche. Le 3 octobre 2013, un bateau coule près de l’île de Lampedusa avec 500 migrants à bord, la plupart originaire d’Afrique de l’Est. Entre ces deux dates et ces deux lieux, un peu plus de 17 300 autres migrants – estimation a minima d’une hécatombe ignorée – ont perdu la vie en tentant de rejoindre l’Europe, terre de la liberté et des droits de l’homme.

On meurt aussi en repartant, comme Marcus Omofuma, citoyen nigerian assassiné le 1er mai 1999 par trois policiers autrichiens sadiques dans un avion de la Balkan Air lors de son rapatriement forcé.

Vous pourrez lire à ce propos ceci :

"Rendez-vous à Sharon Stone"
http://blog.mondediplo.net/2007-11-07-Rendez-vous-a-Sharon-s-Stone

http://blog.mondediplo.net/local/cache-vignettes/L400xH344/P1040922-74037-bcf7c.jpg

De Nouakchott à Tripoli en passant par Niamey et Agadir, l’Europe se dote d’une « préfrontière ». Déjà, au cœur du désert, contrôles policiers, refoulements, regroupements informels et premiers camps. Pour qui passe les mailles de ce premier filet, la vraie « frontière » est de loin la plus mortelle. Et ceux qui passent la ligne rouge seront attendus aux points noirs, dans les camps de rétention, c’est-à-dire à la « postfrontière ».

****************************************
Géographie d’une humanité indésirable

https://dl.dropbox.com/s/gnz4yfgfndujaqx/indesirablesvisa.jpg

A l’Ouest les copains bienvenus chez nous, le portefeuille bien garni, et à l’Est, les indésirables, les gueux, le petit peuple du monde trop pauvre pour nous « mériter ». Symétrie presque parfaite : subsistent des îlots de pauvres à l’Ouest, des îlots de riches à l’Est.

Manichéen ?

A peine. La géographie politique européenne des visas montre avec une certaine cruauté la vision européenne du monde, si peu généreuse. Il faudra que l’on m’explique ce qu’il y a de logique quand l’UE exige des ressortissants du Kosovo – Etat le plus pauvre de toute l’Europe – un visa hors de prix pour circuler dans l’Espace Schengen.

Il y a de multiples façons de partager le monde, les territoires, les régions. Que ce soit selon le principe des Nations, du regroupement de Nations, d’indicateurs socio-économiques ou politiques, ils nous rappellent avec cynisme ce que nous n’aimons pas voir de nous-même : notre égoïsme, notre violence. Nous feignons l’aide au développement, nous n’exportons chez les pauvres que des modèles inapplicables.

Et nous leur imposons des visas inaccessibles.

Pourtant l’Afrique pauvre, par exemple, offre aussi de la culture, de la musique et du théâtre. Des diplomates, des professeurs. Des étudiants, des travailleurs. Des écrivains. Autant d’êtres humains que l’Europe renvoie parfois ficelés comme des saucissons dans des avions, quand ce n’est pas dans des linceuls, lorsqu’ils ont échoué à obtenir un visa ou un titre de séjour.

Ce projet est largement basé sur le travail magnifique et méticuleux réalisé par l’ONG "United" au Pays-Bas, sans qui cette boucherie resterait largement ignorée.

Fatal Realities of Fortress Europe

http://www.unitedagainstracism.org/pages/underframeFatalRealitiesFortressEurope.htm

Death by Policy - The Fatal Realities of “Fortress Europe”
– 17.306 Deaths -

Since 1993 UNITED has been monitoring the deadly results of the building of ’Fortress Europe’ by making a list of the refugees and migrants, who have died in their attempt of entering the ’Fortress’ or as a result of Europe’s immigration policies.
More than 17.306 deaths have been documented up to now.
If the death of over 17.306 people does not wake up Europe’s conscience, what will?

#migrations #asile #europe #mourir_en_mer #ue

September 25 2013

*Réfugiés syriens : la Bulgarie envisage la fermeture de ses frontières avec la Turquie* ❝Face à…

#Réfugiés #syriens : la #Bulgarie envisage la #fermeture de ses #frontières avec la #Turquie

Face à l’afflux de réfugiés syriens, le ministre de la Défense bulgare Angel Naydenov (BSP) n’exclut pas la fermeture des frontières avec la Turquie. Cette fermeture pourrait se faire à l’aide de moyens techniques, y compris des #barbelés, affirme-t-il. Une autre solution serait de signer un #accord_de_réadmission avec la Turquie et d’y renvoyer les réfugiés syriens.

http://balkans.courriers.info/IMG/jpg/turkey-bulgaria-border.jpg

http://balkans.courriers.info/article23262.html

#asile #migration

September 17 2013

*La Bulgarie, en « première ligne de front » pour l'accueil des réfugiés syriens* ❝Chaque jour,…

La #Bulgarie, en « première ligne de front » pour l’accueil des #réfugiés #syriens

Chaque jour, venant de Turquie, des dizaines de réfugiés syriens fuyant la guerre franchissent les frontières de la Bulgarie. Sofia assure que ses capacités d’accueil sont déjà saturées, et attend plus de solidarité européenne. 500 réfugiés ont été installés dans le « #centre_de_transit » de #Pastrogor, près des frontières de la Grèce et de la Turquie. Témoignages et reportage sur les terribles conditions de vie dans cet « angle mort » de l’Union européenne.

http://balkans.courriers.info/IMG/jpg/Bulgaria-l-arrivo-dei-profughi-siriani_large.jpg

http://balkans.courriers.info/article23198.html

#migration #Syrie #asile

September 16 2013

BBC News - Asylum seeker awarded wrongful detention compensation

BBC News - Asylum seeker awarded wrongful detention compensation

http://www.bbc.co.uk/news/uk-scotland-glasgow-west-23782329

via @cdb_77

Asylum seeker awarded wrongful detention compensation
Nemah Shehadeh Nemah Shehadeh has launched a fresh claim for asylum in the UK

http://news.bbcimg.co.uk/media/images/69409000/jpg/_69409802_69408589.jpg

An asylum seeker has been awarded £36,000 damages against the UK government for wrongful detention.

Nemah Shehadeh, who lives in Glasgow, was held after an attempt to deport her to Jordan failed in January 2008 when she claimed to be a Palestinian.

#migrations #asile #royaume-uni

September 07 2013

*La France se montre réticente à accueillir des réfugiés syriens sur son territoire* ❝Alors que le…

La #France se montre réticente à accueillir des #réfugiés #syriens sur son territoire

Alors que le nombre de réfugiés syriens à l’étranger ne cesse d’augmenter et que François Hollande soutient la nécessité d’intervenir militairement en Syrie, la France se montre, depuis plusieurs mois, beaucoup plus frileuse en ce qui concerne l’#accueil d’éventuels réfugiés sur son territoire.

http://www.lemonde.fr/international/article/2013/09/03/la-france-se-montre-reticente-a-accueillir-des-refugies-syriens-sur-son-terr

#migration #asile #syrie

*‘They make you feel like you're a criminal' : Iraqi's account of UK asylum system* ❝Ghada, a…

‘They make you feel like you’re a criminal’: Iraqi’s account of UK asylum system

Ghada, a refugee from Iraq, fled her home country in 2007. She had been persecuted for working with foreigners and promoting women’s rights. Here’s an account of her experience of the UK asylum system.

http://www.trust.org/item/20130906082447-tbiu4/?source=spotlight

#asile #réfugié #Irak #UK #Grande-Bretagne #migration #témoignage

September 06 2013

*The Dublin Regulation : A Critical Examination of a Troubled System* ❝Introduction The protection…

The Dublin Regulation: A Critical Examination of a Troubled System

Introduction

The protection of refugees and asylum seekers has been a binding international responsibility since the early 1950s with the introduction of the Geneva Convention Relating to the Status of Refugees of 1951.[1] “Any person who [...] owing to well-founded fear of being persecuted for reasons of race, religion, nationality, membership of a particular social group or political opinion”,[2] has, inter alia, a right under the Convention to be granted international protection in the signatory states. While the Refugee Convention dates back to the middle of the 20th century it was only in the 1980s[3] and 1990s[4] that asylum and refugee matters were addressed within the EU. In the last 23 years, Europe has seen the Dublin Convention grow into the Dublin II Regulation (DR II) and finally develop into the Dublin III Regulation (DR III) without seeing any significant improvement for balancing asylum seekers protection and Member States’ (MS) burden. This article will establish that the EU has failed to provide a fair mechanism for determining MS responsibility for examining asylum claims, and hence has made the entire asylum system in the EU dysfunctional and debatably not in line with international standards of refugee protection.

http://internationalrefugeelaw.wordpress.com/2013/08/26/the-dublin-regulation-a-critical-examination-of-a

#Dublin #réfugiés #asile #migration

September 04 2013

August 30 2013

August 19 2013

Les mots sont importants : je voudrai relayer ici un message important arrivé sur la liste…

Les mots sont importants : je voudrai relayer ici un message important arrivé sur la liste Migreurop : Comment nommer les migrants.

–----

Via Charles Heller en Tunisie

Article intéressant sur la politique de la dénomination des migrants, et proposition de l’utilisation du terme « illegalised » - illégalisé - pour souligner la production politique de la condition des migrants sans statuts légal.

L’article de presse ci-dessous se réfère à cet article académique :

http://www.ryerson.ca/content/dam/rcis/documents/RCIS_RB_Bauder_No_2013_1.pdf

–---------

Et via Conni Gunsser

No One Is Illegal - Vancouver Coast Salish Territories
Excellent Toronto Star article on "Illegalized"migrant

Are they illegal or illegalized ?

The Associated Press bans the use of “illegal immigrants.” The UN calls them “irregular migrants.” A Toronto professor refers them as “illegalized.”

Ian Willms / Toronto Star

No One Is Illegal spokesperson Syed Hussan, left, says the grassroots organization is trying to promote the use of “undocumented” and “non-status,” rather than illegal.

By: Nicholas Keung Immigration reporter, Published on Sat Aug 17 2013

http://www.thestar.com/news/insight/2013/08/17/are_they_illegal_or_illegalized.html

What should we call people who are in Canada illegally, without status or proper immigration documents?

Some call them “illegal immigrants,” while others refer to them as “undocumented,” “non-status,” “irregular,” “unauthorized” or “migrants without papers.”

The naming of this particular population is always a contentious and polarizing issue, causing heated and emotional debates between the enforcement-minded, who are in favour of a law-and-order agenda to keep them out, and their libertarian opponents, who believe in the freedom of movement to give them a pathway to status.
In April, the Associated Press announced it would no longer use “illegal immigrants.”

Would the public respond differently in these surveys if the term “illegalized immigrants” were used in place of “illegal immigrants?”

#migration #asile #migrants

August 16 2013

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl