Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

September 08 2013

Profs débutants : 10 bonnes raisons d'échapper au numérique (Michel Guillou)

Profs débutants : 10 bonnes raisons d’échapper au numérique (Michel Guillou)
http://gingko.neottia.net/post/60527894660/profs-debutants-10-bonnes-raisons-dechapper-au

Première bonne raison : vous n’avez pas été formé. […]
Deuxième bonne raison : personne ne vérifiera vos compétences dans ce domaine. […]
Troisième bonne raison : vous n’avez, justement, pas de matériel, ni de ressources. […]
Quatrième bonne raison : il n’y a pas d’Internet ! […]
Cinquième bonne saison : l’ENT, c’est source de problèmes ! […]
Sixième bonne raison : travailler avec le numérique, c’est mettre à mal l’organisation de la classe. […]
Septième bonne raison : le numérique, ce n’est pas bon pour la santé
Huitième bonne raison : vous venez d’écouter Alain Finkielkraut sur France-Culture. […]
Neuvième bonne raison : c’est la posture du maître qui est mise à mal avec le numérique. […]
Dixième bonne raison : vous n’avez pas envie, c’est votre liberté pédagogique, vous faites ce que vous voulez. […]

#éducation #pédagogie #TICE

August 05 2013

Quand Petite Poucette écrit (Le Café Pédagogique)

Quand Petite Poucette écrit (Le Café Pédagogique)
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/06/19062013Article635072261688668540.aspx

L’étude confirme combien l’écrit occupe une place centrale dans la vie quotidienne des adolescents. SMS, messageries instantanées, réseaux sociaux en sont les principaux vecteurs, mais il emprunte d’autres modalités : lettres, créations narratives, écrits fonctionnels du quotidien, citations ou poèmes recopiés, réflexions et notes personnelles via journal intime ou sur supports variés, y compris scolaires comme les cahiers et classeurs… […] Cette importance de la communication influe sur les manières d’écrire et produit de nouvelles conventions […] Sans doute, l’école aurait-elle tout intérêt à prendre conscience de cette appétence des adolescents pour l’écriture, y compris dans sa dimension fondamentalement relationnelle : à multiplier et diversifier les situations de production de textes, à leur donner un vrai destinataire, autrement dit à mettre en place des dispositifs d’écriture autres que le sempiternel « devoir » sur « copie »…

[…]

L’étude montre encore combien les adolescents ont développé une forte adaptabilité, acquis une capacité à utiliser différentes variantes de la langue […] Les auteurs font d’ailleurs remarquer que le langage SMS lui-même est plus complexe qu’on ne le pense et obéit à des règles, « auxquelles on ne déroge pas impunément, sans risque de sanction sociale […]. Toutes ces constations donnent à penser qu’il une y a bien là une forte conscience des situations énonciatives et des codes linguistiques, une forme d’intelligence et de maîtrise de la langue plus subtile qu’on ne le croit. […]

L’étude souligne enfin combien les adolescents, bien qu’ils ne soient pas brillants (ou peut-être parce qu’ils ne se le sont pas ?), ne font guère preuve de laxisme en matière d’orthographe. […] Les auteurs montrent en particulier combien les ados se révèlent « très conformistes lorsque l’on parle d’orthographe » […]

Des aspirations à une vraie maitrise de la langue apparaissent aussi : les adolescents s’inventent des codes stricts, adhèrent fondamentalement aux normes scolaires, évoluent peu à peu dans leurs pratiques pour coller davantage à celles-ci. Il apparait dès lors que les pratiques d’écriture numérique de Petite Poucette ont développé chez elle une qualité essentielle : l’éducabilité.

#éducation #TICE #écriture #langage #sms

July 28 2013

Pas d'ordi à l'école pour les enfants des cadres de Google ou d'eBay

Pas d’ordi à l’école pour les enfants des cadres de Google ou d’eBay
http://www.vousnousils.fr/2012/02/28/pas-dordi-a-lecole-pour-les-enfants-des-cadres-de-google-ou-debay-522349

Les employés de socié­tés high-tech de la Silicon Valley dépensent une for­tune pour envoyer leurs enfants dans une école Waldorf dépour­vue d’ordinateurs.

[…] La péda­go­gie de cet établis­se­ment repose avant tout sur l’éducation phy­sique et le tra­vail manuel. Il n’y a pas d’écran en classe : seule­ment du papier, des sty­los, des aiguilles à tri­co­ter, par­fois de la terre glaise. De bons vieux tableaux noirs, des pupitres en bois et des ency­clo­pé­dies sur des étagères contri­buent à l’ambiance rétro.
Les par­ti­sans de la péda­go­gie Waldorf estiment que les ordi­na­teurs inhibent la créa­ti­vité, le mou­ve­ment, les inter­ac­tions sociales et la capa­cité d’attention. Les trois quarts des parents d’élèves tra­vaillent dans des firmes high-tech et sont sur­con­nec­tés, mais ils n’y voient pas de contra­dic­tion avec ce choix d’éducation pour leurs enfants.

#éducation #TICE #NTIC

Petite Poucette : la douteuse fable de Michel Serres (Revue Skhole.fr)

Petite Poucette : la douteuse fable de Michel Serres (Revue Skhole.fr)
http://skhole.fr/petite-poucette-la-douteuse-fable-de-michel-serres

Nous nous contenterons dans cet article de discuter le livre de M. Serres sur deux points distincts mais pour partie reliés. D’une part sur sa conception de la technique et de l’histoire humaine comme « extériorisation », qui nous paraît globalement juste mais incomplète et quelque peu schématique ; ces insuffisances théoriques se traduisant en particulier, dans l’ouvrage, par un profond aveuglement politique, qui confine au déni, à l’égard des conditions socio-économiques en général, et surtout de celles dans lesquelles se développent de fait aujourd’hui les technologies numériques. D’autre part, c’est la partie du livre consacrée à l’école et à l’éducation qui fera l’objet d’un examen critique approfondi, dans la mesure où les enjeux éducatifs et scolaires y sont réduits par Serres à la seule question de l’accès au(x) savoir(s) voire à l’information. Ces insuffisances ont selon nous pour effet d’appauvrir dramatiquement ce que pourrait être une pensée philosophique, digne de ce nom, de l’éducation à l’ère du numérique. Pour le dire brutalement et d’un mot, passé l’effet de séduction immédiate, l’opuscule de M. Serres ne nous paraît vraiment pas à la hauteur des enjeux ni même de certaines de ses propres intuitions. De ce point de vue, il se révèle au mieux d’un faible intérêt, au pire dangereusement ambivalent.

#éducation #TICE #PetitePoucette #NTIC #apprentissage

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl