Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

July 18 2013

Gaz de schiste : une étude sur les risques de pollution

Gaz de schiste : une étude sur les risques de pollution
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/07/gaz-de-schiste-une-étude-sur-les-risques-de-pollution.html

Oui, on trouve des traces de méthane dans les eaux souterraines aux alentours d’exploitations de gaz de schiste. Le propos n’émane pas d’une ONG militante, mais de scientifiques et universitaires.

Il a été publié dans une revue à comité de lecture respectée : les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Les neuf chercheurs américains auteurs de l’article (1) ont analysé l’eau potable de 141 puits utilisés par des familles du nord-est de la Pennsylvanie, aux Etats-Unis. Une région où l’exploitation des gaz de schiste par la technique de la fracturation hydraulique bat son plein.

#gaz_de_schiste

July 10 2013

*GASLAND* ❝Le point de départ de Gasland est une lettre adressée à Josh Fox, le réalisateur. Elle…

GASLAND

http://videos.arte.tv/fr/videos/gasland--7578292.html

Le point de départ de Gasland est une lettre adressée à Josh Fox, le réalisateur. Elle lui propose cent mille dollars pour pouvoir forer des puits d’exploitation du gaz de schiste sur sa propriété, en Pennsylvanie, un Eden forestier bordé par une rivière cristalline, affluente du Delaware, où ses parents, dans les années 1970, ont construit une maison de bois idyllique. Sachant que George W. Bush, en 2005, a dispensé les industries de l’énergie du respect des lois environnementales protégeant l’air et l’eau, et que la multinationale Halliburton, qui fut dirigée par l’ex-vice-président Dick Cheney, est pionnière dans l’exploitation du gaz de schiste par fracturation hydraulique, Josh Fox, pour savoir à quoi il s’expose, entreprend d’enquêter à travers le pays armé d’une caméra, de son banjo et d’une curiosité naïve mâtinée d’humour noir. Puisqu’il s’agit d’injecter violemment dans le sol, à quelque 2 500 mètres de profondeur, un cocktail de 596 substances chimiques, dont beaucoup sont dangereuses, comme les éthers de glycol, comment les compagnies, et les autorités qui leur délivrent des permis d’exploitation, garantissent-elles la sécurité de ceux qui vivent à proximité ? La réponse, stupéfiante, apparaît d’emblée, pour se confirmer tout au long d’un périple à travers les dizaines d’États concernés : elles ne la garantissent pas !

#gazdeschiste, #fracking, #énergie, #Etats-Unis, #USA, #environnement, #santé, #industrie, #Josh_Fox, #Arte

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl