Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

September 30 2013

*Ce qu'ils appellent droitisation*, par Alain Garrigou (2013/03)

Ce qu’ils appellent droitisation, par Alain Garrigou (#2013/03)
http://monde-diplomatique.fr/2013/03/GARRIGOU/48840

Au renoncement du gouvernement français à la plupart de ses engagements économiques et sociaux (interdiction des licenciements boursiers, domptage de la finance) répond comme en écho la mobilisation des forces conservatrices contre la loi sur le « mariage pour tous ». Doit-on pour autant conclure à une droitisation de la société ? Il faudrait d’abord s’accorder sur ce que signifie réellement cette expression.

#Économie #Immigrés #Politique #Société #Idéologie #Nationalisme #Extrême-droite #Parti_politique #Sondage_d’opinion #France

August 12 2013

Sur fond de rivalités syndicales et avant des élections en 2014, la mine de Marikana en…

Sur fond de rivalités syndicales et avant des élections en 2014, la mine de Marikana en #Afrique_du_Sud a fait une nouvelle victime. Le meurtre devant son domicile de Mme Nbongile Madolo, responsable du Syndicat national des mineurs (NUM), parmi les plus importants du pays, vient s’ajouter à d’autres assassinats, un an après les #grèves réprimées par la #police (34 morts). En mars, le long reportage de Sabine Cessou nous plongeait dans l’histoire sociale d’un pays en « état d’insurrection permanente », dont les racines politiques remontent au temps où Nelson Mandela était encore en prison.

Trois émeutes par jour en Afrique du Sud, par Sabine Cessou (#2013/03)
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/03/CESSOU/48841

En dépit d’accusations de #corruption, le président Jacob Zuma a été réélu à la direction du Congrès national africain (ANC) le 18 décembre dernier. Mais les signes de fragilisation se multiplient, comme la création du parti Agang (« Construisons ») par la célèbre militante antiapartheid Mamphela Ramphele, en vue de l’élection présidentielle de 2014. La sanglante répression de la grève des mineurs de #Marikana, le 16 août 2012, a révélé l’ampleur de la crise sociale et les débats qu’elle suscite dans la nation arc-en-ciel.

#Conflit #Travail #Histoire #Violence #Chômage #Pauvreté #Politique #Apartheid #Syndicalisme #Parti_politique #Crise_économique #Mouvement_de_contestation

Lire aussi cet article pour l’heure réservé aux seul(e)s abonné(e)s (#paywall) : Nelson Mandela, les chemins inattendus, par Achille Mbembe dans le numéro d’août (#2013/08)
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/08/MBEMBE/49518

June 28 2013

*Brésil, du Parti des travailleurs au parti de Lula*, par Douglas Estevam

Brésil, du Parti des travailleurs au parti de Lula, par Douglas Estevam
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/ESTEVAM/49302

Les manifestations qui ont rassemblé jusqu'à un million de personnes dans les grandes villes brésiliennes au mois de juin interrogent la stratégie politique du Parti des travailleurs (PT). Au pouvoir en coalition depuis 2003, celui-ci à cherché à accroître le niveau de vie de la population sans rogner les profits des entreprises ni bousculer les privilèges des puissants. Une politique de la conciliation sans mobilisation populaire (incarnée par le syndicaliste devenu président Luiz Inácio Lula da Silva) en rupture avec le projet initial du PT.

#Mutation #Économie #Pauvreté #Politique #Syndicalisme #Parti_politique #Mouvement_de_contestation #Brésil

Article inédit en complément de la double page de juillet sur le Brésil (#2013/07) :

Un pays retrouve le chemin de la rue
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/HABEL/49357

Du jamais-vu depuis au moins vingt ans : des manifestations ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de Brésiliens à travers le pays. A un an de la présidentielle de 2014, leurs revendications bousculent le Parti des travailleurs, au pouvoir depuis 2003.

Les « telenovelas », miroir de la société brésilienne
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/OUALALOU/49356

Promues sous la dictature (1964-1985) dans l'optique de souder ce pays-continent, les « telenovelas » brésiliennes ont évolué. Suivies par l'ensemble de la population, elles tendent un miroir à une société en plein bouleversement. Or la transformation récente du géant sud-américain ne saurait se résumer à sa devise, « Ordre et progrès », comme le révèlent les récentes manifestations dans les grandes villes du pays.

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl