Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

November 06 2013

*La trilogie de l'agro-écologie par Marie-Monique Robin* *LE MONDE SELON MONSANTO* ❝Implantée dans…

La trilogie de l’agro-écologie par Marie-Monique Robin

LE MONDE SELON MONSANTO

Implantée dans quarante-six pays, #Monsanto est devenue le leader mondial des #OGM, mais aussi l’une des entreprises les plus controversées de l’histoire industrielle. Depuis sa création en 1901, la firme a accumulé des procès en raison de la toxicité de ses produits, mais se présente aujourd’hui comme une entreprise des « sciences de la vie » convertie aux vertus du développement durable.

A partir de documents inédits, de témoignages de victimes, de scientifiques et d’hommes politiques, Le monde selon Monsanto reconstitue la genèse d’un empire industriel qui a grand renfort de mensonges, de collusion avec l’#administration_américaine, de pressions et de tentatives de #corruption est devenu le premier semencier du monde, permettant l’extension planétaire des cultures OGM sans aucun contrôle sérieux de leurs effets sur la nature et la santé humaine !

http://www.youtube.com/watch?v=NZ2tJ35pWj4

LES MOISSONS DU FUTUR

« En appliquant à la terre des recettes industrielles, l’#agriculture est en train de créer les conditions de sa propre perte » affirmait en 2011 #Olivier_de_Schutter, rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation des Nations Unies, alerté par la #crise_alimentaire de 2007/2008.
Lancée depuis l’après-guerre sous le nom de « #Révolution_verte », cette agriculture industrielle n’est pas parvenue à nourrir le monde, a épuisé les sols, les ressources en eau, la #biodiversité, a largement participé au #réchauffement_climatique et a poussé des millions de paysans vers les bidonvilles urbains. Il faut changer de paradigme !

Croisant les témoignages d’agriculteurs, d’agronomes, d’économistes, de responsables politiques et d’organisations internationales sur quatre continents (#Afrique, #Asie, #Amérique du Nord et #Europe), Marie-Monique Robin mène l’enquête. Avec Les moissons du futur, on découvre qu’un autre #modèle_agricole et commercial, innovant et productif, a déjà fait ses preuves en restituant aux paysans un rôle-clé dans l’avenir de l’#humanité.

http://www.youtube.com/watch?v=_yu7Z9ARtkU

NOTRE POISON QUOTIDIEN

#Pesticides, #additifs, #colorants, #emballages... Un sujet qui nous concerne tous et qui pose la question de notre #alimentation.
Peut-on établir un lien entre la contamination de la chaîne alimentaire par des substances chimiques et l’épidémie de maladies chroniques que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) constate un peu partout dans le monde ?

Notre poison quotidien est un documentaire d’investigation qui tente de répondre à cette question et dresse le bilan d’études longtemps ignorées : l’#épidémie actuelle de #cancers, maladies neurologiques et #dysfonctionnements du #système_immunitaire, est en grande partie liée à l’exposition des quelques 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre alimentation et notre #environnement.
Une enquête qui met en évidence la réalité de ces effets, mais également l’opacité et le #mensonge de l’#industrie_agro-alimentaire et des décideurs politiques.

http://www.youtube.com/watch?v=gD853k0X4Ts

#agro-écologie #Marie-Monique_Robin

Pour acheter les 3 DVD de ces documentaires : http://boutique.arte.tv/f9307-3_films_marie_monique_robin

July 04 2013

June 27 2013

Pourquoi Monsanto a décroché un « Nobel de l'alimentation » - Terra eco

Pourquoi #Monsanto a décroché un « Nobel de l'#alimentation » - Terra eco
http://www.terraeco.net/Les-OGM-ne-font-pas-pousser-des,50352.html

Consécration pour les partisans des #OGM : l'une des têtes pensantes de Monsanto, Robert T. Fraley, a reçu le 17 juin dernier, le World Food Prize (Prix mondial de l'alimentation) 2013. Ce prix, décerné par la fondation éponyme, récompense « les individus qui contribuent à améliorer la qualité, la quantité et la disponibilité de nourriture présente dans le monde ». Le vice-président du semencier américain partagera donc la coquette somme de 250 000 dollars (191 000 euros) avec deux autres figures historiques de la recherche sur les semences transgéniques : le spécialiste belge des biotechnologies Marc Van Montagu, et la chercheuse et membre fondatrice de Syngenta, Mary-Dell Chilton, également lauréats.

Pour l'image plus que pour l'enveloppe, les trois chercheurs ont de quoi se réjouir. Bien qu'il soit délivré par une simple fondation, le World Food Prize, auto-surnommé « prix Nobel de l'alimentation et de l'agriculture » a fini par s'imposer comme tel. Si bien qu'aujourd'hui, le New York Times parle d' « Oscar de l'agriculture » et le trophée est remis en grande pompe dans l'enceinte du Département d'Etat américain, l'équivalent de notre ministère des Affaires étrangères, par le secrétaire d'Etat lui-même.

Le symbole est fort. Et derrière le choix de trois blockbusters, le message est explicite : grâce à la matière grise de l'industrie agroalimentaire, les avancées sur les biotechnologies vont contribuer à « nourrir une population mondiale grandissante », se réjouit la fondation.

Pour Jacques Testart, ces prises de position sont le signe que l'opposition aux OGM évolue. « Au début on craignait leur dangerosité, aujourd'hui on s'interroge aussi sur leur utilité », observe le chercheur français. Pour lui, malgré les controverses, le choix du World Food Prize n'a rien de surprenant. « Il faut regarder qui distribue ce prix » glisse-t-il énigmatique. Peine perdue, les membres du comité de sélection gardent l'anonymat. Reste à scruter le financement. Selon le bimensuel américain d'investigation Mother Jones, 28% des fonds récoltés par la fondation entre 2009 et 2011 proviennent de l'agrobusiness. Et le plus gros contributeur reste l'Iowa, un état réputé pour ses positions pro-OGM. Les généreux donateurs influencent-ils les choix des lauréats ? Rien n'est prouvé. Mais la revue remarque que « depuis quelques année la plupart des vainqueurs travaillent dans les mêmes structures agro-industrielles que celles qui financent les partenaires du prix ».

April 10 2013

U.S. Food Safety Groups Urge for Veto of ‘Monsanto Protection Act’

Monsanto seed crop

Monsanto seed crop. Photo by Paulito B on Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

The controversial so-called “Monsanto Protection Act” was approved by U.S. Congress on March 24, 2013. It has been said to protect genetically modified seeds from litigation regardless of the effects on the health of consumers.

Named the Farmer Assurance Provision, it is a rider slipped into spending bill HR 933. Though it will only be active for six months until the bill expires on September 30, it has raised alarm among activists.

The bill has been accused of being approved without the knowledge of most senators. The woman responsible for passing the bill was Senator Barbara Mikulski of Maryland, who is currently the Senate Appropriations Committee Chairwoman. Activists from Food Democracy Now and the Center for Food Safety are directly blaming her for her role in allowing this law to be approved without prior review from the Agricultural or Judiciary Committees.

Executive Director of the Center for Food Safety, Andrew Kimbrell, released this statement:

“In this hidden backroom deal, Senator Mikulski turned her back on consumer, environmental and farmer protection in favor of corporate welfare for biotech companies such as Monsanto.”

An apology was later released on her Official Website:

“Senator Mikulski understands the anger over this provision. She didn’t put the language in the bill and doesn’t support it either. As Chairwoman of the Appropriations Committee, Senator Mikulski’s first responsibility was to prevent a government shutdown. That meant she had to compromise on many of her own priorities to get a bill through the Senate that the House would pass. She will continue to fight for a regular and timely Appropriations process and other valuable priorities, including food safety.”

As was reported in the Washington Times, the act is mainly viewed as a victory for companies such as Cargill, Monsanto, Syngento Corp and other affiliated PACs that have donated $7.5 million to members of Congress since 2009, and $372,000 to members of the Senate Appropriations Committee.

Food safety activists and concerned citizens are outraged. Over 250,000 voters signed a petition directed at President Barack Obama opposing the act last week, which reads:

“I urgently request that you veto HR 933. I am outraged that the “farmer assurance provision”, Section 735, currently included in HR 933, was not struck from the Continuing Resolution spending bill passed by Congress.”

Food Democracy Now released an official statement condemning the bill.

“The so-called ‘biotech rider’ was included in budget legislation that won final approval from the House, avoiding a shutdown of the federal government on March 27, when the current funding was set to expire. The provision was slipped into the legislation anonymously and explicitly grants the U.S. Department of Agriculture the authority to override a judicial ruling stopping the planting of a genetically modified crop.

“If leadership in Washington, D.C. can betray the public behind closed doors, it’s time that the American public gain the right to transparency about what they are eating and feeding their families every day.”

And farmers organized by Food Democracy Now held a rally in front of the White House.

Reposted byylem235 ylem235

January 15 2013

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl