Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

July 23 2013

Entretien avec le philosophe Alain Brossart sur la question de la figure de l'étranger en France et…

Entretien avec le philosophe Alain Brossart sur la question de la figure de l’étranger en France et le discours politique qui l’accompagne.
http://www.lesinrocks.com/2013/07/17/actualite/la-france-a-peur-11409641

Pourquoi la question de « l’étranger parmi nous » obsède-t-elle aujourd’hui, de manière démesurée, le discours politique ?

#Alain_Brossat - Le geste philosophique dont je me sens proche s’attache davantage au « comment » qu’au « pourquoi », je veux dire aux causes ultimes ou à l’origine première des #objets ou #phénomènes sur lesquels nous travaillons. Dans ce #travail, je pars de ce #constat : d’une part, la question de l’#étranger, telle qu’elle est non seulement mise en #discours mais aussi mise en pratique par nos #gouvernants, est le domaine par excellence où les éléments de rationalité, les #stratégies, l’art de #gouverner, etc., sont constamment envahis et contaminés par les #fantasmagories. C’est, par opposition à « l’imagination au #pouvoir », le basculement et la fuite perpétuels dans l’#imaginaire, un imaginaire #réactif peuplé d’une multitude de #menaces disparates et de projections fantastiques sur les parois de la caverne du présent – le spectre du terrorisme islamique, l’insoutenable envahissement de nos cités par les #Roms, insupportables #parasites, etc.

Un indice très sûr de cette dérive de la #politique de l’étranger de nos gouvernants dans les eaux de l’imaginaire #sécuritaire est son écart croissant avec les analyses produites par les corps de spécialistes disposant d’une expertise sur ces questions et incarnant, disons, un certain #principe de #réalité#démographes, #sociologues, #historiens, etc. Ce n’est pas par hasard que ceux qui inspirent les ministres de l’Intérieur en la matière (ceux-là mêmes qui donnent le la de la politique de l’étranger réduite, symptomatiquement, aux conditions d’une politique de l’#immigration) sont des exaltés de la #défense #sociale repeints aux couleurs de la #criminologie comme Alain Bauer plutôt que des historiens ou des démographes respectés comme #Gérard_Noiriel ou #Hervé_Le_Bras… Ce que vous appelez la démesure en rapport avec cette question, c’est tout simplement pour moi le fait que le discours et les pratiques des gouvernants soient, en la matière, émancipés de toute prise en compte des éléments majeurs constitutifs du réel – voir la façon dont cette politique met en avant une supposée lutte contre l’ »immigration clandestine » et le « travail au noir » dont les promoteurs ne peuvent ignorer qu’ils constituent des éléments structurels dans des secteurs d’activité économique aussi importants que le #bâtiment, la #restauration, la #confection, etc.

En quoi le sort réservé à l’étranger s’inscrit selon vous dans la longue histoire des persécutions liées au déploiement de l’Etat moderne ?

Question essentielle à tous égards. Dans son cours au Collège de France intitulé « Il faut défendre la société », #Michel_Foucault énonce une thèse forte : le racisme, dit-il en substance, ce n’est pas en premier lieu une question d’#idéologie dévoyée, de mauvais héritage, de relations entre communautés virant à l’aigre, c’est une #technologie de pouvoir. Pour lui, le racisme devient le problème perpétuel de la politique moderne et une arme de destruction massive dès lors qu’il entre en composition dans les mécanismes de l’#Etat ; c’est qu’il est l’un des gestes décisifs par lesquels s’affirme la capacité de gouverner une #population, le geste consistant à fragmenter cette population, à produire et reconduire la coupure entre cette part des gouvernés qui a vocation à être placée sous le signe de la prise en charge de la vie et une autre, placée sous un signe de mort. Pour Foucault, ce partage (au sens de séparation) est un élément fondateur de l’exercice du pouvoir dans nos #sociétés ; il est très visible dans un temps où les massacres et le travail forcé accompagnent la #colonisation tandis qu’en métropole on installe le tout-à-l’égout dans les villes et on met en place la médecine sociale. Il est moins exposé aujourd’hui mais n’en demeure pas moins opérant en tant que matrice, opérateur fondamental du #biopouvoir. Comme l’a montré #Didier_Fassin dans un récent ouvrage, La Force de l’ordre, les #habitants des #quartiers défavorisés sont soumis à un régime de police (celui qu’imposent les brigades anticriminalité) totalement différent de celui qui prévaut dans les #centres-villes ; la bavure policière, comme action homicide sans crime, telle qu’en font les frais en règle générale des sujets #postcoloniaux, est un autre exemple probant de la perpétuation de ce partage implacable entre cette part de la population (que j’appelle « l’#autochtone_imaginaire ») et cette autre qui se trouve exposée à cette violence du pouvoir dont l’abandon constitue la ligne d’horizon.

July 01 2013

Comme d'habitude, une mine de mises en ligne intéressantes sur Monoskop : *Guy_Debord : “Cette…

Comme d'habitude, une mine de mises en ligne intéressantes sur #Monoskop :

#Guy_Debord : “Cette mauvaise réputation…” (1993)
http://monoskop.org/log/?p=8581

La critique des critiques. Ce plaidoyer pro domo est destiné à ‘rétablir la vérité complète sur beaucoup de circonstances peu connues' de la conduite de l'auteur, circonstances qui ‘sont pourtant aussi très rarement citées'. Guy Debord recopie, ‘redresse' et commente les ‘propos des médiatiques', durant les années 1988 à 1992. On peut, avec J. Savigneau, souligner l'absence totale d'humour et qualifier de ‘décourageante' la lecture de ce florilège de critiques peu crédibles.

Publisher Gallimard, 1993
ISBN 2070407004
111 pages

http://monoskop.org/images/2/22/Debord_Guy_Cette_mauvaise_reputation.pdf [#pdf]

#Jean_Epstein : Écrits sur le cinéma, 1921-1953, tome 1-2 (1974–75)
http://monoskop.org/log/?p=8533

Foreword by Henri Langlois
Introduction by Pierre Leprohon
Publisher Seghers, Paris, 1974–75
436 and 352 pages
via Reyovak

http://monoskop.org/images/8/86/Epstein_Jean_Ecrits_sur_le_cinema_1921-1953_Tome_1_1921-1947.pdf [pdf tome 1]
http://monoskop.org/images/d/db/Epstein_Jean_Ecrits_sur_le_cinema_1921-1953_Tome_2_1946-1953.pdf [pdf tome 2]

#Michel_Foucault : The Archaeology of Knowledge (1969-) [FR, ES, IT, EN, PT, AR, SR, TR, CZ, RU]
http://monoskop.org/log/?p=8485

“The Archaeology of Knowledge (L'archéologie du savoir) is a methodological treatise promoting what the French philosopher Michel Foucault calls “archaeology” or the “archaeological method”, an analytical method he implicitly used in his previous works Madness and Civilization, The Birth of the Clinic, and The Order of Things. It is Foucault's only explicitly methodological work.

The premise of the book is that systems of thought and knowledge (“epistemes” or “discursive formations”) are governed by rules (beyond those of grammar and logic) which operate in the consciousness of individual subjects and define a system of conceptual possibilities that determines the boundaries of thought in a given domain and period.” (from Wikipedia)

French edition
Publisher Editions Gallimard, 1969
275 pages

http://monoskop.org/images/b/b7/Foucault_Michel_L_archeologie_du_savoir.pdf [pdf de l'édition française]

#Thomas_Pynchon : Gravity's Rainbow (1973-) [EN, IT, HU]
http://monoskop.org/log/?p=8538

A few months after the Germans' secret V-2 rocket bombs begin falling on London, British Intelligence discovers that a map of the city pinpointing the sexual conquests of one Lieutenant Tyrone Slothrop, U.S. Army, corresponds identically to a map showing V-2 impact sites. The implications of this discovery launch Slothrop on a wildly comic extravaganza.

“Gravity's Rainbow is Pynchon's most celebrated novel. An intricate and allusive fiction that combines and elaborates on many of the themes of his earlier work, including preterition, paranoia, racism, colonialism, conspiracy, synchronicity, and entropy, the novel has spawned a wealth of commentary and critical material, including reader's guides, books and scholarly articles, online concordances and discussions, and art works. Its artistic value is often compared to that of James Joyce's Ulysses. Some scholars have hailed it as the greatest American post-WW2 novel, and it has similarly been described as ‘literally an anthology of postmodernist themes and devices'.” (from Wikipedia)

http://ge.tt/api/1/files/11BaqSk/0/blob?download [#epub de l'édition anglaise]

#littérature #philosophie #cinéma #essai #livre

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl