Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

January 24 2014

De l'impasse syrienne à la guerre régionale

Alors que se poursuivent les préparatifs de la conférence de Genève 2 sur la Syrie, rien ne laisse augurer une fin prochaine des affrontements. Au contraire : le conflit prend un tour plus confessionnel et s'étend à toute la région. / États-Unis (affaires extérieures), Iran, Liban, Proche-Orient, (...) / États-Unis (affaires extérieures), Iran, Liban, Proche-Orient, Russie, Syrie, Guérilla, Islam, Mouvement de contestation, Relations internationales, Fondamentalisme, Réveil arabe 2011- - 2013/07

October 23 2013

Georges Ibrahim Abdallah, trentième année dans les prisons françaises. Un appel d'élus

J'ai déjà évoqué à plusieurs reprises le cas de Georges Ibrahim Abdallah, notamment dans Le Monde diplomatique (avec Marina Da Silva, « Georges Ibrahim Abdallah, un prisonnier politique expiatoire », mai 2012). Il entame, demain 24 octobre 2013, sa trentième année d'incarcération. Il existe peu de prisonniers politiques qui sont, à l'heure actuelle, encore embastillés pour une si longue période, à part des Palestiniens oubliés de tous et, à ma connaissance, personne d'autre. Son sort est tellement (...) - Nouvelles d'Orient / France, Liban, Justice, Personnalités, Prison, Guerre du Liban

September 23 2013

Dahiyeh : un point de vue critique de l'intérieur L'autosécurité creuse le fossé entre le Hezbollah…

Dahiyeh : un point de vue critique de l’intérieur
L’autosécurité creuse le fossé entre le Hezbollah et les habitants de la banlieue sud, avertit Lokman Slim | Politique Liban | L’Orient-Le Jour
http://www.lorientlejour.com/article/834361/lautosecurite-creuse-le-fosse-entre-le-hezbollah-et-les-habitants-de-

Or, affirme-t-il, malgré le Hezbollah et l’absence d’un espace pluricommunautaire dans cette zone, il y a quand même « de grosses différences de classes sociales dans cette région ». « Il y a trois espaces au sein d’une même zone : une banlieue riche, près de l’hôtel Mariott, une banlieue médiane ou bourgeoise, de la route de l’AIB au quartier américain, et une troisième, plus pauvre, au sud. Le concept idéologique de banlieue sud a été créé en 1982 sur l’idée d’une seule banlieue, indépendante. Or, toute la propagande du Hezbollah est fondée sur l’idée selon laquelle toute la région ne formerait qu’un seul bloc monolithique, sans aspérités, ni sur le plan idéologique ni sur celui des relations entre les gens », affirme Lokman Slim.

« Mais il existe en fait, dans ce bloc que, de l’extérieur, on pourrait s’imaginer cohérent, plusieurs perspectives et plusieurs temps. Il y a, par exemple, les mesures sécuritaires préventives, ou encore l’obsession généralisée des voitures piégées qui se baladeraient dans la banlieue à la recherche d’un parking pour se garer, ou encore, dans l’espace et le temps, ce jet-lag des querelles entre le clan Zeayter et le clan Hjoul, avec l’armée qui tente de jouer entre eux le rôle de la Finul dans les ruelles de Laylaki », poursuit M. Slim. « Cela est surréaliste. Pour mettre fin aux querelles entre les familles, le Hezbollah a recours à l’armée en tant que partie neutre. Il ne veut pas se mêler pour ne pas s’attirer plus de problèmes encore. De plus, cette région n’est pas particulièrement importante pour le Hezbollah. Ces derniers se dissimulent derrière Amal, lequel renouvelle sa présence sur le terrain par le biais des mesures sécuritaires. Comme c’est le Hezbollah qui a inventé l’idée du ghetto, il permet actuellement l’existence d’un ghetto dans le ghetto, sur le modèle des poupées russes. Pour le parti, tant que ce conflit clanique est limité à trois ou quatre rues, il n’y a pas de problème », souligne-t-il.
Pour Lokman Slim, cela constitue « une preuve supplémentaire que la banlieue est en fait plusieurs et qu’il faudrait en parler désormais au pluriel. Dire le contraire, c’est consacrer la perception idéologique voulue par le Hezbollah. Le parti souhaite donner l’impression que la banlieue sud est, symboliquement, une seule rue, qui a besoin d’un seul leader incontournable auquel il est impossible de dire non ».

#Dahiyeh
#Beirut
#Liban
#Hezbollah

August 24 2013

Le Liban tremble sous les secousses du conflit syrien - Libération

Le Liban tremble sous les secousses du conflit syrien - Libération
http://www.liberation.fr/monde/2013/08/23/le-liban-tremble-sous-les-secousses-du-conflit-syrien_926730
Au lendemain de l’attentat de tripoli, Jean-Pierre Perrin dans Libération développe une analyse exactement symétrique de celle citée par Scarlett Haddad dans l’OJ (cf.http://seenthis.net/messages/167411 @nidal ), qui est également celle du Hezbollah (http://seenthis.net/messages/167384 @nidal itou), sauf que l’on retrouve, en grand manitou de la violence interconfessionnelle, la Syrie de Bachar en lieu et place de Bandar.

La colère a ensuite saisi une partie des habitants des quartiers touchés, qui ont accusé le régime syrien et le Hezbollah d’être derrière la double attaque. « Nous sommes au début d’une tempête, nous devons en être conscients et essayer de protéger la nation. Cette tempête est devenue un immense et grave danger », a déclaré de son côté Ashraf Rifi, l’ancien chef des Forces de sécurité libanaises (FSI, l’équivalent de la gendarmerie), dont la maison à Tripoli a été ravagée par le second attentat.

Si la double explosion permet de détourner l’attention internationale, elle apparaît aussi comme « une réponse du berger à la bergère », pour reprendre l’expression d’un politologue franco-libanais, étant survenue huit jours après l’attentat de Roueiss, dans la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah. Le lendemain, le chef suprême du parti de Dieu, Hassan Nasrallah, avait accusé les partis sunnites radicaux d’être impliqués et s’était déclaré prêt à aller combattre personnellement en Syrie les extrémistes musulmans. L’attentat apparaît dès lors comme une riposte. Une sorte d’équilibre par la terreur.

Haine. Mais rien n’est jamais simple à Tripoli. Selon une source sécuritaire libanaise, le périmètre de Roueiss, où la voiture piégée a explosé, était au cœur de la forteresse ultrasécurisée du Hezbollah, le complexe Sayyed al-Chouhada, l’endroit même où Nasrallah a prononcé la plupart de ses discours. Et quand on sait à quel point la sécurité est obsessionnelle pour le Hezbollah, confronté à des menaces israéliennes permanentes, et les mesures draconiennes qu’il prend, on se demande comment les groupuscules sunnites jihadistes qui, au Liban, ne représentent une force ni organisée ni importante, ont pu mener à bien une opération aussi complexe. D’où l’hypothèse que l’attentat, revendiqué par un groupe sunnite inconnu, les Brigades d’Aicha, a pu être commandité par Damas, même s’il a frappé le fief de son allié. La raison : aggraver la haine entre sunnites (largement acquis à la rébellion syrienne) et chiites (favorables au régime alaouite, une secte issue du chiisme), et faire déborder ainsi la guerre syrienne au Liban. C’est un des objectifs déclarés d’Al-Assad, et il l’a plusieurs fois répété. C’est donc la stratégie du pire que le régime syrien entend développer au pays du Cèdre. La crainte concerne à présent le secteur chrétien du Liban qui pourrait être à son tour frappé par des attentats. Pour précipiter encore un peu plus le pays dans la guerre.

#Tripoli
#Liban
#Syrie
#terrorisme

August 23 2013

Les réflexions d'une amie qui cherche des motifs d'espoir... et il n'y en a guère SUNNITES,…

Les réflexions d’une amie qui cherche des motifs d’espoir... et il n’y en a guère
SUNNITES, CHIITES, MARONITES, DRUZES, etc. : MEME COMBAT (d’abord et avant tout LIBANAIS !) | LIBAN, CHRONIQUES CIVILES
http://libanchroniquesciviles.wordpress.com/2013/08/23/sunnites-chiites-maronites-druzes-etc-meme-combat-

Pour ne pas finir sur une note trop pessimiste, voici une photo qui traduit où en sont les gens dans ce pays, et comment l’humour libanais est plein d’auto-dérision !

« Prière de ne pas faire d’attentat à proximité de la boutique parce que plus de la moitié de la marchandise a été acheté à la suite d’un emprunt. Merci ».

http://libanchroniquesciviles.files.wordpress.com/2013/08/voiture-piegee-liban.jpg
#Liban
#terrorisme

Ghosn : La concurrence étrangère a ébranlé le marché du travail | Économie Liban | L'Orient-Le Jour

Ghosn : La concurrence étrangère a ébranlé le marché du travail | Économie Liban | L’Orient-Le Jour
http://www.lorientlejour.com/article/829193/ghosn-la-concurrence-etrangere-a-ebranle-le-marche-du-travail.html

Selon [le responsable de la principale centrale syndicale du Liban], « si le phénomène du chômage était déjà une réalité bien ancrée dans notre société à cause d’une économie pantelante, il s’est néanmoins accentué à cause de la cupidité et l’irresponsabilité des hommes politiques ». « La concurrence étrangère déloyale avec des salaires trop bas et l’absence de toute sécurité sociale ont fait exploser les niveaux du chômage, celui-ci passant de 20 à 37 % chez les jeunes, a affirmé M. Ghosn. Nous demandons au ministère du Travail de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la main-d’œuvre nationale et à la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) de faire pression sur les entreprises pour inscrire tous leurs employés à la CNSS. »

Les récriminations contre la présence de travail syriens ont constitué une revendication récurrente au Liban depuis les années de reconstruction. Elles sont évidemment accentuées par l’afflux des réfugiés. Mais ceci est loin de constituer la seule cause du chômage, dans une économie où les secteurs productifs assurent une faible composante de l’activité économique.
#Liban
#réfugiés
#Syrie
#travail
#chômage

August 22 2013

Pour une fois qu'on ne parle pas de Tripoli pour de mortels combats dans ses quartiers populaires,…

Pour une fois qu’on ne parle pas de Tripoli pour de mortels combats dans ses quartiers populaires, c’est pour évoquer le spectacle de ses élites financières prêtes à se goinfrer de foncier maritime, au nom d’un mode développement exacerbant les écarts sociaux et en s’appropriant le domaine public. Cela bien sûr fait écho au mode de développement urbain à Beyrouth...

Tripoli waterfront project angers locals | News , Lebanon News | THE DAILY STAR
http://dailystar.com.lb/News/Lebanon-News/2013/Aug-22/228197-tripoli-waterfront-project-angers-locals.ashx#axzz2cgCTbieE

Residents of the northern city of Tripoli are opposing a new building project on the city’s public waterfront, saying it would rob locals of access to the free coastal strip.

The project, as presented by one of its financiers, Youssef Fattal, seeks to reclaim land near the Olympic Stadium at Tripoli’s southern entrance.

If licenses are approved, two 80-meter high towers, a beach resort, a hotel and shops would be constructed in addition to a marina for yachts by the waterfront, which spans the city of Tripoli and its immediate neighbor, the city of Mina.

It would reclaim some 50,000 square meters of land.

Discussions over whether the licenses should be approved are due to be held by the Tripoli Municipal Council Thursday.

Sur Beyrouth, cf. mon billet http://rumor.hypotheses.org/3145
Sur les enjeux de l’appropriation du domaine public littoral à Tripoli et Mina, un article un peu ancien de B. Dewailly, qui permet de replacer les choses en perspective : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_1627-4873_2002_num_77_3_2755 (L’espace public à travers le prisme du pouvoir : quelques éléments de réflexion à partir d’un cas tripolitain (Liban) )
et sur ce billet, écrit à l’occasion d’une conférence sur la Foire de Tripoli, une liste de ressources utiles pour appréhender les dynamiques de développement à Tripoli, notamment dans le secteur concerné : http://rumor.hypotheses.org/3190
#Liban
#Tripoli
#urbanisme
#domaine_public

July 24 2013

Hezbollah, Hamas, PKK, vous avez dit terrorisme ? - Les blogs du Diplo alaingresh

Hezbollah, Hamas, PKK, vous avez dit terrorisme ? - Les blogs du Diplo @alaingresh
http://blog.mondediplo.net/2013-07-24-Hezbollah-Hamas-PKK-vous-avez-dit-terrorisme

Ainsi l’Union européenne a-t-elle décidé de placer « l’aile militaire du #Hezbollah sur la liste des organisations terroristes » (LeMonde.fr, 22 juillet).
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/07/22/l-ue-place-l-aile-militaire-du-hezbollah-sur-la-liste-des-organisations-terr

#Liban #Palestine #Turquie #Terrorisme #Hamas #PKK

Quoiqu’il en soit, la décision est marquée par une forme d’hypocrisie car elle ne précise pas ce qu’est l’aile militaire du Hezbollah, bien difficile à différencier de la politique.

Voir aussi plusieurs billets de @Nidal :

http://seenthis.net/messages/159390
http://seenthis.net/messages/159421
http://seenthis.net/messages/159433
http://seenthis.net/messages/159576

Hezbollah, Hamas, PKK, vous avez dit terrorisme ?

Ainsi l'Union européenne a-t-elle décidé de placer « l'aile militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes » (LeMonde.fr, 22 juillet). « La décision — un accord politique qui doit être transcrit juridiquement pour entrer en application — a suscité de vifs débats. L'Irlande et Malte ont multiplié les réserves jusqu'au bout. D'autres, comme l'Autriche, craignaient les conséquences d'une telle sanction sur la sécurité des forces de l'ONU implantées au Liban, dans une zone sous contrôle du (...) - Nouvelles d'Orient / Liban, Palestine, Turquie, Terrorisme, Hezbollah, Hamas

July 14 2013

Instability scaring off some oil, gas bidders | Business , Lebanon | THE DAILY STAR

Instability scaring off some oil, gas bidders | Business , Lebanon | THE DAILY STAR
http://dailystar.com.lb/Business/Lebanon/2013/Jul-12/223377-instability-scaring-off-some-oil-gas-bidders.ashx#axzz2YvdyMHJI

L’article expose aussi le point de vue de Mohammad Kabani, député du 14 mars, qui presse pour une exploitation rapide des hydrocarbures situés près de la frontière maritime, craignant une mainmise isréalienne sur ces ressources

Head of Lebanon’s energy parliamentary committee MP Mohammad Qabbani said Thursday that Lebanon had four months to come up with a plan to safeguard its oil and gas wealth.

“Lebanon should start drilling from the south of our exclusive economic zone in the first licensing round to guarantee our rights. ... The priority should be given to the border blocks 8, 9, and 10 which are in close proximity to Karish,” the MP told a news conference.

He also called for the establishment of a national oil and gas company, adding that a draft law would be prepared in this regard.

Bashir Bassatne, manager of BB Energy, echoed Qabbani’s call to start awarding contracts for blocks in the EEZ’s southern region. He added that reservoirs in the area were most likely to stretch across the borders not only with Israel but also with Cyprus.

“In the absence of an agreement to divide natural resources, an unlikely outcome [given Lebanon and Israel’s state of war], it will be a race over who exploits the wealth first,” he said.

#Liban
#Israël
#hydrocarbures
#énergie
#pétrole
#gaz_naturel
#frontière_maritime

Au Liban, piston pour l'emploi et clientélisme politique

Au Liban, piston pour l’emploi et clientélisme politique
http://www.lcps-lebanon.org/featuredArticle.php?id=16

What is alarming is the extensive role of political connections in finding jobs in the private sector. At least 20% of students say that they resort to political connections and 73% think that political connections are important to find jobs. Unlike their counterparts who use social connections, those who resort to political connections are not as well off but they have larger families and their fathers are more politically active. In other words, those who resort to political connections are capitalizing on their family’s electoral weight. Those who can deliver the votes to politicians in larger numbers seek jobs for their kids in return.

#Liban
#emploi

Tags: Liban emploi

July 09 2013

Lebanon : The Oil & Gas Week, July 08, 2013 | Middle East Strategic Perspectives

Lebanon : The Oil & Gas Week, July 08, 2013 | Middle East Strategic Perspectives
http://www.mestrategicperspectives.com/2013/07/07/lebanon-the-oil-gas-week-july-08-2013
Intéressante analyse des enjeux de l’appel d’offres pour le forage du gaz au large du Liban

Beyond Israeli threats, the main message of the conference was the more familiar argument of proceeding with offshore oil and gas exploration without delays and respecting Lebanon’s commitments and deadlines, made particularly hard after the resignation of the Mikati cabinet in March 2013, before the adoption of two important decrees related to the definition of offshore blocks and their coordinates and the adoption of a model exploration and production contract. A caretaker cabinet cannot, in principle, adopt decrees, the Constitution restricting the exercise of its powers to the management of day-to-day affairs. But in certain circumstances, a caretaker cabinet may be authorized to adopt new decrees. Bassil, and the FPM, have been lobbying – unsuccessfully so far – the President, Parliament Speaker and caretaker PM to authorize a cabinet meeting in order to approve the two decrees. The reference to Israeli threats, a unifying factor in Lebanon, may convince them of the need to hold a cabinet meeting and adopt the decrees. It remains to be seen if this latest attempt to push for a cabinet meeting will be more successful. Bassil seems to have caught the attention of caretaker Foreign Minister Adnan Mansour, a member of Speaker Nabih Berri’s Amal Movement, who asserted that appropriate measures will be taken to counter Israeli threats.

#Liban
#Israel
#gaz
#énergie

June 24 2013

Au Liban, ce que dévoilent les câbles de Wikileaks

Nidal Aboulayal décortique les câbles de Wikileaks sur le Liban, éclairant ainsi la stratégie des Etats-Unis et de leurs alliés pour y diminuer l'influence du Hezbollah.

- Nouvelles d'Orient / États-Unis (affaires extérieures), Israël, Liban, Parti politique, Diplomatie, Hezbollah

June 18 2013

La crise syrienne déchire les gauches arabes

Au contraire des révoltes égyptienne et tunisienne, l'insurrection syrienne de mars 2011 n'a pas fait l'unanimité au sein des gauches arabes. Entre sympathie envers les revendications des manifestants et crainte des ingérences extérieures, les dissensions s'exacerbent. / Liban, Proche-Orient, Syrie, (...) / Liban, Proche-Orient, Syrie, Monde arabe, Médias, Mouvement de contestation, Parti politique, Guerre civile, Réveil arabe 2011- - 2012/08

May 23 2013

Syrie, l'entrée en guerre du Hezbollah

Depuis le début de la révolte syrienne, des réseaux se sont constitués au Liban pour venir en aide aux révoltés qui, à l'origine, manifestaient pacifiquement. Tripoli, capitale du Nord, a servi de plaque tournante à ces filières. La militarisation de la révolte, encouragée par la violence sans limite du régime, a transformé la situation et favorisé la montée en puissance du rôle des groupes radicaux au Liban. Le cheikh salafiste de Saïda, par ses discours extrémistes et son appel au djihad, a envenimé la (...) - Nouvelles d'Orient / Liban, Syrie, Monde arabe, Hezbollah, Islamisme, Salafisme

March 25 2013

Pourquoi le Hezbollah participe-t-il aux combats en Syrie ?

Le Hezbollah reconnaît qu'un certain nombre de ses combattants sont présents en Syrie. Il explique pourquoi et dans quelles limites. Ibrahim al-Amine, le rédacteur en chef d'Al-Akhbar, un quotidien qui a toujours appuyé « le camp de la résistance » à Israël et aux Etats-Unis, vient de publier un important article, « Hezbollah's Role in Syria » (22 mars). Bien introduit auprès des dirigeants du Hezbollah, Al-Amine offre un éclairage intéressant sur leur vision de l'évolution de la situation dans la région (...) - Nouvelles d'Orient / Liban, Syrie, Conflits, Hezbollah

February 22 2013

Georges Ibrahim Abdallah, un prisonnier politique expiatoire

M. Nicolas Sarkozy a relancé la « guerre contre le terrorisme », procédant, fin mars, à des arrestations aussi spectaculaires qu'inutiles. Durant l'hiver 1985-1986 déjà, des attentats à Paris avaient servi de prétexte à une campagne désignant comme coupables les partisans de M. Georges Ibrahim Abdallah. / (...) / États-Unis (affaires extérieures), France, Iran, Israël, Liban, Justice, Prison, Terrorisme, Guerre du Liban 1982 - 2012/05

October 22 2012

Le Liban dans la tourmente syrienne

L'assassinat le vendredi 19 octobre de Wissam Al-Hassan, le chef de la branche du renseignement des Forces de sécurité intérieures (FSI), représente le plus grave attentat commis au Liban depuis 2008. Et un acte d'autant plus inquiétant qu'il pourrait contribuer à entraîner ce pays dans la guerre qui se déroule en Syrie. Les affrontements à Tripoli, dans le nord du Liban, ont fait plusieurs morts, tandis que des heurts avaient lieu aussi à Beyrouth après les funérailles. La radicalisation de certains (...) - Nouvelles d'Orient / Liban, Violence, Al-Qaida

June 01 2012

Syrie, arrêter la course à l'abîme

Voici un discours qui tranche avec la pensée dominante, venant d'un pays qui compte sur la scène internationale et, de plus, démocratique. Dans un entretien au quotidien Le Monde, Antonio Patriota, le ministre des relations extérieures du gouvernement brésilien de Dilma Rousseff, tente de faire entendre la voix de la raison (« Brasilia défend le dialogue avec Damas en vue d'une transition politique »). Question : Avant sa venue à Brasilia, en février, Catherine Ashton, la haute représentante de (...) - Nouvelles d'Orient / Brésil, États-Unis, Liban, Proche-Orient, Russie, Syrie, Guérilla, Mouvement de contestation, Nations unies (ONU)

March 22 2012

De l'Arabie saoudite au Liban

Il a longtemps été reproché aux chercheurs travaillant sur le Proche-Orient une posture exagérément empirique les condamnant à ne participer que de manière marginale aux grands débats académiques en sciences sociales. La tendance s'est néanmoins inversée ces dernières années, ce que devrait accélérer le (...) / Arabie saoudite, Golfe, Iran, Liban, Proche-Orient, Femmes, Islam, Religion, Fondamentalisme, Droits des femmes - 2012/03
Reposted byiranelection iranelection
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl