Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

February 04 2014

Naissance d'un bloc de l'atome en Europe de l'Est

Alors que l'Allemagne conduit à marche forcée son programme de sortie du nucléaire, ses voisins de l'Est relancent la construction de réacteurs. Pour la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, il s'agit de conquérir leur indépendance énergétique par rapport au gaz russe. Mais Moscou (...) / Allemagne, Europe, Europe de l'Est, Hongrie, Pologne, République tchèque, Russie, Slovaquie, Énergie, Entreprise, Industrie, Nucléaire civil, Europe centrale, Environnement - 2013/07

November 08 2013

La pauvreté devient un crime en Europe

La pauvreté devient un crime en Europe
http://fr.myeurop.info/2013/11/08/la-pauvrete-devient-un-crime-en-europe-12539

Ludovic Clerima

La #Suède veut pénaliser ses #mendiants. Le pays scandinave succombe ainsi à un phénomène de mode européen. Des mesures pour restreindre la mendicité sont prises un peu partout, même dans les pays où cette pratique est autorisée par la loi.

« Sus aux mendiants venus d’ailleurs ! » C’est le cri de guerre du (...)

#EUROFOCUS #Société #INFO #Allemagne #Espagne #France #Hongrie #Italie #Norvège #amende #avenir_Europe #interdit #mendicité #pauvres #pénalisation #prison #sans-abris

November 06 2013

Voyage aux marges de Schengen

Avec l'intégration des pays de l'Est à l'Union européenne et le gommage progressif des barrières frontalières, les identités nationales devaient être atténuées. Or, dans certains pays, les populations restent prisonnières de stratégies politiques qui instrumentalisent les questions identitaires. / Europe, (...) / Europe, Europe de l'Est, Hongrie, Slovaquie, Ukraine, Culture, Démographie, Économie, Histoire, Identité culturelle, Inégalités, Langue, Migrations, Politique, Sécurité européenne, Société, Mafia, Frontières - 2013/04

October 01 2013

August 10 2013

*Fictional minority again declared unwelcome by Hungarians* ❝The Hungarian TÁRKI Social Research…

Fictional minority again declared unwelcome by Hungarians

The Hungarian TÁRKI Social Research Institute conducts an annual survey on xenophobia. As part of the survey, the sociologists asks respondents whether they would accept or refuse refugees from a list of specific ethnic backgrounds. Standard fare, so far.

http://farm1.static.flickr.com/164/430866073_0aa0f74d82_m.jpg

http://observationalism.com/2008/10/02/fictional-minority-again-declared-unwelcome-by-hungarians

#Hongrie #xénophobie #asile #réfugiés #étude_sociologique

July 23 2013

Liberté d'association (Art. 11 CEDH) : Conventionalité de la dissolution d'une association…

Liberté d’association (Art. 11 CEDH) : Conventionalité de la dissolution d’une association organisatrice de marches semi-militaires hostiles aux Roms | La Revue des Droits de l’Homme
http://revdh.org/2013/07/23/conventionalite-dissolution-association-marches-semi-militaires-hostiles-aux-

Dans un arrêt du 9 juillet 2013, la Cour européenne des droits de l’homme a jugé conforme à la Convention la dissolution par la Hongrie d’une association qui organisait des marches semi-militaires hostiles à la communauté Rom. Pour la Cour, ces activités avaient pour but d’intimider les habitants et ont indéniablement créé un danger public en favorisant un climat de violence.

   La dissolution d’une association en raison de ses valeurs racistes et xénophobes n’emporte pas violation de l’article 11 de la Convention. C’est la conclusion à laquelle est parvenue la Cour européenne des droits de l’homme dans l’arrêt Vona c. Hongrie du 9 juillet 2013. Cet arrêt vient enrichir la longue liste d’affaires portées à Strasbourg concernant des atteintes aux droits fondamentaux de la communauté rom (voir la fiche thématique de la CEDH recensant les principales affaires).

 Cette communauté compte 10 à 12 millions de personnes dans toute l’Europe et constitue la plus grande minorité du continent. Elle est également la plus importante minorité sans territoire compact, ce qui ne lui permet pas de bénéficier d’une protection étatique équivalente à celle d’autres minorités nationales du fait de sa répartition sur les territoires de plusieurs États, principalement d’Europe de l’est. Les exemples de stigmatisation envers cette communauté sont multiples et régulièrement dénoncés par des ONG et par les instances européennes. La Hongrie n’échappe pas à ce phénomène. La communauté rom y est en effet régulièrement l’objet de discriminations ou de violences qui sont sources de vives inquiétudes (voir, par exemple, la position d’Amnesty international, du HCR, ou de l’ECRI) à l’heure où les partis d’extrême droite et les mouvements nationalistes gagnent du terrain. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’arrêt Vona.

#racisme #Rom #Hongrie #liberté-d'expression #dissolution #association

July 22 2013

Non, les Tsiganes ne sont pas des nomades

Démantèlement de campements roms en France, discriminations en Hongrie ou en Roumanie… L'image d'une ethnie sans attaches nationales, valorisée par les institutions européennes, a paradoxalement conduit à priver les Tsiganes de certains de leurs droits. Toutes représentations qui méconnaissent (...) / Europe, Europe de l'Est, France, Hongrie, Pologne, Russie, Histoire, Identité culturelle, Immigrés, Migrations, Minorité nationale, Droits des minorités, Racisme, Tsiganes, Europe centrale - 2012/10

July 09 2013

June 12 2013

Généalogie d'un crime remarquable

Une petite bonne de 13 ans disparaît en allant faire une course. « Une fillette triste et brune » qui n'intéresse personne — même sa mère n'arrive pas à se rappeler si elle a les yeux bleus ou noirs. Ce menu fait divers aurait dû se perdre dans le silence des oubliés. Il va devenir une stupéfiante cause (...) / Autriche, Hongrie, Histoire, Judaïsme, Justice, Littérature, Minorité nationale, Racisme - 2013/06

August 26 2012

Hongrie, laboratoire d'une nouvelle droite

« Travail, foyer, famille, nation, jeunesse, santé et ordre », telles sont les valeurs dont se réclame le premier ministre hongrois Viktor Orbán. Il espère ainsi conserver le soutien des classes moyennes, laborieuses et « saines ». Et son gouvernement de droite nationaliste est bien décidé à présenter (...) / Europe, Europe de l'Est, Hongrie, Droit, Économie, Extrême droite, Finance, Parti politique, Politique, Protection sociale - 2012/02

December 30 2011

Rhapsodie hongroise

Les Alturiens n'ont guère le « sens des réalités », ce qui explique la situation du pays : le jeune roi Oliver VII est en effet, avec quelques qualités personnelles en plus, un Alturien typique, et comme tel impuissant face à la crise économique. Mais son ministre des finances a une idée : proposer à (...) / Hongrie - 2012/01
Tags: Hongrie

November 11 2011

1848, le printemps des peuples

La révolution est parfois contagieuse. La contestation s'étend, gagne un pays voisin, bientôt tout un continent. Puis les monarchies se ressaisissent. L'Europe, en 1848. / Allemagne, Autriche, Europe, France, Hongrie, Italie, Histoire, Mouvement de contestation, Répression - (...) / Allemagne, Autriche, Europe, France, Hongrie, Italie, Histoire, Mouvement de contestation, Répression - 2011/05

October 04 2011

Hongrie, boues rouges et bonnes affaires

Résidu de la production d'aluminium, les « boues rouges » toxiques échappées d'une usine hongroise ont causé, en octobre 2010, une catastrophe majeure. Apparaissent désormais les conditions qui l'ont rendue possible. Parmi lesquelles une législation qui n'impose ni contraintes ni sanctions aux entreprises polluantes — une véritable aubaine pour les sociétés étrangères.

Jusqu'au 4 octobre 2010, les Hongrois ignoraient l'existence des boues rouges. Ce jour-là, la digue qui protégeait le bassin de rétention de l'usine d'aluminium d'Ajka cède ; un million de mètres cubes d'un épais liquide vermeil engloutissent sept communes, entraînant la mort de onze personnes et l'hospitalisation de centaines de blessés. Au-delà de la tragédie humaine, cet accident industriel a détruit la faune et la végétation sur un périmètre de huit cents hectares, et provoqué l'extinction complète de la vie dans les cours d'eau avoisinants, parmi lesquels plusieurs affluents du Danube.

Catastrophe imprévisible ? Depuis 2003, des organisations non gouvernementales tentaient sans succès de mettre en garde le gouvernement et la société contre les dangers du stockage de ces trente millions de tonnes de boues rouges accumulées depuis des décennies dans quatre grands réservoirs répartis à travers le pays. Six cents à sept cents tonnes de ces produits résiduels de l'industrie de l'aluminium sont produites chaque année en Hongrie. Certains pays comme la Grèce ou le Japon, qui rejetaient autrefois leurs boues rouges à la mer, ont mis un terme à cette pratique. La France bénéficie en revanche d'une dérogation jusqu'en 2015…

En Hongrie, l'inondation fatale découle en partie des réformes économiques. Dès 1990, les usines d'aluminium hongroises les plus rentables sont bradées à des intérêts privés. Estimé à 14 millions d'euros, le site d'Ajka échoit au groupe Magyar Aluminium Zrt (MAL), en 1997, pour un montant de 35 000 euros. En contrepartie, l'acquéreur s'engage à entreprendre des travaux de modernisation et de sécurisation. Mais les sanctions prévues par l'Etat en cas de non-respect des obligations contractuelles ne sont guère dissuasives. Le groupe MAL s'acquittera d'une amende équivalant à 10 % du prix d'achat. Soit 3 500 euros. L'analyse des prélèvements effectués sur les lieux indique qu'aucune des opérations de neutralisation des déchets, de retraitement de la soude caustique et de sécurisation du réservoir de stockage n'a été mise en œuvre.

« Pas un déchet dangereux »

Cherchant à démontrer l'innocuité des substances libérées lors de la catastrophe, les autorités hongroises ont avancé des chiffres et des explications à la fois erronés et contradictoires. Le 5 octobre, le ministère de la santé explique que le seuil de toxicité légal n'a pas été atteint ; ses conclusions s'appuient sur un pH (1) de 11,8 mesuré en... 1987. Quant au propriétaire de l'usine, M. Zoltán Bakonyi, sa persistance à nier la toxicité des résidus de bauxite-aluminium a particulièrement heurté l'opinion et les sinistrés. Les torrents de boue qui ont noyé la région présentaient un pH d'une valeur moyenne de 13, alors même que la soude caustique avait été diluée par les fortes pluies. Ailleurs dans le monde, la boue est lavée, débarrassée de sa soude caustique, ce qui permet la récupération des métaux précieux. Aux Etats-Unis, le procédé est répété cinq à sept fois jusqu'à obtenir une boue séchée qui n'entre plus dans la catégorie des produits toxiques.

La législation européenne ne considère pas les boues rouges comme un déchet dangereux, dès lors qu'aucun de leurs composants n'est répertorié comme tel. Mais le Catalogue européen des déchets stipule qu'elles entrent dans cette catégorie si elles contiennent une concentration élevée de substance irritante, comme par exemple la soude (hydroxyde de sodium). C'était le cas à Ajka, même si la MAL ne disposait pas d'autorisation pour stocker les déchets dangereux !

Dans un communiqué publié sur son site Internet le 7 octobre 2010 et très vite retiré, l'Académie hongroise des sciences affirmait que les boues ne contenaient pas de métaux lourds. Elle s'appuyait sur des données datant de 2004. Les échantillons analysés par Greenpeace le 6 octobre à Kolontár présentaient des concentrations très importantes d'arsenic et de chrome. Dans un premier temps, le ministère de la santé a reconnu une concentration d'arsenic de 4,3 mg / kg. Le taux mesuré par Greenpeace — d'abord réfuté puis corroboré par l'Académie des sciences — s'élevait en réalité à 130 mg / kg. La présence d'arsenic reste inexpliquée.

Délocalisations polluantes

Neuf jours seulement après la catastrophe, le gouvernement décidait la réouverture du site d'Ajka et plaçait l'usine sous son contrôle. L'eau contenant les métaux lourds continue de s'écouler du réservoir vers la crique voisine, dans laquelle on déverse désormais du chlore afin de neutraliser la causticité — le pH s'y maintient à 12… La presse et Greenpeace ont à nouveau rendu publics ces relevés, mais sans réussir à empêcher la reconduction du permis d'exploitation du site jusqu'en 2018. Pendant ce temps, les autorités tantôt minimisent la gravité de l'accident, tantôt appellent la population à se recueillir en prières.

De nombreux pays d'Europe de l'Est disposent d'un parc industriel obsolète et de sites de stockage de déchets toxiques ou de pesticides. Profitant du vide juridique relatif à la protection de l'environnement, de nombreuses sociétés étrangères ont délocalisé leurs industries les plus polluantes dans ces pays. En 2000, la Roumanie avait déjà subi un terrible accident industriel, qualifié à l'époque de « deuxième Tchernobyl », lorsque le barrage qui contenait les résidus de la mine d'or de Baia Mare (détenue par des intérêts australiens) avait cédé, déversant dans les rivières des millions de mètres cubes d'eau contaminée par du cyanure.

Depuis les années 1990, aucune initiative sérieuse n'a été entreprise pour le traitement des boues rouges, que ce soit au niveau gouvernemental ou du côté des groupes industriels. Faiblesse des régimes en place ? Collusion entre classe politique et intérêts financiers ? Les dirigeants de la MAL sont notoirement proches des deux plus grandes formations politiques magyares. L'un de ses principaux actionnaires fut même partenaire en affaires de M. Ferenc Gyurcsány, ancien premier ministre. Les producteurs d'aluminium d'Ajka, qui se sont largement enrichis depuis 1997, tentent d'échapper à leurs responsabilités et de faire peser sur les finances publiques le coût des dommages causés par leur négligence.


(1) Le pH (ou potentiel hydrogène) mesure l'acidité ou la basicité d'une solution. L'acide de batterie a un pH de 1, la soude caustique de 14, l'eau pure de 7.

July 29 2011

Quand le peuple prend l'avantage

L'éviction, en moins de quatre semaines, de deux dictateurs — tunisien et égyptien — a fait voler en éclats le mythe selon lequel les Arabes seraient incapables de briser les chaînes de l'oppression et de vivre en démocratie. Intitulée « Les révolutions dans l'histoire », la nouvelle livraison de Manière (...) / Amérique latine, États-Unis, Hongrie, Monde arabe, Histoire, Droits des minorités, Mouvement de contestation, Mouvement de libération, Réveil arabe 2011- - 2011/08

May 27 2011

Fantaisie impériale

A l'heure où il connaît la consécration en entrant dans la Pléiade, Milan Kundera réaffirme, dans la préface à ce petit livre de son concitoyen Bohumil Hrabal, le credo qu'il défendait dans Les Testaments trahis : la position du romancier s'accommode mal d'une identification à une politique, une (...) / Autriche, Hongrie, Conflit, Culture, Littérature, Tchécoslovaquie 1918-1992 - 2011/05

April 18 2011

Mémoire brouillée à Budapest

C'est le « must » de tout week-end à Budapest. A peine débarqué de l'avion, on propose au touriste de s'y rendre sans faute. Pas facile, d'ailleurs : il faut prendre un tramway bringuebalant jusqu'à la place Moricz Zsigmond, puis marcher dans la rue Fehervari jusqu'à la rue Octobre (1956, pas 1917 évidemment). De là, le bus 150 prend son temps pour slalomer entre cités populaires et petits pavillons, en direction de la grande banlieue. Une heure plus tard, vous y êtes : au « Mémento Park ». Sous-titre : (...) - Lettres de... / Hongrie, Communisme, Histoire, Tourisme

March 22 2010

En Hongrie, l'épuisement de l'alternance

Lors des élections législatives qui se tiendront le 11 avril, on s'attend à un très bon score de l'extrême droite. Celle-ci prospère sous une nouvelle forme, mêlant nationalisme classique et fibre sociale, sur fond de stigmatisation persistante des Roms. La réécriture de l'Histoire est à la mode à Budapest. Le rôle des acteurs principaux de la transition pacifique vers un régime parlementaire, après la fin de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), à plus forte raison s'il s'agit de (...) - Lettres de... / Hongrie, Élections, Extrême droite, Nationalismes, Tsiganes
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl