Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

November 08 2013

Paradis fiscaux : « Tout reste à faire »

Paradis fiscaux : « Tout reste à faire »
http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2013/11/07/paradis-fiscaux-tout-reste-a-faire_3509743_3234.html
Gabriel Zucman, professeur à la London School of Economics et chercheur à l’université de Berkeley, en Californie, spécialiste des paradis fiscaux, publie, jeudi 7 novembre, l’un des livres les plus aboutis sur le sujet, La Richesse cachée des nations (Le Seuil-La République des idées, 128 pages, 11,80 euros).

Dans un entretien au Monde, le Français démontre, selon une méthode qu’il veut incontestable, qu’il n’y a jamais eu autant d’argent dans les centres financiers offshore. Il propose un plan d’action concret pour taxer ces centaines de milliards d’euros volés aux Etats.

La lutte contre l’évasion fiscale mobilise les pays membres du G20. Le secret bancaire recule. Pourtant, vous dites que les paradis fiscaux n’ont jamais été aussi prospères. Les efforts sont-ils vains ?

Gabriel Zucman : Des progrès ont été réalisés. Mais nous sommes encore au niveau zéro – ou presque – de la lutte contre les paradis fiscaux. Les engagements à coopérer restent flous. Les conventions signées sous l’égide de l’Organisation de coopération et de développement économiques, pour forcer les centres offshore à échanger des informations sur les contribuables étrangers, ne disent pas comment et quand cela se fera, quels revenus seront concernés, quels contrôles effectués. Ce ne sont que des bouts de papier prévoyant qu’un jour peut-être l’échange automatique de données sera mis en place.

Les chiffres le montrent. Il n’y a jamais eu autant d’argent qu’en 2013 dans les paradis fiscaux : selon mes calculs, 8 % du patrimoine financier mondial des ménages s’y trouve, soit une fortune de 5 800 milliards d’euros, dont 350 milliards appartenant à des Français. Depuis 2009, le montant des fortunes gérées dans les paradis fiscaux a augmenté de 25 %, et de 14 % en Suisse. Tout reste à faire !

Comment parvenez-vous à un chiffrage aussi précis ? Les données manquent, rien ne filtre des paradis fiscaux…...

Gabriel Zucman : J’ai réalisé une enquête économique à partir d’une masse de données officielles inexploitées à ce jour, que j’ai combinées entre elles : des statistiques macroéconomiques sur les investissements internationaux des pays et les balances des paiements, les bilans des banques, leurs positions hors-bilan, les richesses privées, les revenus des nations ou encore les données officielles de la Banque nationale suisse, qui publie, chaque mois, le montant des fortunes détenues par des étrangers. La Suisse accueillant un tiers des fortunes mondiales offshore, il s’agit d’un indicateur central. Jamais tel travail de réconciliation n’avait été mené.

Que disent ces données ?

Gabriel Zucman : Je me suis d’abord aperçu que les fortunes détenues par des particuliers créaient des anomalies statistiques. Imaginez un Français vivant à Paris et possédant un compte à Genève, depuis lequel il achèterait des actions de la société américaine Google. Sur le plan comptable, les Etats-Unis enregistreraient un passif, mais ni la Suisse ni la France n’enregistreraient d’actif. La Suisse, parce qu’il s’agit d’actions acquises par un Français ; la France parce qu’elle ne connaît pas l’existence de ce compte en Suisse. Voilà l’anomalie : le passif est supérieur à l’actif ! D’aussi loin que remontent les statistiques, dans les années 1970, cette anomalie est visible. En somme, c’est comme si la Terre était possédée en partie par… la planète Mars !

Ensuite, j’ai vérifié que ce déséquilibre reflétait bien l’argent investi dans les paradis fiscaux. Depuis la Suisse et les autres centres offshore, les particuliers investissent surtout dans des fonds luxembourgeois, irlandais et des îles Caïmans. Or, j’ai fait les comptes entre l’argent sur ces fonds et celui déclaré par les investisseurs dans leur pays d’origine. Eh bien, il y a un gouffre entre les deux, des milliers de milliards évaporés, comme au Luxembourg où l’anomalie comptable atteint 1 000 milliards d’euros. Ce gouffre explique l’essentiel du déséquilibre mondial entre l’actif et le passif.

Qu’en est-il des multinationales ?

Gabriel Zucman : Le fait qu’il soit possible de manipuler les prix de transfert [prix des transactions entre sociétés d’un même groupe] pour faire apparaître les profits dans les pays à fiscalité faible ou nulle, crée un problème économique lourd. Ces manipulations réduisent de 30 % les recettes de l’impôt sur les sociétés.

Sur les 5 800 milliards d’euros des particuliers offshore, 80 % ne seraient pas déclarés. Quelle est la perte d’impôts ?

La fraude permise par le secret bancaire représente au bas mot 130 milliards d’euros de pertes d’impôts au niveau mondial, dont 50 milliards pour l’Union européenne et 17 milliards pour la France. Sans l’évasion fiscale, la dette publique française ne serait pas à 95 % du produit intérieur brut (PIB) mais à 70 %.

Tout est-il récupérable ?

Gabriel Zucman : Oui. Si l’on met un terme au secret bancaire, il sera possible de taxer tous les revenus sur les comptes étrangers, en Suisse et ailleurs. Et la suppression du secret aura un effet vertueux sur la fiscalité. Elle permettra de supprimer les niches fiscales profitant aux plus riches et dépourvues de justification économique, pour baisser les impôts d’une majorité de la population. Ces niches n’existent que par la crainte de l’exil fiscal, menace des lobbies pour instrumentaliser les législateurs.

Quel plan d’action préconisez-vous ?

Gabriel Zucman : Pour amener les paradis fiscaux à coopérer, seule la contrainte fonctionnera. Je propose d’instaurer des sanctions douanières à leur encontre, équivalentes à ce que coûte leur secret bancaire aux autres pays.

D’après mes calculs, la Suisse prive la France, l’Allemagne et l’Italie de 15 milliards d’euros de recettes fiscales chaque année. Or, du point de vue des règles de l’Organisation mondiale du commerce, le secret bancaire apparaît comme une pratique anticoncurrentielle, contraire au libre-échange, et ces trois pays sont en droit d’imposer des tarifs douaniers d’un montant de 15 milliards d’euros à la Suisse. Cela correspond à des droits de douane de 30 % sur les exportations suisses. De telles sanctions, bien plus efficaces que des listes noires, convaincraient la Suisse d’abandonner le secret bancaire.

Lire : Le Parlement vote un gros tour de vis contre la fraude fiscale

Des coalitions de pays face aux paradis fiscaux sont-elles envisageables ?

Gabriel Zucman : C’est dans l’intérêt des Etats, qui doivent redresser leurs finances publiques. Je vous garantis qu’une coalition entre les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France appliquant une taxe de 50 % sur les exportations de Hongkong – ce que coûte en impôts perdus son secret bancaire à ces pays – aurait un effet immédiat.

Et les pays à secret bancaire qu’abrite en son sein l’Union européenne ?

Gabriel Zucman : Un cas pose problème : le Luxembourg, qui joue un rôle central dans l’évasion fiscale internationale, mais profite de son appartenance à l’Union et de son droit de veto pour bloquer toute évolution de politique fiscale. Ce pays qui a cofondé l’Union européenne n’a plus rien à voir avec ce qu’il était en 1958. La finance a supplanté l’acier. Une finance opaque, qui s’est bâtie sur le secret bancaire et représente 40 % du PIB. Le Luxembourg vit du secret bancaire. Les fonds d’investissement y recyclent l’argent de Suisse et de Singapour. Au nom de quoi cette situation est-elle tolérable ? Aucun Etat n’est allé aussi loin dans la commercialisation de sa souveraineté, en laissant les entreprises choisir leurs contraintes réglementaires. Je pose la question de l’exclusion du Luxembourg de l’Union européenne.

Vous proposez aussi d’établir un cadastre financier mondial. Qu’est-ce donc ?

Gabriel Zucman : Il faut établir d’urgence un registre mondial des titres de propriété financiers en circulation – actions, obligations, dérivés… –, pour savoir qui possède quoi et où. De tels registres existent déjà dans des entreprises privées comme Clearstream et Euroclear. Je propose d’en transférer la gestion au Fonds monétaire international (FMI). Il s’agit de créer le cadastre financier du monde, sur le modèle du cadastre immobilier de 1791, pour soumettre à l’impôt les super-riches qui veulent s’y soustraire en se dissimulant derrière des sociétés écrans offshore ou des trusts.

Une fois ce cadastre créé, il faut instaurer un impôt global sur le capital, prélevé à la source par le FMI et levé sur la base du fichier, tous les ans, à hauteur de 2 % de la valeur de chaque titre financier. Ceux qui déclarent leurs titres à l’administration fiscale de leurs pays récupèrent l’impôt. Il n’y a plus de fraude possible.

Anne Michel

Un économiste de la « nouvelle vague »

A 27 ans, Gabriel Zucman, jeune professeur de la prestigieuse London School of Economics et chercheur à l’université de Berkeley (Californie), incarne la « nouvelle vague » de l’économie. Celle tournée vers le concret et l’empirique, loin de la « vieille » science économique qui a prévalu jusqu’aux années 2000, davantage préoccupée par les questions abstraites.

Diplômé de l’Ecole normale supérieure de Cachan (Val-de-Marne) et titulaire d’un doctorat de l’Ecole d’économie de Paris - son directeur de thèse est Thomas Piketty - M. Zucman commence sa carrière de chercheur à la fin des années 2000, au moment où le monde bascule avec l’une des plus graves crises financières de l’histoire.

Ce séisme le conduit à s’intéresser au monde des paradis fiscaux dont les médias et les dirigeants politiques sentent confusément qu’il participe des déséquilibres économiques mondiaux. « J’ai tout de suite été frappé par le contraste entre l’omniprésence des paradis fiscaux dans les statistiques macroéconomiques et le peu de recherche académique sur le sujet, explique M. Zucman. J’ai voulu comprendre ce que ces masses d’argent représentaient, comprendre ce qui était légal et illégal, réfléchir à la façon dont les Etats pouvaient appréhender ce problème et mettre en place la fiscalité du XXIe siècle. »

« Dans nos sociétés, les patrimoines se portent très bien, le nombre de super-riches explose. Si l’on veut réduire les inégalités et taxer ces richesses, il faut les mesurer », poursuit-il. Alors qu’aucune évaluation précise n’existe, l’économiste recense les données susceptibles de l’aider. Les exploite, les compare. Jusqu’à publier, en 2011, dans une revue d’Harvard, ce chiffre choc : 8 % du patrimoine financier des ménages (comptes bancaires, actions, obligations, assurances-vie, etc.) se trouve dans les paradis fiscaux... et échappe à toute taxation.

Deux ans plus tard, dans La Richesse cachée des nations (Le Seuil-La République des idées, 128 pages, 11,80 euros), M. Zucman livre un constat détonnant : il n’y a jamais eu autant d’argent dans les centres offshore ! De quoi relativiser les déclarations des dirigeants du G20, convaincus que la fraude recule.

September 29 2013

L'armée suisse a imaginé une attaque française - France Info

L’armée suisse a imaginé une attaque française - France Info
http://www.franceinfo.fr/europe/l-armee-suisse-a-imagine-une-attaque-francaise-1159315-2013-09-29

L’armée suisse a imaginé une attaque de la France surendettée contre la Confédération au cours d’un exercice de ses brigades blindées. C’est ce que révèle le journal Le Matin Dimanche.

http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/imagecache/462_ressource/2013/09/29/1159309/images/ressource/ff.jpg

C’est un scénario rocambolesque qu’a conçu l’armée suisse pour l’exercice annuel des brigades blindées de Suisse romande, qui s’est déroulé du 26 au 28 août. Les militaires hélvètes ont imaginé que la France, en complète déroute financière, s’est désintégrée en plusieurs entités régionales, sous l’effet de la crise, et que l’une d’entre elles, baptisée « la Saônia », a décidé d’attaquer la Suisse, forcée ainsi de se défendre.

Le Jura envahit la Suisse

Concrètement, une organisation paramilitaire proche du gouvernement de la « Saônia », et appelée BLD (Brigade Libre de Dijon) veut « venir chercher de l’argent que la Suisse a volé à la ’Saônia’ », selon le scénario. La BLD menace d’envahir la Suisse à partir de trois points de passage, proches de Neuchâtel, Lausanne et Genève....

#France
#surendettement
#Suisse
#paramilitaire
#peur
L’invasion de #Saônia

September 13 2013

*La Suisse rend à l'Argentine le compte UBS de Carlos Menem* ❝Le Tribunal fédéral clôt un dossier…

La #Suisse rend à l#’Argentine le compte #UBS de Carlos #Menem

Le Tribunal fédéral clôt un dossier qui défraye la chronique judiciaire depuis 2001. La justice argentine est ainsi autorisée à analyser tous les mouvements du compte ouvert en Suisse par l’ex homme fort de Buenos Aires, qu’on soupçonne d’avoir touché un pot-de-vin iranien et des rétrocommissions françaises.

http://www.lacite.info/main/wp-content/uploads/2013/09/menem_425_638.jpg

http://www.lacite.info/la-suisse-rend-a-largentine-le-compte-ubs-de-lex-president-menem

September 12 2013

LeTemps.ch | Les ordinosaures, monstres rares mais nécessaires

LeTemps.ch | Les ordinosaures, monstres rares mais nécessaires

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/87821496-1b0f-11e3-bf1a-fc6369dd209c/Les_ordinosaures_monstres_rares_mais_n%C3%A9cessaires

Un article sur les « jumboordinateurs » de la fin des années 1970

L’article original (intégral) du « Journal de Genève » et de la « Gazette de Lausanne » (16.03.1979) :

http://www.letempsarchives.ch/Repository/getFiles.asp?Style=OliveXLib:LowLevelEntityToSaveGifMSIE_LETEMPSFR&Type=text/html&Locale=french-skin-custom&Path=JDG/1979/03/16&ChunkNum=-1&ID=Ar00508&PageLabel=5

L’auteure de cet article, la première journaliste spécialisée en informatique en Suisse, sur le site smaky.ch

« Tout au sommet de la hiérarchie des systèmes informatiques, planent à des hauteurs vertigineuses les jumboordinateurs, les ordinosaures de notre siècle. Ces monstres dont la puissance et la vitesse de calcul sont telles qu’elles n’évoquent plus rien de tangible pour le cerveau humain, ont-ils encore leur raison d’être ? Une poignée de constructeurs en semblent persuadés. Deux d’entre eux ont annoncé récemment leur supermodèle, à Londres. Le Britannique ICL dévoilait il y a quelques mois le DAP (Distributed Array Processor) tandis que l’américain Control Data, spécialiste de longue date des ordinateurs géants, divulguait fin janvier le Cyber 203, modèle le plus puissant qu’il ait jamais produit.

#informatique #ordinaleut #ordinosaures

September 01 2013

August 29 2013

Tous en Suisse : Les exilés | Les pieds sur Terre | France Culture Entretien avec Xavier Kemlin

Tous en Suisse : Les exilés | Les pieds sur Terre | France Culture
Entretien avec Xavier Kemlin

http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-tous-en-suisse-les-exiles-r-2013-08-23

Ils sont près de 2000 Français à bénéficier, en #Suisse, du fameux forfait fiscal ; parmi eux, près de 44 figurent parmi les 300 plus grandes fortunes installées en Suisse. Ils préfèrent vivre cachés mais l’un d’entre eux a accepté de nous ouvrir ses portes : Xavier explique les raisons de son exil.

Citations choisies :

..Genève Accueil pour les femmes, il fait plein d’activités : que ce soit de la promenade, que ce soit de la peinture sur porcelaine, que ce soit de la couture, que ce soit du bridge, ainsi de suite...

Oui mon patrimoine il est ce qu’il est. Il est important pour certains, il est ridicule pour d’autres. Ce patrimoine m’a permis de créer des richesses[...] Au jour d’aujourd’hui, il est de 2 à 3 millions, c’est très peu, c’est pour ça que je dis en rigolant que je suis un pauvre chez les riches.

Et bien d’autres réjouissances...

#exil_fiscal #paradis_fiscal #pauvre_chez_les_riches #snif

*Abgeschnitten von der Welt* —> coupés du monde ❝Elf Flüchtlinge aus Syrien landen in einem…

Abgeschnitten von der Welt

–-> coupés du monde

Elf Flüchtlinge aus Syrien landen in einem ehemaligen Jugendhaus auf dem 1000 Meter hohen #Auerberg in Oberbayern. Der nächste Ort ist vier Kilometer entfernt, es gibt keinen Laden, kein Fernsehen, kein Internet - dafür einen Nachbarn, vor dem sie Angst haben.

–-> 11 réfugiés de Syrie sont hébergés à 1’000 m d’altitude dans la Haut-Bavière. Le village le plus proche se trouve à 4 km de distance, il n’y a pas de magasin, pas de TV, pas d’internet, mais un voisin, duquel ils ont peur...

http://polpix.sueddeutsche.com/bild/1.1756029.1377615114/640x360/bernbeuren-syrische-fluechtlinge-auerberg.jpg

http://www.sueddeutsche.de/bayern/fluechtlinge-auf-dem-auerberg-abgeschnitten-von-der-welt-1.1756203

#migration #réfugiés #montagne #Bavière #Allemagne

A ceux qui lisent ce post :
je suis en train de réunir de la documentation sur ce phénomène de l’#éloignement des migrants de la civilisation (un phénomène très intéressant en Suisse)... si vous avez des exemples d’autres part du monde, merci de me les signaler !!

August 25 2013

Les géants des matières premières prospèrent au bord du lac Léman

Les géants des matières premières prospèrent au bord du lac Léman
http://www.monde-diplomatique.fr/2012/12/GUENIAT/48488

Le scandale de corruption impliquant un employé genevois de la société Gunvor, spécialisée dans le négoce du pétrole, en marge d’un contrat avec la République du Congo, a suscité un certain émoi en Suisse. Bien implanté dans le pays, le commerce des matières premières deviendra-t-il pour la Confédération helvétique aussi gênant que le secret bancaire ? (...) Source : Le Monde diplomatique

August 14 2013

Suisse plagiat : Perquisition au domicile du journaliste Ludovic Rocchi

#Suisse #plagiat : Perquisition au domicile du #journaliste Ludovic Rocchi
http://www.rtn.ch/rtn/Actualites/Regionale/20130813-Perquisition-au-domicile-du-journaliste-Ludovic-Rocchi.html

Opération coup de poing mardi à l’aube chez le journaliste du Matin Ludovic Rocchi. La justice neuchâteloise a perquisitionné son domicile privé, à La Chaux-de-Fonds.

Le procureur Nicolas Aubert confirme une information du quotidien lausannois. Il était muni d’un mandat de perquisition, sur plainte du directeur de l’Institut de l’entreprise de la Faculté des sciences économiques de l’Université de Neuchâtel. L’homme a été notamment été accusé de plagiat par le journaliste dans les colonnes du Matin.

Du matériel informatique a été saisi au domicile de Ludovic Rocchi, qui était absent lors de la perquisition. En reportage au Festival de Locarno, le journaliste s’est aussi vu confisquer son ordinateur professionnel par la police tessinoise, sur demande de la justice neuchâteloise.

(...)

Ludovic Rocchi a obtenu que des scellés soient posés sur son ordinateur au Tessin.

comme quoi, même quand on ne traite pas d’Al-Qaida, il faut chiffrer son disque dur !

L’enquête incriminée :

Enquête : Hallucinant plagiat à l’université de Neuchâtel
http://www.lematin.ch/suisse/suisse-romande/Hallucinant-plagiat-a-l-universite-de-Neuchtel/story/17546245

http://files.newsnetz.ch/story/1/7/5/17546245/6/19610282.jpg

August 11 2013

Catalogue collectif suisse des affiches

Catalogue collectif #suisse des #affiches
http://opac.admin.ch/cgi-bin/gw/chameleon?skin=affiches&lng=fr-ch

Cette collection contient une large variété d’affiches et d’affichettes créées par des artistes suisses ou étrangers. Les documents conservés couvrent une tranche chronologique qui s’étend de la deuxième moitié du 19e siècle à nos jours. On trouvera ci-dessous les domaines les mieux représentés : activités culturelles (cinéma, congrès, expositions, fêtes populaires, musique, théâtre, etc.) ; enjeux environnementaux ; mouvements politiques et sociaux divers ; publicité ; religion ; sport ; tourisme.

https://dl.dropbox.com/s/7eqkfqnqmfi3tui/feministes%20votez%20non.jpg

(un site mal foutu pour une #collection fabuleuse)

August 08 2013

‘Nous étions faits de sable'

‘Nous étions faits de sable’
http://www.survivalfrance.org/galeries/nous-etion-faits-de-sable#1
http://assets.survivalinternational.org/pictures/1210/bots-bush-dt-32_gallery_large.jpg

leur réserve, un immense territoire de 52 000 km2 de plaines ouvertes, de prairies parcourues de rivières fossiles, plus grand que la Suisse, s’étend sur une région recelant les plus riches gisements de diamants du monde. Après la découverte de ces gisements dans les années 1980, le gouvernement botswanais décida d’expulser par la force les plus anciens habitants du pays.

Entre 1997 et 2002, la plupart des Bushmen furent violemment expulsés de leurs maisons et forcés d’abandonner leurs terrains de chasse pour être déportés dans des camps de relocalisation situés à l’extérieur de la réserve. Leurs villages furent démantelés, leurs puits détruits, l’eau se perdant dans le sable. Le gouvernement s’était efforcé de les dépouiller de la plupart de leur droits humains, droits au logement, à la nourriture, à l’eau…

#photos

August 03 2013

*Die wehrhaften bettwilaren*

Die wehrhaften bettwilaren

https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/1146579_567381656641335_1498726226_n.jpg

#propagande #anti-immigrés #asile #xénophobie #réfugiés #Bettwil #Suisse #Aarau

Betwill avait connu des mois de protestation contre l’affectation d’un centre pour requérants d’asile :
http://www.bzbasel.ch/asylbewerber-bettwil

http://www.kommunalmagazin.ch/sites/kommunal2012/files/km_1201_asyl1_web_0_0.JPG

http://www.20min.ch/dyim/b2372f/B.M600,1000/images/content/1/6/2/16260151/1/topelement.jpg

http://static.a-z.ch/__ip/c9Q4jijYreiF_jXhglpUFpKlaG0/c9a22cd6ea66878ce17cf41936378f1acb5c15ab/assetRelationTeaser-detail/aargau/asyl-protest-in-bettwil-das-ende-einer-laendlichen-idylle-116457512

http://static.a-z.ch/__ip/g46cDZEu552-SOUDUudejk7uEBk/610c3a2811b6cf0f453acaf8a570cf3d042eb509/assetRelationTeaser-detail/asset_image_gallery/i/116659526

http://www.zukunftskinder.org/wp-content/uploads/2012/11/asyl_schweiz1.jpg

http://static.a-z.ch/__ip/pYn8KBWYeAfTcQjO8h-GtDPXEBs/0a04b6089d1fc15669e599ed3b8de90390e7dd5d/assetRelationTeaser-detail/aargau/freiamt/angst-vor-asylunterkunft-elektro-firma-verkauft-in-bettwil-alarmanlagen-1

https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc1/s320x320/388865_318873114806781_1342001666_n.jpg

http://www.ueberbevoelkerung.ch/migration/bettwil-03.jpg

Avec quand même quelques personnes qui se prononçaient en faveur des #demandeurs_d'asile :

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRZIi7HL5dRV-Eg814c_le4v7WkACt849lHiVwyxfR

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTR4v4-tqZfJhZqtk7gSx5oryV2GxYU9nJpA8XSxKu

et... naturellement... #vive_la_Suisse de l’ouverture et de la solidarité !

August 02 2013

*Kritik an Auflagen für Asylbewerber in Bremgarten AG* ❝Der Bund nimmt am Montag auf dem…

Kritik an Auflagen für Asylbewerber in Bremgarten AG

Der Bund nimmt am Montag auf dem Waffenplatz in Bremgarten AG eine weitere Unterkunft für bis zu 150 Asylbewerber in Betrieb. Für die Asylbewerber gelten in der Stadt pauschale Rayonverbote. Die Menschenrechtsgruppe augenauf bemängelt die Verbote. Der Bund will die Vorbehalte prüfen.

–-> la Suisse ouvre un nouveau centre pour 150 requérants d’asile à Bremgarten (AG). Pour les requérants d’asile la ville décidera d’un « rayon #interdit », dans lequel les requérants ne pourront pas se rendre. L’association #Augenauf critique cet interdit.

http://www.suedostschweiz.ch/politik/kritik-auflagen-fuer-asylbewerber-bremgarten-ag

Rayonverbot = http://de.wikipedia.org/wiki/Rayonverbot

#asile #Suisse #Bremgarten #Aarau #migration #réfugiés #Rayonverbot #centre_pour_requérants_d'asile

Qui peut m’aider pour mettre un # sur cette histoire d’interdiction d’entrée dans une zone ??

July 29 2013

Suisse : le scandale des enfants parias ❝Durant des décennies, jusque dans les années 1980, des…

#Suisse : le #scandale des #enfants parias

Durant des décennies, jusque dans les années 1980, des milliers de jeunes Suisses ont été jetés en #prison sans procédure judiciaire, placés de force dans des #familles_d'accueil ou en maison de #rééducation, #stérilisés... Leur crime ? Une conduite jugée menaçante par une société éprise d’#ordre et de #conformisme. Ils sont les #victimes d’une politique sur laquelle la Confédération commence à peine à briser le #silence.

http://www.lexpress.fr/medias/4891/2504257.jpg

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/suisse-le-scandale-des-enfants-parias_1265422.html

July 27 2013

*MALAISE À BORD - Le temps- Editorial 26 juillet 2013* Valérie de Graffenried ❝Les…

MALAISE À BORD - Le temps- Editorial 26 juillet 2013

Valérie de Graffenried

Les « #vols_spéciaux », organisés pour expulser de force des #requérants_d’asile déboutés, sont souvent montrés du doigt. En raison notamment de #violences_policières. Mais aussi parce que des requérants sont parfois ficelés à leur siège, totalement entravés pendant de longues heures. Récemment, c’est l’administration de #psychotropes qui a provoqué une nouvelle #polémique. Controversées, ces #expulsions demeurent entourées d’une grande opacité. Une autre facette méconnue doit être mise en exergue : des #mineurs et #enfants en bas âge sont aussi concernés. Et ils ne sont pas toujours traités de façon adéquate.

De janvier à juin 2013, 257 mineurs ont déjà été expulsés par la #Suisse. Souvent avec leur famille, accompagnés par des policiers jusqu’à l’#avion ou à leur pays de destination. L’#Office_fédéral_des_migrations (ODM), qui rappelle que l’exécution des #mesures_de_contrainte relève de la compétence cantonale, fait savoir qu’il « part du principe que les droits prévus par la Convention relative aux droits de l’enfant sont garantis lors de #rapatriements de mineurs ». Or, plusieurs cas recensés révèlent le contraire. Comme celui de ce jeune Syrien de 13 ans ligoté avant d’être poussé dans un avion.

Pour la police cantonale valaisanne, qui a répondu aux demandes d’explications de la Commission nationale de prévention de la torture, les agents ont agi de manière « pondérée, justifiée et correcte ». Mais ni les autorités politiques locales, ni l’#ODM n’étaient au courant de l’affaire. On préfère fermer les yeux sur certaines situations gênantes. C’est un peu comme le tas de poussière que l’on cherche à dissimuler sous le tapis,

Sauf que là, il s’agit d’enfants. Bien sûr, les expulsions de requérants qui ne veulent pas partir sont par définition délicates. Et tant que ces #vols ne seront pas abolis, l’usage de la #force sera parfois nécessaire pour maîtriser ceux qui pourraient mettre leur vie ou celle d’autrui en danger. Dans un contexte aussi dramatique, l’intérêt supérieur de l’enfant n’est pas toujours évident à évaluer. Mais, comme le dénonce l’ancien juge Jean Zermatten, l’intérêt de la politique migratoire semble l’emporter systématiquement sur celui de l’enfant. Une dérive qu’il faut combattre. En commençant par en parler.

#migration

July 16 2013

*Statistique en matière d'asile 2e trimestre 2013* ❝Berne-Wabern, 16.07.2013 - Entre avril et juin…

#Statistique en matière d’#asile 2e trimestre 2013

Berne-Wabern, 16.07.2013 - Entre avril et juin 2013, la #Suisse a enregistré un total de 5266 #demandes_d’asile, soit un repli de 8,6 % par rapport au premier trimestre 2013. Le premier semestre 2013 comptabilise 11 025 demandes, équivalant à une baisse de 3375 unités (-30,6 %) comparativement à la même période en 2012 (14 400).

http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=49684

Mais, comme dit le responsable du site de Stopexclusion, probablement, personne dans les médias va en parler...
–->

Les demandes d’asile sont en baisse... Lorsque les demandes augmentent de 30% on dit « explosion », là elles diminuent de 30% par rapport à 2012, un média va-t-il titrer « effondrement » des demandes d’asile demain dans la presse ? Pas sûr...

July 12 2013

*Le port du voile confirmé à l'école* ❝BÜRGLEN (TG) • Interdire le port du voile dans les écoles…

Le port du voile confirmé à l’école

BÜRGLEN (TG) • Interdire le port du voile dans les écoles suisses viole la liberté religieuse. C’est ce qu’a décidé le Tribunal fédéral hier, donnant raison à deux jeunes filles macédoniennes.

http://www.lecourrier.ch/111624/le_port_du_voile_confirme_a_l_ecole

#voile #migration #Suisse #décision #Tribunal_fédéral #discrimination

July 11 2013

*« Tout a été fait pour étouffer l'affaire des évadés fiscaux HSBC »*

« Tout a été fait pour étouffer l’affaire des évadés fiscaux #HSBC »
http://www.liberation.fr/economie/2013/07/11/tout-a-ete-fait-pour-etouffer-l-affaire-des-evades-fiscaux-hsbc_917355

En 2008, il avait fui la #Suisse avec les noms de plusieurs milliers d’évadés fiscaux français. Cinq ans plus tard, alors que la lutte contre la fraude se retrouve au premier plan, Hervé Falciani raconte et accuse.

[...]

Témoignant en votre faveur à Madrid, le procureur Eric de Montgolfier avait mis en cause la chancellerie, qui avait refusé de saisir #Eurojus afin que la traque fiscale soit coordonnée à l’échelon européen...

J’ai été témoin de réunions avec le procureur Eric de Montgolfier. Les Suisses exigeaient alors la restitution des scellés (les fichiers HSBC copiés par Falciani, ndlr). Le procureur était d’accord pour leur envoyer une copie, mais certainement pas les rendre comme si de rien n’était. Est venu un ordre de #Michèle_Alliot-Marie : il faut les restituer. Le procureur Eric de Montgolfier était abasourdi, il n’y croyait pas : « Je les garderai dans mon coffre. » J’ai trouvé son attitude admirable. Dès lors, MAM s’est contentée de l’envoi d’une copie en Suisse. Au minimum, elle a essayé d’entraver l’enquête.

Vous en voulez aussi à #Eric_Woerth ?

Quand il était ministre du Budget, on s’est focalisé sur une liste de noms, en évitant d’aller plus loin sur les mécanismes de l’évasion fiscale, en stoppant les enquêtes plus générales. Woerth a brandi son listing de 3 000 noms, puis expliqué devant les députés qu’il provenait de fichiers volés ! C’est inimaginable de la part d’un responsable en charge du dossier (la Cour de cassation annulera plus tard certaines procédures fiscales en reprenant l’argument, ndlr). Un agent du #fisc m’a alors prévenu : « On va tout foutre à la poubelle, les fichiers vont être déclarés volés. » Je me pince : d’une main ils feignent de lutter contre l’ #évasion_fiscale et de l’autre ils freinent des quatre fers !

Dans la foulée, votre nom est jeté en pâture..

Cette divulgation ne pouvait qu’entraver l’enquête alors en cours. On m’a très vite demandé de stopper toute collaboration, alors qu’on n’avait pas abordé le fond du problème. L’explication du système s’est arrêtée aux balbutiements. On s’est alors limité à quelques clients particuliers déjà condamnés ou fichés au #STIC. Ce n’est pas cohérent : l’objectif aurait dû être non pas d’identifier ceux qui le sont déjà mais aussi de dissuader les tentations.

C’est alors que vous partez en Espagne.

Je savais que je me retrouverai en prison, car je faisais l’objet d’un mandat d’arrêt international. Mais j’ai choisi l’Espagne car c’est le pays le mieux outillé pour lutter contre la corruption, avec la possibilité d’y faire du bruit. Emilio Bottin, à la tête de la plus puissante banque européenne, Santander, a ainsi été redressé de 200 millions d’euros.

Parallèlement, d’autres pays ont fait appel à vous ?

Mi-2009, j’ai été en contact avec la justice italienne, qui avait reçu de France une liste partielle de 8 000 clients. On a entamé une démarche scientifique pour aller au-delà, révéler les prête-noms, travailler sur l’ensemble des données. Mais les Italiens n’ont pas pu récupérer le tout. Je n’ai donc pas pu les aider comme j’aurai voulu, nos contacts ont cessé mi-2011. En juin 2012, peu avant de me rendre en Espagne, j’ai été en contact avec les autorités américaines : un procureur s’est déplacé personnellement à Paris, en présence d’un magistrat français. Mais j’ai vite compris que les Américains se méfiaient des Français, qu’ils prennent pour des alliés des Suisses… Je veux rappeler que dans l’héritage de Nicolas Sarkozy, il y a le fait que #Panama soit sorti de la liste noire des paradis fiscaux. Ce n’est pas anodin car tout l’immobilier louche se retrouve là-bas. Sarkozy a fait obstruction sur le plus grand dossier fiscal de l’histoire, il est le premier président à bénéficier d’autant de données et n’en a rien fait. Sauf à consolider une des places financières les plus toxiques par son opacité.

[...]

#Cahuzac

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl