Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

November 06 2013

*Bilan positif pour le centre fédéral de Bremgarten* ❝La Confédération et les autorités communales…

Bilan positif pour le centre fédéral de #Bremgarten

La Confédération et les autorités communales tirent un #bilan positif trois mois après l’ouverture du #centre_fédéral_pour_requérants de Bremgarten, dans le canton d’Argovie. Aucun problème n’a été signalé. Les craintes de la population étaient infondées.

Le centre accueille actuellement 113 requérants d’Afrique du Nord, d’Erythrée, d’Ethiopie, d’Afghanistan, du Pakistan, du Congo, de Russie et des Balkans, ont indiqué les responsables. Il a été occupé en moyenne à plus de 80 %.

La pression n’est plus aussi forte qu’il y a quelques mois en raison de la baisse du nombre de demandes d’asile, a indiqué le porte-parole de l’Office des migrations (ODM), Michael Glauser.

Le centre est géré par 17 personnes qui occupent 13,5 postes. S’y ajoute le personnel pour la sécurité dont le nombre n’a pas été précisé par les responsables.

Comportements corrects

Le maire de Bremgarten Raymond Tellenbach (PLR) tire aussi un bilan positif. La présence des requérants n’a pas posé de problèmes.

Seul le nombre de vols dans les commerces a légèrement augmenté, mais sans gravité. La sécurité de la population a été assurée en tout temps, a encore indiqué le maire. Les requérants se sont comportés correctement en ville et ils ont respecté les #périmètres_d'interdiction.

Ces périmètres avaient provoqué une polémique avant l’ouverture du centre. Finalement, seules les infrastructures scolaires et sportives sont considérées comme des #zones_sensibles auxquelles les requérants n’ont pas accès sans être accompagnés.

http://www.swissinfo.ch/fre/nouvelles_agence/international/Bilan_positif_pour_le_centre_federal_de_Bremgarten.html?cid=37270294

#migration #asile #réfugiés #Suisse

ARRGGHHHH...

v. aussi :
http://seenthis.net/messages/162473

et http://www.asile.ch/vivre-ensemble/2013/08/03/bremgarten-ag-ouverture-du-centre-national-pour-requerants-dasile

September 06 2013

*Nous sommes sans doute la dernière génération à vivre avant l'utilisation réelle des « robots…

Nous sommes sans doute la dernière génération à vivre avant l’utilisation réelle des « robots tueurs » sur le terrain

"Les opérateurs voient quatre hommes barbus (sic) avec des fusils sur l’épaule..."

Alexander Harang du « Conseil pour la paix » est très actif dans la lutte contre les robots tueur. La grande photo représente le drone « Predator » lequel est équipé de missiles air-sol : c’est celui qui est utilisé au Pakistan.

http://gfx.nrk.no/r0b7uwNHnkGNCjb0KABLggWnRhibgNu7JYAEdaLb8CKQ.jpg

- D’ici dix à vingt ans, les « robots tueurs » seront utilisés sur les champs de bataille, dit Alexander Harang. Tobias Malher et Alexander Harang ont participé cette semaine à un séminaire sur les « robots tueurs » à l’institut PRIO à Oslo.

« Robots militaires » : c’est le nom commun donnés aux armes qui non seulement peuvent tuer à distance - comme les drones d’aujourd’hui - mais aussi prendre la décision lui même de tuer – et de le faire !

Trois types de Robots :

Robots téléguidées : Ils sont armés (comme les drones aujourd’hui), mais ce sont des êtres humains qui analysent la situation et décide si l’arme doit être utilisée.

Robots automatiques : L’ordinateur analyse la situation et les réponses possibles, mais ce sont toujours les êtres humains gens qui décident si l’arme doit être utilisée.

Robot autonome : L’ordinateur analyse de la situation et les réponses possibles, et décide de lui même si l’arme doit être utilisée. (brrrr....)

Le journaliste de la NRK décrit l’utilisation du drone de la manière suivante (c’est assez époustouflant) :

Un drone survole une zone montagneuse au Pakistan et observe ce qui se passe au sol. Les caméras embarquées renvoient les images aux Etats-Unis où des opérateurs les analysent. Les opérateurs voient quatre hommes barbus (sic) avec des fusils sur l’épaule. Les opérateurs décident d’appuyer sur un bouton, une seconde plus tard un missile est tiré, les quatres hommes barbus (sic) sont morts instantanément.

Ainsi va la vie aujourd’hui au Pakistan, en Afghanistian , au Yémen ,en Somalie et peut-être plus récemment dans le nord du Niger [et du Mali]. Dans les seules zones tribales pakistanaises frontalières de l’Afghanistan, plus de 3 500 personnes ont été tuées dans les attaques de drones depuis une decennie.

La plupart d’entre eux étaient des militants musulmans (sic), dont certains étaient sur ​​la liste des terroristes établie par la CIA, mais plusieurs centaines d’autres étaient des civils innocents qui se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment.

Mais dans quelques années, l’opérateur qui se trouve quelque part aux États-Unis sera sans doute superflu. L’image des quatre hommes armés sera envoyé directement au drone. Un ordinateur de bord permettra (au drone) d’analyser la situation à partir d’un ensemble de paramètres, lequel ordinateur prendra ensuite la décision de tuer ou de de laisser ces hommes en vie.

On est en train de concevoir et programmer des ordinateurs selon le concept "thumbs down" [pouce en bas]. Avec une telle machine, les quatre hommes barbus (sic) sur le terrain seront alors tués sans qu’un être humain n’ait pris la décision de le faire « directement »

http://gfx.nrk.no/ChdLHwwMBPJElYBkszprlgCw5gX-30Qmrm3CgJ8ohpyg.jpg

Le drone britannique « Taranis » sera probablement en mesure de fonctionner sans contrôle humain direct. Photo : BAE Systems / AP

Une campagne contre les « robots tueurs » a débuté à Londres en avril 2013, soutenue par 45 organisations non-gouvernementales dans 20 pays.

Il existe en fait des versions plus avancées de drones armés – non utilisés, encore en développement – qui sont assimilés aux « robots tueurs ». Tobias Mahler souligne que ce n’est pas nécessairement des armes au sens traditionnel du terme. Pour illustrer son propos, il donne une image :

Imaginez la porte d’entrée du bâtiment de la NSA aux Etats-Unis. Elle peut-être programmée pour reconnaître les gens à partir de l’analyse de leurs yeux. Cette porte automatique peut aussi être programmée pour claquer dans la gueule de celui qu’elle ne reconnaît pas et éventuellement le tuer ! C’est la programmation qui fait tout, mais le programmeur peut-il tout prévoir ?

Les États-Unis et Israël sont les pays les plus en pointe dans le développement des « robots tueurs » mais la Russie et la Chine ont probablement des programmes avancés. Il y a de bonnes raisons de croire que l’heure de l’utilisation en réel des « robots tueurs » est beaucoup plus proche qu’on ne le croit.

Tobias Malher souligne que les militaires développent les « robots tueurs » pour répondre à l’argument suivant :

Développer des armes autonomes pour éviter au maximum de mettre nos troupes en danger [des guerres sans soldats].

Et ces mêmes militaires [quand même] de se demander s’il est éthique de développer des armes qui décident toutes seules de tuer ou pas (sic) … !

http://gfx.nrk.no/IvTFT8pQa_kCkxRtyZaduwO9TkOsx2Ox7Fi9oc3li3-Q.jpg
L’avion sans pilote X -47B fabriqué par Northrup Grumman sur la base Edwards en Californie sera en mesure d’attaquer des armes sans contrôle humain. Photo : Alan Radecki , Northrup Grumman, marine / AP.

Le journaliste de la NRK poursuit avec cet encadré :

« Les robots doivent faire des choix éthiques »

– Si les « robots tueurs » autonomes doivent être utilisés, ils doivent être programmés pour faire des choix éthiques.
– C’est aussi des questions auxquelles sont confrontées les développeurs de voitures civiles « auto-conduites »

– Par exemple, une voiture autonome (auto-conduite) circule avec quatre personnes à bord. Que fera-t-elle si un enfant traverse soudainement la chaussée juste devant elle alors qu’un camion arrive en sens inverse ?

– Le véhicule devra choisir entre deux options :

1. Tourner vivement pour éviter l’enfant et donc entrer en collision avec le camion venant en sens inverse, avec de possible graves conséquences pour les quatre personnes se trouvant dans la voiture.

2. Continuer tout droit et percuter l’enfant, avec comme résultat probable la mort de celui-ci.

En Norvège, la question des « robots tueurs » est totalement absente du débat politique (les élections parlementaires ont lieu l9 septembre 2013) alors que ce débat a bien eu lieu dans plusieurs autres pays européens. Ça n’a même pas été un enjeu de la campagne alors que la Norvège a un programme militaire de production d’armement (petit, mais qui existe quand même).

En Allemagne, où l’on vote aussi mi-septembre, Die Linke a fait de la lutte contre les « robots tueurs » un de leurs principaux enjeux de la campagne.

–----

Article source sur le site de la NRK

– Drapsroboter er bare ti til tjue år unna - Verden - NRK Nyheter
http://www.nrk.no/nyheter/verden/1.11220317

Han får støtte av Alexander Harang i Kampanjen for å stoppe drapsroboter (Campaign to Stop Killer Robots) CSKR.

– Vi er ti til tjue år fra å se at drapsrobotene blir tatt i bruk på slagmarken, sier Harang.

Både Mahler og Harang deltok denne uken på et seminar om drapsroboter på Fredsforskningsinstituttet (PRIO) i Oslo.

#drones #robots_tueurs #guerre #guerres_sans_soldats

cc @fil

August 16 2013

Renewed clashes between India and Pakistan in disputed Kashmir - World Socialist Web Site

Renewed clashes between India and Pakistan in disputed Kashmir - World Socialist Web Site

http://www.wsws.org/en/articles/2013/08/16/indpak-a16.html

Renewed clashes between India and Pakistan in disputed Kashmir
By Sampath Perera
16 August 2013

Relations between India and Pakistan have again been plunged into crisis, with intensifying tensions along the Line of Control (LoC), which divides disputed Kashmir between Indian and Pakistani-controlled sectors, following the killing of five Indian soldiers last week.

#cachemire #inde #pakistan

August 13 2013

« Burka Avenger », la super-héroïne pakistanaise en burqa débarque en Europe

« Burka Avenger », la super-héroïne pakistanaise en burqa débarque en Europe

http://www.france24.com/fr/20130812-burka-avenger-super-heroine-pakistanaise-burqa-debarque-europe

La nouvelle série relatant l’histoire d’une super-héroïne en burqa qui combat l’ignorance et la tyrannie, est sur le point d’être diffusée dans 60 pays. (...) « La Vengeresse en Burqa », en français, est la première série télé d’animation en trois dimensions de l’histoire du Pakistan.

#arts

July 26 2013

July 23 2013

Pakistan Battles Polio, and Its People's Mistrust - NYTimes.com

Pakistan Battles Polio, and Its People’s Mistrust - NYTimes.com
http://www.nytimes.com/2013/07/22/health/pakistan-fights-for-ground-in-war-on-polio.html

Pourquoi l’UNICEF et l’OMS n’ont pas réagi au scandale de l’utilisation par le régime étasunien de la campagne de vaccination pour traquer OBL.

In the middle of last year, it became known that in 2011, the C.I.A. had paid a local doctor to try to get DNA samples from children inside an Abbottabad compound to prove they were related to Bin Laden. Even though the doctor, Shakil Afridi, who is now serving a 33-year sentence for treason, was offering a hepatitis vaccine, anger turned against polio drops. Leaders of the polio eradication effort could not have been more frustrated. They were already fighting new rumors that vaccinators were helping set drone targets because they have practices like marking homes with chalk so that follow-up teams can find them. Now, after years of reassuring nervous families that the teams were not part of a C.I.A. plot, here was proof that one was. “It was a huge, stupid mistake,” Dr. Bhutta said. Anger deepened when American lawmakers called Dr. Afridi a hero and threatened to cut off aid if he was not released.

The W.H.O. and the Unicef, afraid of offending the United States, did not protest publicly. Unicef’s executive director, Anthony Lake, is a former White House national security adviser, which put the agency in an awkward position, an agency official said on the condition of anonymity because of the sensitivity of the issue."

July 11 2013

Au Pakistan, un premier « conseil tribal » exclusivement féminin

Au Pakistan, un premier «conseil tribal» exclusivement féminin

http://www.liberation.fr/monde/2013/07/11/au-pakistan-un-premier-conseil-tribal-exclusivement-feminin_917523

Lorsque Tahira, une adolescente pakistanaise mariée de force en bas âge, a été vitriolée et tuée l’an dernier, les autorités locales sont restées de marbre. Pas d’enquête, pas de procès, jusqu’à ce que des femmes réagissent grâce à une assemblée tribale, exclusivement féminine, qui a traqué l’agresseur présumé.

#women_rights #Pakistan

June 27 2013

*Statement of Solidarity : Dirk Stermann* Traduction en vitesse de CDB_77 : ❝1890 : seulement 30% des…

Statement of Solidarity : Dirk Stermann

Traduction en vitesse de @CDB_77 :

1890 : seulement 30% des personnes vivant à Vienne étaient nées à Vienne.
1900 : un recensement montre que plus de 50% des personnes vivant à Vienne parlait le tchèque comme langue maternelle.

Comme pour ceux qui cherchaient une meilleure vie à Vienne, il en va de même avec les réfugiés maintenant.

Le ministère des affaire étrangères a affirmé : vous, les Autrichien, vous ne devriez pas aller au Pakistan, car il serait trop dangereux pour vous. Du coup, il ne faudrait renvoyé aucune personne vers le Pakistan : si le Pakistan est trop dangereux pour « nous », qu'en est-il pour eux ? Ne sont-ils pas des êtres humains ? Ce sont-ils des êtres humains de deuxième classe ?
Ils sont venus ici dans l'espoir de pouvoir vivre une vie meilleure. Nous devrions les aider, non pas leur jeter des pierres sur leur chemin.

http://www.youtube.com/watch?v=hEOPFAYMtdY&feature=youtu.be

#migration #Vienne #réfugiés #Dirk_Stermann #solidarité #Autriche #asile #déclaration

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl