Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

September 14 2013

*La lente construction d'une nouvelle culture politique au Brésil* entretien de Raúl Zibechi avec…

La lente construction d’une nouvelle culture politique au Brésil

entretien de Raúl Zibechi avec Paíque Duques Lima

http://www.lavoiedujaguar.net/La-lente-construction-d-une

Passé les mobilisations les plus massives au Brésil, il apparaît nécessaire de s’interroger sur les racines de la culture politique horizontale et autonome qui a surgi dans les rues mais qui a mûri au feu lent de la résistance quotidienne, sous l’impulsion d’une nouvelle génération d’activistes sociaux. Le meilleur moyen de comprendre, c’est de dialoguer avec eux.

Les grandes manifestations de juin semblent avoir eu pour précédent les petits mouvements locaux qui ont créé les conditions subjectives et structurelles appropriées, comme les Comités populaires de la Coupe du monde. As-tu la même vision des choses ?

Pendant toute la période du gouvernement Lula, mais déjà avant, il y a eu des mouvements alternatifs et des luttes plus ou moins importantes qui ont créé une nouvelle culture de la lutte, sans lien avec la droite ni avec les organisations traditionnelles de gauche. Avec les mobilisations contre la mondialisation, vers l’an 2000, est née une culture de l’action directe dans une grande partie de la jeunesse urbaine : les radios libres, le CMI (Centre des médias indépendants), les groupes de jeunes des partis politiques en lutte et rupture avec leurs propres partis politiques, et, en général, les jeunes qui rejettent les structures traditionnelles comme les syndicats et les bureaucraties estudiantines. (...)

#Brésil #mouvement #social #culture #politique

September 02 2013

Du Brésil au G20 et à la Syrie, en passant par la NSA

Du Brésil au G20 et à la Syrie, en passant par la NSA
http://www.dedefensa.org/article-du_br_sil_au_g20_et_la_syrie_en_passant_par_la_nsa_03_09_2013.htm

• La NSA écoutait (écoute) consciencieusement et directement la présidente brésilienne. • Ambiance et conséquences.

Affaire Prism : les présidents mexicain et brésilien espionnés

Affaire Prism : les présidents mexicain et brésilien espionnés
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/09/02/affaire-snowden-les-presidents-mexicain-et-bresilien-espionnes_3469581_65186

La chaîne de télévision a présenté un fichier révélé par l’informaticien américain Edward Snowden, datant de juin 2012 et intitulé « Infiltration intelligente de données, étude de cas du Brésil et du Mexique ».

Dans ce document, l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) cherche notamment à avoir « une meilleure compréhension des méthodes de communication et des interlocuteurs » de Mme Rousseff et de ses collaborateurs grâce à un programme qui permet d’accéder à tous les contenus visités par la présidente brésilienne sur le Net.
(…)
L’espionnage à l’encontre d’Enrique Peña Nieto, qui a pris le pouvoir au Mexique en décembre, a eu lieu pendant qu’il était candidat à l’élection présidentielle. La NSA a également intercepté ses courriers électroniques ainsi que ses messages téléphoniques, notamment ceux où le candidat discutait des noms de ses éventuels futurs ministres.

August 22 2013

Brésil : agrobusiness contre agriculture paysanne | CNCD-11.11.11

Brésil : #agrobusiness contre #agriculture paysanne | CNCD-11.11.11
http://www.cncd.be/Bresil-agrobusiness-contre

Le cas de l’État de Goiás, au centre du #Brésil, est représentatif. Le réseau des organisations paysannes Via Campesina, appuyé par l’ONG belge Entraide et Fraternité, dresse un sombre constat : la priorité est à l’agrobusiness, le changement structurel ne se réalise pas, 2011 fut l’une des pires années de la réforme agraire et, en 2012, seules 102 familles ont obtenu un accès à la terre suite à une désappropriation. Ce processus, qui dure des années, est le principal levier de la #réforme_agraire. Il consiste en l’achat par l’État – sous la pression des organisations paysannes –, de terres afin de les redistribuer aux familles mobilisées qui en avaient fait la demande. Cet achat se fait volontairement et au prix du marché. Or, le prix des terres augmente et fait l’objet de #spéculations – notamment du fait d’investissements de capitaux internationaux. Dès lors, les terres pour la réforme agraire sont en quantité moindre et de qualité inférieure, pour des familles pauvres, disposant de peu de moyens et d’appuis. Mais dans le même temps, l’agrobusiness – Goiás est le troisième plus grand producteur du pays de cannes à sucre, le deuxième d’éthanol et le quatrième de soja –, lui, est en pleine expansion, accaparant les meilleures terres et bénéficiant des politiques publiques. Ainsi, le gouvernement local investit dans la construction d’un aéroport de fret afin d’augmenter les exportations (principalement celles de l’agrobusiness), sur une surface de 626 hectares, soit plus de la moitié de la surface attribuée, en 2011, dans l’État à des familles dans le cadre de la réforme agraire !

#MST #terres #droits_fonciers

June 29 2013

L'Argentine et le Brésil créent une pénurie de soja

L'Argentine et le Brésil créent une pénurie de soja
http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2013/06/29/l-argentine-et-le-bresil-creent-une-penurie-de-soja_3439045_3234.htm
Je passe sur le titre à la noix, pour info

Il n'y a pas grand-chose qui augmente, ces temps-ci, dans le domaine des produits de base agricoles. Le blé et le maïs sont en berne. Le riz est remarquablement stable. Reste le soja, dont le prix s'est établi, vendredi 28 juin, à 15,64 dollars (soit environ 12 euros) la tonne à Chicago (Illinois) pour livraison en juillet, soit une hausse de quelque 14 % en trois mois.

#agrobusiness #viande #soja #mondialisation #alimentation #spéculation

June 28 2013

*Brésil, du Parti des travailleurs au parti de Lula*, par Douglas Estevam

Brésil, du Parti des travailleurs au parti de Lula, par Douglas Estevam
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/ESTEVAM/49302

Les manifestations qui ont rassemblé jusqu'à un million de personnes dans les grandes villes brésiliennes au mois de juin interrogent la stratégie politique du Parti des travailleurs (PT). Au pouvoir en coalition depuis 2003, celui-ci à cherché à accroître le niveau de vie de la population sans rogner les profits des entreprises ni bousculer les privilèges des puissants. Une politique de la conciliation sans mobilisation populaire (incarnée par le syndicaliste devenu président Luiz Inácio Lula da Silva) en rupture avec le projet initial du PT.

#Mutation #Économie #Pauvreté #Politique #Syndicalisme #Parti_politique #Mouvement_de_contestation #Brésil

Article inédit en complément de la double page de juillet sur le Brésil (#2013/07) :

Un pays retrouve le chemin de la rue
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/HABEL/49357

Du jamais-vu depuis au moins vingt ans : des manifestations ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de Brésiliens à travers le pays. A un an de la présidentielle de 2014, leurs revendications bousculent le Parti des travailleurs, au pouvoir depuis 2003.

Les « telenovelas », miroir de la société brésilienne
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/OUALALOU/49356

Promues sous la dictature (1964-1985) dans l'optique de souder ce pays-continent, les « telenovelas » brésiliennes ont évolué. Suivies par l'ensemble de la population, elles tendent un miroir à une société en plein bouleversement. Or la transformation récente du géant sud-américain ne saurait se résumer à sa devise, « Ordre et progrès », comme le révèlent les récentes manifestations dans les grandes villes du pays.

June 27 2013

Brésil, du Parti des travailleurs au parti de Lula

Brésil, du Parti des travailleurs au parti de Lula
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/ESTEVAM/49302

Les manifestations qui ont rassemblé jusqu'à un million de personnes dans les grandes villes brésiliennes au mois de juin interrogent la stratégie politique du Parti des travailleurs (PT). Au pouvoir en coalition depuis 2003, celui-ci à cherché à accroître le niveau de vie de la population sans rogner les profits des entreprises ni bousculer les privilèges des puissants. Une politique de la conciliation sans mobilisation populaire (incarnée par le syndicaliste devenu président Luiz Inácio Lula da (...)

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl