Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

February 24 2014

February 03 2014

Samsung ou l'empire de la peur

Samsung et Apple se livrent une guerre sans merci devant les tribunaux et les instances internationales. Mais, au-delà de l'électronique, le groupe sud-coréen, aux activités multiformes, constitue un conglomérat si puissant qu'il influence aussi bien la politique que la justice ou la presse du pays. (...) / Corée du Sud, Économie, Entreprise, Industrie, Multinationales, Syndicalisme, Technologie, Télécommunications, Travail, Électronique - 2013/07

January 06 2014

Revenus en berne

A part en Islande, au Danemark et aux Pays-Bas, le revenu des nouveaux retraités baisse sensiblement par rapport à leur ancien salaire (taux de remplacement), hors pension privée individuelle. / Allemagne, Corée du Sud, France, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni, Démographie, Travail, Norvège, Danemark, (...) / Allemagne, Corée du Sud, France, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni, Démographie, Travail, Norvège, Danemark, Islande, Retraites - Démographie

December 16 2013

Au-delà de la limite d'âge

Dans certains pays (Corée, Japon, Royaume-Uni), les salariés doivent travailler au-delà de l'âge fixé par la loi ; dans d'autres (la France), ils partent plus tôt mais ne bénéficient pas toujours d'une retraite à taux plein. / Allemagne, Corée du Sud, États-Unis, France, Japon, Royaume-Uni, Démographie, (...) / Allemagne, Corée du Sud, États-Unis, France, Japon, Royaume-Uni, Démographie, Travail, Norvège, Retraites - Démographie

November 22 2013

Les séries télévisées mondialisent la culture sud-coréenne

Lancés il y a vingt ans, les « drama » sud-coréens captivent les publics de toute l'Asie, mais aussi du Proche-Orient ou d'Europe de l'Est, charriant derrière eux chanteurs-vedettes et habitudes de consommation. / Asie, Corée du Sud, Audiovisuel, Culture, Industrie culturelle, Internet, Jeunes - (...) / Asie, Corée du Sud, Audiovisuel, Culture, Industrie culturelle, Internet, Jeunes - 2013/05

November 20 2013

Comment parler à Pyongyang

Développer l'économie et l'armée, tel est l'objectif officiel de M. Kim Jong-un, à la tête de la République populaire démocratique de Corée. Pour l'heure, il multiplie les provocations, tandis que les manœuvres militaires de Séoul et Washington à proximité des côtes nord-coréennes favorisent l'escalade. (...) / Asie, Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Japon, Armement, Nucléaire militaire, Communisme, Relations internationales, Stratégie - 2013/05

August 19 2013

Hwang Sok-yong, un romancier hors norme

Rarement écrivain n'aura aussi intimement tricoté combat politique et engagement poétique. A 70 ans, Hwang Sok-yong est l'un des écrivains sud-coréens les plus connus à l'étranger comme dans son pays. Il ne peut faire trois pas dans les rues de Séoul sans qu'on lui demande de poser pour une photo prise avec un portable ou de signer un autographe. Le verbe foisonnant, l'humour débordant, il lève le ton dès qu'un sujet lui tient à cœur — et presque tous les sujets lui tiennent à cœur ! Les relations avec la (...) - Planète Asie / Corée du Nord, Corée du Sud, Histoire, Intellectuels, Jeunes, Littérature, Migrations, Personnalités, République démocratique populaire de Corée, Néolibéralisme

August 11 2013

Guerre des nationalismes en mer de Chine

L'escalade des tensions en mer de Chine méridionale est préoccupante. Après un face-à-face de deux mois entre navires philippins et chinois, c'est désormais du côté du Japon et des îles Senkaku/Diaoyu que se déploient les rivalités. / Asie, Chine, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Japon, (...) / Asie, Chine, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Japon, Philippines, Vietnam, Droit international, Mer, Nationalisme, Relations internationales, Stratégie, Pacifique, Diplomatie, Mer de Chine, Pêche - 2012/11

July 17 2013

Quand Avignon découvre le Rabelais sud-coréen

« Comment reconnaît-on un Vrai Beau Mec dans une foule ? C'est un humain qui se conduit comme un Humain ». Telle est la leçon de la fable de l'écrivain Song Sok-ze, Nam Guy, un mec super chié, joué par la Compagnie Haddangse dans le festival OFF d'Avignon . 천하제일 남가이 Un Mec Super-chié - la cie haddangse from haddangse on Vimeo. Pour arriver à cette magnifique définition, le héros Nam Guy a dû affronter bien des vicissitudes symboliques de la société sud-coréenne. Né tout crotté dans un village pauvre, il pue (...) - Planète Asie / Corée du Sud, Culture, Théâtre

June 26 2013

L'univers impitoyable des dynasties sud-coréennes

Blouson en toile, jean, lunettes à la mode, cheveux grisonnants, le cinéaste Im Sang-soo nous rejoint, tout sourire, dans le quartier de Yogiga Odieyo à Séoul, où sont situés les locaux de l'édition coréenne du Monde diplomatique. En principe, Sang-soo n'accorde plus d'entretiens. Il est trop occupé à préparer son prochain film — une histoire de jeunes qui finissent par se révolter contre un système étouffant. Il doit à la fois mettre au point le scénario et trouver de l'argent. « Mieux vaut ne pas trop se (...) - Planète Asie / Corée du Sud, Cinéma, Politique, 2013/07 - samsung

April 10 2013

Docteurs Folamour à la coréenne

Ce n'est pas la première fois — ni certainement la dernière — que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) donne de la voix, montre ses muscles, et menace ses voisins du pire. Pour autant, les diatribes ont rarement duré aussi longtemps. Depuis le troisième essai nucléaire souterrain de février 2013, l'escalade paraît sans limite : rejet de l'armistice de 1953 qui a stoppé la guerre entre les deux parties de la péninsule et de tous les accords signés depuis ; menaces de tirs sur les bases (...) - Planète Asie / Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Armée, Armement, Économie, Géopolitique, Politique, Diplomatie, Frontières

February 23 2013

En Chine, des « petits prospères » peu soucieux de démocratie

Le droit de vote ? Les couches moyennes — celles qui ont accédé à la « petite prospérité », selon l'expression en usage à Pékin — finiront par l'imposer, nous dit-on. Mais les expériences de la Corée du Sud ou de Taïwan contredisent ce pronostic. / Chine, Corée du Sud, Taïwan, Capitalisme, Communisme, (...) / Chine, Corée du Sud, Taïwan, Capitalisme, Communisme, Démocratie, Élections, Inégalités, Mouvement de contestation, Mutation, Parti politique, Politique - 2012/05

February 04 2013

Tokyo mise sur le militaire

Depuis plus d'une décennie, l'influence internationale du Japon s'érode à mesure que son économie décline. Pays pacifiste dans sa Constitution et dans ses discours, Tokyo s'emploie pourtant de plus en plus à développer et produire du matériel sophistiqué pour la défense militaire. Il cherche une nouvelle voie d'influence qui passe notamment par une « aide militaire » apportée à certains pays asiatiques. Le 17e forum de défense, qui s'est tenu du 31 octobre au 1er novembre 2012 à Tokyo en présence des pays (...) - Planète Asie / Asie, Asie du Sud-Est, Chine, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Japon, Armée, Armement, Défense, Dette, Nationalismes, Pacifisme, Politique, Pacifique , Diplomatie, Iles Senkaku (en japonais) ou Diaoyu (en chinois)

December 21 2012

Une dame de fer à Séoul

Une femme à la tête d'un Etat qui compte — le cinquième d'Asie. Chacun pourrait s'en réjouir si Mme Park Geun-hye, élue présidente de la République de Corée (Sud), n'avait revendiqué comme modèles, tout au long de sa campagne électorale, Mmes Margaret Thatcher (l'ex-patronne du Royaume-Uni, championne de la (...) / Asie, Corée du Sud, Commerce international, Élections, Libéralisme - La valise diplomatique

October 26 2012

October 04 2011

Raids contre les travailleurs migrants à Séoul

Le gouvernement sud-coréen a entamé il y a trois ans une chasse aux « clandestins ». Originaires d'autres pays d'Asie, ceux qu'il expulse — à leurs frais — sont souvent entrés légalement sur le territoire ; mais leur visa de travail temporaire comporte des restrictions intenables.

Le 29 octobre 2010, lors d'une descente des services de l'immigration dans un atelier de Séoul, un travailleur vietnamien sans papiers de 35 ans tente de s'échapper en sautant d'une fenêtre. Il décède à l'hôpital cinq jours plus tard, laissant une femme, en situation irrégulière comme lui, et un fils de 4 mois. Il travaillait en Corée du Sud depuis 2002.

C'est dans une relative indifférence que ce type d'opérations s'est intensifié depuis 2008, date où le ministère de la justice a annoncé sa décision de faire passer le nombre de « clandestins » de 220 000 à 150 000 en cinq ans. Objectif déjà presque atteint : à la fin de 2010, ils étaient 168 500 (1).

Dès 2009, dans un rapport accablant (2), Amnesty International dénonçait la violence des raids dans les usines et les dortoirs, le non-respect des procédures d'arrestation, les mauvaises conditions de détention, les interpellations au faciès. Y sont relatés des cas de blessure grave, voire de décès, lors d'une arrestation.

Visas spéciaux pour travaux pénibles

« Je n'ose pas aller sur les marchés pendant la journée à cause des descentes », témoigne Raffe, sans-papiers venu du Bangladesh, ouvrier la nuit dans une usine de produits chimiques. Tuya, ouvrière du textile originaire de Mongolie, raconte, son bébé dans les bras : « J'ai peur tout le temps. »

Ces « clandestins », dont la majorité vient de Chine et d'Asie du Sud-Est, vivent dans l'angoisse de l'arrestation et de l'expulsion. Une expulsion à leurs frais : ils sont maintenus en détention, parfois plusieurs mois, le temps de réunir la somme nécessaire au billet de retour. Celle-ci est le plus souvent avancée par les proches et parfois payée par l'employeur qui doit des arriérés de salaire. Dans de rares cas (expulsion expresse de dirigeants syndicaux trop remuants), le billet est acquitté par le gouvernement.

Paradoxe : si certains sont d'abord arrivés en Corée du Sud avec un visa de tourisme, beaucoup y sont entrés légalement, grâce à un visa spécial d'ouvrier non qualifié. En 2004, afin de contrôler les flux de travailleurs migrants, le ministère du travail a en effet mis en place l'Employment Permit System (EPS, système de permis de travail) et passé des accords bilatéraux avec les pays exportateurs de main-d'œuvre (3). Les ouvriers EPS occupent les emplois pénibles, dangereux et mal payés que refusent désormais les Sud-Coréens : en 2008, ils représentaient 77 % de la main-d'œuvre industrielle non qualifiée des entreprises de moins de trente employés.

Directrice adjointe au ministère, Mme Lee Boo-young est catégorique : « Le système EPS est transparent et garantit les droits des ouvriers étrangers. » De fait, le programme est l'un des plus progressistes des pays asiatiques, Japon inclus.En principe, il accorde aux migrants les mêmes protections légales qu'aux Sud-Coréens, notamment en matière d'accidents du travail. Mais les restrictions restent sévères : rapprochement familial interdit, âge maximal de 35 ans. Le nombre d'employeurs successifs est limité à quatre, et un changement d'entreprise n'est possible que si le précédent patron l'autorise. Le visa est valable cinq ans, une durée qui exclut de fait toute demande de naturalisation.

Contraints à l'illégalité

Dans son rapport, Amnesty International décrit des cas d'employeurs sans scrupules : salaires impayés, heures supplémentaires obligatoires et non rémunérées, agressions verbales, physiques ou sexuelles. Des abus rendus possibles par la difficulté des recours en justice : la procédure, en langue coréenne, est longue et décourageante.

« Les migrants répugnent à porter plainte, car il est très difficile de fournir la preuve de l'abus. Certains ont perdu leur droit de séjour après avoir tenté un recours », souligne M. Hwang Pill-kyu, un avocat de l'organisation non gouvernementale Gongam, qui offre une aide juridique gratuite aux travailleurs étrangers. Sans perspective de régularisation à l'expiration du visa EPS, ou confrontés à un patron abusif auquel ils ne parviennent pas à échapper par la voie légale, un grand nombre de migrants choisissent néanmoins de rester, et basculent dans l'illégalité.

Devenus sans-papiers, ils voient leurs problèmes s'aggraver. Tout recours leur est impossible en cas de conflit. L'accès aux soins devient problématique, et beaucoup renoncent à scolariser leurs enfants par peur de l'arrestation. « Certains sont là depuis dix ou quinze ans. Beaucoup ont même fondé une famille, raconte Mme Liem Wol-san, chercheuse à l'Institut de recherche pour les mouvements ouvriers alternatifs (AWM), à Séoul. Leurs employeurs veulent garder ces ouvriers devenus qualifiés, qui parlent coréen et sont faciles à contrôler du fait de leur statut. » Electronique, construction, automobile : ils sont présents dans tous les secteurs clés de la formidable croissance sud-coréenne (6,1 % en 2010).

Depuis quelques années, Séoul entend faire la promotion d'une société « multiculturelle ». Il s'agit en réalité d'une politique d'assimilation ciblant pour l'essentiel les femmes originaires de Chine et d'Asie du Sud-Est, mariées à des Coréens majoritairement ruraux (4). Cette politique exclut les travailleurs EPS, dont le travail est bienvenu, mais pas la présence à long terme.

Pays en très fort déficit démographique, avec un taux de natalité de 1,2 enfant par femme, la Corée du Sud a besoin de l'immigration. Tiraillée entre son désir d'ouverture au monde et ses vieux réflexes isolationnistes, elle ne semble cependant pas prête à en assumer les conséquences.


(1) En 2009, 30 000 expulsions ont eu lieu. A titre de comparaison, il y en a eu 29 000 en France. Sur une population de 50 millions de personnes, la Corée du Sud compte 1,3 million d'étrangers, clandestins inclus.

(2) « Disposable Labour » (PDF), octobre 2009.

(3) Bangladesh, Birmanie, Cambodge, Chine, Indonésie, Kirghizstan, Mongolie, Népal, Ouzbékistan, Pakistan, Philippines, Sri Lanka, Thaïlande, Timor-Leste, Vietnam.

(4) Le ratio est de 107 hommes pour 100 femmes. Le déséquilibre est particulièrement marqué dans les campagnes.

July 11 2011

En Corée du Nord, la société s'éveille

Provocations et signes d'apaisement alternent entre les deux Corées. Aux missiles tirés par le Nord ont répondu des manœuvres militaires américano-sud-coréennes en mer Jaune. Quels sont les objectifs de Pyongyang ? Derrière une apparence d'immobilisme, la société nord-coréenne bouillonne. / Chine, (...) / Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Armée, Communisme, Faim, Idéologie, Inégalités, Pauvreté, Socialisme - 2011/01

May 08 2011

Séoul se voit en shérif régional

Alors que Pyongyang multiplie les provocations, Séoul joue des tensions pour justifier ses dépenses d'armement et renouveler son alliance stratégique avec Washington. / Asie, Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Japon, Armement, Économie, Industrie, Information, (...) / Asie, Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Japon, Armement, Économie, Industrie, Information, Médias, Politique - 2010/10

February 01 2011

Une guerre civile oubliée

Ce n'est pas seulement l'histoire d'un conflit, le plus sanglant de la guerre froide, que retrace Bruce Cumings , professeur à l'université de Chicago, mais aussi et surtout la manière dont les Etats-Unis ont totalement oblitéré sa mémoire. Quand les troupes nord-coréennes franchissent le 38e (...) / Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis (affaires extérieures), Conflit, Histoire, Politique - 2010/12

October 28 2010

Succession dynastique à Pyongyang, promesses à Pékin

L'impressionnante parade militaire organisée à Pyongyang le 10 octobre 2010 pour célébrer le 65e anniversaire du Parti des travailleurs de la Corée du Nord a été l'occasion d'officialiser, auprès de la population nord-coréenne et de l'opinion étrangère, Kim Jong-un, le propre fils de Kim Jong-il, comme son prochain successeur à la tête du parti unique qui dirige le pays depuis 1945. La date de cette succession n'a pas été annoncée. Mais tout indique que l'affaire devrait être réglée rapidement, étant donné (...) - Planète Asie / Chine, Corée du Nord, Corée du Sud
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl