Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

October 04 2013

Déchainer contre les algorithmes - The Atlantic

Déchainer contre les algorithmes - The Atlantic
http://www.theatlantic.com/technology/archive/2013/10/rage-against-the-algorithms/280255

Comment connaître les biais des algorithmes ? Par l’ingénierie inversée, estime Nicholas Diakopoulos pour The Atlantic. Au Wall Street Journal, une équipe de journaliste a sondé les plateformes d’ecommerce pour identifier les cas de tarification dynamiques. Au Daily Beast, Michael Keller a regarder la fonction de correction d’orthographe de l’iPhone pour voir les mots qui n’étaient pas dans le correcteur. Pour Slate, Nicholas Diakopoulos a observé les algorithmes d’auto-complétion pour déterminer (...)

#media #algorithme #bigdata

August 20 2013

L'Asie devient trop chère pour H&M, qui se tourne vers l'Afrique

L’Asie devient trop chère pour H&M, qui se tourne vers l’Afrique

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/08/20/l-asie-devient-trop-chere-pour-h-m-qui-se-tourne-vers-l-afrique_3463584_3234

Ce changement majeur dans la stratégie du groupe s’explique surtout par l’augmentation des salaires en Chine. Selon le Wall Street Journal, le coût de production d’un vêtement fabriqué actuellement en Ethiopie est moitié moins cher qu’un vêtement fabriqué en Chine en 2011.
En outre, les coûts de transport et les délais de livraison pourraient s’en trouver réduits. (...)

Une différence de coût qui pourrait cependant être très limitée dans le temps.
(...)
Cette nouvelle délocalisation pourrait, en outre, poser d’autres problèmes au géant de la mode suédois. « Nous avons fait une analyse des risques poussée pour l’Ethiopie, en nous penchant sur les questions de droits de l’homme et d’environnement », a souligné la porte-parole de H&M. Car le pays, malgré une croissance annuelle moyenne de 10 % depuis 2004 selon la Banque mondiale, reste l’un des plus pauvres du monde. Et un an après la mort du premier ministre, Meles Zenawi, son exécutif est toujours sous le feu des critiques des défenseurs des droits de l’homme.

Pour rassurer les investisseurs étrangers, le gouvernement éthiopien a lancé un vaste plan de soutien au secteur textile, moteur de croissance du pays dans les prochaines années.
(...)
Du pain béni pour les marques, dont certaines, comme l’enseigne britannique Tesco ou le fabricant de chaussures chinois Huaijan (qui fournit les marques Guess et Tommy Hilfiger), ont déjà franchi le pas.

Pendant ce temps, à Londres, un stagiaire de la City retrouvé mort après avoir travaillé 72 heures d’affilée

http://www.france24.com/fr/20130820-londres-stagiaire-city-mort-travail-72-heures-banque-finance-mori

Un ancien employé d’une banque d’investissement a confié au journal « The Independent » que les stagiaires travaillaient régulièrement 14 heures par jour. « Les stagiaires dépassent régulièrement les 100 ou 110 heures par semaine, mais les gens sont totalement conscients que la banque est un travail difficile et l’entreprise vous rappelle constamment de gérer la pression pour ne pas surchauffer. C’est la première fois que j’entends une chose comme ça et la banque est un petit milieu ». Les stagiaires à BAML sont payés 2 700 livres (3 150 euros) par mois.

En 2011, un étudiant âgé de 20 ans confiait au journal « Evening Standard » : "On travaille autant qu’on nous le demande" . Il ajoutait : « Le pire cauchemar de tout stagiaire s’appelle ‘le Manège enchanté’ : quand tu attrapes un taxi pour te déposer chez toi à 7 heures du matin et qu’il t’attends pendant que tu te douches et que tu te changes et qu’ensuite il te redépose au bureau ».

#travail #délocalisation #profit #productivité #crise #rendement

August 09 2013

Miss Islande dans le viseur des féministes

Miss Islande dans le viseur des féministes
http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/revue-de-presse/54-lu-sur-la-toile/3035-miss-islande-dans-le-viseur-des-feministes

Alors que le concours de Miss Italie va disparaître de la télévision publique, son homologue islandais est sous le feu des critiques. C’est le Wall Street Journal qui le rapportait le 26 juillet. Plusieurs militant(e)s affichent clairement leur objectif : la mort du concours.

Ils ont profité d’une récente déclaration de l’organisateur de Miss Islande, qui a assuré que le concours n’avait pas à mettre en valeur le cliché nordique de la grande blonde aux yeux bleus. « Il n’y a pas de stéréotype de Miss Islande », avait déclaré Rafn Rafnsson.

Prenant ces mots au pied de la lettre, des centaines de femmes de tous âges et de tous profils - dont une parlementaire, une pasteure, une doyenne de 80 ans - mais aussi quelques hommes se sont inscrits aux sélections du concours qui se tiendra en septembre.

#norme #stéreotype #femme #femmes #feminisme

July 25 2013

Colombian ambassador resigns after land grab scam

Colombian ambassador resigns after land grab scam
http://farmlandgrab.org/post/view/22341

Colombian Ambassador to the United States, Carlos Urrutia, has resigned under a cloud of scandal involving the illegal purchase of protected peasant land holdings by multinational companies facilitated by Urrutia´s law firm, Brigard & Urrutia.

The story was first appeared June when the Wall Street Journal reported the illegal purchases involving US food giant Cargill Inc., Colombian sugar company Riopaila, and Grupo Aval, a financial firm owned by Luis Carlos Sarimiento, a personal friend of President Juan Manuel Santos and owner of El Tiempo, the country´s largest newspaper.

#terres #Colombie #magouille

July 24 2013

Comprendre l'Author Rank, les balises rel="author" et rel="publisher"

Comprendre l’Author Rank, les balises rel="author" et rel="publisher"
http://www.ya-graphic.com/2013/02/author-rank-rel-publisher-et-rel-author

Aider #google à nous promouvoir ou promouvoir Google Plus ? Tags : #seo google

July 07 2013

Article d'il y a un mois et demi du Wall Street Journal : « Arabs ask US to lead on Syria », qui…

Article d'il y a un mois et demi du Wall Street Journal : « Arabs ask US to lead on Syria », qui éclaire les enjeux géopolitiques des évènements récents : http://online.wsj.com/article/SB10001424127887324244304578473212174423122.html?mod=rss_middle_east_new
ou sans le paywall, ici :
http://www.energia.gr/article_en.asp?art_id=27451

L'article évoque le fait que l'Arabie saoudite, les EAU et la Jordanie faisaient pression à l'époque sur Obama pour qu'il remette de l'ordre au Moyen-Orient sur le dossier syrien et qu'il fasse cesser le soutien du Qatar aux frères musulmans et à certains groupes syriens jihadistes, au motif qu'il nuirait à l'unité de l'opposition armée syrienne et contribuerait à prolonger le règne d'Assad :

The U.S. 's closest Arab allies are pressing President Barack Obama to take the lead in bridging the Middle East 's divisions over Syria , traveling to Washington to drive home their fears some of the region's leaders are strengthening radicals and prolonging President Bashar al-Assad's rule.
The coordinated message was delivered to Mr. Obama during separate White House meetings in recent weeks with Jordan's King Abdullah II, the United Arab Emirates' Crown Prince Mohammed bin Zayed al-Nahyan and Saudi Arabia's Foreign Minister Saud al-Faisal, according to senior U.S. and Arab officials familiar with the discussions.
The three royals' message to Mr. Obama was a not-so-subtle slap at Qatar and Turkey —both of which, officials in these Arab countries believe, are funneling funds and possibly weapons to groups promoting political Islam and in particular to those aligned with the Muslim Brotherhood.
They are also concerned that aid from Qatar has bolstered the Al-Nusra Front, a powerful Syrian militia fighting Mr. Assad's forces, which the U.S. has designated as a terrorist organization.

Il s'agissait non seulement pour les Saoudiens et ses alliés de demander aux USA de reprendre un rôle plus actif afin que les USA leurs délèguent le leadership sur les groupes de rebelles syriens au détriment du coupe qataro-turc, mais aussi et plus généralement au Moyen-Orient comme le laisse entendre la réaction de l'émir du Qatar de l'époque :

Qatar and Turkey have sought to use the Mideast 's transition to expand their diplomatic, economic and religious influence, say U.S. and Arab officials. The two countries have been the most aggressive in seeking to overthrow Mr. Assad. Qatar has been the primary financial supporter of the new governments in Cairo and Tunis , providing billions of dollars in aid to President Mohammed Morsi's government over the past 18 months, according to Qatari officials.
“In my opinion, some of our region, they did not like what happened...and they don't like it when the Muslim Brotherhood came,” Sheikh Hamad, Qatar 's prime minister, said in Washington last month. “But we respect the [other's] will and the people's will in the other nations.”

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl