Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

November 08 2013

Les Allemands ont perdu confiance dans les États-Unis

Les Allemands ont perdu confiance dans les États-Unis
http://www.infratest-dimap.de/umfragen-analysen/bundesweit/ard-deutschlandtrend/2013/november
(échantillon aléatoire de 1002 personnes, les 4 et 5 novembre, par téléphone (70% fixe/30% mobile))

Deutsche haben ihr Vertrauen in die USA verloren — Die Welt
http://img.welt.de/img/deutschland/crop121660157/8538729154-ci3x2l-w620/DWO-DPartner-js.jpg

En trois mois, le pourcentage de la population qui tient le pays pour un partenaire digne de confiance est passé :
• de 59% à 35% (-24%) pour les États-Unis
• de 63% à 50% (-13%) pour la Grande-Bretagne
• de 24% à 20% (-4%) pour la Russie

• de 77% à 80% (+3%) pour la France

Edward #Snowden est majoritairement considéré comme un héros
http://www.infratest-dimap.de/typo3temp/pics/ARD-DeutschlandTREND_November2013_17_db9b8441cc.png
60% : héros
14% : délinquant
5% : les deux (spontanément)
17% : aucun des deux (spontanément)
le complément à 100% (soit 4%) : non réponse ou ne sait pas

La question est particulièrement longue :

L’ancien collaborateur des services secrets É.-U. Edward Snowden a révélé l’activité de surveillance des services secrets américain. Certains pensent que Snowden doit de ce fait être considéré comme un délinquant. D’autres considèrent, pour cela, Snowden comme un héros. À votre avis, Snowden est-il un héros ou un délinquant ?

Et pourtant, la question de l’asile politique divise profondément les sondés : question posée sous deux formes

(A) Le gouvernement fédéral doit-il proposer l’asile politique à l’ancien collaborateur des services secrets américains Edward Snowden ?

Oui : 46%
Non : 48%

(B) Le gouvernement fédéral doit-il proposer l’asile politique à l’ancien collaborateur des services secrets américains Edward Snowden, même si cela devait nuire aux relations germano-américaines ?

Oui : 47%
Non : 47%

J’imagine que ceux à qui on n’a pas mis les points sur les i (question A) se doutent un peu que proposer l’asile ne devrait pas trop arranger les relations avec les É.-U.…)

==============================

Par ailleurs, 90% des enquêtés n’ont rien modifié dans leur comportement pour le téléphone ou le mail…

Enfin, la cote de BHO en prend un méchant coup
(très satisfaits/satisfaits vs un peu/pas du tout satisfaits)
http://www.infratest-dimap.de/typo3temp/pics/ARD-DeutschlandTREND_November2013_5_3519288bae.png

August 14 2013

Beijing - la ville où les riches sont obligés de squatter les toits des immeubles Très beau…

Beijing - la ville où les riches sont obligés de squatter les toits des immeubles
Très beau diaporama.

Felsenvilla : Chinese muss Penthouse auf Wolkenkratzer abreißen - Nachrichten Panorama - Kurioses - DIE WELT
http://www.welt.de/vermischtes/kurioses/article118973543/Chinese-muss-Penthouse-auf-Wolkenkratzer-abreissen.html
http://www.welt.de/img/vermischtes/origs118949019/834972557-w900-h600/China-illegal-construction-of-villa-on-rooftop-of-residential-bui-2-.jpg

In Peking hat ein Mann auf dem Dach eines 26-stöckigen Hochhauses unter künstlichen Felsen seine Wohnung zur Villa ausgebaut. Nun muss er sie wieder abreißen. Er ist kein Einzelfall.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a8/Sham_Shui_Po_rooftops.JPG
J’avoue que le cas de l’entrepreneur et professeur de médecine traditionelle chinoise obligé de démolir son jardin de pierre n’a pas grand chose à faire avec celui des bidonvilles d’immigrés sur les toits des tours d’immeubles à Hong Kong dans les années 1990. Cette histoire est pourtant intéressante car elle montre jusqu’où la folle spéculation immobilière risque de nous pousser.

#logement #chine #urbanisme #architecture

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl