Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

September 14 2013

La Russie à la croisée de chemins | RussEurope

La Russie à la croisée de chemins | RussEurope
http://russeurope.hypotheses.org/1513

http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/981/files/2013/09/G1-500x297.jpg

La Russie à la croisée de chemins
9 septembre 2013
Par Jacques Sapir
Le sommet du G-20 s’est tenu à Saint-Pétersbourg alors que la situation de l’économie russe continue de se détériorer. Certes, en comparaison avec les résultats de la zone Euro, et en particulier avec ceux de la France, ces résultats sont acceptables et peuvent même être considérés comme bons. De même, si on les compare avec ceux de certains pays dits « émergents » comme l’Inde, ils restent satisfaisants, en particulier comparés à ceux de l’Inde. Il n’y a pas eu en Russie de spéculation massive contre le Rouble, comme il y en a tant au Brésil qu’en Inde. Mais, du point de vue de l’évolution de l’économie russe, des besoins et des problèmes qu’elle doit affronter, ces résultats sont préoccupants (graphique 1). Ils montrent une économie aujourd’hui incapable de s’extraire d’un contexte international défavorable et de trouver en elle-même les sources d’une forte croissance.

#croissance
#investissement
#politique monétaire
#Productivité
#Taux_de_change_réel
#Taux_de_refinancement

September 06 2013

Syrie : François Hollande lâché par l'Europe au G20

Syrie : François Hollande lâché par l’Europe au G20
http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/05/01003-20130905ARTFIG00549-syrie-le-splendide-isolement-de-hollande.php

La mission s’annonce difficile. Si ce n’est impossible. Au sommet du G20 de Saint-Pétersbourg, François Hollande ne s’est fixé qu’un seul objectif : rallier « la coalition la plus large possible » de pays en faveur d’une intervention punitive en Syrie, aux côtés des Américains. « Nous comptons sur le soutien des Européens et des pays arabes », assurait l’entourage du chef de l’État. Peine perdue. François Hollande avait à peine posé le pied sur le tarmac de l’aéroport de Saint-Pétersbourg qu’il était déjà lâché par ses plus proches alliés, les Européens.

Membre du G20, représentant les 28 États membres de l’UE, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, flanqué du président de la Commission José Manuel Barroso a clairement rejeté l’usage de la force en Syrie. « Il n’y a pas de solution militaire au conflit en Syrie » a-t-il déclaré à Saint-Pétersbourg, « seule une solution politique peut arrêter les massacres, les violations de droits de l’homme et la destruction de la Syrie ».

Très joli : « Après avoir subi la poignée de main glaciale de Vladimir Poutine… ».

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl