Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

August 21 2013

Gibraltar, une taxe à la frontière est illégale pour la Communauté européenne ? Pas de problème, on…

#Gibraltar, une taxe à la frontière est illégale pour la Communauté européenne ? Pas de problème, on fera une écotaxe
Une congestion charge , comme le péage urbain introduit en 2005 pour Londres. Et dont il faudra revoir la traduction dans le cas d’espèce.

Spain threatens ’eco-tax’ on Gibraltar as Britain rejects demands for talks over sovereignty - Telegraph
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/gibraltar/10254703/Spain-threatens-eco-tax-on-Gibraltar-as-Britain-rejects-demands-for-tal

Spain was also warned by the EU that any move to impose a tax at the border would be deemed “illegal” after Madrid said a 50 euro frontier levy and a ban on Gibraltar aviation traffic from using Spanish airspace were measures under consideration.
Instead Spain may get around a direct ban on border tax by imposing a London style “congestion charge” on frontier traffic in La Linea de la Concepcion because it would fall within current EU legislation.

======================

Sinon, tous les bateaux se Sa Majesté sont arrivés à bon port…
http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02647/GIBRALTAR_2647979b.jpg
La frégate HMS Westminster, au premier plan, masquée par les bâtiments, les deux bâtiments de soutien logistique, Lyme Bay, à quai et Mounts Bay, manœuvrant pour accoster

======================

Si le Royaume-Uni accuse le gouvernement espagnol d’entretenir la tension pour des raisons intérieures (faire oublier les scandales de corruption), on notera que de son côté, un ancien conseiller de Margaret Thatcher, intervenant régulier de Fox News, constate très objectivement dans le Telegraph que le candidat premier ministre de l’opposition est une c… molle…

Ed Miliband’s spineless stance on Gibraltar does not bode well for a Labour government – Telegraph Blogs
http://blogs.telegraph.co.uk/news/nilegardiner/100231899/ed-milibands-spineless-stance-on-gibraltar-does-not-bode-well-for

What has Ed Miliband, the Labour Party’s great hope for 2015, said about Spain’s mounting attempts to intimidate the people of Gibraltar? Absolutely nothing.
(…)
The Gibraltar issue has further underscored Ed Miliband’s shortcomings as a leader, both at home and abroad. His failure to support the inhabitants of Gibraltar and their right to self-determination is disturbing, and raises serious questions over the future of British policy on both Gibraltar and the Falklands should he become prime minister.

=====================

Enfin, on notera que l’on va peut-être se trouver devant un premier (?) conflit à caractère écologique…

Les 70 blocs de béton, déclencheurs du conflit (et dont le retrait conditionne aujourd’hui une reprise de dialogue pour les espagnols), ont été immergés (presque…) uniquement pour des raisons d’écologie…

Spain tells Britain to remove Gibraltar reef - Telegraph
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/gibraltar/10253964/Spain-tells-Britain-to-remove-Gibraltar-reef.html

The Gibraltar government says the concrete reef in the Bay of Gibraltar will regenerate marine life and argues that the Spanish raked for shellfish there illegally in its waters.

Et que la riposte espagnole risque d’être une vertueuse #écotaxe.

August 08 2013

La bonne idée : et si les périurbains prenaient le car ? - Terra eco

La bonne idée : et si les périurbains prenaient le #car ? - Terra eco
http://www.terraeco.net/Fractures-francaises-vote-barbecue,50427.html

Isolée, appauvrie, déclassée et tentée par le vote frontiste. Voilà le portrait de la « France périphérique », soit au moins 10 millions de Français qui vivent dans les nouveaux territoires de la ville, ces « espaces périurbains » toujours plus loin du centre.

Leur principale difficulté, c’est de se déplacer.

Madrid, un modèle

Et si la solution pour ces habitants, c’était le car ? Non, on ne parle pas là des bus, qui roulent au pas et desservent les centre-villes. On parle bien des #autocars, qui peuvent prendre l’autoroute et s’arrêtent peu, comme ceux qui conduisent les écoliers. Madrid a misé sur eux depuis quinze ans. Dans la capitale espagnole, pas moins de 350 lignes d’autocars circulent dans sa grande périphérie.

Plusieurs milliers de véhicules transportent chaque jour entre 40 000 et 100 000 personnes, soit 15% du trafic de la ville. Pour Simon Cohen, directeur de recherche à l’Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux), « l’exemple madrilène est une réussite emblématique ». Son principal point fort ? « Le report modal. » En clair, les cars transportent les habitants de la périphérie vers les grandes gares du réseau de transport, où ils peuvent prendre le bus ou le métro et rejoindre le centre-ville facilement. Les usagers gagnent du temps et de l’argent, le tout pour un investissement public assez faible, estimé à 3,5 millions d’euros par kilomètre de ligne.

Et en France ? « Nous sommes très en retard sur tout ce qui concerne l’usage de la route pour autre chose que la voiture individuelle. Il n’y a pas d’équivalent de l’expérience madrilène en France », déplore Simon Cohen.

http://www.terraeco.net/local/cache-vignettes/L450xH364/Capture_d_e_cran_2013-06-28_a_11-15-39-3a234.png

#transports #voiture #transports_en_commun

July 11 2013

Arab News ❝Spain is seriously considering granting permanent residency to Saudi businessmen and…

Arab News
http://gitm.kcorp.net/index.php?id=656330

Spain is seriously considering granting permanent residency to Saudi businessmen and investors in a move aimed at attracting more investments from the Kingdom.[..]

These include granting permanent residency to Saudis who own properties in Spain worth more than 380,000 euros.

Al-Rasheed said he expected the Saudi request to be approved ahead of the council meeting in Madrid on Sept. 18.

The meeting will be attended by over 70 Saudi businessmen, mostly representatives of the Saudi-Spanish Council, and they will explore investment opportunities in Spain, particularly in sectors such as real estate, contracting, industries and petrochemicals.

Ne faut-il pas demander aux partenaires Schengen?

*« Tout a été fait pour étouffer l'affaire des évadés fiscaux HSBC »*

« Tout a été fait pour étouffer l’affaire des évadés fiscaux #HSBC »
http://www.liberation.fr/economie/2013/07/11/tout-a-ete-fait-pour-etouffer-l-affaire-des-evades-fiscaux-hsbc_917355

En 2008, il avait fui la #Suisse avec les noms de plusieurs milliers d’évadés fiscaux français. Cinq ans plus tard, alors que la lutte contre la fraude se retrouve au premier plan, Hervé Falciani raconte et accuse.

[...]

Témoignant en votre faveur à Madrid, le procureur Eric de Montgolfier avait mis en cause la chancellerie, qui avait refusé de saisir #Eurojus afin que la traque fiscale soit coordonnée à l’échelon européen...

J’ai été témoin de réunions avec le procureur Eric de Montgolfier. Les Suisses exigeaient alors la restitution des scellés (les fichiers HSBC copiés par Falciani, ndlr). Le procureur était d’accord pour leur envoyer une copie, mais certainement pas les rendre comme si de rien n’était. Est venu un ordre de #Michèle_Alliot-Marie : il faut les restituer. Le procureur Eric de Montgolfier était abasourdi, il n’y croyait pas : « Je les garderai dans mon coffre. » J’ai trouvé son attitude admirable. Dès lors, MAM s’est contentée de l’envoi d’une copie en Suisse. Au minimum, elle a essayé d’entraver l’enquête.

Vous en voulez aussi à #Eric_Woerth ?

Quand il était ministre du Budget, on s’est focalisé sur une liste de noms, en évitant d’aller plus loin sur les mécanismes de l’évasion fiscale, en stoppant les enquêtes plus générales. Woerth a brandi son listing de 3 000 noms, puis expliqué devant les députés qu’il provenait de fichiers volés ! C’est inimaginable de la part d’un responsable en charge du dossier (la Cour de cassation annulera plus tard certaines procédures fiscales en reprenant l’argument, ndlr). Un agent du #fisc m’a alors prévenu : « On va tout foutre à la poubelle, les fichiers vont être déclarés volés. » Je me pince : d’une main ils feignent de lutter contre l’ #évasion_fiscale et de l’autre ils freinent des quatre fers !

Dans la foulée, votre nom est jeté en pâture..

Cette divulgation ne pouvait qu’entraver l’enquête alors en cours. On m’a très vite demandé de stopper toute collaboration, alors qu’on n’avait pas abordé le fond du problème. L’explication du système s’est arrêtée aux balbutiements. On s’est alors limité à quelques clients particuliers déjà condamnés ou fichés au #STIC. Ce n’est pas cohérent : l’objectif aurait dû être non pas d’identifier ceux qui le sont déjà mais aussi de dissuader les tentations.

C’est alors que vous partez en Espagne.

Je savais que je me retrouverai en prison, car je faisais l’objet d’un mandat d’arrêt international. Mais j’ai choisi l’Espagne car c’est le pays le mieux outillé pour lutter contre la corruption, avec la possibilité d’y faire du bruit. Emilio Bottin, à la tête de la plus puissante banque européenne, Santander, a ainsi été redressé de 200 millions d’euros.

Parallèlement, d’autres pays ont fait appel à vous ?

Mi-2009, j’ai été en contact avec la justice italienne, qui avait reçu de France une liste partielle de 8 000 clients. On a entamé une démarche scientifique pour aller au-delà, révéler les prête-noms, travailler sur l’ensemble des données. Mais les Italiens n’ont pas pu récupérer le tout. Je n’ai donc pas pu les aider comme j’aurai voulu, nos contacts ont cessé mi-2011. En juin 2012, peu avant de me rendre en Espagne, j’ai été en contact avec les autorités américaines : un procureur s’est déplacé personnellement à Paris, en présence d’un magistrat français. Mais j’ai vite compris que les Américains se méfiaient des Français, qu’ils prennent pour des alliés des Suisses… Je veux rappeler que dans l’héritage de Nicolas Sarkozy, il y a le fait que #Panama soit sorti de la liste noire des paradis fiscaux. Ce n’est pas anodin car tout l’immobilier louche se retrouve là-bas. Sarkozy a fait obstruction sur le plus grand dossier fiscal de l’histoire, il est le premier président à bénéficier d’autant de données et n’en a rien fait. Sauf à consolider une des places financières les plus toxiques par son opacité.

[...]

#Cahuzac

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl