Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

October 02 2011

02mydafsoup-01
[...]

You can also search by country to discover that Google, the owner of You Tube, has complied with the majority of requests from governments, particularly in the United States and the UK, not only to remove You Tube videos, but also specific web search terms and thousands of “data requests,” meaning demands for information that would reveal the true identity of a You Tube user. Google claims that the information sent to governments is “needed for legitimate criminal investigations,” but whether these “data requests” have been backed up by warrants is not divulged by the company.

“Between July 1 and Dec. 31 (2009), Google received 3,580 requests for user data from U.S. government agencies, slightly less than the 3,663 originating from Brazil,” reports PC World. “The United Kingdom and India sent more than 1,000 requests each, and smaller numbers originated from various other countries.”

[...]


-------------------------------------------------

oAnth:

this entry is part of the OccupyWallStreet compilation 2011-09/10, here.

Government Orders You Tube To Censor Protest Videos // Current TV - 2011-05-20

May 20 2011

02mydafsoup-01

May 19 2011

02mydafsoup-01

Implications philosophiques » Le libre-arbitre à la croisée des neurosciences et de la psychanalyse.- 2011-05-09



Le problème du libre-arbitre se trouve aujourd’hui réactualisé par les découvertes faites dans le domaine des « neurosciences ». Ce terme fut inventé au début des années soixante-dix pour permettre un échange multidisciplinaire entre divers champs du savoir s’attachant à l’étude du cerveau: physiologie, génétique, pharmacologie, chimie, biophysique, psychologie. Des expériences telles que celles de Benjamin Libet[1] ont ainsi prétendu donner une réponse à la question que les philosophes se posent depuis l’Antiquité: sommes-nous libres ou bien déterminés?

[...]

via scoop.it - permalink

Théorie du complot et régression démocratique

On aura donc tout entendu depuis que Dominique Strauss-Kahn a été interpellé, samedi 14 mai, par la police new-yorkaise, puis inculpé d'agression sexuelle, de séquestration et de tentative de viol. Comme si le caractère extraordinaire de cette affaire et la situation ahurissante - et dramatique - dans laquelle se retrouve l'ancien directeur général du Fonds monétaire international justifiaient, par ricochet, les explications les plus extravagantes.

Dès dimanche, en effet, l'hypothèse d'une machination destinée à abattre M. Strauss-Kahn s'est répandue, notamment sur Internet, comme une traînée de poudre. L'imagination étant sans limite, les spéculations les plus farfelues ont donc été échafaudées : depuis la main de la CIA jusqu'à celle de rivaux au sein du FMI, depuis le bras des grandes banques américaines ou des intérêts financiers menacés par la volonté régulatrice de DSK, depuis les menées occultes de quelque "cabinet noir" proche de l'Elysée, voire de concurrents socialistes, pour écarter un candidat trop dangereux à l'élection présidentielle de 2012.
Ces spéculations se sont donné libre cours d'autant plus aisément que des responsables politiques, proches de M. Strauss-Kahn mais pas seulement, n'ont pas écarté l'éventualité d'un "piège" ou d'une "manipulation". DSK lui-même, comme l'a révélé Libération, avait évoqué, le 28 avril, l'éventualité qu'on cherche à le piéger de cette façon.
Pour couronner le tout, selon un sondage réalisé lundi 16 mai par l'institut CSA pour 20 Minutes, BFM-TV et RMC, 57 % des personnes interrogées, et, parmi elles, 70 % des sympathisants de gauche, pensent que Dominique Strauss-Kahn "est victime d'un complot".
Indépendamment de la question de la légalité d'un tel sondage - normalement interdit par la loi Guigou de 2000 dès lors qu'il porte sur la culpabilité d'une personne mise en cause dans une procédure pénale -, cette enquête est révélatrice de l'état des esprits au pays de Descartes... et au-delà. Que cette affaire soit ressentie comme totalement stupéfiante - et captivante - est inévitable : ne met-elle pas en cause, dans un scandale sexuel présumé, l'un des hommes les plus puissants de la planète, qui plus est candidat potentiel à la présidence de la République française ? Est-ce assez pour perdre toute prudence, toute mesure et toute rationalité ? Non, à l'évidence. Sauf à admettre que la défiance à l'égard de toutes les autorités, et notamment celle de la justice, fût-elle américaine, a atteint un point de non-retour inquiétant. Sauf à admettre, également, que le travail d'enquête et d'information mené par les médias ne pèse plus guère face aux élucubrations les plus saugrenues instantanément mondialisées par Internet.
Sauf à rendre les armes devant un conspirationnisme qui fait florès depuis les attentats du 11 septembre 2001, mais dont on ne doit jamais oublier qu'il est une des racines du totalitarisme et a conduit à de singulières régressions de la démocratie.

Editorial | Le Monde | 19.05.11 |

Permalink | Leave a comment  »

Reposted fromScheiro Scheiro
02mydafsoup-01
#IMF #Greece #DSK #Lagarde | Chosen links (EN,FR,DE) by Globalvoices.org,NYTimes, Nachdenkseiten.de, leMonde.fr, taz.de atlantico.fr euvox.org, Joe Stiglitz, Brad Delong, #oAnth | http://v.gd/8Li_IMFgr (via scoop.it)

----------------------------------------------------------------------------------------------
Chosen links, bundled via - http://02mydafsoup-01.soup.io/tag/DSK01_110519
Twitter / 02mytwi01: #IMF #Greece #DSK #Lagarde ... | 2011-05-19
Reposted byvertheer vertheer
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl