Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

November 06 2013

aussi.ch ❝Concrètement, qu'est-ce que ça veut dire pour un enfant d'être un garçon ou une fille ? À…

aussi.ch
http://www.aussi.ch

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire pour un enfant d’être un garçon ou une fille ? À partir de quand les enfants saisissent-ils la différence entre masculin et féminin et comment cette perception se construit-elle ? Comment leur propre « identité sexuée » se façonne-t-elle ?
[…]
Être un homme ou une femme, un garçon ou une fille, avoir un enfant d’un sexe ou de l’autre, c’est avant tout un vécu. Ce site part donc d’expériences personnelles et familières, de questions posées, pour expliquer une situation plutôt que d’exposer un à un les concepts scientifiques existant sur le sujet.

Les réponses aux questions se veulent accessibles à tous. Mais elles ne reflètent pas pour autant l’opinion des auteurs de ce site ou d’un petit groupe de personnes. L’objectif est bien de s’appuyer sur des recherches scientifiques et de les présenter de manière vulgarisée et facilement compréhensible.

#éducation #égalité_filles_garçons #ressources #genre #sexisme

Jouets, habits, sports : filles et garçons ne sont pas à égalité (Anne Dafflon Novelle)

Jouets, habits, sports : filles et garçons ne sont pas à égalité (Anne Dafflon Novelle)
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/538395-jouets-habits-sports-filles-et-garcons-ne-sont-pas-a-egalit

Fille ou garçon, les enfants partent avec un potentiel identique. Mais en grandissant ils vont, par une accumulation de détails, se conformer aux statistiques et stéréotypes de genre. En leur faisant adopter différents styles de comportement, cette éducation et socialisation différenciée va développer des centres d’intérêt différents. Ainsi, les jeunes femmes et jeunes hommes vont finir par se calquer, même inconsciemment, aux rôles traditionnels des sexes.
[…]
Par exemple, on a fait passer un test de mathématiques assez basique à des adolescents, où il fallait répondre le plus vite possible vrai ou faux à une affirmation mathématique. À un premier groupe, on a dit qu’il s’agissait d’un test de maths. À un second d’un test cognitif, sans jamais employer le mot « mathématiques ».
Les garçons réussissaient le test de manière équivalente, quel que soit le groupe auquel ils appartenaient. Mais les filles, souvent considérées comme plus littéraires et peu scientifiques […], ont moins bien réussi lorsqu’elles savaient qu’elles passaient un test de maths. Sachant qu’elles faisaient partie d’un groupe avec une réputation peu scientifique, la peur de confirmer cette réputation a entravé leur raisonnement.
C’est le serpent qui se mord la queue : nombreux sont ceux qui pensent qu’il s’agit de la réalité, que ces différences de comportement et de faculté sont même génétiques, alors que c’est une reproduction statistique des étiquettes sexistes – même si l’égalité des chances est une notion fortement ancrée en Occident et que les adultes, enseignants ou parents, ont l’impression de ne pas éduquer les enfants différemment suivant leur sexe.
[…]
À cet âge, où se font les connexions neuronales, exercer une certaine activité permet de développer un certain type de compétences. On offre aux petits garçons des jeux tournés vers la résolution de problèmes, avec un début et une fin : lorsque le petit garçon aura fini de construire sa fusée avec des Lego, il a le sentiment d’avoir réussi. Cela favorise son indépendance et son autonomie. […]
À l’inverse, les petites filles joueront souvent à plusieurs, que ce soit entre enfants ou avec des adultes. […] C’est donc l’occasion pour elle de développer le langage {…]. Voilà pourquoi les femmes sont connues pour leurs compétences verbales (et littéraires) et les petites filles souvent réprimandées en classe pour leurs bavardages. Ces jeux favorisent aussi l’imitation d’activités quotidiennes des adultes […], bien loin de l’autonomie mise en avant chez les garçons.
[…]
Résultat : à l’âge adulte, il n’est pas étonnant que les hommes luttent pour occuper les sommets hiérarchiques et que les femmes souhaitent moins occuper des postes de dirigeants. Avoir fait pratiquer à la petite fille des jeux calmes, plus souvent en intérieur et favorisant la coopération, et avoir valorisé l’esprit de compétition et l’autonomie chez les garçons, est à l’origine de ces phénomènes, qui ne sont pas naturels mais bien culturels et provoqués.

#éducation #jouets #stéréotypes #genre #sexisme #inégalités

November 03 2013

Catalogue de Noël (NouvelObs.com)

Catalogue de Noël (NouvelObs.com)
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/964003-catalogue-de-noel-bravo-super-u-d-horripiler-le-printemps-f

Cette année, comme l’an passé, les magasins U ont édité un catalogue de Noël en toute égalité, reprenant certaines des photos où petits garçons et petites filles avaient déjà droit en 2012 aux mêmes jouets, sans distinction de sexe, revenant ainsi à une catégorisation qui était employée majoritairement dans les années 1980.
On y voit toujours des petits garçons jouer à la poupée, des petites filles s’amuser avec un établi de garagiste, ou les deux faire semblant de cuisiner.
Dans ce catalogue comme dans celui de l’année dernière, les jouets ne sont plus catégorisés en jouets pour filles, et jouets pour garçons, en rose et en bleu, mais en univers, celui des poupées, des bolides, de « je fais comme les grands ».

#éducation #marketing #enfants #genre #sexisme

October 27 2013

Idée reçue (1) : « le niveau baisse » (L'instit'humeurs)

Idée reçue (1) : « le niveau baisse » (L’instit’humeurs)
http://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2013/10/27/idee-recue-1-le-niveau-baisse.html

Entendons-nous bien : le niveau baisse, ma p’tite dame, c’est un fait et personne ne va tenter de prouver le contraire. Mais de quel niveau parle-t-on ? De quelle baisse parle-t-on ?
[…]
OUI, le niveau des écoliers français est en baisse depuis une quinzaine d’année. Toutes les études le montrent, et sur le terrain on peut le sentir également.
NON, le niveau n’a pas baissé si l’on compare aux générations plus éloignées, si on remonte à plusieurs décennies.
[…]
« […] Dans les années 30, par exemple, il suffisait qu’un élève sache déchiffrer à haute voix un texte simple et répondre à quelques questions de vocabulaire pour être jugé bon lecteur à la fin du primaire. Aujourd’hui, un élève n’est reconnu lecteur à l’entrée en sixième que s’il peut répondre par écrit à des questions montrant qu’il a compris le sens d’un texte après l’avoir lu silencieusement ».

#éducation #évaluation #PIAAC #OCDE #niveau_scolaire

Prof : l'un des métiers qui rendent heureux

Prof : l’un des métiers qui rendent heureux
http://www.vousnousils.fr/2013/10/25/prof-lun-des-metiers-qui-rendent-le-plus-heureux-550883

Concernant les rai­sons de leur bon­heur au tra­vail, les ensei­gnants estiment à 79 % exer­cer « une acti­vité pro­fes­sion­nelle qui pas­sionne », 91 % « un tra­vail utile à la société » et 90 % « un emploi stable ». Ils ne sont par contre que 31 % à se sen­tir reconnu par leurs supé­rieurs, 61 % à juger leur condi­tions de tra­vail « favo­rables (sans péni­bi­lité) », et 66 % à être satis­faits de leur condi­tion matérielle.

#éducation #métier #enseignants

« Il faut enseigner ce qu'est être humain » (Edgar Morin, LeMonde.fr)

« Il faut enseigner ce qu’est être humain » (Edgar Morin, LeMonde.fr)
http://www.lemonde.fr/education/article/2013/10/25/edgar-morin-il-faut-enseigner-ce-qu-est-etre-humain_3502485_1473685.html

La mission essentielle de l’enseignement est de nous préparer à vivre ! Or il manque à l’enseignement, du primaire à l’université, de fournir des connaissances vitales. Ainsi, on n’enseigne pas ce qu’est être humain : les savoirs sont dispersés et compartimentés dans les sciences humaines et les sciences biologiques. On enseigne le cerveau en biologie et l’esprit en psychologie, alors qu’ils ne font qu’un.
[…]
Il faut enseigner la part de risque et d’illusions inhérentes à la connaissance. Cela a un sens dès l’école primaire, où on peut le faire à partir des erreurs et des élucidations de l’élève.
[…]
On n’enseigne pas non plus la compréhension d’autrui et de soi-même, ce qui est également vital.
[…]
Les disciplines sont nécessaires, mais leur clôture est néfaste. La séparation des savoirs crée une nouvelle ignorance. Savoir les relier nécessite une connaissance qui réponde aux défis de la complexité de notre monde social et planétaire.
[…]
Les élèves ne peuvent qu’être intéressés par ce qui les inscrit dans l’univers physique et biologique, par ce qui les amène à découvrir la complexité humaine. Ainsi, la littérature contient non seulement de l’art, mais aussi des connaissances de nos vies subjectives et concrètes.
Il faut sans cesse s’appuyer sur une avant-garde agissante. Il n’existe jamais de consensus préalable à l’innovation. On n’avance pas à partir d’une opinion moyenne qui est, non pas démocratique, mais médiocratique ; on avance à partir d’une passion créatrice. Toute innovation transformatrice est d’abord une déviance.

#éducation #transdisciplinarité #révolution #pédagogie

October 20 2013

Enseignants : les maîtres mots du désarroi (Libération.fr)

Enseignants : les maîtres mots du désarroi (Libération.fr)
http://www.liberation.fr/societe/2013/10/10/enseignants-les-maitres-mots-du-desarroi_938631

Cet ouvrage met surtout en évidence une surcharge de travail tant la multiplicité des rôles qu’assume un enseignant est importante. Tour à tour éducateur, animateur, assistant social, coach, gendarme, infirmier, surveillant, etc. Il fait aussi affleurer la dure vie des remplaçants, la pénibilité de certains établissements, l’angoisse devant une impossible reconversion, la dureté parfois des rapports entre collègues et avec la hiérarchie, sans oublier le poids d’une administration souvent sourde, muette, ou les deux.

#éducation #enseignants #souffrance_au_travail

L'égalité, le lourd défi de l'école (Christophe Paris, Afev)

L’égalité, le lourd défi de l’école (Christophe Paris, Afev)
http://www.liberation.fr/evenements-libe/2013/10/04/l-egalite-le-lourd-defi-de-l-ecole_937025

Toutefois notre système est marqué par trois caractéristiques fortes et singulières, en comparaison aux autres pays de l’OCDE : le taux d’échec scolaire y est fort (150 000 jeunes sortis sans diplôme par an), la souffrance scolaire importante et la réussite fortement corrélée à la classe sociale.

[…]

Soyons convaincus, politiquement, qu’il ne s’agit pas là, seulement, de l’incapacité de l’école à compenser les inégalités sociales de la société, mais bien du révélateur des difficultés spécifiques à notre système scolaire. En effet, la question n’est pas de faire un choix entre un nivellement par le bas ou par le haut mais de faire évoluer notre système éducatif au bénéfice de tous. Ainsi, en creux, ces inégalités vécues nous fournissent des pistes d’amélioration tout à fait essentielles pour notre système scolaire : école de la coopération plutôt que de la compétition, individualisation des parcours, renforcement du lien famille-école, réinvention du collège unique, valorisation de l’enseignement professionnel... Un défi que l’école ne pourra relever seul.

#éducation #AFEV #inégalités #échec_scolaire

ABCD de l'égalité filles-garçons (CNDP, MEN)

ABCD de l’égalité filles-garçons (CNDP, MEN)
http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html

Qu’est-ce que l’ABCD de l’égalité ?
La transmission des valeurs d’égalité et de respect entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, est une des missions essentielles de l’école. Pourtant, en pratique, les inégalités de réussite scolaire et d’orientation demeurent. L’ambition du programme « ABCD de l’égalité » est de lutter contre celles-ci en agissant sur les représentations des élèves et les pratiques des acteurs de l’éducation.

#éducation #école #genre #égalité #stéréotypes #sexisme

Halte à la mauvaise foi sur les rythmes scolaires ! (LeMonde.fr)

Halte à la mauvaise foi sur les rythmes scolaires ! (LeMonde.fr)
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/17/halte-a-la-mauvaise-foi-sur-les-rythmes-scolaires_3498004_3232.html

J’ai écouté tous les acteurs : les représentants des parents d’élèves, des enseignants, des partenaires sociaux, des acteurs économiques et des collectivités territoriales. Aucune association n’a demandé le statu quo. Sur l’organisation de la semaine, aucune association représentative n’a demandé le maintien de la semaine de quatre jours. Et pour cause ! Comment justifier que la France soit le seul pays moderne à organiser sur quatre jours seulement la semaine d’école pour la majorité de ses élèves du primaire, au mépris de tous les avis médicaux et pédagogiques ? Comment justifier que nos écoliers soient parmi ceux qui reçoivent le plus grand nombre d’heures d’enseignement sur le plus petit nombre de jours sur la planète ?
Soyons sérieux, le retour à cinq jours de classe dans la semaine est absolument nécessaire. […]

On nous dit que dans les écoles où la semaine de quatre jours et demi a été rétablie les enfants seraient plus fatigués. Faut-il rappeler que les quatre jours et demi étaient la règle jusqu’à la rentrée 2008, c’est-à-dire il y a cinq ans ? Face à cette réforme indispensable la mauvaise foi domine pour la refuser. […]

Reste un vrai sujet, celui du coût. Il est bien réel, nous ne l’avons jamais dissimulé. Il faut comprendre que diminuer le nombre d’heures d’enseignement dans la journée ne doit pas conduire à réduire le nombre d’heures de présence au sein de l’école. […]
Cela signifie mettre en place des activités d’aide au travail personnel, la fin des devoirs à la maison, cela signifie des activités culturelles, sportives ou simplement récréatives pour tous et non plus pour ceux qui peuvent payer. Quand le service public recule, le service marchand avance. […]
Rappelons que gouverner c’est choisir, et que l’échec scolaire a, lui, un coût financier et social d’une tout autre importance. […]
Quant à la fatigue des élèves, le seul intérêt des enfants conduirait à donner la préférence au samedi matin, afin d’éviter la coupure de deux jours, en maintenant une coupure en milieu de semaine, mais les adultes, parents et enseignants, font le choix du mercredi matin. C’est un choix d’adulte pour les adultes. Nous avons bien l’école que l’on mérite.

#éducation #école #réforme_rythmes_scolaires

Fable - France Info

Fable - France Info
http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/le-sens-de-l-info/fable-1181373-2013-10-20

« La conception mystique vise à émanciper le sujet lecteur et à lui reconnaître une existence propre, déliée d’une inféodation ou d’une conformité au livre. L’histoire des lecteurs ne peut se ramener à celle de leurs livres » La fable mystique, tome II - Michel de Certeau.

Michel Serres et Michel Polacco parlent du mot fable, et Michel Serres précise que les fables datent d’un passé fabuleux et qu’elles témoignent de visions du monde oubliées, comme par exemple le fétichisme.

#éducation
#Michel_Serres
#Michel_polacco
#fable
#jeunesse
#société
#culture

October 18 2013

expulsion de Leonarda : ce que la presse européenne en pense

#expulsion de #Leonarda : ce que la presse européenne en pense
http://fr.myeurop.info/2013/10/18/expulsion-de-leonarda-ce-que-la-presse-europ-enne-en-pense-12429

Christelle Granja

Depuis le 9 octobre, la presse française plébiscite un nouveau prénom : Leonarda. Provoquant indignation, modération ou approbation, l’expulsion de la jeune #sans-papier commentée. Regards européens sur une polémique nationale.

De la Vanguardia espagnole à Info Libre, du Guardian anglais au (...)

#VU_D'AILLEURS #Société #Politique #Europe #France #adolescente #éducation #illégal #immigration #kosovarde #revue_de_presse #rom #Valls

October 17 2013

Des lycéens manifestent à Paris contre les expulsions d'enfants scolarisés

Des lycéens manifestent à Paris contre les #expulsions d’enfants scolarisés
http://lemonde.fr/societe/article/2013/10/17/manifestations-devant-des-lycees-de-paris-apres-l-expulsion-de-leonarda_3497

Des lycéens ont perturbé le fonctionnement de près d’une vingtaine d’établissements à Paris, jeudi 17 octobre, pour protester contre les expulsions d’élèves étrangers, après celles de Leonarda, la collégienne remise à la police lors d’une sortie scolaire, et de Khatchik Kachatryan, un élève parisien de 19 ans récemment expulsé vers l’Arménie, selon RESF.

Des centaines de lycéens se sont rassemblés devant le rectorat de Paris, réunis à l’appel notamment du syndicat lycéen FIDL, du Réseau éducation sans frontières (RESF) et de la CGT Educ’action, avant de converger vers la place de la Nation pour manifester, rejoints par des enseignants en fin de matinée. La Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) a appelé également « les parents parisiens » à se joindre au mouvement, demandant la régularisation des familles sans papiers et des jeunes majeurs scolarisés.

« Le mot d’ordre, c’est de se mobiliser pour le retour des lycéens expulsés, a résumé Steven Nassiri, porte-parole du syndicat lycéen FIDL. C’est inadmissible que sous un gouvernement de gauche on doive montrer ses papiers pour entrer au lycée. Tout le monde a le droit à une éducation. »

La mobilisation s’est également étendue hors de la capitale. A Mende, en Lozère, les manifestants étaient une centaine, selon la préfecture. Et à Avignon, des élèves membres de l’UNL prévoyaient de se rendre de lycée en lycée pour distribuer des tracts d’appel à la mobilisation.

#manifestation #éducation #socialisme

October 15 2013

Léonarda, 15 ans, arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire (RESF)

Léonarda, 15 ans, arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire (RESF)
http://blogs.mediapart.fr/blog/resf/141013/leonarda-15-ans-arretee-et-expulsee-pendant-une-sortie-scolaire

Mme Dibrani et ses 6 enfants ont été expulsés mercredi 9 octobre au matin vers le Kosovo. Ils habitaient un appartement à Levier (Doubs) qu’ils occupaient dans le cadre de la prise en charge des demandeurs d’asile du DLHD.
[…]
Les enfants qui ont entre 5 et 17 ans étaient scolarisés depuis plus de 3 ans, ils étaient en France depuis presque 5 ans (4 ans et 10 mois), autrement dit, dans deux mois, ils entraient de plein droit dans le cadre de la circulaire Valls et pouvaient être régularisés.
[…]
La plus petite Médina est âgée d’un an, elle est née en France. Tous les enfants parlent parfaitement le français. Maria et Leonarda ont obtenu le DELF diplôme de français niveau B1 demandé par la préfecture pour obtenir la nationalité française. Après ses années de collège, Maria a fait cette année sa rentrée au lycée Toussaint Louverture en première année de CAP service.
[…]
Une voiture de police est arrivée, deux policiers en uniforme sont sortis. Je leur ai dit que la façon de procéder à l’interpellation d’une jeune fille dans le cadre des activités scolaires est totalement inhumaine et qu’ils auraient pu procéder différemment, il m’ont répondu qu’ils n’avaient pas le choix, qu’elle devait retrouver sa famille...Je leur ai encore demandé pour rester un peu avec Léoanarda et lui dire au revoir (je la connais depuis 4 ans et l’émotion était très forte). Puis j’ai demandé aux policiers de laisser s’éloigner le bus pour que les élèves ne voient pas Léonarda monter dans la voiture de police, elle ne voulait pas être humiliée devant ses amis ! Mes collègues ont ensuite expliqué la situation à certains élèves qui croyaient que Léonarda avait volé ou commis un délit. […]. »

#éducation #RESF #expulsion #Rroms #LeChangementC'estMaintenant #gerbe

October 05 2013

Greuze et la peinture morale | ARTPOL | Scoop.it

Greuze et la peinture morale | ARTPOL | Scoop.it
http://www.scoop.it/t/artpol/p/4008755950/greuze-et-la-peinture-morale?hash=297fbdaf-af2a-4d7a-b258-d13c2d8ff796

« Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, les excès de la société aristocratique et libertine incitent le gouvernement ainsi que certains penseurs, tels La Font de Saint-Yenne ou Denis Diderot, à encourager fortement le retour à une vie plus vertueuse. En 1761, la publication des Contes moraux de Marmontel amorce cette nouvelle lecture morale, propre à édifier le lecteur et dont la République des Lettres et des Arts discute lors des séances au salon de Mme Geoffrin, où se réunissent Greuze, Diderot, d’Alembert, La Live de Jully, Grimm.

L’art doit également promouvoir cette nouvelle idée moralisatrice. Face aux scènes de genre et de marivaudage qui avaient envahi les cimaises dans les précédents salons, la vertu et la morale reprennent leurs droits en art. (...) »

#art #société #peinture #histoire #éducation #culture #morale #France #Greuze #enseignement #histoire_de_l'art #éthique #politique #Artpol #vangauguin

October 04 2013

Vie privée et Facebook : pourquoi je ne poste rien de mes enfants sur le web | Slate.fr

Vie privée et Facebook : pourquoi je ne poste rien de mes enfants sur le web | Slate.fr
http://www.slate.fr/life/78468/enfant-vie-privee-facebook

Amy Webb a décidé de ne rien publier de sa fille sur Facebook et sur le net afin d’éviter de lui construire une identité numérique par devers elle. Mais son père l’a inscrite a son nom sur un ensemble de services web et de médias sociaux pour qu’elle puisse les utiliser à sa majorité !!! Tags : internetactu2net fing internetactu #parents éducation (...)

#éducation #identite #identitesactives

October 01 2013

September 24 2013

*Les petites écoles d'en bas* Raúl Zibechi

Les petites écoles d’en bas

Raúl Zibechi

http://www.lavoiedujaguar.net/Les-petites-ecoles-d-en-bas

Il y aura un avant et un après les petites écoles zapatistes. Pour celles d’aujourd’hui et celles de demain. Leur effet se diffusera lentement et ne sera sensible que dans quelques années, mais il marquera la vie de ceux d’en bas pour les décennies à venir. Nous y avons expérimenté une éducation non institutionnelle, pour laquelle la communauté est actrice de l’éducation. Une auto-éducation où l’on apprend d’égal à égal en s’investissant corps et âme, comme dirait le poète.

Il s’agit d’une « non-pédagogie » qui s’inspire de la culture paysanne : on sélectionne les meilleures semences, on les sème en terre fertile et on arrose le sol afin de provoquer le miracle de la germination, toujours incertain et imprévisible. L’école zapatiste a représenté, pour plus de mille élèves, une forme différente d’apprentissage et d’enseignement, sans tableau ni salle de classe, sans maître ni professeur (...)

#Mexique #zapatistes #éducation #pédagogie #communauté #autonomie

September 22 2013

September 14 2013

« Stress scolaire : l'obsession de l'excellence » (ARTE)

« Stress scolaire : l’obsession de l’excellence » (ARTE)
http://pro.arte.tv/2013/08/stress-scolaire-lobsession-de-lexcellence-sur-arte-le-17-septembre

Diffusion le 17 septembre

Caractéristique du système scolaire français, l’obsession de la réussite serait à l’origine de nombreux échecs scolaires. Un documentaire qui dresse un état des lieux sans concessions de l’enseignement à la française.

Selon plusieurs études, la France est la championne d’Europe du stress scolaire. Un phénomène qui prend de l’ampleur ces dernières années, poussant de plus en plus d’élèves chez les psychologues.
Mais pourquoi la peur d’échouer a-t-elle remplacé l’envie de réussir chez nos collégiens, et qui leur met la pression ? Les professeurs, les parents ou le système scolaire dans son
ensemble ?
Pour répondre à ces questions le réalisateur Stéphane Bentura a passé plusieurs mois dans le prestigieux collège Carnot à Paris.
Il y a suivi un groupe d’élèves de troisième qui attendent avec appréhension leur affectation au lycée.
Une immersion que le documentariste ponctue par les analyses d’experts de l’école, comme le sociologue François Dubet, ou encore l’actuel ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon, avant de se livrer à une comparaison avec les systèmes scolaires allemands et
finlandais, qui font la part belle à l’approche pédagogique et à l’épanouissement des élèves.
Le bilan de ce tour d’horizon est sans appel : en France, le système de notes et la compétition conduisent à l’échec scolaire des élèves qui auraient tout pour réussir.

#éducation #école #enfants #stress #souffrance

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl