Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

June 15 2019

„Fatale Konsequenzen“: Warnung vor Seehofers Plänen für Zwangsentschlüsselung
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik

June 14 2019

EU-Richter: Gmail ist kein Telekommunikationsdienst
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik
Die 5G-Auktion hat ein Ende, das Funkloch-Problem in Deutschland nicht
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik
02mydafsoup-01

« Pointing out the Japanese Prime Minister's remarks regarding the United States’ request to negotiate with Iran about the nuclear issue, Ayatollah Khamenei held: "The Islamic Republic of Iran negotiated for 5, 6 years with the United States and the Europeans—the P 5+1—which led to an agreement. But the United States disregarded and breached this definite agreement. So, what common sense would once again allow negotiations with a state that has thrown away everything that was agreed upon?"

The Leader of the Revolution quoted the Japanese Prime Minister again regarding the US determination to prevent Iran from building nuclear weapons and added: "We oppose nuclear weapons, and we have issued a religious fatwa (verdicts) prohibiting building nuclear weapons. But rest assured that if we wanted to build nuclear weapons, the U.S. would not be able to do anything about it, and the United States’ prohibition would not be an obstacle."

Insisting that stockpiling nuclear weapons is unreasonable, Ayatollah Khamenei remarked: "The United States has no competency, by any means, to speak out about what country should or shouldn't have nuclear weapons. Because the United States possess arsenals of thousands of nuclear warheads." »

— khamenei.ir: I don't consider Trump worth sending a message to, we won't negotiate with U.S. (Jun 13, 2019)

Reposted frommr-absentia mr-absentia

June 12 2019

02mydafsoup-01
4071 cb52 500
 “La Bialetti in Mostra” – Museo Permanente di Milano
Reposted fromUnderOrion UnderOrion viapsychedelix psychedelix

June 02 2019

02mydafsoup-01
3795 85bb 500
Reposted fromsmiecixx smiecixx viamr-absentia mr-absentia

May 31 2019

02mydafsoup-01
3688 8601
Reposted fromsosna sosna

May 28 2019

US-Behörden wollen Telekommunikation in Europa abhören
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik
Was vom Tage übrig blieb: Schweiz forciert private E-IDs und Google beschäftigt prekär
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik

May 26 2019

Ein Jahr Datenschutzgrundverordnung: Zwölf Monate, zwölf Meinungen
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik
02mydafsoup-01


orange oil
Reposted fromdarksideofthemoon darksideofthemoon
02mydafsoup-01
7586 3e16 500
Reposted fromverschwoerer verschwoerer

May 23 2019

Rezo vs. CDU – Wer ist hier alternativlos?
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik
Zahlen, bitte: So viel geben deutsche Parteien für Werbung auf Facebook aus
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik
Was in den Feiern zu 70 Jahre Grundgesetz untergeht
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik

Réunion cruciale pour Boeing autour des déboires du 737 MAX

Réunion cruciale pour Boeing autour des déboires du 737 MAX
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/05/23/reunion-cruciale-pour-boeing-autour-des-deboires-du-737-max_5465909_3234.htm

https://img.lemde.fr/2019/05/23/105/0/3797/1898/1440/720/60/0/3b731af_5895674-01-06.jpg
Les avions 737 MAX de la compagnie américaine Southwest Airlines immobilisés sur le tarmac de l’aéroport de Victorville, en Californie, le 28 mars 2019.
MARK RALSTON / AFP

Les régulateurs de l’aviation de 34 pays doivent se réunir jeudi à propos du modèle critiqué de la compagnie américaine. Celui-ci est immobilisé depuis 71 jours après le crash de deux avions.

L’attente vis-à-vis du 737 MAX va-t-elle se prolonger encore longtemps pour la compagnie Boeing ? Cela fait déjà 71 jours que ce modèle de l’avionneur est immobilsé après les catastrophes aériennes d’Ethiopian et de Lion Air, qui ont fait 346 morts. La réunion cruciale entre l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) et des régulateurs venant de trente-trois pays qui se tient jeudi 23 mai à Fort Worth (Texas) pourrait justement donner une idée un peu plus précise sur le retour en service du 737 MAX.

Cette réunion à huis clos, qui débutera à 9 heures (heure locale) – soit 16 heures à Paris –, doit durer toute la journée. Elle devrait fournir des indices sur les intentions et le degré de confiance que les autres autorités de l’aviation civile portent encore à Boeing ainsi qu’à la FAA. Ni Boeing ni les compagnies aériennes n’ont été conviés à cette réunion à l’issue de laquelle aucune déclaration commune n’est prévue, seulement une conférence de presse en fin d’après-midi.

Le système antidécrochage MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System) devait être au centre des discussions puisque c’est lui qui a été mis en cause dans le crash d’un avion de la compagnie Ethiopian Airlines en mars, qui a coûté la vie à 157 personnes, et dans la catastrophe de Lion Air en Indonésie fin octobre 2018, au cours de laquelle 189 personnes ont péri. Au mois de mars, la compagnie Boeing avait effectué une mise à jour logicielle du système MCAS du 737 Max.

Mais les autorités américaines ont d’ores et déjà annoncé mercredi que Boeing n’avait pas encore formellement soumis le correctif du 737 MAX pour certification. Cette annonce intervient alors que Boeing avait affirmé la semaine dernière avoir finalisé les changements exigés par l’agence américaine et que le correctif était prêt pour certification.

Aussi, la formation finale des pilotes n’a pas encore été déterminée. Les autorités américaines estiment qu’une formation sur ordinateur ou iPad serait suffisante pour des pilotes expérimentés, alors que le régulateur canadien réclame un passage obligé sur simulateur qui a l’avantage de reproduire les conditions de vol.

Au vu du retard pris par Boeing, il est difficile, selon M. Elwell, de déterminer quand interviendra la levée de l’interdiction de vol. « Je ne suis attaché à aucun calendrier », a fait savoir Dan Elwell, chef intérimaire de la FAA, qui a refusé de s’aligner sur American Airlines et Southwest, deux compagnies clientes du 737 MAX, qui ont annulé les vols programmés pour cet avion jusqu’à la mi-août dans l’espoir que l’interdiction de vol serait levée d’ici à juillet au plus tard.

« Ça prendra le temps qu’il faudra pour faire les choses comme il se doit », a-t-il assuré, soulignant toutefois qu’en tant qu’autorité d’origine du 737 MAX, la FAA « doit être le premier régulateur » à l’autoriser à voler à nouveau. Jusqu’aux déboires du 737 MAX, avait toujours prévalu un système de réciprocité qui voulait que les autres régulateurs s’en remissent à la certification de l’autorité d’origine. « Il y a de la méfiance vis-à-vis de la FAA et de Boeing et les informations distillées au compte-gouttes sur ce que Boeing savait (…) sont fâcheuses », avance Scott Hamilton, expert chez Leeham.

Des responsables des autorités de l’aviation de l’Union européenne et du Canada ont expliqué qu’il n’était pas question de faire redécoller le 737 MAX chez eux tant que des questions resteront en suspens. « Il y a des conditions au retour en vol (du 737 MAX) et pour nous c’est que nous procédions à une évaluation indépendante », a fait savoir Jagello Fayl, responsable de la communication de l’agence européenne EASA.

Reposted from02mysoup-aa 02mysoup-aa

L'assassinat de la mémoire palestinienne : un autre outil de nettoyage ethnique

L’assassinat de la mémoire palestinienne : un autre outil de nettoyage ethnique

http:// www.chroniquepalestine.com/ assassinat-memoire- palestinienne-autre-outil-nettoyage-ethnique

http://www.chroniquepalestine.com/wp-content/uploads/2019/05/11-25.jpg

amah Jabr – Alors qu’Israël célébrait le jour de son indépendance plus tôt cette même semaine, j’ai eu écho de deux anecdotes.

Une histoire m’a été rapportée par des amis de Jérusalem travaillant dans des institutions israéliennes, qui m’ont fait connaître leur malaise à l’occasion du Yom HaZikaron, jour de commémoration en hommage aux soldats israéliens tombés au combat et en hommage à d’autres Israéliens décédés des suites du « terrorisme ». Ce jour-là, en Israël, une sirène retentit dans tout le pays et toutes les personnes sont tenues d’arrêter ce qu’elles font, y compris conduire une voiture, pour manifester par deux minutes de silence leur souvenir et leur respect à l’égard des morts. Une amie a déclaré que son patron israélien lui avait dit soit de se tenir debout dans une attitude respectueuse pendant que la sirène se faisait entendre, soit de ne pas venir travailler du tout ce jour-là. Une autre amie a déclaré qu’elle était allée au restaurant de l’entreprise à ce moment-là, où elle avait trouvé douze autres femmes palestiniennes. Toutes se soustrayaient à l’obligation d’honorer ceux-là mêmes qui nous persécutent depuis les origines de l’idée d’établir l’État d’Israël sur ce qui est notre patrie.

#palestine #mémoire

Reposted from02mysoup-aa 02mysoup-aa

« L'Invention de la Terre » : le géographe Franco Farinelli déshabille la planète

« L’Invention de la Terre » : le géographe Franco Farinelli déshabille la planète

https:// www.lemonde.fr/ livres/ article/ 2019/ 05/ 22/ l-invention-de-la-terre-le-geog raphe-franco-farinelli-deshabille-la-planete_

Paywall.

https://img.lemde.fr/2019/05/22/535/0/5596/2794/1440/720/60/0/c1e65f3_BM4MLMVtb-3pdahQOcA9jbnx.jpg

La Terre, autrefois, était nue. Elle ne l’est pas restée longtemps. Tel est à peu près le récit des origines du monde que fit, au VIe siècle avant notre ère, Phérécyde de Syros. Le vide, comme toujours dans les mythes, était peuplé, mais de trois êtres seulement : le Ciel, la Terre et l’Océan. Le fragment conservé du livre où le philosophe racontait leur histoire montre la Terre, alors appelée Chtôn, s’avancer voilée vers le Ciel sous les yeux de l’Océan, maître de cérémonie. Le voile tombe, apparition fugitive du corps nu de l’épouse, que le Ciel recouvre d’un manteau brodé d’images de fleuves, de lacs, de montagnes.

#géographie

Reposted from02mysoup-aa 02mysoup-aa
Zahlen, bitte: So viel geben deutsche Parteien für Werbung auf Facebook aus
Reposted fromnetzpolitik netzpolitik

A l'encontre » Israël. « Oslo », la stratégie des fake news. Faut-il changer le nom de la capitale…

A l’encontre » Israël. « Oslo », la stratégie des fake news. Faut-il changer le nom de la capitale norvégienne ?
par Amira Hass – Haaretz en date du 20 mai 2019, traduction A l’Encontre
http://alencontre.org/moyenorient/israel/israel-oslo-la-strategie-des-fake-news-faut-il-changer-le-nom-de-la-capi

Bien avant que les fausses nouvelles (fake news) ne fassent partie de nos vies, de concert avec son parent légal, Donald Trump, le champion en titre du genre était « Oslo ». Cette référence à Oslo (les accords d’Oslo dès 1993) est devenue synonyme de dissimulation de la réalité par le biais de fausses informations et de leur diffusion par des voies officielles respectées. Si j’étais Norvégienne, je lancerais une pétition pour changer le nom de ma capitale.

Et pourquoi ne proposerais-je pas simplement une pétition demandant que le nom de la capitale norvégienne soit retiré du nom officieux mais commun des accords qu’Israël a signés avec l’OLP à partir de 1993 ? Parce qu’étant donné l’énorme puissance mondiale d’Israël, aucune pétition de ce genre n’aurait la chance d’être entendue.

Il est très commode pour Israël que ses mesures calculées pour détruire l’espace géographique des Palestiniens et user la société palestinienne au point de susciter des pensées suicidaires et des rêves d’émigration restent à jamais enveloppées dans le manteau de la respectabilité scandinave, blonde et froide. (...)

Reposted from02mysoup-aa 02mysoup-aa
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl