Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Ceci n'est pas un vaudeville

Quelques semaines après son élection à la présidence de la République, François Mitterrand justifiait son acceptation d'un régime politique qu'il avait combattu : « Les institutions n'étaient pas faites à mon intention. Mais elles sont bien faites pour moi ». Et, pour ne pas se déjuger, il ajoutait : « elles étaient dangereuses avant moi ; elles le seront après moi ». On pourrait y voir une singulière prescience s'il avait bien compris de quels dangers il s'agissait et s'il n'y avait pas lui-même succombé. A (...) - Régime d'opinion / France, Communication, État, Idéologie, Information, Médias, Politique, Presse, Santé, Sexualité

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl