Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Silvio Berlusconi joue l'Europe à la roulette. | Démystifier la finance

Silvio Berlusconi joue l’Europe à la roulette. | Démystifier la finance
http://finance.blog.lemonde.fr/2013/09/28/lirresponsabilite-de-silvio-berlusconi-continue-a-menacer-leuro

http://s1.reutersmedia.net/resources/r/?m=02&d=20130318&t=2&i=713923123&w=460&fh=&fw=&ll=&pl=&r=CBRE92H1F8

L’instruction de démissionner donnée par Silvio Berlusconi aux ministres de son parti a fait tomber aujourd’hui le gouvernement italien : une fois de plus, cet individu que les Italiens ont continué à plébisciter pendant des années, n’hésite pas à jouer à la roulette l’avenir de son pays, de l’Europe et du monde. Se considérant au-dessus de la loi et des juges, il estime qu’un jugement d’un Tribunal italien qui l’a condamné pour fraude fiscale mérite une crise politique et une menace européenne.plus égocentrique que ça, tu meurs. 

Ce type même d’attitude démontre à quel point ce vieillard pervers et peu scrupuleux fait passer ses problèmes personnels avant le bien de son pays. Il était cette semaine à New York pour convaincre, selon le Financial Times, que l’Italie était jeune, vigoureuse et crédible. On est sidéré d’un tel cynisme. Trois jours après avoir vanté son pays, il provoque une crise politique qui va remettre l’Italie à l’avant plan des préoccupations européennes.

On ne joue pas avec la confiance Cavaliere, quand on prétend être un politicien responsable.

Un endettement croissant.

 Depuis le début de la crise de l’Eurozone, c’est l’Italie qui présente le plus gros risque d’explosion de l’Europe. Berlusconi, Monti et Letta n’ont rien fait pour l’atténuer. Aucun pays européen n’ose élever la voix pour forcer le Gouvernement italien à adopter le type de mesures qui s’imposent pour renverser la tendance à l’endettement croissant. Lâcheté ou compromission ?

Avec une dette qui excède 2.075 milliards d’euros et atteint 17% du Produit Intérieur Brut de l’Italie, l’Italie est le deuxième pays le plus endetté de l’Eurozone, après la Grèce, tant en montant absolu qu’en part relative du PIB. Dans les prochains 12 mois, l’Italie devra refinancer 250 milliards d’euros de dette publique. A cela s’ajoutera le financement d’un déficit budgétaire dont on espere qu’il ne dépassera pas 3%.

#Banque_Centrale_Europeenne
#banques_europeennes
#Berlusconi
#Draghi
#Espagne
#Europe
#italie
#endettement
#Europe

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl