Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

*La lente construction d'une nouvelle culture politique au Brésil* entretien de Raúl Zibechi avec…

La lente construction d’une nouvelle culture politique au Brésil

entretien de Raúl Zibechi avec Paíque Duques Lima

http://www.lavoiedujaguar.net/La-lente-construction-d-une

Passé les mobilisations les plus massives au Brésil, il apparaît nécessaire de s’interroger sur les racines de la culture politique horizontale et autonome qui a surgi dans les rues mais qui a mûri au feu lent de la résistance quotidienne, sous l’impulsion d’une nouvelle génération d’activistes sociaux. Le meilleur moyen de comprendre, c’est de dialoguer avec eux.

Les grandes manifestations de juin semblent avoir eu pour précédent les petits mouvements locaux qui ont créé les conditions subjectives et structurelles appropriées, comme les Comités populaires de la Coupe du monde. As-tu la même vision des choses ?

Pendant toute la période du gouvernement Lula, mais déjà avant, il y a eu des mouvements alternatifs et des luttes plus ou moins importantes qui ont créé une nouvelle culture de la lutte, sans lien avec la droite ni avec les organisations traditionnelles de gauche. Avec les mobilisations contre la mondialisation, vers l’an 2000, est née une culture de l’action directe dans une grande partie de la jeunesse urbaine : les radios libres, le CMI (Centre des médias indépendants), les groupes de jeunes des partis politiques en lutte et rupture avec leurs propres partis politiques, et, en général, les jeunes qui rejettent les structures traditionnelles comme les syndicats et les bureaucraties estudiantines. (...)

#Brésil #mouvement #social #culture #politique

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl