Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Encore un titre qui, sous forme de question, illustre de manière caricaturale que le débat est…

Encore un titre qui, sous forme de question, illustre de manière caricaturale que le débat est rigoureusement délimité : Syrie : intervenir, mais avec quelles conséquences ?
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-intervenir-mais-avec-quelles-consequences_1276874.html

La mention « intervenir » (comme dans « intervenir, d’accord, mais… ») est d’ailleurs un parfait exemple de mot-tiroir :
– on parle de bombardements massifs à coups de drones, ce qui n’est jamais agréable quand on est du mauvais côté de la kilotonne, mais on utilise le terme « intervenir », quasiment primesautier ;
– parce qu’on n’« intervient » pas déjà depuis longtemps ? Je veux dire, on n’intervenait pas déjà bien avant que le Hezbollah « intervienne » à son tour en Syrie ? Tu ne te souviens pas de cet ambassadeur de France qui distribuait des valises de billets aux rebelles syriens il y a plus d’un an ?

Au passage, dans les conséquences désagréables (mais improbables) évoquées dans l’article : les masques à gaz en Israël (comme à chaque fois), et les menaces contre la Turquie. Même pas une petite pensée pour le Liban.

#l'odeur_du_napalm

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl