Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Mutilations_génitales_féminines : 30 millions de femmes en danger | Unicef France

#Mutilations_génitales_féminines : 30 millions de #femmes en danger | Unicef France
http://www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/mutilations-genitales-feminines-30-millions-de-femmes-en-danger-2013-07-22

Pourtant malgré cette opposition, plus de 125 millions de femmes et de filles en vie aujourd’hui ont subi des MGF/E et 30 millions de filles risquent encore l’#excision au cours de la prochaine décennie. Obstacle principal à la disparition des MGF/E : les traditions culturelles locales qui ne s’arrêtent pas aux frontières, mais qui varient selon les groupes de population, à l’intérieur comme au-delà des bordures nationales.

Dans la moitié des pays disposant de données, la majorité des #filles subissent ces mutilations génitales avant l’âge de 5 ans. En Égypte, en République centrafricaine, en Somalie et au Tchad, au moins 80 % des filles sont excisées entre 5 et 14 ans, parfois dans le cadre de rites marquant le passage à l’âge adulte.

Et les hommes sont peut-être les meilleurs porte-paroles de cette volonté de changement. Le rapport de l’UNICEF conclut, d’après les enquêtes menées, que non seulement la majorité des femmes et des filles est contre cette pratique, mais qu’un nombre important d’hommes et de garçons y est opposé. Dans trois pays (la Guinée, la Sierra Leone et le Tchad), les hommes sont plus nombreux que les femmes à vouloir y mettre fin, alors que les MGF/E sont souvent considérées comme étant l’expression d’un contrôle patriarcal sur les femmes.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl