Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

Essais_nucléaires : ce que l'Etat a caché pendant 50 ans - 03/07/2013 - leParisien.fr

#Essais_nucléaires : ce que l'Etat a caché pendant 50 ans - 03/07/2013 - leParisien.fr
http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/essais-nucleaires-ce-que-l-etat-a-cache-pendant-50-ans-03-07-2013-2949221

Retombées massives de plutonium, zone radioactive bien plus importante qu'annoncée, nous levons le voile sur l'un des grands secrets de l'armée française.
« Secret défense. » Pendant des dizaines d'années, ce sceau inviolable a empêché les vétérans des campagnes d'essais nucléaires français, et les civils qui les ont subis, d'avoir accès aux données de l'armée. A ces militaires malades de cancer, ces civils exposés aux retombées radioactives, l'armée a toujours opposé la même réponse : les essais étaient contrôlés, les conséquences minimes. Jusqu'en décembre. Pour la première fois, un gouvernement a accepté de déclassifier une partie de ces éléments, à la demande de la justice qui enquête depuis 2006. 58 documents, 2050 pages sur les essais aériens en Polynésie, de 1966 à 1974, auxquels nous avons pu avoir accès. Ils donnent une idée de ce que, sous couvert de protéger notre dissuasion nucléaire, l'armée a caché.

http://www.leparisien.fr/images/2013/07/03/2949221_act3_545x341.jpg
Info via le Guardian
French nuclear tests 'showered vast area of Polynesia with radioactivity'
http://www.guardian.co.uk/world/2013/jul/03/french-nuclear-tests-polynesia-declassified

Le Parisien said the documents “lifted the lid on one of the biggest secrets of the French army”. It said papers showed that on 17 July 1974, a test exposed Tahiti to 500 times the maximum allowed level of plutonium fallout.

Bruno Barillot, who has investigated the impacts of the nuclear tests for the Polynesian government, complained of the high levels of thyroid cancers and leukaemia in Polynesia. He said the declassified documents revealed Tahiti had “literally been showered with plutonium for two days” during the Mururoa test; from the outset France knew the impact spread further than it publicly admitted. But of the 2,050 pages declassified, 114 remained blacked out.

#nucléaire #armée #cancer #leucémie #Polynésie

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl