Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.
02mydafsoup-01

[...]

Pour l’ouverture du sommet « e-G8 » donc, qu’il organisait la semaine dernière, Nicolas e-Sarkozy a prononcé un discours manifestant de manière éclatante l’état de sa réflexion sur le sujet [2]. Pour le Président de la République, Internet est d’abord un « marché », vecteur de croissance et riche d’opportunités économiques. La plupart des observateurs ont remarqué la surreprésentation des chefs d’entreprise parmi les invités de l’e-G8 : Maurice Lévy, l’hôte de cette manifestation pour Publicis, Mark Zuckerberg avec Facebook [3], Eric Schmidt et Google, parmi beaucoup d’autres, au détriment de la société civile. Ce faisant, le président français se situait dans la continuité du Conseil National du Numérique qu’il a installé quelques semaines plus tôt [4]. Prenant la suite du Forum des Droits de l’Internet créé en 2001 par Lionel Jospin et qui se voulait une plateforme de discussion permettant aux différents acteurs de l’Internet - entreprises, utilisateurs, puissance publique - de s’exprimer dans leur diversité [5], le tout nouveau Conseil du Numérique est, lui, exclusivement composé d’entrepreneurs. Conseil du Numérique et e-G8 relèvent de la même pensée présidentielle : Internet est un phénomène exclusivement économique d’où tout enjeu démocratique ou social est absent. Les questions de censure, de liberté d’expression et de protection de la vie privée ont donc été soigneusement évitées tout au long des deux jours au cours duquel le sommet s’est déroulé, provoquant une prise de position très critique de la CNIL [6].

[...]

E-sarkozy | homo-numericus.net 2011-05-28

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl